bandeau_resmusica_ILF

Concerts

Zadig

Le Trio Zadig en divers voyages au Festival de L’Été mosan

Le Festival de l’Été mosan, fête cette année son 40e anniversaire avec une programmation de dix-huit concerts mettant en valeur des perles architecturales de la région wallonne et des bords de Meuse belge. Il accueille en ce 15 août le jeune Trio Zadig pour un programme téméraire. Le Festival de L’Été mosan fondé voici quarante ans par le baryton belge Ludovic De San, qui cèdera le flambeau l'an prochain à Bernard ...
Damrau 07.17

À Munich, Diana Damrau repasse l’épreuve du Lied

Si occupée soit-elle à l'opéra, Diana Damrau n'a pas tout à fait oublié les exigences particulières de la mélodie. Diana Damrau est Kammersängerin en sa Bavière natale : ce titre honorifique ne veut pas dire grand-chose, mais il montre la longue durée de ses relations avec la maison. Après avoir chanté la Reine de la Nuit ou Zerbinetta, elle s'est aventurée ces dernières années dans un répertoire plus lourd, tentant par exemple ...
bartoli-jarousky

Bartoli et Jaroussky transportent la salle Gaveau vers le Seicento italien

Cecila Bartoli et Philippe Jarrousky ensemble sur scène ! L’évènement ne pouvait se rater, d’autant qu’il préfigure d’autres rencontres enthousiasmantes à venir. Deux artistes, deux voix, deux tempéraments aussi, qui trouvent ici à s’exprimer dans une symbiose complète au service d’un répertoire qui les éloigne des facilités de la seule virtuosité technique et que tous deux défendent ardemment. Dans la chaleur caniculaire de la salle Gaveau, le spectateur a sans doute ...
laurence-equilbey_cop_jana-jocif

Laurence Equilbey dirige Niels Gade à la Cité de la Musique

À peine sorti du Timbre d’Argent à l’Opéra Comique, le chœur Accentus s’attèle à une autre rareté, cette fois danoise, avec la musique de Niels Gade. Laurence Equilbey dirige le concert devant un Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie apte à porter la chaleur de cette musique, tout particulièrement aux violoncelles, très utilisés par la partition. Pour la seconde pièce du concert, la cantate Comala, la distribution profite de trois ...
258c1ff446faa9f964f670d41a535258

Goerner et Papavrami au cœur de la musique française

Toute l'émotion ineffable de la musique de Fauré et Franck semble distillée dans ce duo entre le pianiste argentin Nelson Goerner et le violoniste Tedi Papavrami, dans le cadre suranné du Théâtre des Bouffes du Nord. Leur choix s'est porté sur trois œuvres emblématiques du renouveau de la musique chambriste française : les deux sonates de Fauré, composées à quarante ans d'intervalle et la très célèbre sonate de Franck. Tout au ...
Mikko Franck et le Philhar, épiques dans Sibelius

Mikko Franck et le Philhar, épiques dans Sibelius

Pour son dernier concert de la saison dans le grand auditorium de la maison ronde, Mikko Franck conduit le Philhar sur des sommets dans une interprétation d’anthologie des quatre légendes de Lemminkaïnen de Sibelius, pièce maîtresse d’un concert comprenant également le futuriste Concerto pour piano n° 2 de Prokofiev dans une lecture assez originale du pianiste russe, Alexander Toradze, et la peu connue Symphonie en si mineur de Debussy dans une ...
Yevgeny Sudbin, musicien poète et recréateur pyromane

Yevgeny Sudbin, musicien poète et recréateur pyromane

Dans le cadre du week-end Nuits d’été, Radio-France invite en l’auditorium 104 de la maison de la Radio, Yevgeny Sudbin, pianiste rare à la scène en nos contrées, technicien accompli doublé d'une personnalité musicale aussi forte qu'attachante. Le programme de ce soir peut se prêter à plusieurs grilles de lecture : la prédilection pour la pièce narrative, l’exploration de la forme brève, l’évocation de l’atmosphère nocturne au fil des âges, ou l’éternel retour à l’âme ...
Diana Damrau et Nicolas Testé enflamment la Philharmonie de Luxembourg

