tous les dossiers(1)

Danse

RepetFiguredubaiserRichardCamplan2

Invitation aux rencontres dans La Figure du baiser de Nathalie Pernette

Dans le cadre de la 3e édition de « Monuments en mouvement », Nathalie Pernette, chorégraphe de formation classique associée depuis le lancement du programme, présente la performance La Figure du baiser qui propose une nouvelle relation à l’espace et invite le public à des rencontres éphémères dans la cour d’honneur du Palais Royal. La liberté de mouvement et le jeu nouveau entre artistes et public s’inscrivent parfaitement dans la lignée de ...
cendrillon

A Versailles, un Cendrillon de toute beauté par les Ballets de Monte-Carlo

Repris dans l'écrin doré de l'Opéra royal de Versailles, Cendrillon de Jean-Christophe Maillot brille de mille feux. Dans un équilibre subtil, le chorégraphe parvient à préserver l'esprit du conte tout en en modernisant l’esthétique. Il lui confère une profondeur supplémentaire en approfondissant le thème de la perte de la mère. Jean-Christophe Maillot n'a pas son pareil pour mettre en valeur les jambes des femmes... et leurs pieds. Fétichiste des pieds, Jean-Christophe ...
noe3-olivierhoueix

Noé de Malandain, un rendez-vous manqué

En dépit et peut-être en raison d’une trop grande ambition, Noé, la nouvelle création de Thierry Malandain est décevante. Le manque d'intensité dramatique et émotionnelle laisse extérieur à cette œuvre, à laquelle manque la profondeur souhaitée par Malandain. Dernier né du chorégraphe et directeur du Centre chorégraphique national de Biarritz, Noé, fruit d’une coproduction avec le Théâtre national de Chaillot, a été créé en janvier 2017 au théâtre de San Sebastián. Le ...

Kaori Ito dialogue avec son père à l’Espace Cardin

Dans Je danse parce que je me méfie des mots, la danseuse et chorégraphe japonaise Kaori Ito tisse le lien intime qui lie une fille et son père dans un duo émouvant et sensible. La danseuse et chorégraphe Kaori Ito se glisse dans la peau de la petite fille qu’elle était en listant la longue litanie des "Pourquoi ?" à travers laquelle elle met à nu ses peurs et ses angoisses les ...
Everyness ∏ Denis KoonÇ Kuhnert 10

Attraction et apesanteur dans Everyness de Wang Ramirez

Le duo Wang Ramirez au style innovant à la croisée du hip hop et de la danse contemporaine présente pour le Théâtre de la Ville-La Villette Everyness, une création pour cinq danseurs évoluant autour d’une sphère gonflable. A travers ce quintet qui défie les lois de l’attraction et de l’apesanteur, la pièce interroge les origines, les identités et les relations entre les individus et les peuples sous le signe ...

L’Espagne romantique de Kader Belarbi dans Don Quichotte

Pour cette nouvelle production au Théâtre du Capitole, Kader Belarbi plonge les personnages de Don Quichotte dans une Espagne fantasmée par le XIXe siècle, fidèle à la tradition instaurée par Marius Petipa, librettiste et chorégraphe originel du ballet de Ludwig Minkus. Le Ballet et l’Orchestre du Capitole semblent à leur aise dans ce répertoire, entre espagnolades et morceaux de bravoure. Pile dans l'esprit romantique qui irrigue le spectacle, le prologue nous ...
1450281168_Capture-d-écran-2015-12-16-16_42_36

L’élection de François Mitterrand en 1981, c’est aussi…

... L'essor des Centres chorégraphiques nationaux C’est sous le premier septennat de François Mitterrand, élu en mai 1981, que le  sémillant Jack Lang est nommé ministre de la culture. Sensibilisé à la danse contemporaine par son expérience de direction du Festival de théâtre universitaire de Nancy, il attendra pourtant 1984 pour prendre « dix mesures nouvelles pour la danse » parmi lesquelles figure la création de onze Centres chorégraphiques nationaux. Durant ses deux mandats ...
Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Le Ballet de l’Opéra de Paris inscrit à son répertoire trois pièces très différentes de Merce Cunningham et William Forsythe. De Walkaround Time, hommage déstructuré à Marcel Duchamp à Herman Schmerman, jubilatoire déconstruction de la danse classique, un regard étonnant sur deux grandes figures de la danse américaine du XXe siècle. Merce Cunningham n’en était pas à son premier coup d’éclat quand il chorégraphia en 1968 à Buffalo le ballet Walkaround ...
Martin_Schläpfer_7_GertWeigelt

