tous les dossiers(1)

Dossiers

La Batsheva, née du désir d’une baronne de Rothschild

La Batsheva, née du désir d’une baronne de Rothschild

La création de la Batsheva Dance Company, compagnie israélienne de répertoire, est étroitement liée au destin exceptionnel de la baronne Bethsabée (Batsheva) de Rothschild, qui la fonda en 1964 et en confia la direction artistique à la chorégraphe américaine Martha Graham. Bethsabée de Rothschild, petite-fille du Baron James de Rothschild, fondateur de la branche française de la banque Rothschild, est née en 1914 à Londres. Dans les années 1930, elle étudie ...
lully

Lully, emporté par la gangrène

Le mot gangrène vient du grec gaggraina qui signifie pourriture. L'amputation étant la seule solution possible à l'époque, Lully, grand danseur et sans doute inconscient du danger menaçant, la refuse catégoriquement. Les tissus privés de circulation sanguine ou touchés par une infection risquent de se nécroser. Il s’agit dans la majorité des cas d’un segment de membre. Il n’est pas inintéressant de rappeler, dans le cas présent, que dans son acception ...
La-Hyre-theorbe

Le théorbe ou l’archiluth dans l’orchestre baroque selon Thomas Dunford

Élément certainement le plus caractéristique de l’orchestre baroque, le théorbe ou l’archiluth est souvent l’instrument de musique qui étonne le plus. Comme le long cou d’une girafe, son gigantesque manche interpelle, alors que sa présence sonore, discrète mais indispensable, est un élément essentiel dans la composition orchestrale typique de cette période. C’est muni de son archiluth que Thomas Dunford présente l’instrument à ResMusica. Du haut de ses trente ans, au fil ...

Cage et Cunningham à la rencontre du Japon et de la Chine

Merce Cunningham a rencontré John Cage à la Cornish School lorsque le musicien accompagnait les classes de danse. Se nourrissant de ses lectures chinoises et japonaises, Cage a influencé le chorégraphe, lui permettant de définir son art et ses méthodes créatives. Lorsqu’il rencontre Cunningham, Cage travaille à la libération du matériau de l’art. En musique, il recherche la liberté du son, de façon à ce que le son soit lui-même. De ...
Chopin, miné par le mal d’un siècle : la tuberculose

Chopin, miné par le mal d’un siècle : la tuberculose

La tuberculose, maladie infectieuse interhumaine liée à Mycobacterium tuberculosis (le bacille de Koch), a causé de terribles ravages au sein de toutes les populations du globe, et ce particulièrement au cours du XIXe siècle. De nos jours encore, on considère que cette pathologie en progression constante, touche quasiment un tiers de la population mondiale et tue trois millions d’individus par an sur l’ensemble des continents. Précisons cependant que seule une ...
Le violon dans l’orchestre baroque selon Pablo Gutiérrez Ruiz

Le violon dans l’orchestre baroque selon Pablo Gutiérrez Ruiz

William Christie l’indiquait dans le premier épisode de ce dossier, la direction d’orchestre comme nous l’entendons aujourd’hui n’était pas essentielle durant la période baroque. La pratique était souvent menée au clavecin, comme évoqué avec Elisabeth Geiger, ou par le premier violon, comme nous l'explique Pablo Gutiérrez Ruiz. « Chercher et imaginer : c’est toujours cela la démarche d’un musicien sur instrument ancien. » Violon solo invité de plusieurs ensembles français et espagnols comme Les Musiciens ...
Claude Debussy

Claude Debussy, martyrisé par un cancer

Claude Debussy, tout au long de son existence, se montra très discret, et même pudique, en ce qui concernait son état de santé et sa vie intime. Des souffrances qui l'affectèrent au cours des sept dernières années de sa vie, il ne parla guère, et ce n'est qu'en de rares occasions qu'il évoqua les « offenses que la maladie inflige[ait] à sa dignité ». À partir de 1907, dans sa correspondance, il indique souffrir d’hémorroïdes, pathologie gênante ...
Groupe des Six

Quand le Groupe des Six réveillait Paris

Si le nom de « Groupe des Six » apparaît en 1920 sous la plume du journaliste Henri Collet, c'est bien dès 1917 que se réunirent Georges Auric, Germaine Tailleferre, Francis Poulenc, Louis Durey, Arthur Honegger, rejoints par Darius Milhaud en 1919. Et c'est en 1918 que Jean Cocteau fit paraître un petit manifeste qui influença les artistes : Le Coq et l'Arlequin. Suivons la naissance de ce phénomène médiatique et artistique. Des ...
23601

