ADN Baroque2 Klarthe

CD

Truls Mørk, Les belles larmes du violoncelle

Truls Mørk, les belles larmes du violoncelle

S’il fallait employer un terme pour résumer cet enregistrement, ce serait le mot « élégiaque ». Pour leur second disque en commun, Truls Mørk et Paavo Järvi nous offrent une prestation d’une grande qualité. Au lendemain d’un séjour difficile à Dresde (1844-1850), Robert Schumann trouve en la ville de Düsseldorf un accueil chaleureux et surtout une atmosphère bénéfique à sa création artistique. Composé en seulement dix jours, ce concerto pour violoncelle est une ...
Agnès Mellon et les Déesses outragées

Agnès Mellon et les Déesses outragées

A contrario des torpeurs alanguies qui s’offrent en couverture (subtile sensualité du peintre Jacques Blanchard dont la brosse puissamment chromatique revisite Titien lui-même), les héroïnes que chante Agnès Mellon, n’ont rien d’un douceâtre abandon ; ou si elles s’attendrissent, dans le souvenir trop fugace d’un amour perdu, « ces déesses outragées » fulminent tout autant, dans la haine implacable et la fureur meurtrière. Pour ce programme des plus expressifs, s’affirme une voix qu’on ...
Herreweghe, tout en Larmes et Réconfort

Cantates de Bach par Herreweghe, tout en Larmes et Réconfort

Nous avons tous en mémoire les versions historiques d’Harnoncourt qui avait, il y a trente ans, décidé de suivre les cantates dans l’ordre chronologique de leur création. Depuis, d’autres enregistrements de qualité ont bien entendu étoffé le catalogue. Mais Philippe Herreweghe a, lui, décidé de poursuivre ses enregistrements d’une intégrale des cantates de Johann Sebastian Bach en effectuant un choix judicieux et subtil issu des thèmes de la vie religieuse ...
Les Sacqueboutiers, leurs Cris de Londres

Les Sacqueboutiers, leurs Cris de Londres

Depuis bientôt trois décennies les Sacqueboutiers de Toulouse explorent et défendent avec le talent que l’on sait un répertoire souvent confié aux ensembles vocaux. Sous l’autorité stimulante et audacieuse de ses fondateurs et continuateurs, Jean-Pierre Canihac et Jean-Pierre Mathieu, cet ensemble composé de sacqueboutes (l’ancêtre du trombone) et de cornets à bouquin (sorte d’olifant amélioré, fait d’une corne de bouc, d’où son nom, percée de trous) accompagné d’autres instruments en ...
Beethoven en mal de révolution romantique

Beethoven en mal de révolution romantique

Le Quatuor Auryn, relativement méconnu en France et en Belgique, ses concerts y étant fort rares, jouit d’une excellente réputation dans le monde germanique et en Amérique du Nord, y recevant des invitations prestigieuses : Carnegie Hall, Philharmonie de Cologne, Concertgebouw d’Amsterdam, Festivals de Salzbourg, de Bonn, ... Parmi ses nombreux enregistrements chez CPO et chez Tacet, on trouve les intégrales Schubert, Bartok et Schumann et des disques consacrés à Wolf, ...
Cazzati, Requiem et Psaumes

Cazzati, Requiem et Psaumes

Bernard Fabre-Garrus poursuit ici son exploration de la choralité baroque italienne. Il a même donné sa pleine mesure, souvent très inspirée, en lisant les pages oubliées de la doxologie romaine du Seicento (XVIIe siècle) : Vêpres à quatre chœurs de Stefano Fabri, mort en 1657 (Astrée) ; mais aussi celle des grands fresquistes flamboyants du XVIIIe, Bencini et Jommelli, compositeurs à la notoriété européenne et dont il a choisi de révéler la ...
Mozart pile à l’heure : Andsnes joue Mozart

Mozart pile à l’heure : Leif Ove Andsnes joue Mozart

Agé de seulement trente cinq ans, le pianiste norvégien Leif Ove Andsnes s’est rapidement imposé comme l’un des musiciens les plus éclectiques et pertinents du moment. Son importante discographie témoigne de son ouverture d’esprit : Haydn, Schubert, Mozart, Britten, Szymanowski, Bartók… Il est déjà invité à se produire en récital dans les plus prestigieuses salles de concerts et il joue avec les plus grands chefs et orchestres de la planète : Boulez, ...
La seconde école de Vienne

