tous les dossiers(1)

Concerts

La luminosité du Requiem de Campra selon Christophe Rousset

La luminosité du Requiem de Campra selon Christophe Rousset

À la Philharmonie de Paris, grâce à un Chœur de chambre de Namur vigoureux et à la qualité des Talens Lyriques, In convertendo de Rameau et la Symphonie pour un reposoir de Charpentier ont été de belles mises en bouches pour atteindre le sommet de la soirée : le Requiem de Campra. Le Concert Spirituel en a fait avec succès un pilier de ses programmations : In convertendo débute le concert. C’est cette ...
philharmonisches_staatsorchester_hamburg_foto_felix_broede_1_web.jpg__1060x597_q85_autocrop_crop-smart_cropper-desktop_home_detail-_subsampling-2

Schubert par Nagano à Hambourg

La perfection n'est pas à l'ordre du jour, mais le détour par l'Elbphilharmonie n'est pas du temps perdu. Entre deux opéras - la reprise de l'inoubliable Lulu mise en scène par Christoph Marthaler et un très oubliable Fidelio - Kent Nagano trouve le temps de diriger un concert consacré tout entier à Schubert. On associe généralement Kent Nagano plutôt à un répertoire plus tardif, mais le résultat, à défaut d'être convaincant ...
william_shelton_corinne_vaglio

Bach en sept paroles par Pygmalion, cinquième épisode

Avec le thème « Des profondeurs », Raphaël Pichon et l'ensemble Pygmalion nous convient à un voyage aux origines de l'œuvre de Johann Sebastian Bach, à la Cité de la Musique. « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur ». Ce célèbre psaume, qui a beaucoup inspiré les compositeurs, est le point de départ d'un concert qui célèbre l'aspiration de l'âme humaine à s'élever vers Dieu. Alors que le troisième épisode du ...
Adelaide-Serriere-photo-Yves-Rousseau

Adélaïde Ferrière danse avec son marimba à Dijon

Le marimba n'est pourtant pas un instrument à percussion méconnu, mais Adélaïde Ferrière nous révèle un répertoire écrit spécifiquement pour lui. La jeunesse de l'interprète, la vivacité avec laquelle elle évolue autour de son instrument, sa grâce même, en font aussi un spectacle pour les yeux. C'est un retour au pays pour la percussionniste, accompagnée ce soir par l'Orchestre Dijon Bourgogne.  Deux pièces pour orchestre encadrent les deux œuvres pour marimba. ...
Sonia-Yoncheva.02

À Genève, Sonya Yoncheva, la voix d’une star

Un Théâtre des Nations plein à craquer pour recevoir la star lyrique du moment, Sonya Yoncheva, qui s’est avérée à la hauteur de sa réputation. La Bulgarie a donné quelques-unes parmi les plus grandes voix du théâtre lyrique, avec les basses Boris Christoff, Nicolaï Ghiaurov, Nicolaï Ghiuselev, et quelques grandes divas, à l’image de Raïna Kabaivanska, Alexandrina Milcheva, Ghéna Dimitrova ou encore Svetla Vassileva. Avec la soprano Sonya Yoncheva, c’est une ...
Noseda

Programme varié pour Gianandrea Noseda et l’Orchestre de Paris

Gianandrea Noseda, devant l’Orchestre de Paris, mêle trois répertoires et profite des couleurs de la formation française dans une Suite de Casella et les Images de Debussy, avant de s'adjoindre le Chœur de l'Orchestre de Paris et trois solistes pour interpréter le magnifique poème symphonique Les Cloches de Rachmaninov. Discrètement, Gianandrea Noseda est devenu l’un des chefs les plus prisés pour interpréter Verdi. Le limiter à la musique italienne serait pourtant ...
LBerlinskaia

Ludmila Berlinskaïa à Gaveau : une flânerie beethovénienne

La salle Gaveau retentit cette saison d'une série de concerts pensés comme des rêveries libres autour des sonates de Beethoven. Ce soir, Ludmila Berlinskaïa brode autour de la Trentième, la première du célèbre trio des « dernières sonates ». Vagabondage musical oblige, l'enchaînement des œuvres que Ludmila Berlinskaïa a programmées n'obéit pas à une logique d'abord musicologique ; et au fond, ces pièces ne doivent à Beethoven que d'assez loin. Bien plutôt, elles ...
IMG_4388-1024x1024

