banclefsdor2017

Concerts

Les Arts Renaissants.Stile Antico.13.12.17-7

À Toulouse, les Arts Renaissants invitent Stile Antico

Dans la nef à l'acoustique généreuse de l'église-musée des Augustins de Toulouse, les chanteurs de l'ensemble anglais Stile Antico ont offert au public des Arts Renaissants un voyage dans la polyphonie anglaise du XVIe siècle, autour de la très belle messe Puer natus est de Thomas Tallis. L'endroit est magique. Au cœur du Toulouse historique, l'ancien couvent des Augustins accueille depuis 1795 le musée des Beaux-Arts. La nef de son immense ...
christian immler

Bach en sept paroles par Pygmalion : l’appel de Noël

Après « Lumières » et « De passage », la troisième parole choisie par Raphaël Pichon et Pygmalion dans leur parcours à travers les cantates de Johann Sebastian Bach, célèbre un thème de l'Avent par excellence, l'« appel ». L'appel, c'est celui que les Écritures lancent au chrétien afin qu'il se prépare à accueillir le Christ. Les cantates choisies sur ce thème, toutes prévues pour être chantées à Leipzig en cette période ...
anne-sofie-von-otter

Avec Anne Sofie Von Otter, Barock isn’t Pop à Gaveau

Le programme de ce récital d’Anne Sofie Von Otter, complété par quelques surprises annoncées sur scène, paraît bien imparfait pour atteindre l’objectif de la soirée : démontrer le lien entre baroque et musiques actuelles. Barock isn’t Pop ! Et alors ? Ce répertoire n’est-t-il pas désormais tout aussi parlant pour le public d’aujourd’hui, à l’image des deux autres jeunes protagonistes de la soirée, Thomas Dunford et Jean Rondeau ? L’idée aurait pu être amusante, ...
Stephane Degout©Julien Benhamou.01

À Lausanne, Stéphane Degout l’orfèvre

Au milieu d'une tournée passant par Lyon, Stéphane Degout s’est arrêté à l’Opéra de Lausanne pour y présenter son récital. A l’Opéra de Lausanne, les dimanches se suivent mais ne se ressemblent pas. Alors que la semaine dernière Béatrice Uria-Monzon tentait de nous faire vivre Maria Callas devant une salle comble jusqu’aux derniers rangs des balcons, ce dimanche, c’est à peine un quart de salle qui assiste au récital du baryton ...

Fazil Say et Nicolas Altstaedt, un duo paradoxal

C'est avec impatience que l'on attendait la venue à Paris cette saison du violoncelliste Nicolas Altstaedt, dont le passionnant parcours musical a été récompensé d'une clef d'Or ResMusica en 2016 et 2017. Pourtant, le duo qu'il forme avec Fazil Say n'aura pas vraiment conquis. Ces deux fortes personnalités musicales sont-elles faites pour s'entendre ? Idéalement minuté pour un concert Jeanine Roze du dimanche matin, le programme que Say et Altstaedt ont choisi ...
quatuor arod

Le Quatuor Arod défend Mendelssohn à l’Arsenal de Metz

Mendelssohn face au jeune compositeur Benjamin Attahir : l'audace est là où on ne l'attend pas. Rien ne réchauffe autant le cœur du mélomane, rien ne lui donne plus foi en l'avenir de la musique classique que la passion avec laquelle les jeunes musiciens s'engagent dans la carrière certes glorieuse, mais ardue du quatuor à cordes. Le Quatuor Arod fait partie des jeunes espoirs français, et ce concert messin confirme ces ...
SDegout

À Lyon, le romantisme de Stéphane Degout fait merveille

Récemment applaudi à Paris dans un concert avec orchestre, c'est à Lyon, sa ville d'attache, que Stéphane Degout donne l'un des premiers récitals d'une tournée consacrée à des mélodies et lieder romantiques. Le programme est savamment composé : centré autour de Brahms, dont la musique vocale souffre encore aujourd'hui d'un manque d'estime, il s'ouvre sur quelques mélodies de Fauré. La légèreté des trois Poèmes d'un jour est une parfaite mise en voix ...
Beatrice Uria-Monzon