La seconde école de Vienne par le Quatuor Manfred

Fondé en 1986, le quatuor Manfred, empruntant son nom au personnage mythique d’un poème de Lord Byron, revendique dès lors ses affinités avec le romantisme dont il va largement sonder le répertoire. La découverte et l’enregistrement du Quatuor n°1 de Schœnberg en 1991 l’incitent à poursuivre plus avant son investigation dans le XXème siècle avec le maître de l’école de Vienne et ses deux disciples, Alban Berg et Anton Webern. ...
Merveilleuse Lucy Van Dael

Merveilleuse Lucy Van Dael

Ces douze sonates, publiées en 1700 à Rome, sont, pour moitié, des sonates « da chiesa », et pour l’autre, des sonates « da camera ». Les six proposées ici sont du premier groupe, bien que les numéros 3 et 5 se terminent par une gigue. Les mouvements lents sont d’une brièveté et d’une sécheresse surprenantes car l’exécutant devait les orner pour mettre en évidence ses capacités d’improvisation. Cela est avéré, grâce à Corelli ...
Les Schumann Lieder de Matthias Goerne

Nouveau récital schumannien par Matthias Goerne

Parallèlement à une carrière internationale active de récitaliste Matthias Goerne grave aussi années après années les plus grandes œuvres du Lied. Le baryton qui est sans conteste l’une des plus grandes voix du moment a déjà une discographie impressionnante à son actif. Mahler, Schubert et Schumann - entre autres - sont régulièrement mis à l’honneur par l’artiste pour le plaisir reconnaissant d’une communauté mélomane qui guette inlassablement le petit dernier. C’est ...
Psaume 51 de J.S Bach sous l’effet surround

Psaume 51 de J.S Bach sous l’effet surround

Le nouveau disque proposé par la maison Atma, est intéressant à plus d’un titre. Tout d’abord il s’agit de deux œuvres de Johann Sebastian Bach, dont la première, le Motet «Tilge, Höchster, Meine Sünden» d’après le Stabat Mater de Pergolèse, ne fut retrouvée et authentifiée qu’au milieu du XXe siècle. Cette adaptation s’appuie sur un texte allemand et luthérien (le Psaume 51), mais comme toujours chez Bach, il ne ...
Guillaume Dufay, fleur du pays toscan

Guillaume Dufay, fleur du pays toscan

Consacré à l’œuvre religieuse de Guillaume Dufay, cet enregistrement explore un répertoire moins connu que les célèbres messes et motets du compositeur franco-bourguignon ; c’est un portait plus intimiste du grand polyphoniste qui nous est proposé à travers des pièces le plus souvent dédiées à la Vierge ou à Florence, « fleur du pays toscan » où Dufay ira « ensoleiller » son écriture comme le fera Josquin des Prés un demi siècle plus tard. ...
Rampollini, Et la douceur cruelle que nous avons au coeur...

Rampollini, Et la douceur cruelle que nous avons au coeur…

On sait bien peu de choses à propos de ce compositeur florentin : Mattio (ou Matteo) Rampollini, en dehors du fait qu’il est contemporain de musiciens tels que Jacques Arcadelt, Adrian Willaert ou Philippe Verdelot (ce dernier qu’il côtoya vraisemblablement à Florence) et qu’il fut au service de Cosme II de Médicis dans les années 1530, composant même deux madrigaux à l’occasion des noces du duc avec Eleonore de Tolède, en ...
tacet_ligeti

György Ligeti : Une somme plutôt qu’un produit !

Tacet propose sur deux disques l’intégrale – bien sûr non définitive – de l’œuvre pour piano et pour clavecin de György Ligeti. La pianiste septuagénaire Erika Haase, native de Darmstadt, a été très tôt reliée à la musique composée après-guerre. Comment ne pas se sentir prédestinée pour l’Avant-garde lorsqu’on voit le jour dans LA ville qui fut le creuset des recherches menées par les acteurs majeurs de la musique de ...
Aimez-vous Webern?

Robert Craft : Aimez-vous Webern?

Igor Stravinsky avait dépassé les 70 ans quand il commença à composer de la musique sérielle, sous l’influence du alors tout jeune Robert Craft. Ce dernier, autant disciple que pédagogue, fasciné aussi bien par le créateur du Sacre du Printemps que par Webern, avait réussi le mystérieux prodige de convertir le vieux compositeur à une forme d’écriture auquel il était resté étranger depuis les années 1910. Au soir de sa ...
Magdalena Kožená : Lamento ?