La compositrice Elzbieta Sikora mise à l’honneur par l’ensemble Court-circuit

Que des cordes, ou presque, pour ce concert anniversaire de l'ensemble Court-Circuit célébrant la compositrice franco-polonaise Elzbieta Sikora. Directrice artistique du festival de Wroclaw Musica Electronica Nova durant quelques dix années, cette musicienne infatigable travaille dans le domaine de l'électronique autant que dans l'instrumental et affiche à son catalogue quatre ouvrages scéniques dont l'impressionnant Madame Curie, un chef d'œuvre lyrique qui a fait l'unanimité de la critique en 2012. Au ...
ONDIF_Debussy et Rome

Avec l’Orchestre national d’Île-de-France, Ave Bizet, Ave Debussy

Les week-ends thématiques sont l’occasion pour la Philharmonie de commémorer en ce mois de janvier les cent ans de la disparition de Claude Debussy. L’Orchestre national d’Île-de-France nous invite ainsi à découvrir Bizet et Debussy inspirés par l’Italie. Leur séjour à la Villa Médicis a été effectivement l’occasion d’offrir de singulières pages musicales marquantes pour l’Histoire de la musique, défendues aujourd’hui par une phalange haute en couleurs et en précisions. Même ...
vermeulin wagner

À Tarbes, ode à l’impressionnisme avec Vanessa Wagner et Marie Vermeulin

La pianiste Vanessa Wagner était de retour en terre pyrénéenne pour un récital avec Marie Vermeulin, révélation pianistique de ces dernières années. Les deux musiciennes ont rendu un hommage à Debussy et Ravel en jouant notamment La mer et La Valse dans leurs versions pour deux pianos, et en proposant également deux pièces pour quatre mains (Petite suite et Ma mère l’Oye), plus enfantines, quoique tout aussi captivantes. On retiendra comme fil conducteur ...
Renaud Capucon©François Darmigny

À La Chaux-de-Fonds, Renaud Capuçon et Mozart

Pour le 125e anniversaire de la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds, son comité met les petits plats dans les grands avec une très belle programmation qui, entre autre, reçoit le violoniste Renaud Capuçon et le Camerata Salzburg dans un concert essentiellement dédié à Mozart. La Salle de Musique désormais célèbre pour son exceptionnelle acoustique est comble. Armé de son superbe Guarnerius del Gesù, accompagné par un des plus beaux ensembles ...
Filarmonica della Scala-Milan à Paris, Riccardo Chailly en majesté

Filarmonica della Scala-Milan à Paris, Riccardo Chailly en majesté

Encore un superbe concert à mettre à l’actif de Riccardo Chailly, cette fois à la tête de son nouvel Orchestre philharmonique de la Scala de Milan. Pour le chef milanais, les phalanges se suivent, mais l’excellence perdure sous sa baguette fougueuse et inspirée. On se souvient tous de ses dernières interprétations, marquées du sceau de l’évidence et de la complicité, avec l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, en ce même lieu, ...
Elisabeth Leonskaja splendide dans Beethoven à la Maison de la Radio

Elisabeth Leonskaja splendide dans Beethoven à la Maison de la Radio

Dans le cadre d’une intégrale des concertos pour piano de Beethoven en quatre concerts, Mikko Franck et l’Orchestre Philharmonique de Radio France invitent pour leur premier soir Elisabeth Leonskaja, qui adjoint ses deux magnifiques prestations à une rareté française portée par l'orchestre, la Symphonie n°2 de George Onslow. Quatre concerts pour cinq concertos et cinq pianistes, le tout en dix jours. Tel est le pari de Mikko Franck en ce début ...
quatuor hagen

Les Hagen et Jörg Widmann pour terminer la Biennale de quatuors

Plus que la création de Widmann compositeur, ce sont des interprètes d'exception qui font tout le prix de cette soirée de clôture. Les compositeurs d'aujourd'hui n'ont pas la tâche facile. Face à eux, Mozart, Beethoven, Schubert : des chefs-d’œuvre qui, en leur temps, étaient des exceptions dans un océan de routine. Pour être au même niveau, il leur faudrait composer exclusivement des chefs-d’œuvre. Jörg Widmann est dans cette situation quand il ...
Jakub_Józef_Orliński_credit_Piotr_Porebsky

Jakub Józef Orliński, une jeune star à Gaveau

Alors que la ferveur dans cette salle Gaveau est à son apogée dès le début de la soirée, la performance prometteuse de Jakub Józef Orliński va crescendo pour un « art des castrats » parfois encore un peu trop grand pour lui. Formé à la prestigieuse Juilliard School de New-York, le jeune contre-ténor polonais Jakub Józef Orliński rencontre depuis deux ans un succès international retentissant, entre les reconnaissances officielles comme le prix Metropolitan ...
Cuarteto Casals