Diana Damrau et Nicolas Testé enflamment la Philharmonie de Luxembourg

Festival vocal pour un récital nommé à juste titre « Bel canto drammatico ». Diana Damrau et Nicolas Testé, dans un programme tout XIXe siècle conçu avec goût et intelligence, enchantent le public par leur engagement. Aux côtés de pages de Bellini, Verdi, Wagner ou Massenet, Meyerbeer sort comme le grand triomphateur de la soirée. C’est Diana Damrau qui avait ouvert en septembre dernier la saison 2016-2017 de la Philharmonie de ...
JBM0010-Jean-Baptiste Millot

Le Quatuor Manfred, des passeurs de musique

Trente ans d’existence, cela se fête dans l’allégresse évidemment mais aussi en affirmant son identité, toujours avec l'exigence musicale de la mise en valeur de la partition. L’exploration de territoires nouveaux et la sensibilité frémissante sont aussi des idéaux du romantique Manfred, le sombre héros de Byron. Ce concert anniversaire, qui clôt une saison bien remplie, en est le témoignage. Cette année le Quatuor Manfred nous a offert les intégrales croisées ...
Nicholas Angelich

Nicholas Angelich entre classicisme viennois et suggestivité brahmsienne

Pour son dernier récital à la Philharmonie de Paris, Nicholas Angelich nous gratifie d’un programme aussi copieux qu’ambitieux et exigeant. Il éclaire d'une façon singulière, par une somptueuse mise en perspective, la filiation du concept de variation depuis Haydn jusqu'à Brahms. Entre ces deux pôles, place à Beethoven avec sa célèbre et vaste Sonate Waldstein. Les variations en fa mineur Hob.XVII/6, que Joseph Haydn a malicieusement sous-titrées « un piccolo divertimento » ...
A Munich, Kirill Petrenko et le drame mahlérien

A Munich, Kirill Petrenko et le drame mahlérien

En concert comme dans la fosse, la routine n'existe pas avec Petrenko, ni avec son exceptionnel soliste, Igor Levit. Kirill Petrenko n’aime pas se disperser : il est donc presque surprenant qu’il ait accepté de programmer un concert symphonique entre deux représentations de Tannhäuser, mais c’est une aubaine pour les spectateurs qui l’avaient applaudi la veille chez Wagner. Depuis qu’il en est le directeur musical, les concerts de l’abonnement symphonique de l’Opéra ...
kgerstein

Kirill Gerstein et David Robertson portent Boulez et Rachmaninov à la Maison de la Radio

Avant de clore sa saison au Festival de Saint-Denis, l’Orchestre National de France propose un dernier concert à la Maison de la Radio avec un programme difficile, peinant à remplir plus d’un demi-auditorium. David Robertson a pourtant tenté le didactisme pour montrer la puissance d’écriture des Notations de Pierre Boulez à l'orchestre, mises en regard avec la version piano sous les doigts de Kirill Gerstein, ensuite passionnant dans la Rapsodie ...
Bach et Berio en ouverture du Festival de Saint-Denis

Bach et Berio en ouverture du Festival de Saint-Denis

Le concert d'ouverture du Festival de Saint-Denis, qui débute également les festivités pour les cinquante ans de la manifestation, marquera d'une pierre blanche cette édition 2017. Deux œuvres rares sont à l'affiche, les motets de Bach et Coro de Luciano Berio, qui sollicitent l'excellent chœur russe MusicAeterna, en aubes noires, et le Mahler Chamber Orchestra, sous le geste exigeant du chef Teodor Currentzis. De toute la musique chorale de Bach, les ...
fanny vicens

L’accordéon de Fanny Vicens et son ombre double

À cent mètres du centre du monde (alias la gare de Perpignan) est une galerie d'art bien sonnante qui accueille un dimanche par mois les concerts de l'Ensemble Flashback. Fondé en 2012 et emmené par son fougueux directeur artistique et compositeur Alexander Vert et orienté vers les technologies de pointe (live électronique, musique à l'image, capteurs de gestes...), le collectif intègre compositeurs, interprètes, vidéastes, artistes multimédia et réalisateurs informatiques. Pour ...
Très grande soirée à la Philharmonie avec Bernard Haitink et Mitsuko Uchida

Très grande soirée à la Philharmonie avec Bernard Haitink et Mitsuko Uchida

L’un des derniers concerts symphoniques de la saison à la Philharmonie de Paris est aussi l’un des meilleurs, à ranger même dans la catégorie des "grands concerts". Bernard Haitink y dirige d’une main de maître un Troisième Concerto pour piano de Beethoven auquel le doigté fin et trop rare en France de Mitsuko Uchida rend toute sa délicatesse. La Neuvième Symphonie de Bruckner jouée ensuite dans sa forme simple en ...
_JM_1486