Magdalena Kožená : Lamento ?

En 1999, une jeune mezzo tchèque, une certaine Magdalena Kožená, sort un premier CD, dédié exclusivement à Johann Sebastian Bach. Depuis, Kožená est devenue une star. Elle chante sur les plus grandes scènes et dans les salles de concert les plus célèbres du monde où elle se présente dans un répertoire allant du XVIe au XXe siècle. Sur disque, elle nous a offert un beau bouquet de lieder, elle nous ...
Poésie amoureuse et voix androgyne

Poésie amoureuse et voix androgyne

Le deuxième enregistrement de Matthew White et Les Voix Baroques réunit cette fois-ci trois cantates, un motet et deux sonates de Pietro Alessandro Gaspare Scarlatti. De l’immense production du grand compositeur, - quelque 600 cantates profanes ou religieuses répertoriées, auxquelles s’ajoutent 35 oratorios, des messes, plus de 85 opéras et pastiches, une œuvre instrumentale, des sonates pour flûte et enfin des œuvres diverses pour clavier - l’on ne connaît qu’une ...
Bach l’italien

Bach l’italien par Alexandre Tharaud

Dans l’austère atmosphère de la cour de Weimar, Johann Sebastian Bach découvre, à moins de trente ans, le soleil de la musique transalpine : Albinoni, Vivaldi, Marcello mais aussi l’italianisant Telemann. À son clavecin, il s’enivre de ces rythmes pleins d’une énergie ardente, propices aux épanchements virtuoses, ajoute des effets, orne à loisir les longues arias lyriques. Il restera de nombreuses traces de cet éblouissement dans son œuvre ultérieur -une fugue ...
Raphaël Wallfisch et les concertos de Boccherini

Raphaël Wallfisch et les concertos de Boccherini

Le musicologue anglais Charles Burney écrit, en 1789, que « le style [de Boccherini] est à la fois audacieux, maîtrisé et élégant. » Et il place le musicien « à un rang élevé parmi les plus grands maîtres qui aient jamais composé pour le violon ou le violoncelle. » Balayé par la vague romantique du XIXe siècle, Luigi Boccherini (1743-1805) dont on a longtemps réduit (ô combien !) l’œuvre au seul – fameux – quintette ...
Thomas Hampson :  Very, very best of …

Thomas Hampson : Very, very best of …

Comme la plupart des majors du disque, EMI compile les enregistrements de ses fonds de tiroir pour sortir toute une kyrielle d’anthologies. Le chant lyrique est en l’occurrence à l’affiche pour la récente cuvée de compilations à relatif petit prix de janvier 2005. Une pléiade de chanteurs et chanteuses confirmés est ainsi mise en avant, parfois plusieurs décennies après leur disparition des scènes mondiales. De cette série de coffrets de ...
Trio Voix Liées

Trio Voix Liées

A la vue de la photo de présentation très Glamour du livret puis à la lecture du titre « Viens … » que pourrions nous imaginer de plus incitatif à la découverte d’un contenu musical qui exhale de plus les parfums exquis d’un programme construit autour de suaves mélodies françaises ? C’est en 2001 que le Trio Voix Liées naît à travers les voix d’Aurore Bouston et de Louise Couturier ainsi que du jeu ...
Hilary Hahn, L’envol britannique concertant

Hilary Hahn, l’envol britannique concertant

Si nombre d’enfants prodiges suscitent l’intérêt et la curiosité en raison de leur jeune âge, rare sont ceux qui ont su maintenir une carrière à long terme… Car plus on est jeune, plus l’exploit est impressionnant, la performance digne du Guinness des records (!), le vieillissement est donc signe de dégénérescence. A contrario (il faut bien deux extrêmes), on a pu déplorer par sens de la contradiction ou par méfiance ...
Magnard et Fauré par le Quatuor Ysaÿe

Magnard et Fauré par le Quatuor Ysaÿe

Dans un répertoire inhabituel, le Quatuor Ysaÿe nous offre une fois de plus une interprétation à la mesure de son talent. Tout d’abord dans l’originalité des œuvres choisies : Premier Quatuor d’Albéric Magnard (1855-1914) ainsi que le dernier de Gabriel Fauré (1845-1924). Puis dans la personnalité de leurs créateurs! Le disque met ces deux compositeursface à face : l’un est révolté et l’autre, insolite dans sa vie de musicien. Magnard est assurément un ...
Couperin, les Concerts Royaux de Jordi Savall

