Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

CD

arabella

Arabella Steinbacher dans l’exercice du récital avec orchestre

Très classiquement, Arabella Steinbacher sacrifie au récital avec orchestre en mêlant les grands « tubes » du répertoire de virtuosité (Saint-Saëns, Sarasate, Ravel), les pièces au mélodisme flatteur (Massenet et même le moins connu - en France - Vaughan Williams) et une rareté de Waxman. En effet en lieu et place de la Fantaisie sur Carmen de Sarasate, la violoniste allemande a préféré, apparemment sous l’influence du chef Lawrence Foster, graver ...
bianconi-dolce-volta

Un Schumann d’une résolue clarté par Philippe Bianconi

Le pianiste Philippe Bianconi revient à son cher Schumann pour un programme regroupant idéalement trois cycles essentiels. Des interprétations pianistiquement très abouties mais laissant parfois peu de place à l’ambivalence psychologique ou aux effets de clair-obscur de certaines plages. Ce disque intelligemment construit offre un portrait par petites touches (51 plages pour 78 minutes) de la psychologie et des ressorts de la création du jeune Schumann. À vrai dire ce sont presque trois ...
61ph-yil2xl-_ss500

La Fantastique en 3D par Arthur Lavandier et Le Balcon

Creuser le sillon psychédélique de la Symphonie Fantastique, c'est ce que souhaite Bruno Messina en commandant en 2013 une nouvelle version du chef d’œuvre de Berlioz au Balcon, jeune compagnie très audacieuse créée en 2008. La Balcon a décidé de produire ses propres spectacles et mise sur les moyens de l'amplification et la notion de spectacle en musique. Pour l'occasion, deux cloches ont été fondues non loin de La Côte-Saint-André et ...
beethoven-goerner

Nelson Goerner dans une Hammerklavier sidérante

Nelson Goerner, en compagnie de son fidèle producteur d’enregistrement Franck Jaffrès, poursuit la lente édification de son panthéon pianistique au disque pour Alpha : après Debussy, Schumann ou Chopin, le voici aux prises, pour son premier disque Beethoven, avec la sonate « Hammerklavier », incontestable Everest pianistique dominant tout le XIXe siècle et augurant la dernière période créatrice du maître de Bonn. Elle est ici opportunément complétée par les bagatelles opus 126, ...
schaller

La consécration brucknérienne du discret Gerd Schaller

Chef discret, peu connu en France, Gerd Schaller s’est affirmé, disque après disque, comme l’un des grands interprètes brucknériens actuels. Il arrive aujourd’hui au terme d’un cycle d’enregistrements majeur. Avec cette symphonie d’étude composée en 1863, il boucle une intégrale des onze symphonies remarquable par l’emploi de partitions mises en forme par le musicologue américain William Carragan et qui a permis d’entendre des passages jusque là inconnus de la 3e et ...
brahms-quartete

Le Beethoven Quartett décevant dans Brahms et Webern

Voici un projet éditorial original qui reprend sous deux angles d’approche distincts le même programme consacré à Brahms et Webern. Nous trouvons un CD audio où Brahms se taille la part du lion face au quatuor de jeunesse de Webern, et un Blu-ray complétant les mêmes œuvres avec une longue conversation autour de cette œuvre de Webern (en allemand uniquement, hélas) et l’exécution de celle-ci superposée à la vision du triptyque du peintre ...
368336

Coffret hommage à Giuseppe Sinopoli

En plus de fournir de splendides versions de la Symphonie n°4 de Schumann et d’Ein Heldenleben de Richard Strauss, cette édition présente de belles compositions du maître dirigées par lui-même, Sylvain Cambreling et Peter Ruzicka. Comme d’autres avant lui, Sinopoli était avant tout un chef de concert. La redécouverte, déjà chez Hänssler, d’un live de la 9e de Mahler enregistrée quelques mois avant sa mort avait fait comprendre que les gravures ...

