bandeau Res Musica

CD

Viktor Ullmann (1898-1944) - La Lumière qui s’éteint

Viktor Ullmann (1898-1944) – La Lumière qui s’éteint

« La race humaine est une fois pour toute et par nature vouée à la souffrance et à la ruine » dixit Schopenhauer. Cette maxime fait office de fil rouge à ce disque bouleversant. Viktor Ullmann a péri comme tant d’autres à Auschwitz, gazé, victime de l’holocauste. Il appartient à ce courant musical classé Entartete Musik ou Art dégénéré par les nazis. La majorité des compositeurs ont un premier temps transité par ...
Edgar, sur les traces de Puccini

Edgar, sur les traces de Puccini

Depuis plusieurs saisons, Radio France produit et enregistre des concerts consacrés à des œuvres peu connues du public mais d’un grand intérêt pour les mélomanes et professionnels de la musique. Cette volonté très appréciable de faire perdurer par le disque « notre mémoire vivante » ne s’arrête pas là car en y intégrant des éléments d’archives, en collaboration avec l’Institut National des Archives (INA), Radio France se propose de nous plonger véritablement ...
La Roza Enflorese - Aux sources de la musique de la diaspora

La Roza Enflorese – Aux sources de la musique de la diaspora

Dans ce premier disque « Séfarad » de La Roza Enflorese, sont regroupés des chants issus de la tradition orale et nés de la diaspora* de 1492 en Espagne. Une voix de femme, accompagnée du seul tambour sur cadre, exhale des mélodies simples aux teintes tantôt plaintives, nostalgiques ou sensuelles et festives. La Roza Enflorese, créé en 2000 par Edith Saint-Mard et Bernard Mouton, est un groupe de musiciens et ...
Dans la famille Chung, Lucille

Dans la famille Chung, Lucille

Alexandre Scriabine, créateur mystique, excentrique, reste encore par trop délaissé en France. Il n’est que de constater le manque d’égard envers ses trois Symphonies, par exemple. En revanche, il est davantage servi par le disque. Lucille Chung peut s’enorgueillir de bouleverser la discographie existante. Cette ex-enfant prodige affronte, à dix ans (en 1983), le dix-neuvième Concerto pour piano de Mozart avec l’Orchestre Symphonique de Montréal : débuts prometteurs laissant augurer d’une ...
Deux quintettes pour le Trio Wanderer

Deux quintettes pour le Trio Wanderer

Après avoir enregistré une part non négligeable du répertoire des plus grands trios et osé quelques belles escapades du côté, notamment, du triple concerto de Ludwig van Beethoven, le Trio Wanderer poursuit son long cheminement en offrant deux quintettes menés de mains de maîtres et savamment disposés. Si ces œuvres n’ont pas la prétention de faire partie intégrante de ce que l’on appelle « le grand répertoire », ils valent assurément par ...
Giuseppe Valentini - Ensemble 415

Giuseppe Valentini – Ensemble 415

Le jeune label français Zig Zag Territoires, qui n’en est pas à son premier coup de maître, s’aventure à son tour sur des terres fort défrichées depuis quelques années : le « baroque » italien. Ici instrumental, il fait allégeance à des noms aussi grands que ceux de Corelli, Geminiani, Tartini et Locatelli, tous auteurs de Concerti grossi. Qu’est-ce au juste que le Concerto grosso ? A proprement parler la mise en relief particulier de quelques ...
Offenbach ou les bienfaits du Rhin

Offenbach ou les bienfaits du Rhin

Cosima Wagner tenait un savoureux journal de bord pour son usage personnel. La lecture de certains extraits est édifiante. Ses jugements arbitraires tenaient davantage du règlement de compte que du simple commentaire objectif. Dans son collimateur, Delibes : « des mélodies vulgaires », Saint-Saëns : « le chaos dans la musique instrumentale actuelle »... Quel fiel aurait-elle répandu sur Jacques Offenbach ? « Un saltimbanque innommable composant pour le cirque » ?! Sûrement, hélas. L’auteur de Fantasio est encore ravalé au ...
Helvétie Musicale I - Frank Martin (1890-1974)

Helvétie Musicale I – Frank Martin (1890-1974)

