megabanniere72890

Dossiers

Dies_irae-dreyer

Jour de colère, une affaire d’amour et de sorcellerie

Jour de colère, film de Carl Dreyer de 1943 sur une affaire danoise d'amour et de sorcellerie, est un fleuron du 7ème art dont la musique signée par Poul Schierbeck (1889-1949) mérite qu'on s'y intéresse. Après avoir assisté en 1925 à une représentation de la pièce de Wiers-Jenssen, Anne Pedersdotter, le cinéaste danois Carl Theodor Dreyer (1889-1968), imagina pouvoir en faire un film. Et de fait, en 1943, en pleine occupation allemande, ...
Sumidagawa©TokyoUniversityoftheArts

Cinquantenaire de Curlew river de Benjamin Britten

Curlew river trouve son origine dans une "expérience opératique entièrement nouvelle", selon les termes de Britten lui-même. En 1956, lors d'une tournée au Japon, il avait en effet assisté à des représentations de nô, et en particulier à la pièce du XVe siècle Sumida-gawa, c'est-à-dire la "rivière au courlis". Sa propre version de l'histoire donne une œuvre singulière et fascinante. On y retrouve évidemment des tendances présentes dans ses créations ...
Johan+Svendsen

Wagner et Liszt réconciliés par le Norvégien Johan Svendsen

Au jour où les Européens votent pour leur parlement et s'interrogent sur leur destin ensemble, nous rappelons une anecdote qui montre que le mélange des nations est aussi source de réconciliation. Au début des années 1870 Richard Wagner jouissait d’une formidable réputation internationale. Le personnage, tout comme sa musique, alimentaient d’innombrables et incessants commentaires, aussi divers que variés parmi les collègues, les publics et les critiques. Si les appréciations se teintaient ...
interieurdanois

Carl Nielsen et les débuts de la radio danoise

              La naissance de la radiodiffusion au Danemark, au milieu des années 1920, représenta une franche révolution dans le mode de vie des habitants. Le concept d’information allait connaître un bond en avant dont bien peu de personnes pouvaient alors imaginer l’ampleur et la pérennité. Carl Nielsen, pour sa part, prit rapidement conscience de l’intérêt de l’essor de la musique radiodiffusée. Pour Carl Nielsen et ses collègues, la vie musicale incluait essentiellement ...
461px-Rachmaninov_peinture2

Comment la Scandinavie a sauvé Rachmaninov

A l'heure où les manœuvres militaires de la Russie à la frontière ukrainienne inquiètent jusqu'à ses voisins scandinaves, ResMusica lève le voile sur les conditions méconnues qui ont permis à Sergueï Rachmaninov et à sa famille d'échapper aux révolutionnaires de 1917. L’instabilité politique et sociale galopante de la Russie de 1917 s’aggravait dangereusement de jour en jour alors que le monde subissait encore les ravages de la Guerre mondiale depuis ...
catherine-hunold2

Bérénice, opéra en 3 actes d’Albéric Magnard (4) : entretien avec Catherine Hunold

Du 4 au 8 avril 2014, Catherine Hunold incarnera la princesse de Judée dans Bérénice d'Albéric Magnard à l'Opéra de Tours. Elle nous confie aujourd'hui ses impressions sur l'ouvrage et son exigeant rôle titre. Resmusica : Catherine Hunold, vous nous confiiez, il y a quelques mois, avoir trouvé dans le rôle de Bérénice "un véritable challenge vocal, un rôle écrasant non seulement par l’amplitude de sa tessiture mais aussi par sa ...
ossonce

Bérénice, opéra en 3 actes d’Albéric Magnard (3) : entretien avec Jean-Yves Ossonce

Directeur de l'Opéra de Tours, Jean-Yves Ossonce a mis à l'affiche la trop rare Bérénice de Magnard ; chef d'orchestre, il aura la lourde charge de défendre cette partition exigeante et passionnante. Retour sur un compositeur méconnu et un ouvrage atypique.    ResMusica : Jean-Yves Ossonce, quatre ans après Le Pays de Ropartz - désigné en 2008 par le Syndicat professionnel de la critique comme meilleure production lyrique créée en province – et ...
garichot

Bérénice, opéra en 3 actes d’Albéric Magnard (2) : entretien avec Alain Garichot

Alain Garichot, qui signe la nouvelle production de Bérénice de Magnard à l'Opéra de Tours, nous fait part de ses impressions et de ses ambitions avec sa passion coutumière.  ResMusica : Alain Garichot, quatre ans après le Pays de Ropartz couronné en 2008 meilleure production lyrique en province, vous retrouvez l'Opéra de Tours pour une autre rareté du répertoire français : Bérénice de Magnard. Comment avez-vous découvert cet ouvrage ? Alain Garichot ...
magnard2

