tous les dossiers(1)

Opéras

CAVALLERIA RUSTICANA/ SANCTA SUSANNE

Only the sound remains de Kaija Saariaho à Garnier

Le Palais Garnier accueille en création française Only the sound remains de Kaija Saariaho, opéra en deux parties – Always Strong et Feather Mantle – sur un livret d'Ezra Pound, d'après deux pièces du théâtre nô de Zeami (1363-1443). La surprise et le bonheur de découvrir une entreprise collective très cohérente, où la richesse des textures sonores le dispute à l'épure de l'ensemble. La permanence est un vieux rêve de l'humanité : ...
LA SIRENE - 
Compositeur : Daniel-Francois-Esprit AUBER - 
Livret : Eugene SCRIBE - 
Direction musicale : David REILAND - 
Chef de choeur : Benjamin LAURENT - 
Mise en scene : Justine HEYNEMANN - 
Scenographie : Thibaut FACK - 
Costumes : Madeleine LHOPITALIER - 
Lumieres : Aleth DEPEYRE - 
Avec : 
Jeanne CROUSAUD (Zerlina) - 
Xavier FLABAT (Francesco) - 
Jean-Noel TEYSSIER (Scipion) - 
Jean-Fernand SETTI (Le Duc de Popoli) - 
Benjamin MAYENOBE (Nicolaio Bolbaya) - 
Jacques CALATAYUD (Pecchione) - 
Le 25 01 2018 - 
Au Theatre Imperial de Compiegne - 
Photo : Vincent PONTET

La Sirène à Compiègne, ou la folie d’Auber encore en rodage

En résidence à Compiègne, c’est donc dans son Théâtre Impérial que les Frivolités Parisiennes sortent pour un soir du placard la partition oubliée d’Auber, La Sirène. Même si la phalange paraît au meilleur de sa forme et que le chœur Les Métaboles offre une performance sans défaut, la folie de cette farce proche du vaudeville ne se retrouve pas toujours dans une mise en scène parfois austère et une distribution ...
LC1

À Bâle, une Cenerentola d’une grande ouverture d’esprit

Pour sa troisième mise en scène lyrique, le metteur en scène de théâtre italien Antonio Latella, malgré une spectaculaire économie de moyens - à l’opposé de la récente version Herheim à Lyon -, signe une lecture de Cenerentola aussi audacieuse qu’attachante. Une excellente équipe musicale suit, faisant de ce Triomphe de la Bonté (sous-titre souvent oublié) le Triomphe de la Liberté de conscience. Salutaire. La scène, délimitée par deux parois noires, ...
E2

David Bösch met en scène Elektra à Bâle : le sang dans le sang

Le metteur en scène allemand David Bösch, actuellement dévoué aux œuvres sombres, affronte un sommet du genre, Elektra, la cadette des « petites chéries » de Strauss. À une exception près, la distribution est à la hauteur de l’onde hurlante, ainsi qu’au diapason d’un spectacle qui aurait aussi bien pu s'intituler Massacre à la tronçonneuse. Tournant le dos à l’ascétisme intense de Patrice Chéreau autant qu’à la radicale construction mentale de Ruth Berghaus, ...
À Bordeaux, éclosion lyrique pour Pelléas et Mélisande

À Bordeaux, éclosion lyrique pour Pelléas et Mélisande

L’événement de ce mois de janvier est bien à Bordeaux avec cette nouvelle production de Pelléas et Mélisande, unique opéra de Debussy, dont les trois prises de rôle par Chiara Skerath (Mélisande), Stanislas de Barbeyrac (Pelléas) et Alexandre Duhamel (Golaud) se révèlent hautement prometteuses. Et alors que les grands théâtres parisiens remplissent leur salle grâce à des têtes d’affiche, l’Auditorium de l’Opéra de Bordeaux est complet depuis des mois pour ce ...
Emilie_Brouchon___Opera_national_de_Paris-Un-Bal-masque-17.18---Emilie-Brouchon---OnP--18--1600

À l’Opéra de Paris, Un bal masqué pour Sondra Radvanovsky

Un bal masqué est une œuvre verdienne sinon rare, en tout cas peu donnée et les dernières représentations de cette production n’avaient pas laissé un souvenir impérissable. Pourtant, cette reprise réserve quelques jolies surprises et confirme que Sondra Radvanovsky est peut-être actuellement une des plus grandes chanteuses verdiennes de la scène internationale. Nous ne reviendrons pas sur la mise en scène de Gilbert Deflo dont le travail se résume à ...
1Jephtha