A 93 ans, le pouvoir de la force chez Menahem Pressler à la Seine Musicale

Sa frêle silhouette dépasse à peine un mètre quarante. Il ne peut plus marcher seul et a besoin de quelqu’un, en plus d’une canne, pour s'avancer jusqu’au piano. Il lui faudra plus d’une minute pour s’installer sur une chaise renforcée par trois coussins. Puis les doigts de Menahem Pressler touchent le piano, et malgré de nombreuses notes tapées à côté, la grâce et l’intelligence ressortent avec évidence de ce magnifique ...
TEnhco

Un pianiste et des roses : trouvailles à Radio France avec Thomas Enhco

À l'auditorium de la Maison de la Radio, une succession de bonnes surprises fait d'un concert chœur et piano une mémorable soirée. La première des heureuses nouvelles est de trouver ce soir un Chœur de Radio France d'excellente tenue. Dès les Quatuors de Brahms, les chanteurs veillent à bâtir un timbre globalement homogène, grâce à une écoute mutuelle dans les dialogues ; leur bonne diction des consonnes, servie par l'intelligence des textes ...
DiDonato 1

Joyce DiDonato impressionne en guerre et paix

Joyce DiDonato est actuellement en tournée pour promouvoir son album In War and Peace. Mais le récital qu’elle donne à Essen est bien plus qu’un  acte de publicité. La guerre est omniprésente dans l’univers de l’opéra baroque. On se dispute l’influence, le pouvoir, les femmes. À la fin pourtant, sonne l’heure de la justice. Les mauvais sont punis et les amants s’embrassent. Pas toujours, certes, mais souvent. C’est autour de cette ...
Daniel-Harding-ODP-1

Daniel Harding clôture sa première saison avec la Résurrection à la Philharmonie

Après avoir dirigé les Cinquième et Dixième Symphonies de Gustav Mahler en 2016, Daniel Harding choisit de clôturer sa première saison à la tête de l’Orchestre de Paris avec la Deuxième, avant de rouvrir la suivante dès septembre par la numéro Six. La Résurrection démontre encore une fois une formation française aguerrie à cette musique, surtout lorsqu’elle trouve un directeur musical aussi précis face à elle, mais l’œuvre peine à ...
Louis Langrée

Louis Langrée et le National, d’un Pelléas à l’autre

Après avoir donné très récemment l’opéra Pelléas et Mélisande au Théâtre des Champs-Élysées avec le même Orchestre National de France, subtil, voluptueux et unanimement acclamé, le chef français Louis Langrée revient sur la scène de l’auditorium de Radio France, cette fois pour le poème symphonique éponyme d’Arnold Schoenberg. La mise en miroir à quelques jours d’intervalle de ces deux œuvres, quasiment contemporaines et inspirées de la même pièce de Maeterlinck, ...

Symphonie n°3 de Mahler par Kazuki Yamada : une cosmogonie bien sage

Interpréter une symphonie de Mahler est une entreprise périlleuse : le message métaphysique que le compositeur veut transmettre au public est complexe, voire déroutant. Kazuki Yamada a t-il réussi à escalader la Montagne magique ? Une œuvre de Gustav Mahler s’écoute autant qu’elle se voit : la masse orchestrale dégage cette impression de force que chacun reçoit comme un uppercut. Dès les premières mesures, les huit cors auxquels s’ajoutent les trémolos ...
DKadouch

L’art du rythme, l’atout de David Kadouch

À la salle Gaveau, le pianiste David Kadouch donne un récital où transparaît son talent de rythmicien. David Kadouch connaît bien le Concert sans orchestre de Schumann, pour l'avoir enregistré il y a quelques années. L'œuvre, dans cette version, c'est-à-dire avant que le compositeur ne la remanie et ne l'augmente pour en faire sa Troisième Sonate, se réduit à trois mouvements, d'où se détache une série de poignantes variations sur un ...
La Main Harmonique