Bérénice, opéra en 3 actes d’Albéric Magnard (1) : introduction

En prélude aux représentations de la rare Bérénice de Magnard à l'Opéra de Tours du 4 au 8 avril prochain, nous vous proposons de découvrir cet ouvrage méconnu en compagnie des principaux artisans de cette nouvelle production.  Bérénice, tragédie en musique en trois actes d'après la tragédie de Racine, poème et musique d'Albéric Magnard (1865-1914) Baron, dans l'Oise, 3 septembre 1914, Albéric Magnard succombe dans l'incendie de sa maison provoqué par des ...
Odd Fellow Palace, Copenhague - Photo par The Heritage Agency of Denmark

Les Quatuors à cordes de Nielsen

S’il est un domaine particulièrement négligé dans la musique de chambre de Carl Nielsen (1865-1931) c’est sa création destinée à la légendaire formation du quatuor à cordes.   Carl Nielsen confia au quatuor à cordes des pages de toute beauté où l’on retrouve beaucoup de traits de sa personnalité artistique et humaine. Ses quatre principaux quatuors à cordes élaborés entre 1887 et 1906 font apparaître les caractéristiques essentielles du musicien et du ...
4558258071_ff8aaf0c65_zbb

Requiem de Jón Leifs, cinq minutes poignantes

« Dors, mon amour, sous la garde du Seigneur. Dors, ma chère fille. » Le 12 juillet 1947, Lif,  une belle jeune fille de 17 ans, sportive,  excellente nageuse, musicienne prometteuse, se baigna en mer comme presque tous les jours sur la côte est de la Suède où elle résidait avec sa mère et sa sœur Snót. Elle se noya accidentellement. Depuis peu, en 1944, elles avaient  fui l’Allemagne nazie en compagnie ...
Concert de Camille Saint Saëns à la salle Gaveau. Source : Bibliothèque nationale de France

Carl Nielsen à Paris

Tout au long de son existence, Carl Nielsen voyagea beaucoup en Scandinavie et ailleurs sur le continent mais sans jamais quitter l’Europe. Nous scruterons dans cet article ses déplacements en direction de la France et plus précisément de Paris où quelques évènements majeurs ponctuèrent sa vie privée et professionnelle. Nous évoquerons également les principaux concerts parisiens ayant programmé certaines de ses musiques, en particulier à la Salle Gaveau. Notre documentation ...
Langgaardsmall

Rued Langgaard, un Danois surdoué… blessé en plein envol (III)

Catalogue commenté des œuvres principales ►1906 ♫ Pièces pour piano : Sommerdag/Summer Day and Sarabnade/Jour d’été et Sarabande. ♫ Musae triumphantes, cantate pour solistes, chœur d’hommes et orchestre. 1906-1907. Première œuvre orchestrale de Langgaard donnée en concert à Copenhague le 8 mars 1908. La critique démolit l’œuvre. ►1907 ♫ Fantasia patetica, pour orgue, 1907-1910. Elle sera donnée à la Stadtkirke de Bückeburg (Allemagne) le 20 juin 1923. ♫ Drapa (Panegyric/Panégérique). Sur la mort d’Edvard Grieg /On ...
Langgaard_1918small

Rued Langgaard, un Danois surdoué… blessé en plein envol (II)

Quelle(s) esthétique(s) chez Langgaard ? La ou les réponses à cette interrogation participent également à compliquer son positionnement et à désorienter l’approche des auditeurs. Son oubli quasi-total après sa mort sera assez long, une bonne quinzaine d’années ; il aboutira en définitive à une réévaluation que les changements de mentalités opérés avec le temps favorisèrent. Le musicologue danois Bendt Viinholt Nielsen est le grand responsable de ce retour souhaitable, mais aussi ...
Love is all around - photo Mrugesh Karnik

Rendu riche mais pas célèbre par une musique d’amour à la Saint-Jean

La Nuit de la Saint Jean de Hugo Alfvén (1872-1960) Ouvrez plusieurs dictionnaires de musique à « Hugo Alfvén », vous y lirez invariablement que son œuvre la plus populaire s’intitule La Nuit de la Saint Jean (en suédois Midsommarvaka). Cette pièce pour orchestre est la première des quatre Rhapsodies suédoises composées par l’un des principaux compositeurs suédois de son époque, Hugo Alfvén (1872-1960). D’une durée de 13 minutes cette musique d’un seul ...
rued langgaard