Le clavecin dans l’orchestre baroque selon Élisabeth Geiger

Après avoir abordé l’orchestre dans son ensemble avec le chef William Christie, le deuxième épisode de notre dossier consacré à l’orchestre baroque s’attarde sur l’instrument pilier de l’orchestre, grâce à la complicité de la claveciniste Élisabeth Geiger rencontrée l’été dernier au festival de Sablé. « Accorder, c'est une façon très riche de découvrir un instrument... » Formée au Conservatoire national de région de Strasbourg, Élisabeth Geiger rencontre à la Fondation Royaumont Gérard Lesne ...
anckerske legat

Anckerske Legat, une bourse d’études prestigieuse

Grâce à l’attribution de bourses d’études généreuses, un certain nombre d’artistes, souvent peu argentés, ont trouvé et exploité des opportunités uniques de parfaire leur formation en se confrontant à ce qui se faisait de mieux sous d’autres cieux. Au Danemark, Carl Andreas Ancker (1828-1857) possédait une grande fortune héritée de son père marchand de textile. Peu après la mort de ce dernier, il se trouva par héritage à la tête ...
Pelléas

Pelléas et Mélisande, le poème symphonique de Schoenberg

C’est à Berlin, entre juillet 1902 et février 1903, qu’Arnold Schoenberg (1874-1951) écrivit son poème symphonique Pelléas et Mélisande op. 5. Il en assura lui-même la création à Vienne le 26 janvier 1905, mais il faudra attendre 1910 pour que, sous la direction d’Oscar Fried, le public berlinois l’accueille très positivement. Debussy, Fauré et Sibelius avaient manifesté un réel intérêt pour l’illustration musicale de la pièce de Maeterlinck  en développant ...
3. prison

La prison comme élément clé de la scène lyrique durant la Révolution française

Conformément aux attentes du public de l’époque révolutionnaire, les auteurs d’opéra intégraient fréquemment une prison comme élément clé de l’intrigue. Mais la principale difficulté des artistes de théâtre était de représenter un lieu clos sur scène. Le spectateur, face à un décor de prison, devait ressentir le confinement du lieu et l’angoisse éprouvée par le détenu. Le projet de décor du théâtre royal de l’Odéon pour la représentation de Richard ...
Les Ballets Russes, une révolution artistique

Les Ballets Russes, une révolution artistique

Venue de Russie, une nouvelle génération de danseurs, chorégraphes, peintres et musiciens prend d’assaut Paris sous la houlette de Serge de Diaghilev. Ces grands noms marqueront leur siècle en réveillant un monde de la danse assoupi, à l’aube de la Première Guerre mondiale. Née de la volonté de Serge de Diaghilev de présenter à Paris l'art chorégraphique de son pays, la troupe des Ballets Russes est d'abord constituée de quelques-uns des ...
ravel

Maurice Ravel, victime d’une démence dégénérative

Une pathologie neurologique dégénérative transforma en véritable calvaire les dernières années de la vie du compositeur Maurice Ravel. En 1927, après l’achèvement de la composition de sa Sonate pour violon et piano Ravel ressentit une intense fatigue. Le docteur Vallery-Radot conseilla une année de repos au compositeur âgé de 52 ans. Néanmoins, Maurice Ravel trouva la force suffisante d’effectuer une tournée aux États-Unis de janvier à avril 1928 et de composer ...
Orchestre baroque

L’orchestre baroque selon William Christie

Notre dossier débute par un premier épisode consacré à l’orchestre baroque dans son ensemble. Pour cela, qui de mieux que le fondateur des Arts Florissants, William Christie, l’une des figures baroques actuelles les plus emblématiques. C’est dans son sublime salon de sa résidence à Thiré, à l’occasion de la dernière édition du festival Dans les Jardins de William Christie, que ResMusica a eu l’occasion de rencontrer le grand claveciniste, chef ...
Norgard

