tous les dossiers(1)

Aller + loin

Musique baroque et pédagogie

Chiara Banchini, Musique baroque et pédagogie

ResMusica : Chiara Banchini, comment vivez-vous cette légitime consécration ? Chiara Banchini : Je me réjouis, bien évidemment, des succès obtenus par l’Ensemble 415 que j’ai plaisir à diriger, mais je ne peux m’empêcher de constater une chose — et je parle ici au nom des femmes, artistes musiciennes — : depuis que j’enseigne à Bâle (j’ai des classes d’environ une dizaine d’élèves), il y a toujours une proportion de huit femmes pour deux hommes, ...
Envoûtements VI, le cri du lion

Rencontre avec Suzanne Giraud à l’occasion de la création d’Envoûtements VI

Envoûtements VI pour six percussionnistes, le cri du lion Rien de plus sérieux et profond que l’humour. Les saltimbanques le savent, et Suzanne Giraud connaît fort bien ce sentiment qui hante les zones les plus mystérieuses de l’être humain. Elle le sait davantage encore depuis qu’elle a posé la barre de mesure finale d’Envoûtements VI (1) qui accumule les facéties, tant pour ce qui est du jeu instrumental que de la ...
Edwin Fischer [1866-1960]

Edwin Fischer [1866-1960]

Né dans une famille de musiciens, il débute jeune le piano qu’il travaille à Bâle avec Hans Huber, puis à Berlin au Conservatoire Stern avec Martin Krause, élève de Liszt qui fut également le professeur de Claudio Arrau. Sitôt ses études achevées, il est engagé comme professeur et rencontre à la même époque le compositeur et pianiste Eugène d’Albert, autre élève de Liszt, qui lui prodigue conseils et appui. L’enseignement sera ...
Willem Mengelberg [1871-1951]

Willem Mengelberg [1871-1951]

Personnage public hollandais le plus populaire de son temps, dont la moindre grippe faisait la Une des journaux, Willem Mengelberg est considéré aujourd’hui comme l’un des derniers grands chefs romantiques, au style énergique et improvisé, libre et parfois excessif, mais toujours vivant. Quatrième enfant d’un sculpteur et d’une pianiste amateur originaires de Cologne et fixés depuis peu à Utrecht, Josef Wilhelm Mengelberg manifeste, très jeune, de sérieuses dispositions pour la musique. ...
Hommage à l’art de l’écoute de l’humaniste musicien Pablo Casals

Rencontre avec Suzanne Giraud à l’occasion de la création des Duos pour Prades pour clarinette et violoncelle

Hommage à l’art de l’écoute de l’humaniste musicien Pablo Casals Duos de couleurs veloutées Cette deuxième œuvre nouvelle de l’année 2003 a été composée par Suzanne Giraud à la demande de Michel Lethiec, clarinettiste et directeur artistique du Festival de Prades fondé en 1950 par le légendaire violoncelliste catalan Pablo Casals, qui, depuis sa mort en 1973, reste un modèle inégalé d’humaniste musicien. Achevés le 30 mai 2002, les onze Duos pour ...
Présentation de la saison musicale de Radio France 2004

René Kœring : présentation de la saison musicale de Radio France 2004

René Kœring, Directeur de la Musique de Radio France ResMusica : Quels sont les choix de la programmation de la saison 2003-2004. Est-elle aussi large que de coutume, conformément à la mission de service public de Radio France ? René Kœring : Il y a plusieurs choses précises la saison prochaine. D’abord, il faut savoir que les orchestres partent avec des programmes prédéterminés en tournées, ce qui a bien sûr une répercussion sur la saison, ...
Un compositeur new-yorkais fasciné de culture française

Philip Glass, un compositeur new-yorkais fasciné de culture française

Né à Chicago le 31 janvier 1937, Philip Glass est de ceux qui, avec La Monte Young et Terry Riley, ont initié la musique dite « minimaliste » ou « répétitive », qui, née aux Etats-Unis en rebondissant sur la vague de la pop’ music, allait très rapidement faire florès jusqu’en France. Si d’aucuns le vouent aux gémonies, entre autres pour avoir introduit le vers dans le fruit, allant jusqu’à ...