Rued Langgaard, un Danois surdoué… blessé en plein envol (I)

Rued Langgaard (1893-1952) Un parcours biographique très contrasté, prometteur puis quelconque Le 28 juillet 1893, naît à Copenhague, Rued Langgaard. Le bébé arrive dans un milieu où domine la musique. Le père, Siegfried Langgaard (1852-1914), musicien de la Chambre royale, compose et joue du piano. Une grande partie de ses activités est consacrée à l’enseignement (il professe pendant 33 ans au Conservatoire de Copenhague) et lui-même fut un des élèves de Franz ...
Photo Evan Leeson - Licence Creative Commons

Une rencontre pétillante avec Beethoven

Friedrich Kuhlau (1786-1832) Mon premier, chef de file de l’école musicale classique danoise, Friedrich Kuhlau, n’en est pas moins de naissance et de culture allemande, il est né près de Hanovre. Après une brillante formation à Hambourg sous l’autorité de  maîtres de la trempe de E.F.G. Schwenke et promis à une brillante carrière, son destin bascula pour des raisons politiques majeures. Refusant d’être enrôlé contre sa volonté dans l’armée de Napoléon, ...
violon belge

L’école belge de violon : vers l’universalisme

Si l’on devait déterminer le plus grand violoniste belge de tous les temps, ce titre reviendrait à  Eugène Ysaÿe (1858-1931). Né à Liège, le jeune virtuose attira l’attention de Vieuxtemps qui l’aida et qui le prit comme élève. Sa carrière débuta avant même la fin de ses études. Il s’implanta ensuite à Berlin, et fit des tournées en Scandinavie et Russie. Il posa ses valises à Paris où il devint, ...
François_Prume

L’école belge de violon : les fondateurs

u XIXe siècle et jusqu’au milieu du XXe siècle, les « écoles nationales » de violon présentent des caractéristiques différentes. De la Russie, à l’Italie, en passant par la Belgique naissante, il existe différentes manière d’envisager la technique et la sonorité de l’instrument. Pour le grand violoniste Tedi Papavrami, l’école franco-belge : « permit l’éventail le plus large de sonorités et d'articulations. Par conséquent c'était la plus apte à épouser le langage et le ...
Dagmar, Reine du Danemark, église de Ringsted

En hommage à Dagmar, reine du Danemark

Air populaire bohémien-danois, Paraphrase pour cordes, Fs 130, 1928 Alors que Carl Nielsen avait fourni un énorme effort pour composer un de ses derniers chefs-d’œuvre absolu, à savoir le novateur et visionnaire Concerto pour clarinette et orchestre, il s’attela à une partition nettement moins ambitieuse, une musique de circonstance, prouvant une fois encore sa capacité à produire coup sur coup des musiques impérissables et d’autres nettement plus abordables : Air traditionnel ...
Scène de marché à Odense, Danemark (Photo Bibliothèque Royale du Danemark)

Carl Nielsen intime

Les biographies traditionnelles de Carl Nielsen (1865-1931) s’appuient sur un réseau de sources diverses et globalement concordantes. Ainsi nous apparut au cours des décennies un personnage fort sympathique, affublé de nombreuses qualités humaines saillantes comme la bonhommie, l’empathie, la curiosité intellectuelle, la simplicité, l’humanisme et bien sûr un créateur de musique de premier plan au catalogue fort varié. Mais derrière cette façade de bon aloi se trouvait un être humain non ...
Blomdahl/Martinsson : Aniara, 1960. Photo : Musée national de l'art, architecture et design (Norvège))

La science-fiction inspire l’opéra, un novateur oublié !

Anaria, opéra de Karl-Birger Blomdahl (1916-1968) On  sera peut-être étonné d’apprendre qu’un compositeur du siècle dernier s’est emparé d’un sujet étonnamment moderne, un sujet de science-fiction inspiré directement par les derniers progrès technologiques de l’Humanité. Les intellectuels et les observateurs de l’époque, celle qui fait suite au Second Conflit mondial et se place à l’entrée de l’ère atomique, ont amplement commenté les risques encourus par l’homme raisonnable sur une Terre gouvernée ...
Photo : Hengill (Iceland), par Frederick W.W. Howell, Cornell University Library (ca 1900)