Jephtha à Garnier, parce qu’il doit en être ainsi

Le Jephtha présenté à l’Opéra Garnier vaut pour les Arts Florissants qui donnent sa force au spectacle et une distribution qui sait révéler l’humanité de chaque personnage. Claus Guth signe une mise en scène symbolique entre respect de l’œuvre et approche singulière. Ce n’est pas parce qu’un oratorio se compose de récitatifs, d’airs et de chœurs qu’il doit être abordé (et apprécié) comme un opéra. Et cela même s’il est potentiellement ...
IMG_1362

Rigoletto à Cologne : un triomphe pour Nina Minasyan

C’est un Rigoletto des jeunes talents que l’Opéra de Cologne a mis au programme au début de cette année. Rares sont les productions que l’Opéra de Cologne a pu déménager au Staatenhaus, lieu d’exil de l’institution jusqu’en 2022. Le Rigoletto que Katharina Thalbach et Ezio Toffolutti proposèrent en 2012 en fait partie – une mise en scène efficace, professionnelle et sans prétentions qui, cette fois, sert de cadre idéal à une ...
flute toulon 1

À Toulon, René Koering confie sa Flûte enchantée à Elvis Presley

L’on était très curieux de voir ce que René Koering allait faire de l’avant-dernier Mozart. Le frisson d’une sublime Ouverture laisse vite la place à la circonspection face à un spectacle inégalement distribué où le prêt-à-porter d’une sympathique modernisation a priori s’avère totalement impuissant à masquer une lecture au final bien peu stimulante. La Bohême spatiale conçue par Claus Guth a alimenté bien des réveillons. De quelque bord que l’on se ...
Mitridate_GP_O_2762_SB

Un autre Mitridate au théâtre rococo de Schwetzingen

Nicola Porpora est cette année mis à l'honneur du festival Winter in Schwetzingen. Pour clôturer sa série septennale consacrée chaque hiver à l'opéra napolitain dans le théâtre rococo du château de Schwetzingen, le théâtre de Heidelberg fait un détour par Londres : c'est pour l'Opera of the Nobility, monté pour concurrencer l'entreprise de Haendel, que le Napolitain Porpora a créé ce Mitridate en 1736, avec une équipe de choc à sa ...
Cenerentola-web-7-©Jean-Pierre_Maurin

La très divertissante Cenerentola de l’opéra de Lyon

Spectacles idéaux de fin d'années par leur joie et leur humour, les opéras de Rossini demeurent des valeurs sûres, d'où cette programmation à Paris comme à Lyon pour une Cenerentola très réussie visuellement, malgré quelques surcharges, et servie par une distribution de qualité, mais qui expose les limites de l'Orchestre de l'Opéra national de Lyon. Décidément, Rossini est à l'honneur pour les fêtes de cette fin d'année ; à côté du ...
Falstaff

Christoph Waltz met en scène Falstaff pour l’Opéra des Flandres

Pour les raretés comme pour les ouvrages célèbres, l’Opéra des Flandres sait réunir les meilleures équipes musicales et scéniques. Ainsi après le rare Duc d’Albe de Donizetti, l’Opéra d’Anvers clôture l’année sur un magnifique Falstaff, l’occasion d’offrir une seconde mise en scène au célèbre acteur Christoph Waltz, tandis que la musique est portée en fosse par l’excellent Tomáš Netopil et sur scène par tous les artistes, sans exception. Le dernier opéra ...
Chanteur de Mexico.04

À Lausanne, le kitch bienvenu du Chanteur de Mexico

Créé en 1951, joué plus de 1 000 fois alors, Le Chanteur de Mexico de Francis Lopez devait son énorme succès à la présence électrique de Luis Mariano et de Dario Moreno, le premier pour sa voix exceptionnelle, le second pour son énergie débordante. Reprise en 2006, au Théâtre du Châtelet à Paris, cette production d’Emilio Sagi refait surface à l’Opéra de Lausanne pour les fêtes de fin d’années, à ...
aFrancesca_ONR-®KlaraBeck_3637

Francesca da Rimini de Zandonai à l’Opéra national du Rhin

Mise en scène esthétisante et d’un statisme assumé pour un chef d’œuvre un peu négligé du premier quart du xxe siècle. Belle distribution vocale, dominée par Giuliano Carella et un Orchestre Philharmonique de Strasbourg des grands jours. Les occasions de voir et d’entendre le chef d’œuvre de Riccardo Zandonai ne sont pas légion, et l’on rendra grâce à l’Opéra national du Rhin d’avoir mis à l’honneur, pour les fêtes de fin d’année, cette ...
Le Comte Ory à l’Opéra Comique : cadeau de fin d’année