Petites histoires du violon : Le violon, projet politique

Les organologues sont assez d’accords sur les faits suivants : Le violon ou son prototype apparaît au début du XVIe siècle et est utilisé presque uniquement par les pauvres, les riches jouant eux sur des instruments à cordes tels que les violes ou le luth. Plusieurs textes servent de références, tel celui de Philibert Jambe-de-fer en 1556 : « Le violon est fort contraire à la viole … beaucoup plus rude en son ...
Un entretien inédit  avec Luciano Berio

Un entretien inédit avec Luciano Berio

Le créateur immuable ResMusica : Quels que soient les compositeurs, quels que soient les courants actuels, tous se réclament de vous, disent avoir été votre élève, qu’ils soient les héritiers de l’avant-garde, spectraux, néo-tonaux, et jusqu’aux minimalistes, comme l’Américain Steve Reich ou le Hollandais Louis Andriesen, qui affirment que vous êtes un modèle. Que ressentez-vous devant un tel consensus ?  Luciano Berio : Steve Reich et Louis Andriesen sont en effet deux de mes élèves, ...
Luciano Berio, s’approprier pour mieux connaître

Luciano Berio (1925-2003), mort d’un Géant

S'approprier pour mieux connaître « Ce qui m’intéresse, c’est la diversité, pas le cosmopolitisme ; le pluralisme de l’expressivité, mais en profondeur, comme fait culturel. » Décédé à Rome mardi 27 mai 2003 à l’âge de 77 ans des suites d’une opération de la colonne vertébrale, Luciano Berio était l’une des rares personnalités parmi les compositeurs de la génération née dans les années 1920 à faire l’unanimité chez les compositeurs des générations les plus ...

« Le bel été » de Suzanne Giraud

Le sonnet Le bel été d’Yves Bonnefoy a inspiré à Suzanne Giraud son premier cycle de mélodies pour voix et piano*. Si, pour cette compositrice éprise de littérature et qui hésita un moment entre musique et littérature, la poésie est une fidèle compagne, elle ne l’avait jusqu’à présent mise en musique que dans des œuvres échappant au cadre mélodique classique. Cela dès son premier opus qu’est Voici la lune (1982/1986) ...

L’art lyrique en France des origines à la Querelle des Bouffons

Quelle que soit l’importance du rôle joué par Florence dans la naissance de l’opéra, il ne faudrait cependant pas croire que l’Italie seule s’est penchée sur le drame lyrique. La Renaissance a vu, en effet, fleurir un peu partout en Europe des cercles intellectuels qui, sur le modèle de la Camera Bardi, s’intéressent à ces questions de restauration de la tragédie antique. À Paris, le poète Antoine de Baïf (1532-1589) fonde ...
Bande de mélomanes ...

Johan De Moor, Stephen Desberg, bande de mélomanes …

ResMusica : En quelles circonstances vous êtes-vous connus ? Stephen Desberg : Notre rencontre a été placée sous le signe de la musique. Nous étions élèves dans la même école, dont nous étions membres de la chorale. Nous avons fait ensemble des tournées de concerts. A la même époque, Johan m’a mis pour la première fois en contact avec la vraie bande dessinée, grâce à son père, Bob De Moor, proche collaborateur d’Hergé. Quand ...
II. L’Opéra en Italie après Monteverdi

L’Opéra en Italie après Monteverdi

C’est à Rome que le genre va connaître un premier développement sous l’impulsion des princes Barberini, neveux du pape Urbain VIII qui font construire dans leur palais un théâtre privé de 3 000 places où ils donnent de fastueux spectacles faisant appel à de multiples machines. Domenico Mazzocchi (1592-1665) l’inaugure en 1624 avec la Catena d’Adone. Suivront d’autres créations, de Luigi Rossi (1597-1653) ou Stefano Landi (1590-1655), notamment Sant’Alessio, premier ...
L’homme de « la forêt bleue »

Louis Aubert, l’homme de « la forêt bleue »

Mince, le profil aigu, vif et léger, homme de toutes les virtuosités pianistiques, des déchiffrages les plus périlleux, toujours prêt à d’abondantes dissertations sur la musique, orchestrateur hors pair, Louis Aubert est né non loin de Saint-Malo, à Paramé, le 19 février 1877, la même année que Paul Ladmirault. Un Breton donc, mais qui n’a rien retenu de sa région d’origine si ce n’est la forêt de Brocéliande habitée par ...
I. Naissance de l’Opéra