La Biennale de quatuors en terre viennoise

Après les quelques créations de la semaine, la Biennale se concentre pour son week-end final sur le creuset viennois. La biennale de quatuors à cordes organisée par la Philharmonie de Paris en est à sa huitième édition ; quel thème pouvait-on bien trouver pour donner, sinon une unité, du moins un fil conducteur à la vingtaine de concerts qui se succèdent dans les deux salles de la Cité de la Musique ? Vienne, ...
Quatrième volet du projet Bach en sept paroles de l’Ensemble Pygmalion

Quatrième volet du projet Bach en sept paroles de l’Ensemble Pygmalion

En dépit de l’aspect un peu noir du thème « Châtiments » mis en avant, c’est une interprétation lumineuse qui a marqué cette nouvelle sélection de cantates de Bach. Après « Lumières », « De passage » et « L’appel », c’est au tour du thème « Châtiments » de constituer le nouveau volet du grand projet « Bach en sept paroles » initié par Raphaël Pichon et l’Ensemble Pygmalion. Mettant ...
gergiev_lso_alberto_venzago

Valery Gergiev et les Münchner Philharmoniker à la Philharmonie de Paris

Pour ce concert unique à la Philharmonie de Paris, étape de leur tournée européenne, les Münchner Philharmoniker sous la direction de leur directeur musical, Valery Gergiev, offrent au public parisien un feu d’artifice orchestral haut en couleur, dans des œuvres de Tchaïkovski et Strauss, tandis que la soprano Anja Harteros donne une lecture décevante des Wesendonck-Lieder de Wagner. C’est avec la théâtrale Fantaisie symphonique de Francesca da Rimini que Valery Gergiev ...
À Paris, la Biennale de quatuors à cordes entre répertoire et créations

À Paris, la Biennale de quatuors à cordes entre répertoire et créations

C'est autour de Vienne, où fut inauguré le genre du quatuor à cordes avec Haydn, Mozart et Beethoven, que tourne la programmation de la huitième édition de la Biennale de Quatuors à cordes. La manifestation, créée par la Cité de la Musique, est unique, et permet de constater, une fois encore, l'engouement du public pour un genre qui, depuis l'âge classique, ne cesse de stimuler l'intérêt des compositeurs. Sept créations, ...
blomstedt

À la Philharmonie de Paris, Herbert Blomstedt magistral dans Bruckner

À 90 ans, auréolé d’une notoriété tardivement acquise, fruit d’une longue expérience établie auprès des plus grands chefs comme Sacher ou Bernstein et des plus prestigieuses phalanges (Dresde, Chicago, Leipzig) Herbert Blomstedt mène actuellement une carrière de chef invité. Chacun de ses passages à Paris est un évènement musical en soi, très attendu. Sa dernière prestation à la tête de l’Orchestre de Paris déçoit quelque peu dans Mozart mais retrouve ...
Aurélien-Dumont

Coup d’envoi de la résidence d’Aurélien Dumont à l’Ensemble 2e2m

Jean-Philippe Rameau et ses Pièces de clavecin positionnés entre deux créations mondiales : c'est ce qu'affiche le premier des quatre concerts programmés dans le cadre de la résidence d'Aurélien Dumont à l'Ensemble 2e2m. Si le choix questionne, le concept rejoint l'essentiel de la pensée créatrice d'un compositeur travaillant sur la notion d'écart et sur la confrontation d'univers hétérogènes. Jean-Luc Hervé est aux manettes, épaulé par le réalisateur en informatique musicale Camille ...
cencic

Max Emanuel Cenčić au TCE : un enfer pavé de bonnes intentions 

C'est une soirée excitante sur le papier, et plutôt décevante en réalité, à laquelle nous a conviés Max Emanuel Cenčić au Théâtre des Champs-Élysées. Décidé à réhabiliter et faire connaître le compositeur Nicola Porpora, bien oublié de nos jours, le célèbre contre-ténor s'est laissé aller à un excès de didactisme, finalement préjudiciable à la musique. En effet, après un fort beau concerto pour deux violons d'Antonio Vivaldi, la star que tous ...
daniel behle