Odhecaton explore le versant sacré d’Alessandro Scarlatti

Alessandro Scarlatti doit essentiellement sa célébrité à du répertoire profane, notamment le genre de la cantate de chambre mais surtout comme compositeur d’opera seria et figure de ce qu’on a appelé l’École napolitaine. Il écrit également pour l’Église, la seule pièce s’étant quelque peu imposée de nos jours étant son Stabat Mater. L’ensemble vocal Odhecaton, qu’on a déjà pu apprécier dans Monteverdi ou Gesualdo, propose ici à partir d’éditions critiques ...
bach_ho_nmm

Jean-Luc Ho et sa vision des Partitas pour clavier de Bach

Malgré une discographie déjà importante de ces œuvres, la version originale de Jean-Luc Ho s'offre à nous comme un bouquet harmonieux tant par le choix de six clavecins dédiés à chaque partita, que par une interprétation intérieure et poétique. Premier grand cycle de pièces pour le clavier initié par Bach alors qu'il était encore au service du prince de Cöthen dans les années 1720, les six partitas se sont imposées comme ...
wonderland

Bel hommage à Grieg par Ott et Salonen

Le 3 avril 1869 face à un public impatient le pianiste norvégien Edmund Neupert créa un des plus merveilleux et fameux concertos pour piano de tout le répertoire. L’auteur, Edvard Grieg, n’assista pas au triomphe remporté par sa musique à Copenhague mais le destin allait bénir ce chef-d’œuvre et diffuser dans toutes les salles de concert du monde entier. La réputation internationale de Grieg allait hautement bénéficier de cette réussite. Qu’il ...
swr_fritz_wunderlich

Wunderlich ist Wunderbar

Pour le cinquantenaire de sa disparition, le ténor lyrique allemand Fritz Wunderlich (1930-1966) méritait bien divers hommages des firmes discographiques, et en complément du coffret Deutsche Grammophon rassemblant l’intégralité de ses gravures studio légendaires en 32 CDs (4796438), SWR Music publie un CD d’enregistrements radio idéalement complémentaire, documentant les tout débuts de ce chanteur d’exception. Les mélomanes ayant connu le foisonnement discographique des années 60 se souviennent encore du choc ressenti ...
chosta_quatuor-debussy

Chostakovitch transcendé par le Quatuor Debussy

Les quatuors à cordes de Dmitri Chostakovitch dominent le XXe siècle par la tension impérieuse et la séduction lyrique qui les sous-tendent de part en part. La concentration des thèmes autant que les délicieuses suspensions temporelles des mouvements lents, leur agencement si typique et si singulier sont les marques d’un créateur merveilleux oscillant entre tragédie concrète et félicité rêvée. Les solistes du Quatuor à cordes Debussy donnent le meilleur d’eux-mêmes et ...
tingaud

Tingaud dirige d’Indy : un Français chez les Allemands ?

Même si Jean-Luc Tingaud n'a que peu enregistré, un bref parcours de sa discographie nous montre un attachement évident à la musique française teinté de non-conformisme quant au choix des programmes : compositions de Rosenthal – dont il a été l'élève – un Dukas et un Bizet remarquables, des œuvres symphoniques de William Sheller, La Perichole d'Offenbach, Sapho de Massenet... Dernière aventure musicale sur support dur : la seconde symphonie de d'Indy ...
cover-brahm-carcano-oehms

Un Brahms de haut niveau par le pianiste Gabriele Carcano

Du répertoire pour piano seul de Brahms, le pianiste italien Gabriele Carcano retient trois pièces des années 1853-54, que nous hésitons à qualifier "de jeunesse" tant elles sont abouties. Un enregistrement de haut niveau, au jeu profond et varié. Comment ne pas être saisi par l'entrée magistrale dans la troisième sonate, dont la dimension symphonique, en son temps déjà soulignée par Robert Schumann, est ici évidente ? Mais aussi par la ...
pretty-yendey-a-journey

A Journey de Pretty Yende : histoire d’une promesse

Plácido Domingo ne tarit pas d’éloges sur la grande lauréate de son concours Operalia que les plus grandes scènes internationales s’arrachent désormais. Auréolée de ses succès et d’une rumeur favorable croissante, la soprano sud-africaine Pretty Yende présente son album « carte de visite » avant que l’on ne découvre sa Lucia di Lammermoor à l’opéra Bastille en octobre prochain. Ce premier album, Pretty Yende l’a voulu comme une « photographie » de son début de ...
saint-martin_hammond_ifo