Naissance de l’Opéra

On pourrait croire, à lecture de certains ouvrages, que la Renaissance a véritablement « inventé » le concept de drame lyrique avec l’opéra. Il n’en est rien, bien sûr, et l’on trouve déjà les prémices de cette forme dans les « mystères » médiévaux puis dans les Sacre Rappresentazioni, Canti carnascialeschi et autres grandes fêtes princières mises en vogue à Florence par Laurent de Médicis vers la fin du XV° siècle. D’autre part, fleurit ...
Perelà, l’homme de fumée.

Pascal Dusapin à propos de « Perelà, l’homme de fumée »

Bruno Serrou : Avec Perelà, l’homme de fumée, créé le 24 février à l’Opéra Bastille, vous signez à quarante-sept ans votre quatrième opéra. Pourquoi cette quête lyrique depuis le milieu des années 1980 ? Pascal Dusapin : Avec mon premier ouvrage, Roméo et Juliette (1985-88) sur un livret d’Olivier Cadiot, je cherchais à étudier la façon dont fonctionne l’opéra. Ainsi, au lieu de prendre une forme prédéterminée, j’ai choisi de la comprendre en la ...
Les très grands artistes sont des poètes, ...

Bernard Foccroulle, Directeur Général du Théâtre Royal de la Monnaie

Organiste, Compositeur, Enseignant, Théoricien… J.D. : Bernard Foccroulle, j’ai eu le plaisir de vous entendre, lors du dernier Festival «Toulouse Les Orgues» (Église des Augustins), en Octobre 2002. Sur une magnifique copie d’un Ahrend du XVIII° siècle, vous avez - entre autres - interprété Sweelinck, Scheidemann, Tunder, Buxtehude... Tous sont antérieurs à Bach, dont vous êtes un magnifique porte-parole, et que chacun reconnaît comme le maître de l’orgue. Pouvez-vous nous en dire ...
Capture

Hans Werner Henze, compositeur

Pour sa treizième édition, le Festival « Présences » de Radio France, du 31 janvier au 15 février 2003, rend hommage au compositeur allemand Hans Werner Henze donnant notamment l’intégrale de ses dix symphonies, dont six en première française. Né la même année 1926 que Morton Feldman, György Kurtag, Betsy Jolas et Earl Brown, Henze est une figure difficilement classable dans la musique des cinq dernières décennies. Quoique contesté, il ...
Wilhelm Furtwängler en 1951

La direction d’orchestre, origines, chefs, et écoles nationales

I. ORIGINE On sait que, dès l’Antiquité, les chœurs sont dirigés par l’un des chanteurs qui marque les mouvements de la mélodie avec la main, tandis que le coryphée scande la mesure du texte avec ses pieds chaussés de bois ou de fer. Au Moyen âge, les chefs de chœur, pour se distinguer, tiennent un bâton, signe de leur fonction, dans la main gauche tandis qu’ils marquent les temps de la ...
A propos des « Soirées musicales du Marais »

Vadim Tchijik, à propos des « Soirées musicales du Marais »

Christophe Le Gall  : Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le lieu choisi pour ce festival ? Vadim Tchijik : Le Marais est un quartier de Paris où les concerts et récitals sont donnés d’une manière assez aléatoire. Aucun événement musical n’a encore vraiment permis de donner une impulsion forte afin de rassembler le public et de le fidéliser. Ce qui est bien dommage car le Marais est un quartier chargé d’Histoire avec ...
Le patrimoine attend …

Christian Lorandin, pianiste

Pauline Guilmot : D’où vient le projet de faire un concert, de créer une sorte d’émulation auditive à propos de la parution du premier catalogue des volumineux fonds musicaux anciens conservés à la Bibliothèque Municipale de Rouen ? Christian Lorandin : C’est Patrick Taïeb, maître de conférences à l’Université de Rouen, spécialiste de l’opéra du dix-huitième siècle, qui a pris contact avec moi depuis longtemps, avec l’accord de l’université rouennaise. Je ...
Les ateliers du Festival d’Ambronay.