CD Diffusion Distributeur de petits labels d’Europe Centrale, CD-Diffusion livre ces derniers mois en France une série de disques consacrés à des compositeurs helvètes par le label Musikszene Schweiz. Saluons cette entreprise courageuse qui permet au discophile de découvrir les musiques créées sur la rive nord du lac Leman. Frank Martin est sans conteste le compositeur suisse romand le moins méconnu – à défaut d’être le plus connu - avec Arthur Honegger ...
Dimitri Chostakovitch - La paix du tombeau

Dimitri Chostakovitch par les Talich, la paix du tombeau

Jusqu’où ira le Quatuor Talich dans l’art de réinterpréter les ouvrages ? Dans la continuité de ses exploits passés (dont un disque mémorable consacré à Mendelssohn), les bouillants quartettistes récidivent avec un album Chostakovitch magistral, une lecture foudroyante de ces musiques sépulcrales. Le quintette pour cordes et piano s’avère une partition stupéfiante et ambiguë. Elle s’apparente à une méditation rêveuse, un arc lumineux posé sur un sol gangrené, quasi irradié. Comme si ...
À Toch et à raison

À Toch et à raison

Encore un compositeur « maudit » par le troisième Reich qui fait actuellement un retour justifié sur le devant de la scène. Après l’ « onde de Schœck » de Penthesilea, qui avait fait par ailleurs l’objet d’une publication chez Orfeo dans la captation de la Radio autrichienne au Festival de Salzbourg, les redécouvertes de Hans Gal ou de Gretchaninov, le temps est venu pour Pan Classics de consacrer Ernst Toch (1887-1964). Car il ...
André Jolivet et l’animisme pianistique

André Jolivet et l’animisme pianistique

En 1995, le public découvre Marie-Josèphe Jude dans un programme pourtant peu « porteur » (Sonate de Dutilleux et Six Etudes d’interprétation d’Ohana, 1 CD Harmonia Mundi « Nouveaux interprètes ») qui lui vaut une Victoire de la Musique. Après des albums essentiellement consacrés à la musique romantique (dont une intégrale Brahms en cours chez Lyrinx, 4 CD parus à ce jour) en soliste, ou en duo avec Jean-François Heisser, cette élève d’Aldo Ciccolini ...
Le Violoncelle maître chanteur

Le Violoncelle maître chanteur de Sonia Wieder-Atherton

Après avoir été l’une des interprètes préférées d’Henri Dutilleux et choisie par Pascal Dusapin pour créer ses œuvres avec violoncelle, Sonia Wieder-Atherton n’hésite pas à remplacer de temps en temps son archet par une plume afin de composer pour la cinéaste Chantal Akerman. La violoncelliste reprend le temps de ce disque un répertoire a priori plus classique mais non moins alléchant, révélant un parcours atypique aux choix subtils assurément voués ...
Alfanothérapie de choc : Risurrezione

Alfanothérapie de choc : Risurrezione

Une curieuse coïncidence discographique remet à l’honneur, dans des labels différents, Franco Alfano (1875-1954). Or sa discographie est plutôt étique. D’où l’intérêt de cet exercice pratique visant à confronter deux opus originaux du musicien italien. Rappelons que ce dernier est surtout connu pour ce qu’il a peut-être le moins bien réussi, le final peu convaincant, voire insipide Turandot. Si bien que Berio l’a réécrit très récemment - sa version personnelle ...
Alfanothérapie de choc : Cyrano de Bergerac

Alfanothérapie de choc : Cyrano de Bergerac

Cyrano de Bergerac (1936) est indéniablement « supérieur » à Risurrezione, comme si le compositeur, à titre délibéré, s’était définitivement affranchi du courant vériste pour peaufiner son esthétique. A l’instar de Giordano lequel renouvelle radicalement son langage, achevant sa carrière lyrique en 1929 par le très déconcertant Il Re, il se révèle sensible aux innovations de l’École de Vienne. Chez Franco Alfano, le protagoniste principal est l’orchestre. Translucide, fascinant, immatériel, immergé souvent ...
Philippe Cassard - Le ciel schubertien peut attendre

Philippe Cassard – Le ciel schubertien peut attendre

Le Français a été formé en Schubert par Hans Graf (directeur de l’Orchestre de Bordeaux-Aquitaine). Force est de constater, à l’écoute de ce CD, la parenté interprétative qui semble les lier. Pour avoir entendu la Cinquième symphonie du Viennois par ce même chef, je ne peux que rester toujours songeur devant ce genre de lecture, qui oscille entre la redite et le surplace. Les Sonates constituent un corpus des plus ardus. ...
Michel Plasson - Une Carmen light