Léonce de Saint-Martin réhabilité par Anthony Hammond

Compositeur-organiste à Notre-Dame de Paris entre la mort de Louis Vierne en 1937 et sa propre disparition en 1954, Léonce de Saint-Martin reste encore un musicien trop peu connu et parfois injustement sous-estimé. Ce CD, premier d'une intégrale, nous le révèle enfin grâce au talent d'Anthony Hammond. Né en 1886 près d'Albi (Tarn) Léonce de Saint-Martin touche l'orgue de la cathédrale dès son plus jeune âge, et après ses premières études ...
cd_alarcon-rolanddelassus

Leonardo García Alarcón, à l’apogée de la polyphonie flamande

Le chef argentin Leonardo García Alarcón et le chœur de chambre de Namur sont ce mois-ci au cœur de l’actualité en lançant la nouvelle saison de l'Opéra de Paris avec Eliogabalo. La première production d’un opéra de Cavalli au Palais Garnier fait effectivement grand bruit et pourrait faire quelque peu oublier la sortie de leur disque Canticum Canticorum consacré à la polyphonie flamande de Roland de Lassus. Spirituel tout autant ...
pritchin_geniusas

D’heureuses et inattendues surprises chez Stravinsky et Desyatnikov

Cet enregistrement piloté par deux jeunes virtuoses,  le violoniste Aylen Pritchin et le pianiste Lukas Geniušas, nés respectivement à Leningrad et Moscou, en 1987 et 1990, nous a réservé quatre surprises de taille. Le premier étonnement a été de constater que leur curriculum vitae n’exagérait en rien leurs nobles capacités d’interprètes, tant au plan purement technique qu’à celui de leur phénoménale compétence interprétative. Le second choc se rapporte au choix de ...
lalo

Coup de cœur pour La Jacquerie de Lalo et de Coquard

Redécouvert à l’été 2015 au Festival de Montpellier et de Radio France, l’opéra commencé par Édouard Lalo et achevé par Artur Coquard nous arrive aujourd’hui en CD. L’occasion d’apprécier une partition de qualité, servie par une distribution proche de l’idéal. Dû à Lalo pour la conception d’ensemble, pour l’intégralité du premier acte et pour la plupart des thèmes qui parsèment l’ouvrage – dont beaucoup, d’ailleurs proviennent du Fiesque de 1868 ; ...
brahms_belcea

Brahms éblouissant avec le Quatuor Belcea et Till Fellner

« Sans le métier, l’inspiration n’est qu’un simple roseau dans le vent », confia un jour Johannes Brahms non sans modestie appuyée. Cette figure majeure du XIXe siècle, à la fois classique et romantique, opposée par d’autres à Wagner et Bruckner, marqua son époque de son empreinte certes, mais son pouvoir créateur s’exerce sans modération jusqu’à ce début de XXIe siècle. Dans ses partitions, Brahms aura sculpté avec une égale réussite son enthousiasme ...
altomonte_ballot_bruckner_9

La grandiose Symphonie n° 9 de Bruckner de Rémy Ballot

Chaque été, les journées Bruckner réunissent à Saint Florian, immense abbaye bénédictine située non loin de la ville autrichienne de Linz, où Bruckner a tenu l’orgue et dans la crypte de laquelle il repose, mélomanes et musicologues autour d’une symphonie du compositeur. En 2015 l’ultime Neuvième était au programme ; l’apothéose de ces journées de conférences et de concerts est l’exécution de l’œuvre dans l’église de l’abbaye. Depuis quatre ans maintenant, ...
cd-aeon-richard-barrett

Richard Barrett : la puissance imaginative du son

Les trois pièces de cet enregistrement sont le fruit d'une rencontre et d'une collaboration active entre un compositeur-improvisateur, Richard Barrett, et un improvisateur-interprète, le violoncelliste Arne Deforce. Barrett poursuit son investigation sur un instrument pour lequel il a déjà beaucoup écrit et qu'il confronte ici à l'univers électronique. L'improvisation est au cœur de la démarche de Barrett qui la définit comme une méthode de composition, une étape dans la conception de l’œuvre ...
Bamberg

Superbe hommage à Bamberg, un grand orchestre allemand

Les soixante-dix premières années de l'Orchestre symphonique de Bamberg, l'une des grandes formations d'outre-Rhin, nous renvoient à l'histoire même de l'Allemagne d'après guerre. La tradition héritée de Mahler et Zemlinsky, comme ses origines pragoises nourrissent le style spécifique de cet orchestre. Il faut en effet commencer l’écoute de ce superbe coffret par le dernier disque : l’orchestre philharmonique allemand de Prague y joue Mozart, Beerhoven et Pfitzner sous la direction de ...
Duo Solot  Nveau Monde Dvorak