Rhorer dirige deux raretés de Berlioz et Beethoven au TCE

Accompagné par son Cercle de l’Harmonie, la Vokalakademie Berlin et trois chanteurs de renom, Jérémie Rhorer s’invite au Théâtre des Champs-Élysées pour présenter deux œuvres rares de compositeurs pourtant célèbres, avec d’abord la Messe Solennelle d’Hector Berlioz, puis Le Christ au Mont des Oliviers de Ludwig van Beethoven. Composée par un jeune homme de vingt ans en 1824, la Messe Solennelle d’Hector Berlioz ne présente pas encore la maturité ...
Quatuor Les Dissonances_cop_Benoit Linero

Schubert par Les Dissonances, version quatuor

David Grimal et ses musiciens inaugurent avec bonheur leur résidence à l'Arsenal de Metz. On peut trouver que le programme manque d'originalité, mais il ne manque pas d'ambition : affronter en une soirée les deux derniers quatuors de Schubert n'est pas anodin, tant l'ampleur concentrée de ces deux partitions-fleuves est exigeante pour les musiciens comme pour le public. Le public, disons-le d'abord, relève le défi avec tous les honneurs : non ...
LisaBatiashvili-7321_Fin

Lisa Batiashvili et Mikko Franck captivants dans Sibelius

Mikko Franck remplace Mirga Gražinyté-Tyla, qui vient de succéder à Andris Nelsons à Birmingham, et qui était initialement prévue. Un concert dont le grand moment restera indiscutablement l’incandescente interprétation du Concerto pour violon de Sibelius par Lisa Batiashvili, magnifiée par la direction complice et symbiotique du chef finlandais, violoniste de formation et grand spécialiste du répertoire nordique. La création française du De Profundis pour orchestre à cordes de Raminta Šerkšnyté ...
András Schiff à la Philharmonie de Paris : entre ciel et Terre

András Schiff à la Philharmonie de Paris : entre ciel et Terre

Cette année, le pianiste András Schiff aura soixante-cinq ans. Bien plus qu’un quelconque bilan, ce récital dans la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris laisse figurer un artiste en permanentes recherches, avec ses affres et ses certitudes, ses doutes et ses réussites, ses moments critiques et ses instants d’exception. Une succession de petites touches pour brosser un portrait en demi-teinte du pianiste. András Schiff, aristocrate du clavier, pense ...
Franco Fagioli dans un programme tout Haendel

Franco Fagioli dans un programme tout Haendel

Dans un programme taillé sur mesure -  l’opéra baroque de la première moitié du XVIIIe siècle - Fagioli fait renaître l’art des grands castrats du passé. Sa récente prestation dans la Semiramide de Rossini n’avait que moyennement convaincu. Un peu plus tôt, il avait déçu également au Palais-Garnier, où le rôle qui lui était dévolu dans l’Eliogabalo de Cavalli ne lui permettait pas de mettre en avant toute sa science vocale. ...
DSC_6996

Rentrée à six avec Elliott Carter pour l’Ensemble Intercontemporain

Rentrée 2018 en petite formation pour l’Ensemble Intercontemporain, dont seulement six membres sont nécessaires pour ce premier concert parisien, dans un amphithéâtre de la Cité de la Musique rempli à ras bord. Sans être justifié par un jubilé ni un hommage spécifique, toute la soirée est consacrée au compositeur américain Elliott Carter, avec neuf œuvres exclusivement pour bois ou marimba. Sophie Cherrier, Jérôme Comte, Didier Pateau et Paul Riveaux, tous quatre ...
EMoreau

Edgar Moreau et Sunwook Kim au TCE, heureuse collaboration

En ce lendemain d'Épiphanie, la rencontre de l'Orient et de l'Occident se prolonge sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées, pour le plus grand plaisir des habitués des récitals Piano ****. Le violoncelle d'Edgar Moreau et le piano de Sunwook Kim s'harmonisent à merveille, et leur Sonate de Prokofiev est même de ces réussites qu'on n'oublie pas. Le programme laissait aux deux instrumentistes le temps de se présenter à tour de ...
1454329534_cd_piazzollaacirccopyzenna_web_img_9866

Biber et Piazzolla, rencontre empêchée

Quatre musiciens de la Lautten Compagney de Berlin manquent à la fois de rigueur et de fantaisie pour donner corps à ces deux univers opposés. Peu de violonistes se confrontent aux œuvres pourtant majeures de leur illustre ancêtre Biber, dont l'écriture violonistique témoigne de sa propre ébouriffante virtuosité : pourquoi passer des heures à se battre avec un style si étranger, si hérissé de difficultés techniques, quand les concertos de Sibelius, ...
 

tous les dossiers(1)