Un Schläpfer sombrement lumineux à Berlin

L’an dernier, le Staatsballett de Berlin avait invité le Ballet National de Norvège et la pièce Ghosts de la jeune chorégraphe Cina Espejord, rappelant la noirceur de certaines chorégraphies de Nacho Duato. En invitant cette année le Ballett am Rhein et la pièce 7 (créée en octobre 2013) de Martin Schläpfer, le Staatsballett joue une carte toute aussi noire mais prouve aussi à certains (qui veulent encore bien l’entendre…) que ...
Lettere amorose, 1999-2017 ©Luca Giacomo Sculte(1)

Lettere amorose, 1999-2017 de Raimund Hoghe, un rituel émouvant et intimiste

Dans le cadre de la 20e édition du festival transdisciplinaire Étrange Cargo à la Ménagerie de verre, le scénographe et chorégraphe allemand Raimund Hoghe, ancien dramaturge de Pina Bausch, présente sa création Lettere amorose, 1999-2017. En partant de la pièce Lettere amorose créée en 1999 autour de la lettre de deux jeunes Africains retrouvés morts sur un avion à destination de l’Europe, Raimund Hoghe souhaite montrer l’actualité de ces mots en ...
PB_001_Spartacus_J.Cook_c__W.Hoesl_LM0A0931

Spartacus à Munich, les Soviets côté muscles

Entre pesanteur idéologique et virtuosité vaine, Spartacus inaugure le mandat du nouveau directeur du Ballet de Bavière. Indéboulonnable figure de proue du ballet soviétique de l'ère Brejnev, Yuri Grigorovitch en a livré la quintessence idéologiquement pure avec son Spartacus, créé en 1968 au Bolchoï et toujours au répertoire de cette compagnie qui, on s'en souvient, l'a encore présenté au public parisien en 2008, avec Carlos Acosta en invité vedette. Près de ...
Gala des Ecoles 1

Gala des Écoles du XXIe siècle à l’Opéra de Paris : un panorama

L'École de danse de l'Opéra de Paris invite pour la deuxième fois, après une première édition en 2013, différentes écoles à se produire sur la scène du Palais Garnier afin d'offrir une sorte de panorama de ce qui se fait sous d'autres latitudes. Force est de constater que les caractéristiques de chacune de ces écoles ressortent avec une très grande finesse, entre le choix de la pièce présentée, l'essence même de ...
Kader Belarbi cDavid Herrero

Kader Belarbi présente son Don Quichotte au Capitole de Toulouse

Kader Belarbi, danseur étoile de l’Opéra de Paris devenu directeur du Ballet du Capitole en 2012 est aussi un chorégraphe qui multiplie les créations pour sa compagnie. Après Le Corsaire en 2013 et Giselle en 2015, il prépare sa version de Don Quichotte qui se donnera au Capitole à partir du 22 avril 2017. Une version épurée, plus proche du texte de Cervantès et destinée au public d’aujourd’hui. ResMusica: Don Quichotte ...
19_Mayerling_06.04.17_K._Shevtcova_S._Polunin_c__W._Hoesl_LM0A7819

Mayerling par le Ballet du Théâtre Stanislavsky à Munich

Le ballet de MacMillan est un peu daté, mais le Ballet du Stanislasky y est à son avantage. Le Ballet de Bavière vit depuis le début de cette saison à l'ère russe par la grâce de son nouveau directeur, Igor Zelensky. Pour sa première édition du festival annuel de danse organisé au printemps à Munich, Zelensky a notamment choisi de faire venir le ballet du Théâtre Stanislavsky et Nemirovitch de Moscou, ...
Raymonda cFrancette Levieux

Spectacle de l’école de danse : un 40e anniversaire réussi

Cette année, Élisabeth Platel a placé la barre haut pour ce 40e anniversaire, avec deux nouvelles entrées au répertoire de l’école, et non des moindres : Divertimento n°15 de Balanchine et The Vertiginous Thrill of Exactitude de Forsythe. Le programme se clôt en beauté avec un superbe troisième acte de Raymonda, magistralement exécuté par les jeunes danseurs. Les petits rats nous ont ébloui dans l’acte III de Raymonda, dans la version ...
a-swan-lake-by-alexander-ekman-dagbladet

Swan Lake, un divertissement qui fait plouf !