Michel Plasson – Une Carmen light

Un texte de présentation intéressant quoique succinct, Une prise de son artificielle, très « variétés » - voix plaquées en avant et compressées, orchestre réverbéré, chœurs lointains -, l’équipe technique, anglaise et non plus française, a changé par rapport aux précédents enregistrements EMI de Plasson et cela s’entend ! D’une première houleuse au succès planétaire qui en fait l’opéra le plus joué au monde, l’histoire chaotique de Carmen est semée de révisions diverses. La ...

Mozart cousu de Philidor

On entre dans certains disques – et dans certaines œuvres – comme en religion. On a un peu peur au début, on se rebute presque ; puis on se lance dans l’apostolat. L’imprégnation est si intense que le prosélytisme pointe le bout de son nez ; et voilà pourquoi je recommande sans hésiter cet enregistrement récent qui comptera sans doute parmi les plus importants de la décennie. Et je pèse mes mots... Religion, ...
Georges Pludermacher - Schubert revisité

Georges Pludermacher – Schubert revisité

Après avoir enregistré une somptueuse intégrale des sonates de Beethoven qui ponctuait déjà à l’époque de mémorables Flâneries musicales d’été de Reims, Georges Pludermacher récidive, cette fois avec la parution d’une intégrale des sonates de Franz Schubert. Réalisé en concert en août 2001 et juillet 2002 au CNR de Reims dans le cadre du même festival, cet enregistrement des quatorze sonates pour piano est enrichi des quatre Impromptus D. 935 ...
juandiegoflorez_lacrima

Juan Diego Flórez – Pâques sans larmes

La firme Decca a donné au second « album » de Juan Diego Flórez (né à Lima en 1973) le titre du célébrissime air de Nemorino dans l’Élixir d’Amour, « Une furtiva lacrima ». C’est tout sauf un mauvais choix. Outre qu’il situe le jeune prodige péruvien dans un répertoire connu du plus grand nombre de mélomanes, il le place également dans une hérédité chargée – et donc une concurrence acérée – compte tenu ...
Quatuor Johannes - Près du paradis ou première moisson que nul n’oublie

Quatuor Johannes – Près du paradis ou première moisson que nul n’oublie

Quelle audace ! Pour leur premier enregistrement, de fabuleux mousquetaires-quartettistes se jettent à cor et à cri dans des partitions complexes, nébuleuses, pour ainsi dire crépusculaires, exigeant de la part de l’auditeur une attention soutenue de chaque instant. Outre deux musiciens ayant appartenu à la seconde Ecole de Vienne, Webern, Zemlinsky - à la condition expresse toutefois d’admettre que ce dernier en voie de réhabilitation définitive soit le quatrième « homme » de ...
Méhul Ouvertures

Ouvertures de Étienne Nicolas Méhul

La firme ASV et l’orchestre de Bretagne dirigé par Stefan Sanderling nous gratifient d’un enregistrement de neuf ouvertures de Etienne-Nicolas Méhul. En cette année Berlioz, il est précieux de pouvoir écouter ces œuvres qui sont, avec celles de Lesueur, le creuset du génie berliozien. Méhul souffre de son étiquetage de musicien de la Révolution, du Consulat et de l’Empire et résonne, pour beaucoup à nos oreilles, comme le compositeur du ...
Bernard Foccroulle - Ars Musica, les pépites d’orgue

Bernard Foccroulle – Ars Musica, les pépites d’orgue

Voilà le type même du disque de chevet pour l’amateur de musique contemporaine, d’orgue, et naturellement des deux… Une épigraphe toute simple (et toute profonde) d’Octavio Pàz prévient le lecteur-auditeur : « les œuvres du temps qui s’annonce seront (…) un art de la conjugaison ». A défaut de Philologie, nous voici plongés en pleine Grammaire ! Au commencement, tout comme aujourd’hui, n’y avait-il QUE le verbe ? Non : il y régnait AUSSI une syntaxe. Ce ...
Nouveautés discoglassiques

Nouveautés « discoglassiques »