La Bohème du Duo Solot

Après de pétillantes transcriptions d’ouvertures de Rossini, le jeune duo namurois consacre son deuxième disque à deux figures légendaires du romantisme tchèque, dont la musique est devenue universelle. Si une vingtaine d’années sépare Antonín Dvořák de Bedřich Smetana, leur musique, qui est largement appréciée sans rechercher l’analyse, les rapproche par leur attachement viscéral à leur Bohème natale, sa nature, son histoire et ses traditions. Selon des approches différentes, le patriotisme de ...
Facing_West

Face à l’Ouest : musique chorale de Conrad Susa et David Conte

Cet enregistrement baptisé « Facing West » nous propose  une intéressante illustration vocale de trois poètes majeurs : Walt Whitman, John Stirling Walker et Federico García Lorca. Le label américain Delos a choisi pour en rendre compte deux compositeurs états-uniens contemporains : Conrad Susa et David Conte. L’un et l’autre ont fait preuve d’une intense activité tout au long de leur carrière même si très peu d’échos de leurs actions et de leurs musiques ont ...
cd_SteveReich-768

Un Steve Reich euphorisant par l’Ensemble Signal de Brad Lubman

Admettons le, beaucoup d’œuvres contemporaines ont un aspect cérébral, tourmenté, ou développant un potentiel de réflexion au sein ou en dehors de la musique elle-même. Ici point de tout cela, avec deux pièces récentes de Steve Reich, toutes deux pour des ensembles d'une quinzaine de musiciens, portées de manière jouissive par "le" chef reichien Brad Lubman, en compagnie de son fougueux Ensemble Signal. Il est des œuvres qui nous emmènent vers l'ivresse la plus ...
bach_trio

Jan Van Hoecke et Jovanka Marville dans Bach, deux pour un trio

Les deux musiciens, collègues à Lausanne, proposent une version plutôt originale des sonates en trio de Johann Sebastian Bach, pour flûte à bec et clavier. Une franche réussite. Jouées dans la version qui nous est parvenue, c'est-à-dire pour un orgue seul, les six sonates en trio BWV 525 à 530 sonnent comme de véritables morceaux de bravoure, des sommets de difficulté contrapuntique, qu'on risque, malgré leur beauté et leur inventivité, ...
david_oistrahk_Chosta

L’esprit de David Oïstrakh plane sur le quatuor à son nom

Quatre musiciens russes ont choisi de baptiser leur quatuor à cordes en l’honneur du violoniste virtuose David Oïstrakh (1908-1974). Étonnant ou pas, leur jeu n’est pas sans présenter certaines analogies avec celui du maître russe décédé en 1974. Une lecture rude et âpre, déficitaire en fines nuances, rarement lyrique et presque totalement dépourvue de rubato. Ces options sont à respecter intégralement et constituent en quelque sorte l’ADN commun d’Oïstrakh et ...
Fux Kerll

Requiems viennois exhumés par Vox Luminis

Vox Luminis avait déjà concocté au disque en 2013 un programme de musiques pour des funérailles royales aux XVIIe siècle, mais en Angleterre. Pour le cru 2016, l’ensemble vocal créé et dirigé par le basse Lionel Meunier, propose deux rares requiems viennois qui n’ont guère eu l’honneur des micros jusqu’à présent, ceux de Johann Caspar Kerll (1689) et de Johann Joseph Fux (1720). Le premier est essentiellement connu de nos jours ...
decca_eloquence_beethoven_monteux

Pierre Monteux, ce n’est pas que la musique française

Enfin Decca « Eloquence Australie » a rassemblé en un beau petit coffret de 6 CDs l’intégralité des gravures beethoveniennes de Pierre Monteux, initialement réparties en microsillons sur les labels RCA-Victor, Decca, Philips et Westminster. Il est vraiment consternant et décevant qu’aucun label n’ait eu la démarche évidente de confier à cet immense chef d’orchestre l’homogénéité d’une intégrale des symphonies du maître de Bonn avec un unique orchestre qui aurait été celui ...