À Lausanne, l’évocation de Maria Callas déçoit

Pour cette année commémorative du quarantième anniversaire de la disparition de Maria Callas, et pour le jour anniversaire de sa naissance en 1923, l'Opéra de Lausanne proposait un concert lyrique animé par l’écrivain et journaliste Alain Duault, figure emblématique des présentations d’opéra à la télévision, et la mezzo-soprano française Béatrice Uria-Monzon. Le spectacle s’ouvre (si l’on peut dire), sur un grand écran couvrant tout le rideau de scène de l’opéra de ...
BPhil_021217_Haitink_010

Neuvième de Mahler par les Berliner Philharmoniker et Bernard Haitink

En prenant trois soirs l’orchestre de Simon Rattle pour y diriger la Symphonie n° 9 de Gustav Mahler, Bernard Haitink ne parvient pas à adapter le jeu des Berliner Philharmoniker à son style et livre une lecture sans force, émaillée d’effets entendus habituellement avec le chef britannique et jamais auparavant avec lui. Même avec des noms idéaux au programme, le résultat d’un concert peut fluctuer du génial au passable. Malheureusement, le ...
paavo jarvi

Paavo Järvi, un retour en demi teinte face à l’Orchestre de Paris

Un retour sans doute trop attendu que celui de Paavo Järvi, pour un soir à la tête de son ancien orchestre en tant que chef invité. Une attente trop prégnante, trop espérée du public et des musiciens, dans un programme taillé sur mesures pour le chef estonien, convoquant Sibelius et Chostakovitch. Le Concerto pour violon de Sibelius, pièce incontournable du répertoire violonistique, reste une pièce difficile d’exécution qui demande, bien sûr, ...
folies françoises

Telemann et ses rencontres parisiennes par les Folies Françoises

« Les Inédits » de la Bibliothèque nationale de France, sur le site de Tolbiac, proposent des concerts à partir de manuscrits inédits conservés dans ses magasins. En cette année Telemann qui correspond aux 250 ans du décès du compositeur, Patrick Cohën-Akenine et son ensemble Les Folies Françoises ont proposé un programme autour du séjour de Telemann à Paris, le seul grand voyage qu’il effectua dans sa vie. C’est à l’automne 1737 qu’il ...
cassard

À la salle Gaveau, les voix romantiques de Philippe Cassard

Salle Gaveau, le pianiste Philippe Cassard nous invite à découvrir différents visages du romantisme, et réaffirme à cette occasion son amour de la mélodie et l'étendue des possibilités expressives de son jeu. En bon pédagogue, Philippe Cassard sait concocter un programme dans son répertoire, séduisant sans être convenu, quoique différent de celui annoncé : des pièces de compositeurs qu'il a enregistrés, Mendelssohn, Fauré et Brahms, et la Sonate n° 3 de ...
bartoli gabetta

Cecilia Bartoli et Sol Gabetta, duels solaires à Bruxelles

Un heureux vent automnal aura placé Bozar de Bruxelles sur le trajet de la tournée de « Cecilia et Sol ». Les artistes viennent défendre le récent album « Dolce Duello » composé d’arias des XVIIe et XVIIIe siècles comprenant plusieurs airs avec violoncelle obligé. Loin de développer des propos trop « dolce », les deux solistes ont résolu ces duels sur le terrain commun d’une musique étoffée et pleine de caractère. C’est un poncif ...
Mikhaïl Pletnev

Soirée russe avec Mikhaïl Pletnev et l’Orchestre national de Russie

Traditionnel passage à Paris de l'Orchestre national de Russie conduit par son directeur musical, le pianiste et chef d’orchestre Mikhaïl Pletnev. Un programme alléchant qui propose des œuvres rarement données de Karlowicz, Rachmaninov et Scriabine, à l’origine d’un magnifique concert qui vaut plus par la qualité orchestrale du RNO que par la prestation, somme toute assez fade, du pianiste invité Nikolai Lugansky. Une soirée slave qui commence par une découverte : Une ...
christophe rousset

Balbastre et Rameau par Christophe Rousset à la Cité de la Musique

Christophe Rousset, l'un des plus fameux clavecinistes français d'aujourd'hui profite d'un instrument exceptionnel pour faire briller les musiques de Balbastre et de Rameau. Le jeu sur instruments anciens, comme le propose tout au long de l'année la Philharmonie-Cité de la Musique, comporte des risques. On a ainsi vu en mai dernier Jean-Philippe Collard se battre avec une touche récalcitrante tout au long du Concerto « L'Égyptien » de Saint-Saëns. Plus récemment, le ...
lucas debargue