Saga-Drøm ou la Légende de Gunnar

Saga-Drøm, poème symphonique de Carl Nielsen, mérite beaucoup mieux qu’une simple mention dans des notices expéditives par la réelle sensation et richesse auditives qu’il procure. Sa brièveté devrait constituer un atout décisif pour conduire nombre d’auditeurs à le découvrir et l’apprécier hautement.   Jean Sibelius au début de sa carrière avait composé une musique orchestrale intitulé En Saga. La composition initiale datait de   1891-1892 et sa version révisée fut réalisée en 1901-1902. ...
Femme jouant du piano, vers 2006 (Archives New YorK Public Library)

Les miniatures pour piano de Carl Nielsen

Les œuvres pour piano de Carl Nielsen, bien défendues au disque, demeurent toujours marginales dans les concerts de l’immense majorité des pianistes. Aucun de ses opus pianistiques n’a acquis une notoriété internationale même si d’aucuns s’accordent à en reconnaître la richesse stylistique et l’originalité.   La production pour piano seul de Carl Nielsen se subdivise en deux catégories bien distinctes. Une première, non rigoureusement chronologique, propose des pièces de courtes durées assimilables ...
joachim_andersen2

Fonder l’Orchestre philharmonique de Berlin… et tomber dans l’oubli

Joachim Andersen (1847-1909) A Berlin en 1882 et malgré sa réelle renommée, la formation orchestrale de Benjamin Bilse se dispersa. Violoniste, chef d’orchestre et compositeur allemand (1816-1902), élève du Conservatoire de Vienne, Bilse avait joué jadis dans l’orchestre de Johann Strauss avant de fonder cette formation en 1867. Plusieurs tournées   avaient conduit l’orchestre à Saint-Pétersbourg, Riga, Varsovie, Amsterdam, Vienne et à l’Exposition Universelle de Paris en 1867. Là, Johann Strauss II ...
021b

Musiques danoises pour les ballets de Bournonville

Les chorégraphies proposées aux spectateurs du 19e siècle provoquaient bien souvent un authentique ravissement dont les louanges revenaient presque systématiquement aux danseurs et danseuses, sans oublier le maître de ballet. Le rôle du compositeur demeurait dans une relative discrétion. Un peu comme aujourd’hui lorsque après avoir regardé un film on est souvent bien embarrassé pour décrire la musique qui l’accompagnait (et parfois son rôle, incontournable). Cela n’ôte en rien l’importance ...
71673_2856x2100petit

Les élèves de Carl Nielsen

Carl Nielsen enseigna au Conservatoire royal de musique de Copenhague à partir de 1915. Il y restera jusqu’à sa mort survenue en 1931 quelques mois après en avoir été nommé directeur.   Le comportement amical et respectueux de Carl Nielsen envers ses élèves, tous déjà en possession d’un bagage musical de premier ordre, a été largement rapporté et souligné par les intéressés eux-mêmes ainsi que par d’autres observateurs et témoins. Contrairement à beaucoup ...
Rene+Leibowitz2

René Leibowitz, l’assassin assassiné ?

« Sibelius, le plus mauvais compositeur du monde » « Sibelius l’éternel vieillard » René Leibowitz (1913-1972) aurait eu 100 ans cette année. Et si tout ce qui restait de ce chef d'orchestre, compositeur, théoricien et pédagogue français d’origine polonaise (il aura comme élèves Pierre Boulez, Hans Werner Henze ou, plus inattendu, Allan Pettersson) était ces deux phrases assassines – la première étant le titre d’un pamphlet de six pages édité en Belgique en 1955 - ...
3685010516_3765af8dbcB

Franz Berwald : industriel en orthopédique, brique, verre, bois et… musicien exceptionnel !

Franz Berwald (1796-1868) Pas d’erreur, il s’agit bien d’un musicien de premier ordre, le suédois Franz Berwald qui rencontra le succès de son vivant avec une brièveté surprenante, abandonna la musique puis y revint après avoir été obligé de gagner son existence avec des activités extra-musicales. Aujourd’hui son nom évoque quatre symphonies (1841-1845) des plus novatrices aux sous-titres français inusités (n° 1 en sol mineur, Sérieuse, la seule exécutée de son vivant ; ...
Elliott Carter, James Levine et Daniel Barenboim à l'occasion du concert pour les 100 ans du compositeur (c) Chang W Lee / NY Times

Elliott Carter (1908-2012)

Deux fois Prix Pulitzer, mémoire du XXe siècle qu'il a traversé, compositeur extrêmement prolifique (14 opus écrits après avoir fêté ses 100 ans), Elliott Carter est tout à la fois le plus iconoclaste, le plus inclassable et en France le plus respecté des compositeurs américains. Qui est Elliott Carter ? Le personnage restera une énigme, tant par son esthétique, stable et toujours renouvelée, que par sa capacité créatrice : sa ...