Alain Brunet, Directeur du Festival d’Ambronay

Pauline Guilmot : L’Académie baroque européenne est bien un atelier de formation, comment recrutez-vous ces jeunes musiciens ? Alain Brunet : Depuis le milieu des années 1980, la création de la série de concerts « Les jeunes solistes » favorise l’insertion professionnelle des interprètes. A partir de 1993, nous avons formé l’Académie baroque européenne. Les jeunes artistes qui la composent sont recrutés dans tous les grands conservatoires européens. En France, on auditionne dans ...
Adlib

Gérard Masson, compositeur

Bruno Serrou : Homme plutôt discret, né en 1936, vous êtes de la génération dite des « sacrifiés », qui compte en ses rangs des compositeurs comme Gilbert Amy, François-Bernard Mâche ou Paul Mefano, entre autres. Comment avez-vous assumé cette situation dans l’histoire ? Gérard Masson : Je n’y ai jamais songé, parce que, lorsque j’ai commencé à faire de la musique, je ne pensais pas même à être joué de ma vie, ni même d’apparaître ...
L’éloquence des claviers anciens.

Carole Cerasi, l’éloquence des claviers anciens

Le thème de l’amour est-il riche pour le clavecin ? Non, c’est assez facile pour les chanteurs, il y a des milliers de cantates basées sur l’amour mais pour le clavecin, il faut trouver. Cela m’a poussé à faire une chose à laquelle je n’aurais pas pensé : j’ai construit quatre groupes de pièces pour ce concert « L’amour français et la passion espagnole » en choisissant beaucoup de petites pièces françaises de Lebègue, Rameau, ...
michel_cardin

Michel Cardin, le Manuscrit de Londres

Laurent Duroselle : Le volume 10 de votre intégrale du Ms de Londres sort en ce moment en France et déjà vous travaillez sur le suivant. Cette entreprise unique que vous avez débutée il y a 10 ans ne vous pèse-t-elle pas trop ? Michel Cardin : Pas du tout car la richesse des œuvres suscite un renouvellement d’intérêt permanent. Par exemple, ici avec le Volume 10, nous trouvons la première moitié des pièces ...
Jehan Alain [1911-1940]

Jehan Alain [1911-1940]

Jehan Alain naît le 3 février 1911 à Saint-Germain-en-Laye, petite ville de la région parisienne connue pour être aussi la ville natale de Claude Debussy. Jehan Alain n’est pas un Wunderkind de la musique comme Mendelssohn ou Korngold. Ce qui distingue surtout son enfance c’est le formidable creuset musical dans lequel il grandit. Son père, Albert, est compositeur et organiste à Saint-Germain-en-Laye, et c’est à la tribune de cette église que ...
Thierry Petit-D’Heilly [1971 -]

Thierry Petit-D’Heilly, guitariste

Thierry Petit-D’Heilly est né le 22 mars 1971 à Epinal. Il débute la guitare à l’âge de 10 ans à l’école de musique de Saint-Mard, dans la classe de Jacques Gaillard. Quatre ans plus tard, il rentre à l’école normale de musique de Paris dans la classe de Catherine Fayance où il obtient à 18 ans le brevet d’exécution, premier nommé avec les félicitations du jury. Il quitte alors l’école normale ...
En quelques lignes et en fin d’été

Cors Accords

En mai 2000, le compositeur Philippe Dulat décide d’écrire pour Cor des Alpes dans un des ses opéras pour enfants. Thierry Ponston et Florent Robert qui sonnaient ensemble de ce bel instrument des alpages depuis quelques temps, arrivent à la rescousse du compositeur. Conséquence heureuse : ils sont embarqués de plein gré pour quinze jours d'historiettes enfantines au son du cor. Mais voilà que le duo s’épanouit et fait des émules. ...
Christine Petit d’Heilly [1971 -]

Christine Petit d’Heilly, guitariste

Christine Petit d’Heilly est née le 20 octobre 1971 à Saint Maur. Dès l’âge de 5 ans, elle est attirée par la guitare mais devra attendre deux ans avant de se rendre au conservatoire municipal de musique de Saint-Michel-sur-orge dans la classe d’André Dubois. C’est à l’âge de 13 ans qu’elle rencontre Gérard Verba et décide de suivre ses cours. Elle entre alors dans l’ensemble de guitare Jerpsichore placé sous sa ...