Lucas Debargue magistral dans Schubert et Szymanowski

Concert très attendu que ce récital du pianiste Lucas Debargue qui reprend le programme de son dernier opus discographique associant les Sonates n° 13 et n° 14 de Schubert et la titanesque Sonate n° 2 de Szymanowski. Lucas Debargue a un parcours pour le moins atypique, puisqu'il commence le piano assez tardivement après un apprentissage solitaire, en bonne partie autodidacte. Des dons peu ordinaires, vite reconnus, le conduisent à l’obtention du ...
piano carré

Les claviers de la fin de l’Ancien Régime avec Aurélien Delage

À la Cité de la Musique, jouant sur quelques instruments à claviers du Musée, Aurélien Delage propose un programme consacré pour la plus grande partie à des compositeurs allemands de la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Ce programme nous  permet de découvrir un étonnant pianoforte organisé. Au milieu du XVIIIe siècle, fleurissent à Paris les salons privés qui attirent les musiciens de toute l'Europe et particulièrement de nombreux Allemands. La facture ...
escaich

Quatre Visages du Temps, un concerto pour orgue d’Escaich à Paris

Thierry Escaich et Maurice Duruflé. Deux hommes qui se sont succédé à la tribune de l'orgue de l'église Saint-Étienne du Mont à Paris. Mais c'est dans la Grande Salle de la Philharmonie que résonne aujourd'hui leur musique : une création européenne très attendue du premier (Concerto pour orgue n°3 « Quatre Visages du Temps » défendu par le compositeur lui-même aux claviers), et le célèbre Requiem du second, page mythique de la ...
pr_a_la_direction_2_marc_rogeronpl

À Paris, Gustav Holst et Péter Eötvös jonglent avec les astres

Lors du week-end "orgue" de la manifestation Orchestres en fête !, l'Orchestre national des Pays de la Loire et le chœur du forum national de la musique de Wroclaw dirigés par Pascal Rophé, avec Iveta Apkalina à l'orgue symphonique et László Fassang à l'orgue Hammond, donnaient deux œuvres, l'une en création française de Péter Eötvös et l'autre signée Gustav Holst. L'étonnant programme de ce concert était donc bâti selon deux axes : ...
LauréatsConcoursGenève.01

Concerts des lauréats du Concours de Genève

Résultat contrasté pour ces évènements qu’imagine le Concours de Genève afin de présenter quelques-uns de ses lauréats passés. Si les talents d’alors se sont parfois affirmés, certains n’ont pas confirmé l’espoir qu’ils avaient suscité lors de leurs succès au concours. Victoria Hall, le 23 novembre 2017 Un public qui applaudit en rythme au moment des saluts. Peut-être n’a-t-on pas entendu de la même manière cet Orchestre de la Suisse Romande bruyant, sans ...
capture_decran_2015-03-16_a_14.50.32_copieresize

Quand les sœurs Bizjak donnent le pouls de la modernité

Le premier concert du week-end piano du Théâtre de la Ville associait le célèbre duo pianistique des sœurs Bizjak avec deux percussionnistes, pour une confrontation instrumentale euphorisante. Au programme : Debussy, Bartók, Bernstein et Ravel, comme quatre faces de la modernité musicale. Composées à l'été 1915, les trois pièces d'En blanc et noir de Debussy sont plus qu'une évocation de la guerre : un exemple de ce que l'on peut appeler ...
Kirill Karabits

Kirill Karabits joue russe avec l’Orchestre national de France

Semaine compliquée à Paris pour les orchestres résidents avec l’annonce d’un problème d’oreille chez Franz-Welser Möst le forçant à annuler sa présence devant l’Orchestre de Paris, et la participation de Semyon Bychkov devant l’Orchestre national de France remise en cause quelques jours auparavant. Le premier a purement annulé le concert, le second a remplacé le chef expérimenté par le jeune Kirill Karabits, qui donne un beau son russe aux œuvres ...
Jansons Luxembourg 2017