Couperin, les Concerts Royaux de Jordi Savall

Le Soleil à son crépuscule : comprenez la fin du règne le plus fastueux en ses heures ultimes. Un paysage lunaire où après la gloire et les victoires, l’éclat et la pompe, c’est la repentance et les remords, l’effroi de la mort et la soudaine contrition, l’austérité pieuse et les actes d’humilité, un sentiment de nostalgie irrépressible mais serein qui règnent sans partage. Il est vrai que ces Concerts Royaux sont ...
Emmanuelle Bertrand, Violoncelle post-romantique

Emmanuelle Bertrand, Violoncelle post-romantique

Les deux jeunes artistes français de cette nouvelle livraison Harmonia Mundi ont manifestement le vent en poupe. Et ce n’est que justice! Emmanuelle Bertrand, violoncelliste talentueuse et d’une grande sensibilité fait preuve une nouvelle fois (on se souvient de sa remarquable interprétation des trois suites pour violoncelle seul d’Ernest Bloch) d’une intime compréhension des œuvres abordées. Elle joue en compagnie de son partenaire dans le civil comme au concert, le ...
Isabel Bayrakdarian ?  Le charme au féminin ...

Isabel Bayrakdarian ?  Le charme au féminin …

Un disque entièrement consacré aux mélodies de Pauline Viardot-Garcia est chose plutôt rare. La soprano canadienne d’origine arménienne Isabel Bayrakdarian, nous fait découvrir ou redécouvrir les mélodies trop peu visitées d’une femme hors du commun. Pauline Viardot-Garcia, née à Paris en 1821 et morte dans cette ville en 1910, est issue d’un milieu musical. Son père Manuel Garcia fut un ténor fameux, créateur d’Almaviva du Barbier de Séville de Rossini. ...
Souvenir, souvenir quand tu nous tiens…

Souvenir, souvenir quand tu nous tiens…

Il était rare de voir de nos jours un « vrai » sextuor et non un regroupement de musiciens qui décident de jouer ensemble pour l’occasion. Mais aujourd’hui ce n’est plus vraiment le cas. Les musiciens de cet ensemble, crée en 1979, se sont séparés et il ne nous reste que leurs enregistrements en guise de lot de consolation. Souvenir donc puisque le présent disque est l’un des derniers du sextuor. Du Souvenir ...
« Hänsel und Gretel » crème de jouvence

« Hänsel und Gretel » crème de jouvence

L’opéra d’Humperdinck Hänsel und Gretel jouit d’un privilège particulier que seul le Casse-Noisette de Tchaïkovsky lui dispute. Ces œuvres appartiennent à la catégorie des incontournables de Noël. Peu montée en France – ce qui est bien dommage - cette pièce bénéficie d’une grande popularité outre-Rhin grâce à ses références aux thèmes folkloriques populaires. Enregistrée en 1953 pour la maison de disque EMI, cette production est signée par l’inénarrable Walter Legge. ...
Noblesse sans arbre généalogique

Le Baron Tzigane, noblesse sans arbre généalogique

Ce Baron Tzigane constitue sans nul doute l’opérette la plus aboutie de Johann Strauss Fils. Sur une intrigue finalement assez mal ficelée, le livret se perdant dans de nombreuses petites histoires complexes et annexes, Strauss composa des ensembles brillants (le fameux Chœur des Bohémiens) et des mélodies dont la teinte « magyare » assura la célébrité jusqu’à nos jours. Les références discographiques dans cette œuvre sont nombreuses, du vétéran Krauss (Decca), jusqu’à l’audacieux ...
Brahms, Klavierstücke : au plaisir de Vladar

Brahms, Klavierstücke : au plaisir de Vladar

Longtemps laissés pour compte dans le répertoire des pianistes, les derniers opus pour piano de Johannes Brahms ont l’air de se faire une place au soleil. On continue d’en parler comme d’un testament musical du vieil homme avant que de quitter cette terre. Oh…! Pas si vite : le « vieil homme » a à peine 60 ans tout de même, n’est pas malade et n’a aucune envie de mourir! Nous voulons bien ...
 

Banniere-clefsResMu728-90