Le Comte Ory à l’Opéra Comique : cadeau de fin d’année

Limpidité et qualité pour Le Comte Ory à Paris. Que ce soit la mise en scène de Denis Podalydès, la musique ou la distribution (Philippe Talbot, Julie Fuchs, Gaëlle Arquez), l’Opéra Comique offre un beau cadeau de fin d'année à son public. Souvent traité comme une comédie un peu simpliste voire potache, ou bien comme un pastiche, Le Comte Ory de Rossini présente le risque de tomber dans le grossier. Mais ...
La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

Dans une nouvelle production assez littérale de Lotte de Beer, Kirill Petrenko développe les trois opéras du Tryptique avec une extrême finesse, au risque de lasser par trop de retenue et le refus constant de toucher les émotions simples, pourtant inhérentes aux partitions de Puccini. La distribution, d'un niveau de grande qualité habituel à la Bayerische Staatsoper, fait ressortir le baryton Ambrogio Maestri et les sopranos Eva-Maria Westbroeck et Ermonela ...
Opera Nationa de Lorraine, Hansel et Gretel

Hänsel und Gretel à Nancy : confiseries de Noël

Dans la mise en scène contemporaine mais néanmoins poétique d’Emmanuelle Bastet et avec une distribution parfaitement appariée et de grand talent, l’Opéra national de Lorraine propose un idéal spectacle de Noël pour petits et grands. Pilier du répertoire des fêtes de fin d’année dans les opéras allemands, Hänsel und Gretel est beaucoup moins présent de ce côté-ci du Rhin. Pourtant, l’unique opéra d’Engelbert Humperdinck passé à la postérité ne manque pas de ...
La Princesse légère de Violeta Cruz donnée à Lille en création mondiale

La Princesse légère de Violeta Cruz donnée à Lille en création mondiale

La création de La Princesse légère de la compositrice colombienne Violeta Cruz était attendue en mars dernier pour la réouverture de l'Opéra Comique qui en est le commanditaire. Le retard des travaux a repoussé en mars 2018 sa programmation. C'est donc l'Opéra de Lille, coproducteur, qui en assure la première mondiale. La dernière représentation, ce samedi à 18 heures, accueille le public « en famille », avec une introduction à l’œuvre et ...
nina stemme

Elektra terrifiante de beauté à la Philharmonie de Paris

La Philharmonie de Paris proposait dans la grande salle Pierre Boulez, en version de concert, l’Elektra de Richard Strauss, dans une distribution vocale idéale à cette heure, sous la direction, à la fois dense et raffinée, de Mikko Franck à la tête d’un Orchestre Philharmonique de Radio France en grande forme.  Richard Strauss, dans Elektra, a sans doute atteint les limites extrêmes de son langage musical et opératique, avant un inévitable ...
la ville morte

La Ville Morte mise en scène par David Bösch à Dresde

Après Le Miracle d’Héliane à l’Opéra des Flandres, David Bösch s’attaque au chef-d’œuvre lyrique de Korngold, La Ville Morte, au Semperoper de Dresde. Sa mise en scène moderne et littérale cherche à maintenir l'action entre réel et onirisme, tandis qu’en fosse le chef Dmitri Jurowski emmène la partition vers un vérisme puccinien, personnalisé sur scène par le ténor Burkhard Fritz et la soprano Manuela Uhl. D’une époque viennoise parmi les plus ...
LeBaronTzigane.02

À Genève, un Baron Tzigane tristounet

Dans un spectacle ne tenant pas ses promesses, seule la musique de Johann Strauss avec l’Orchestre de la Suisse Romande et son chef du jour, Stefan Blunier, réussissent à donner un peu de sens à ce Baron Tzigane tristounet malgré le criard des couleurs. Dieu que cette musique est charmante ! Dès les premières notes de l’ouverture, la baguette de Stefan Blunier sculpte les accents de cette opérette avec une palette ...
Gregory Kunde Prophète à Berlin

Gregory Kunde Prophète à Berlin

Après Vasco de Gama en 2015 et Les Huguenots en 2016, le Deutsche Oper Berlin poursuit son cycle Meyerbeer et s’intéresse cette saison au Prophète, grand-opéra réapparu récemment en Europe avec plusieurs nouvelles productions à Karlsruhe, Essen et Toulouse. En utilisant ses habituelles marottes, Olivier Py ne parvient pas à intéresser à un livret de Scribe pourtant correctement construit, là où Enrique Mazzola dynamise moins la fosse qu’il n’avait su ...
Barbier