Jansons et Bruckner, chaleur et force à Luxembourg

En tournée à Luxembourg, l'Orchestre de la Radio Bavaroise confirme ses immenses qualités. Mariss Jansons a beaucoup dirigé Bruckner ces dernières années à Amsterdam comme à Munich, le disque en témoigne : on ne peut donc dire que ses choix interprétatifs surprennent pour cette Huitième symphonie qui ne tardera pas à rejoindre sa discographie, mais la voix de Jansons est éloquente. Faut-il utiliser les grands mots ? Romantique, il l'est certainement, ici ...
T+®zier - photo 2 by Elie Ruderman

Ludovic Tézier et ses élèves en concert à Nancy

À côté de jeunes chanteurs au talent encore à confirmer, Ludovic Tézier s’impose comme le plus grand baryton Verdi du moment. L’originalité de ce beau concert proposé par l’Opéra national de Lorraine consistait en l’alternance de pièces du grand répertoire interprétées par le grand baryton français Ludovic Tézier (lire notre entretien), et de morceaux confiés à de jeunes chanteurs encore en cours de formation. Chaque année, l’association « Nancy Opéra Passion ...
RF nono

Nono, Pesson et Debussy par le Philharmonique de Radio France

On pouvait déceler une certaine filiation dans les deux suites d'opéras, celles de Gérard Pesson et de Claude Debussy/Erich Leinsdorf, que le « Philharmonique » de Radio France faisait se répondre dans le très beau concert d'orchestre donné à la Maison de la Radio dans le cadre du Festival d'Automne. Tito Ceccherini est à la direction dans ce programme un rien pléthorique, qui affichait également deux œuvres de Luigi Nono. La pianiste franco-américaine ...
3 - Copie

Haitink de Mozart à Mahler : inoubliable, toujours

Pour ses débuts à Luxembourg, Bernard Haitink offre deux concerts autour de Mozart et du lied orchestral. Haitink choisit pour Mozart un orchestre nombreux, loin des effectifs plus intimes des formations sur instruments anciens ; son interprétation, cependant, en est somme toute plus proche qu'elle ne l'est des pesantes réaffirmations de la tradition qu'offrent aujourd'hui un Muti ou un Barenboim. Le menuet et trio de la Symphonie n° 36 est une ...
640_meaemmanuel-krivine-philippe-hurlin

Jean-Yves Thibaudet avec le National d’Emmanuel Krivine

L’embellie se poursuit entre le National et son nouveau directeur musical, Emmanuel Krivine. Pour preuve, le nombre de regards bienveillants, de sourires entendus et d’encouragements véhéments, en permanence distillés par le chef à l’intention de ses musiciens. Une complicité qui devient véritablement palpable dans la très belle interprétation que Jean-Yves Thibaudet donne du Concerto pour piano n° 2 de Liszt. Riche idée que de débuter le programme par ces deux pièces ...
8168632094_16c50d9782_h

Émotions contemporaines à la Philharmonie de Luxembourg

Un chef-d’œuvre de Gérard Grisey, une création enthousiasmante : Klangforum fait oublier le blues de l'automne. L'automnal et bien nommé festival Rainy Days de la Philharmonie de Luxembourg, consacré à la musique contemporaine, a choisi de consacrer son édition 2017 à la place qu'y tient l'émotion, concept que le grand public n'associe certes guère à la musique de notre temps. Le concert final donné par l'ensemble viennois Klangforum n'a aucune peine ...
IMG_3784

Avec La Fenice, les Vêpres de Monteverdi à La Trinité de Lyon

Fêter le 450e anniversaire de Claudio Monteverdi, ce n’est pas fini, à Lyon en particulier. La Fenice de Jean Tubéry a donné les Vêpres à la Vierge en concert avant de l’enregistrer pour son prochain disque. Le chef d’œuvre du divin Claudio donné dans une version chapelle… de La Trinité. En 1610, à Mantoue, Monteverdi est malade ; il perçoit un petit salaire… Et il publie les Vêpres à la Vierge. De quel ...
De Tiepolo à William Blake avec Hugues Dufourt

De Tiepolo à William Blake avec Hugues Dufourt

L'actualité parisienne est dense pour le compositeur Hugues Dufourt qui, en l'espace de deux jours, voit la création française de son polyptyque Les Continents d'après Tiepolo au Centre Pompidou et la création parisienne de Burning Bright invitant les Percussions de Strasbourg sur le plateau du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris. De toutes les sources d'inspiration qui font naitre l'œuvre musicale chez Hugues Dufourt, c'est la peinture qui domine largement : ...
 

tous les dossiers(1)