Une discographie généreuse de l’œuvre de Per Nørgård

Parce que toute bonne chose a une fin, pour clôturer notre dossier consacré au compositeur Per Nørgárd, nous proposons, dans l’ordre chronologique, un échantillon subjectif mais représentatif des meilleurs enregistrements de sa musique réalisés depuis plusieurs décennies en ayant, pleinement conscience qu’il n’est guère possible de tous les citer. Gilgamesh (opéra). B. Haugan, H. Cannabeck. OSRDanoise, dir. T. Veto. 1973. EMI DMA 025-026. Wie ein Kind. Korsalme. Drømmesange. Aftonland. Da Camera, Det ...
Mélisande

Pelléas et Mélisande, musique de scène et suite orchestrale de Jean Sibelius

La musique de scène composée par Jean Sibelius pour illustrer la pièce de Maeterlinck de 1893, traduite en suédois par l’écrivain Bertel Gripenberg, fut entendue pour la première fois en Finlande au Théâtre suédois d’Helsinki le 17 mars 1905. Sous la direction du compositeur, des membres de l’orchestre de la Société philharmonique avec la cantatrice Gabrielle Tavastsjerna, veuve du fameux poète et ami de Sibelius, assurèrent l’événement. La réception publique fut positive ...
Une_Méhul

Les personnalités de l’opéra-comique en France à la fin du XVIIIe siècle

L’opéra-comique permit aux compositeurs de cette époque d’effectuer de nombreuses expérimentations. Méhul, Le Sueur ou bien encore Cherubini ont rendu ce genre musical plus mélodramatique en faisant disparaître les éléments de comédie et de parodie. L’orchestration plus soignée caractérise également l’école française de ce temps. Malgré l’adhésion des artistes pour celui-ci, l’opéra-comique fut largement dénigré au XVIIIe siècle. Les intrigues des pièces d’opéras comiques, pour gagner en crédibilité, se sont inspirées ...
Fauré1

Pelléas et Mélisande, la musique de scène de Gabriel Fauré

Né en 1845, dix-sept ans avant Claude Debussy et Maurice Maeterlinck,  Gabriel Fauré composa une suite d’orchestre tirée de la musique de scène inspirée de la pièce de l’écrivain belge. Sa première exécution publique s'est déroulée à Paris le 3 février 1901. « Pelléas et Mélisande est le chef-d’œuvre symphonique de Fauré. »  Jean-Michel Nectoux ("Fauré", Seuil, 1995) Deux ans après la création parisienne de mai 1893, la pièce de Maeterlinck fut donnée à Londres. La célèbre ...
Les décors d’opéra à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle

Les décors d’opéra à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle

Alors qu’au début du XVIIIe siècle, les représentations d’opéras ne nécessitaient, du point de vue du décor, que quelques éléments emblématiques pour situer l’action, les artistes de la fin du XVIIIe siècle considèrent celui-ci comme un élément fondamental du spectacle et du drame.   Dans la première moitié du XVIIIe siècle, les acteurs jouaient dans une salle trop profonde limitant la visibilité du public, sur une scène exiguë et encore ...
Mélisande

Pelléas et Mélisande, l’unique opéra de Debussy

L’unique opéra de Claude Debussy fur créé à l’Opéra-Comique de Paris le 30 avril 1902. Pelléas et mélisande devait par la suite gagner toutes les scènes d’opéra du monde. Bien qu’ayant assisté à la première parisienne de la pièce de Maeterlinck en 1893, Debussy avait hésité avant de faire son choix : d’autres textes d’Edgar Poe et de Balzac furent scrutés puis abandonnés. Il semble au final avoir été intéressé par la nature  symbolique, par ...
Théâtre_des_Arts_de_Rouen

Les Troyens de Berlioz, la création oubliée

La création française intégrale en une soirée des Troyens d’Hector Berlioz ? Paris, 17 mars 1990, Opéra-Bastille… répondra la majorité des manuels, à l’unisson de la presse de l’époque. Si cette prétention avait déjà provoqué les protestations légitimes de plusieurs scènes hexagonales – Lyon, Marseille, Nice – ayant monté l’œuvre avant Paris, c’est pourtant bien avant encore – et ailleurs – qu’il faut remonter : au 6 février 1920, très précisément, à ...
P&M