Ces derniers mois ont été l’occasion de plusieurs sorties discographiques du compositeur américain Philip Glass (né en 1937), notamment grâce à la création de son label «Orange Mountain Music» qui se propose d’éditer des enregistrements d’archives inédits. La discographie de Glass est certes déjà bien remplie, mais une grande partie de son œuvre reste encore à découvrir. Par exemple seuls cinq, de sa quinzaine d’opéras, sont aujourd’hui disponibles en disque, ...
Arnold Schœnberg - Les Gurrelieder, ou l’apothéose du Post-Romantisme

Arnold Schoenberg – Les Gurrelieder, ou l’apothéose du Post-Romantisme

Cette partition démesurée, tonale, utilisant toutes les ressources de la gamme chromatique, comblera les amateurs du gigantisme orchestral, aux couleurs lyriques post-wagnériennes, aux houles écumantes ; ainsi que ceux que le nom de Shœnberg rebutent encore, le réduisant trop souvent au fondateur de la technique sérielle. Outre La Nuit Transfigurée d’inspiration brahmsienne, ce compositeur protéiforme est l’auteur, entre autres, de deux ouvrages de haute volée, représentatif de sa première esthétique : le somptueux ...
Schumann, Le chant Retrouvé ...

Schumann par Sena Jurinac, Le chant Retrouvé …

La réédition d’un récital enregistré en studio en 1954, d’une artiste aussi rare au disque que la magnifique Sena Jurinac constitue à coup sûr un événement, et dans ce cas précis, un enchantement. Au début, on est étonné, puis conquis par tant de naturel, de pudeur et de totale évidence : il semble qu’on n’avait jamais entendu Schumann aussi simple, aussi spontané, comme allant de soi. Pas de pathos chez Jurinac, pas ...
Franckement bon

Franckement bon

Jan Latham-Koenig va quitter le Philharmonique de Strasbourg à la fin de la saison au terme d’une collaboration qui n’a pas atteint tous ses objectifs. Le projet initial prévoyait des enregistrements à flux constant : Un CD César Franck a enfin vu le jour. L’Orchestre de Strasbourg reprend ses enregistrements interrompus depuis quelques années, de par la volonté de ses directeurs musicaux et en raison d’un marché du disque morose. Voici quelques ...
Un Schmitt qui tient à Chœur

Un Schmitt qui tient à Chœur

Eléve doué de la classe de Jules Massenet, prix de Rome en 1900 avec sa scène lyrique Sémiramis, Florent Schmitt est un immense compositeur, dont il faut avoir entendu l’Étude pour le Palais Hanté, d’après Edgar Poe. Il partage le triste privilège, avec une noria d’autres de ses illustres pairs, de ne point connaître les faveurs de salles de concert ! Rabaud, Cras, Pierné, Caplet, Magnard sont les éternels oubliés d’une ...
Boulez prend le pli.

Boulez prend le pli

Il est assez rare qu’une œuvre de musique dite « contemporaine » soit enregistrée trois fois. Pierre Boulez persiste et signe une troisième version de ce qui reste une œuvre contrastée et parfois contestée comme l’œuvre tout entière de Boulez. Mais sur la forme, le chef compositeur n’a de leçon à recevoir de personne... C’est la troisième version du maître lui-même, après ses tentatives à la BBC (Sony) et déjà avec son ensemble ...
Mutter-Masur : Chambre séparée.

Mutter-Masur : Chambre séparée.

Plus de vingt ans après, Anne-Sophie Mutter revient au concerto de Beethoven qu’elle avait gravé avec Karajan. La tentative est prenante et la démarche de la violoniste aurait été portée au sublime si le chef avait partagé ses vues ! Elle n’avait pas vingt ans lorsque Karajan lui proposa le roi des concertos pour violon, mais sa carrière avait pris un élan si foudroyant et sa maturité était si grande que personne ...
Récital Wagner - Bryn Terfel face aux géants.

Récital Wagner – Bryn Terfel face aux géants

Depuis le récital de Dietrich Fischer-Dieskau avec Rafael Kubelik dans les années 60 chez EMI, aucun disque de même calibre ne s’était imposé de la sorte. Bryn Terfel intègre parfaitement la dimension réelle de ces œuvres. Comment résister à la tentation de commencer par la dernière plage du CD ? Les adieux de Wotan comptent parmi les plus grandes pages de toute la littérature lyrique. Bryn Terfel y affronte une discographie écrasante; de ...
 

Baniere-clefsResMu728-90-2b