Le Requiem d’Alexandros Markéas pour les migrants morts en Méditerranée

Par une collaboration musicale déjà ancienne avec l’ensemble vocal La Main Harmonique, le compositeur helléno-français Alexandros Markéas, s’est engagé dans un projet aussi audacieux qu’urgent à la mémoire de tous les migrants morts en Méditerranée depuis des siècles. Créé à L’Arsenal de Metz en mars 2016, ce spectacle engagé continue sa carrière en coproduction avec le festival Musique en Chemin, Le Parvis Scène nationale Tarbes-Pyrénées et la scène conventionnée Odyssud Blagnac. ...
gerard poulet

Hommage de chambre à Claude Debussy au Théâtre des Champs-Elysées

Cent ans après la création de la Sonate pour violon et piano de Claude Debussy par l’auteur lui-même au piano et Gaston Poulet au violon, le Théâtre des Champs-Élysées rend hommage au génie avec un programme de chambre dans lequel s'associent les trois sonates et la transcription du Prélude à l’après-midi d’un faune par Schönberg à des créations d’Émile Naoumoff et Dominique de Williencourt, en plus d’une intervention d’artistes du ...
La Seine musicale, paquebot musical russe pour le week-end

La Seine musicale, paquebot musical russe pour le week-end

Un des paradoxes français est que l’on aime passer du rien au tout. A force de ne posséder aucune acoustique digne de ce nom dans la capitale, à l’exception de la magnifique Salle Gaveau et de la Cité de la Musique, de multiples chantiers se sont lancés en même temps, au risque de créer aujourd’hui un surplus d’offre. La Philharmonie de Paris et l’Auditorium de la Maison de la Radio ...
9608_Thielemann_Trifonov

Fleming et Trifonov dans la masse de Dresde et Thielemann au TCE

Pour leur tournée saisonnière, la Staatskapelle Dresden et Christian Thielemann accèdent à Paris accompagnés de deux très grands artistes, Renée Fleming continuant à faire ses adieux à Richard Strauss au fur et à mesure des œuvres qu’elle laisse à d’autres, et Daniil Trifonov à développer son répertoire en abordant pour la première fois le Concerto en sol de Maurice Ravel. À ces premières parties, le chef allemand ajoute des œuvres ...
sit_fast

Mélancolie de Dowland à l’église des Billettes

L'ensemble de violes Sit Fast a fait résonner la musique anglaise élisabétaine mais également actuelle (George Benjamin) dans l'église luthérienne des Billettes. Les rares Lachrimae or Seven Tears de John Dowland étaient à l'honneur. Conçues pour cinq parties instrumentales, ces Lachrimae tiennent une place particulière dans l'histoire de la musique. À l'instar de ces contemporains, Dowland exploite les richesses de la polyphonie instrumentale : en début de concert, In Nomine, de son ...

Van Eyck augmenté, avec Alexis Kossenko et Lucía Martín-Cartón

Une promenade à travers l'Europe musicale du milieu du XVIIe siècle à partir de l'œuvre du Néerlandais Jacob Van Eyck : voilà ce que proposaient la soprano Lucía Martín-Cartón et les Ambassadeurs aux spectateurs du théâtre Grévin. Avec Der Fluyten Lust-Hof, littéralement "Le jardin des délices de la flûte", l'organiste et flûtiste d'Utrecht Jacob Van Eyck a rassemblé un grand nombre de mélodies de toute l'Europe, qu'il a transcrites pour flûte ...
pescia

Cédric Pescia ou le nouveau souffle de révolutions musicales

L’Auditorium du Musée du Louvre réserve avec Cédric Pescia un récital bien atypique pour le dernier concert de la saison. Sur scène, il y a deux pianos de concert face à face, avec un seul tabouret. À gauche, l’instrument est préparé, à droite, « naturel ». Entre les deux, un toy piano, le dos face au public. Le programme est excitant, voire insolite : John Cage et Ludwig van Beethoven en alternance. À travers ...
greif une

La beauté noire des Hölderlin Lieder d’Olivier Greif

"La musique ne fait pas qu’accompagner, commenter le texte, mais elle incarne une sorte de plongée spéléologique dans la personne même d’Hölderlin, sa vie, son œuvre, sa folie, son isolement extrême". Tels sont les mots du compositeur français Olivier Greif (1950-2000) décrivant son cycle Hölderlin Lieder, donné ce soir en création mondiale, 17 ans jours pour jours après la disparition de leur auteur.  Écrit en 1991/92, l'imposant ensemble inachevé (55 minutes) des Hölderlin Lieder pour ...