Le clair obscur de Pelléas et Mélisande

On associe communément Maurice Maeterlinck (1862-1949) au mouvement symboliste qui marqua son époque et dont il partagea en effet nombre de caractéristiques. La renommée de l’écrivain belge d’expression française s’installa très rapidement après que le critique Octave Mirbeau eut déclaré, après la publication de La Princesse Maleine en 1889, que cette œuvre  était « supérieure en beauté à ce qu’il y a de plus beau dans Shakespeare ». Plus consistante et véridique ...
bruckner

Bruckner et le finale de sa Neuvième Symphonie

Le 11 octobre 1896, Anton Bruckner disparaissait. Raillé de son vivant pour son apparence assez rustre, son accent paysan et ses manières mal dégrossies, Bruckner devait cependant ériger un monument symphonique sans précédent dans l’Histoire de la musique. A sa mort, dans les communs du palais du Haut Belvédère de Vienne où il occupait un appartement mis à sa disposition grâce à la bienveillance de l’Empereur François Joseph, ce solitaire ...
Catalogue-Norgard

Catalogue de quelques œuvres majeures de Per Nørgård

Per Nørgård a composé environ 450 œuvres. Nous citerons les partitions  les plus saillantes de son vaste catalogue en renvoyant, en fonction de leur date de composition, aux chapitres précédents traitants des esthétiques successives développées par le maître danois. LES SYMPHONIES Début du cycle symphonique : Symphonie n° 1 « Sinfonia austera », op. 13 (1953-55) - Symphonie n° 2 (1970) - Symphonie n° 3 (1972-75) - Symphonie n° 4 « Indian Rose Garden and Chinese Witch’s Lake » (1981). Suite du ...
Il y a 110 ans, la mort de l’humaniste engagé Edvard Grieg

Il y a 110 ans, la mort de l’humaniste engagé Edvard Grieg

Il y a 110 ans, le 4 septembre 1907 à Bergen, disparaissait Edvard Grieg, le musicien le plus célèbre de Scandinavie. Dans la revue mensuelle Musica n° 62 de novembre 1907, le musicographe Louis Schneider consacra un bel hommage au compositeur défunt : « Grieg est une intéressante personnalité de la musique moderne. On peut le classer parmi les premiers après des maîtres tels que Beethoven, Mozart, Schubert et Schumann : c’est un descendant ...
norgard_symph_3

La suite du cycle symphonique exigeant de Per Nørgård

La paraphrase évoquant la réalité des compositions symphoniques volcaniques dont le cratère en fusion donne sa coloration au style de Per Nørgård vaut pour les quatre premières symphonies du compositeur, mais également pour les quatre derniers volets symphoniques du maître danois, aujourd’hui âgé de 85 ans. La Symphonie n°5, l'énigmatique La Symphonie n° 5, commandée par la Radiodiffusion danoise en 1986, occupa le compositeur jusqu’en 1990. Lors de sa création mondiale le 6 décembre de ...
MI0000958502

Le début du cycle symphonique exigeant de Per Nørgård

Per Nørgård a revisité de fond en comble l’héritage de l’histoire musicale danoise. Son modernisme indiscutable et souvent iconoclaste s’est attaqué bien des fois à l’expression artistique dont il avait hérité lors de son entrée sur la scène au tout début des années 1950. Son cycle symphonique exigeant, original et dépourvu de concessions, illustre les principales étapes de son étonnant parcours créateur. La Symphonie n°1 op.13, entre influences nordiques et innovation ...
monts-du-reuil

Au cœur des coulisses de la nouvelle production lyrique de l’Opéra de Reims

En janvier 2018 est prévue la première de la nouvelle production lyrique de l’Opéra de Reims menée par la compagnie en résidence Les Monts du Reuil. Invité à suivre chaque étape du processus de création de ce nouveau spectacle, et après un premier épisode consacré au choix de l’œuvre, soit Richard Cœur de Lion de Grétry et Sedaine, Resmusica vous propose un deuxième épisode dédié à la constitution de l’équipe ...
Une

La défense des valeurs démocratiques dans l’opéra français de la fin du XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, ce qui fait principalement l’essor prodigieux de l’opéra-comique, genre musical le plus prisé sous la Révolution française, ce sont  les frontières de plus en plus floues entre les différentes sphères sociales et l’idée sous-jacente d’égalité entre les hommes. La fougue des esprits a instauré à cette époque de nombreux moments lyriques violents et spectaculaires. En effet, l’attaque d’une forteresse, d’une prison ou d’une caverne pour la liberté ...
 

tous les dossiers(1)