Le Barbier de Séville par Laurent Pelly au Théâtre des Champs-Élysées

Le Théâtre des Champs-Élysées, en coproduction avec l'Opéra National de Bordeaux, l'Opéra de Marseille et le Théâtre de la Ville de Luxembourg, monte une très belle production du Barbier de Séville avec deux distributions dont la première d'entre elles emporte l'adhésion par la fraîcheur de la mise en scène de Laurent Pelly et l'esprit des chanteurs. Laurent Pelly rend un véritable hommage à la musique dans sa scénographie en parsemant son ...
Bartolo Chaperonne Rosine

À Condom et Agen, un Barbier de Séville de qualité

Le joli petit Théâtre des Carmes à Condom, récemment reconstruit après un incendie salutaire, accueillait sa production lyrique annuelle avec Le Barbier de Séville produit par la compagnie régionale des Chants de Garonne. Depuis sa composition par un Rossini de 24 ans, et malgré l’échec de sa création en 1816 à Rome, Le Barbier de Séville n’a guère quitté la scène. Il ne se passe pas une saison lyrique sans qu’un ...
Boheme

Bohème sur la Lune mais sans étoiles à l’Opéra de Paris

En transposant l’action de La Bohème dans l’espace, Claus Guth prend le risque du concept qui ne fonctionne pas et s’écrase dès le premier tableau dans un décor somptueux mais inutile, surtout fait pour masquer l’absence totale d’idées. Gustavo Dudamel, encore peu habitué à l’opéra, apporte sa touche glaciale à la soirée, sans permettre à une distribution en manque d’air de s’épanouir. À son arrivée à l’Opéra de Paris, l’équipe Lissner ...
Initio 01@Nina Flore Hernandez

INITIO, une œuvre à écouter sans la voir

Diplômés du CNSMD de Paris, Pedro Garcia-Velasquez et Tatiana Julien ont conçu INITIO, un opéra de poche pour voix et chœur. Ambitieux, ce projet largement coproduit et créé dans le cadre de l’année France-Colombie, rate son objectif. Il faut du culot pour concevoir et mettre en scène un opéra contemporain dans une salle et devant un public dévolu à la danse. De culot, Pedro Garcia-Velasquez et Tatiana Julien n’en manquent pas. L’œuvre ...
Ballet royal_2

Ballet royal de la nuit, or et magie à Dijon

Après les débuts de cette super production à Caen où l’ensemble Correspondances est en résidence, et quelques jours après les représentations à l’Opéra Royal de Versailles, c’est sur la vague du succès que Francesca Lattuada et Sébastien Daucé font une dernière escale à Dijon pour présenter leur Ballet Royal de la Nuit. Plus de 360 ans après les sept représentations qui en ont fait une œuvre des plus marquantes du règne ...
Wozzeck Hamburg Nigl

Après Lulu, Kent Nagano dirige Wozzeck à Hambourg

La production du Wozzeck de Berg par Peter Konwitschny a bientôt vingt ans et son expressionnisme à l’allemande inspiré du début du XXe ne fascine plus autant, mais elle n’en reste pas moins efficace dans le propos. La direction de Kent Nagano trouve comme avec Lulu récemment le ton juste pour agencer les séries, sans pour autant perdre la forme globale, en plus d’accompagner une distribution correcte dont ressort le ...
wozzeck oper am rhein skovhus kuncio

Wozzeck par injection létale à Düsseldorf avec l’incroyable Bo Skovhus

Pour sa nouvelle production de Wozzeck, l’Oper am Rhein de Düsseldorf a fait appel à Stefan Herheim, qui transpose l’action dans une chambre d’exécution des États-Unis. Bo Skovhus livre à nouveau une prestation scénique exceptionnelle dans le rôle-titre, le reste de la distribution étant vocalement porté par la magnifique Marie de Camilla Nylund et le Capitaine de Matthias Klink. En transportant l’exécution de Johann Christian Woyzeck, mort par pendaison sur la ...
jf lapointe

À Genève, Ascanio de Camille Saint-Saëns ressuscité

Dix ans de gestation, dix ans de recherches, dix ans de passion pour voir la résurrection d’Ascanio de Camille Saint-Saëns, c’est le chemin de Guillaume Tourniaire pour faire renaître cet opéra. En septembre 1838, Hector Berlioz créée son opéra Benvenuto Cellini, inspiré par d'étranges amours du sculpteur italien lorsqu’il était à la cour de François 1er. Cinquante ans plus tard, le goût du public pour les drames historiques à grand spectacle ...
 

tous les dossiers(1)