Avec Alexander Ekman, on s’attendait à être surpris. Pourtant si surprise il y a, c’est de déception qu’il s’agit devant un ballet creux qui utile le Lac des cygnes comme prétexte pour faire évoluer les danseurs dans ce qui ressemble plus à une piscine qu’à un lac. On s’attendait à voir de l’eau, certes, mais aussi à rire, s’amuser, se divertir. Or oui il y a de l’humour dans A Swan ...
Dossier Musique et Danse sous la Ve République : L’élection de Valéry Giscard d’Estaing en 1974, c’est aussi…

L’élection de Valéry Giscard d’Estaing en 1974, c’est aussi…

Au début des années 1970, la situation de la danse en France était plus que précaire entre danse classique peu valorisée et danse contemporaine émergente. Sous l’impulsion de Michel Guy, nommé secrétaire d’État à la culture dans le premier gouvernement de Jacques Chirac en juin 1974, les conditions d’un soutien et d’une diffusion plus large de la danse commencent à se mettre en place, dans la foulée de la décentralisation ...
Singes solo@Karl Biscuit

La Théorie des prodiges de Système Castafiore

Créatures étranges et musique céleste peuplent les douze chapitres de la Théorie des prodiges, le nouvel opus de Karl Biscuit et Marcia Barcellos, alias Système Castafiore. Système Castafiore est l’un des héritiers des collectifs de danseurs qui firent les beaux jours des années 1980. Karl Biscuit et Marcia Barcellos ont commencé au sein du groupe Lolita, auteurs de l’inénarrable Zoopsie Comédie. Redevenus un duo de créateurs, ils se lancent dans des ...
Trisha Brown, grande dame de la post-modern dance

Trisha Brown, grande dame de la post-modern dance

Trisha Brown, figure majeure de la post-modern dance américaine, est décédée le 18 mars 2017, à l'âge de 80 ans, des suites d’une maladie invalidante. Elle était passée en quelque trente années d’une radicalité conceptuelle, mais souple, au baroque contemporain. Trisha Brown a d’abord étudié la danse classique dans sa ville natale d’Aberdeen, dans l'État de Washington aux États-Unis, avant de s’initier à plusieurs autres techniques lors de son séjour au Mills College ...
Auguri 02@François Stemmer

La course folle d’Olivier Dubois dans Auguri

Avec Auguri, Olivier Dubois a souhaité ajouter un volet à la trilogie débutée en 2009 avec Révolution, et poursuivie avec Tragédie. Cette pièce impressionnante pour les 22 danseurs du CCN Ballet du Nord occupe l’ample plateau du Théâtre national de la danse de Chaillot pour sa première présentation à Paris. Olivier Dubois s’inspire de l’exode, la course du chœur antique vers la sortie dans les tragédies, pour lancer ses 22 danseurs ...
pg-alexander-ekman-straight-to-camera_1000

Alexander Ekman, chorégraphe du divertissement ?

Alexander Ekman, chorégraphe suédois au succès international croissant, va se faire connaître du public parisien à l'occasion de la présentation de son Swan Lake au Théâtre des Champs-Élysées à compter du 29 mars 2017. Il fera de nouveau l'actualité en décembre, avec la programmation de Play, sa première création pour le ballet de l’Opéra. Portrait de ce jeune chorégraphe de 34 ans qui cherche à redonner au ballet son caractère ...
Horion @Loic Benoit(1)

Horion de Malika Djardi, un duo étonnant et détonant

Horion, ou quand le geste se fait rythme, est une variation autour des coups signée de Malika Djardi. La deuxième création de la jeune ,chorégraphe créée en mai 2016 aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis intègre les apports de sa double formation, entre chorégraphie et performance artistique. Mais si l’on assiste à une explosion détonante d’énergie et de sons, les percussions entêtantes deviennent assourdissantes et le principe de répétitivité des ...

L’histoire de l’art inspire Étrange Cargo

Chaque année, le festival Étrange Cargo réunit des spectacles singuliers entre danse, théâtre et performance. Deux participants à l’édition 2017, Gaëlle Bourges et Jean-Luc Verna, s’inspirent de l’histoire de l’art, pour des résultats forts différents. Dans Conjurer la peur, titre d’un livre de Patrick Boucheron qui commente les fresques des Effets du bon ou du mauvais gouvernement d’Ambrogio Lorenzetti que l’on peut admirer au Palazzo Publico de Sienne, la chorégraphe Gaëlle ...
À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

À l’occasion de l’entrée au répertoire de l’Opéra national de Paris d’À bras-le-corps, duo brut et intense, ses créateurs Boris Charmatz et Dimitri Chamblas l’ont dansé lors d’une soirée exceptionnelle, en présence de la Ministre de la Culture Audrey Azoulay. Les 120 personnes serrées dans l’espace quadri-frontal de la Rotonde du Glacier de l’Opéra Garnier ont le sentiment de vivre un moment exceptionnel… et potentiellement dangereux ! 24 ans après sa création ...
_Vois-tu-celle-là-qui-s-enfuit(c)Delphine_Micheli

Concordan(s)e, des rencontres inédites entre chorégraphes et écrivains

Le Festival Concordan(s)e a proposé tout au long du mois de mars plusieurs rencontres inédites entre un chorégraphe et un écrivain. À la Maison de la Poésie, les premières réunissaient la dessinatrice Catherine Meurisse pour un projet poétique avec la chorégraphe DD Dorvillier, ainsi que le chorégraphe Franck Micheletti et l’écrivain Charles Robinson dans la pièce sarcastique The Spleen. Le lendemain, le Carreau du Temple proposait de redécouvrir trois commandes ...

Dans les mornes Pièces d’Ambra Senatore

Ambra Senatore, la turinoise installée depuis un an à la tête du Centre chorégraphique de Nantes, livre Pièces, un nouveau spectacle anecdotique et banal, au Théâtre des Abbesses. Est-il besoin de se rendre au spectacle pour scruter son quotidien ? Si Mats Ek l’a brillamment fait dans Appartement, de même que Sasha Waltz dans sa première pièce Travelogue 1 – Twenty to Eight ou encore Alain Platel avec les spectacles coécrits avec Arne ...
BC0324bis

Sur les pas de Forsythe avec le Ballet du Capitole de Toulouse

Kader Belarbi, directeur du Ballet du Capitole, met en regard les œuvres de trois chorégraphes, le Britannique David Dawson, l’Italien Jacopo Godani et le maître du néoclassique William Forsythe. Un programme bien conçu mais qui ne souffre pas les imprécisions techniques. La cohérence du programme est claire : le point central en est William Forsythe, dont la pièce The Vertiginous Thrill of exactitude est placée au cœur du programme, comme un ...
Songe 1

Le Songe d’une nuit d’été : l’enchantement de la jeunesse

Le Songe d’une nuit d’été de Balanchine entre au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Balanchine s’est inspiré de la pièce de théâtre de William Shakespeare pour créer un pendant estival à Casse-Noisette en utilisant les mêmes ressorts que dans l’œuvre du dramaturge anglais. Le Songe d’une nuit d’été est une œuvre assez peu évidente à cerner au premier regard tant le dénouement dramatique nécessite des explications claires alors que ...
La jeune fille et la mortjpg

Les Grands Ballets canadiens de Montréal à Chaillot

Le chorégraphe allemand Stephan Thoss a créé pour les Grands Ballets Canadiens de Montréal La Jeune fille et la mort, un ballet contemporain abstrait, qui traite d'une peur partagée : l’angoisse de la mort. Malgré de très beaux passages et une danse poignante, l’ensemble souffre néanmoins  d'un manque de cohérence. Le thème est ambitieux : répondre à une angoisse existentielle, la peur de la mort, horizon indépassable de notre existence. Stephan Thoss ...
Flexible Silence, création de Saburo Teshigawara à Chaillot

Flexible Silence, création de Saburo Teshigawara à Chaillot

Alors que nous évoluons dans un univers saturé de bruits, Saburo Teshigawara cherche à faire renaître le silence. À partir de musiques d’Olivier Messiaen et de Tōru Takemitsu, Teshigawara s’interroge sur l’audible et l’inaudible, et crée une chorégraphie à la fois aérienne et terrestre, organique, dont chaque mouvement est la traduction corporelle de la musique. Un moment suspendu à la lisière du temps. Le travail de Saburo Teshigawara, chorégraphe nippon qui marque ...
 

Banniere-clefsResMu728-90