unnamed

Opéras

Philippe Delval 4

Aux origines de l’opéra, l’authenticité des Arts Florissants

Même si les opéras de Monteverdi demeurent en bonne place dans le répertoire des grandes maisons d’opéra actuelles, les 450 ans de sa naissance le mettent particulièrement à l’honneur cette année : après Il ritorno d’Ulisse in Patria aux Champs-Élysées, et L’Incoronazione di Poppea à l’Opéra de Vichy, voici l’Orfeo par l’un des ensembles de musique baroque les plus reconnus au monde : Les Arts Florissants. Quelques pierres en carton-pâte, un peu de ...
Le Téléphone © Arnaud Hussenot - Opéra de Metz

Diptyque Menotti avec Le Téléphone et Amélia va au bal

Du talent, de l’idée et un peu d’imagination, point n’est besoin de gros moyens pour proposer une soirée lyrique réussie. Le couplage de deux opéras bouffes, Le Téléphone et Amélia va au bal de Menotti, aura une fois de plus fait la démonstration de cette vérité fondamentale. L’année 2017 aura été marquée par trois anniversaires liés à la vie et à la carrière de Gian Carlo Menotti : les dix ans ...
Sensualité, lyrisme et poésie pour le Poppée à Vichy

Sensualité, lyrisme et poésie pour le Poppée à Vichy

Les 450 ans de la naissance de Monteverdi sont l’occasion pour les grandes maisons d’opéra de proposer de nouvelles productions de ses œuvres les plus célèbres : après Il ritorno d’Ulisse in Patria aux Champs-Élysées, et avant l’Orfeo à l’Opéra Royal de Versailles par les Arts Florissants, voici donc la recréation de L’Incoronazione di Poppea produite par l’Opéra de Lyon et coréalisé avec l’Opéra de Vichy. À la sortie de cette ...
DG8

Le Don Giovanni des Don Giovanni à Bâle

« L'opéra des opéras » a droit à « la mise en scène des mises en scène » à Bâle. Le spectacle que Richard Jones a conçu pour cette co-production entre l'English National Opera (2016) et le Theater Basel rejoint les plus impressionnants Don Giovanni (Claus Guth, Kasper Holten). Par bonheur, la partie musicale n'est pas en reste. Richard Jones est un metteur en scène très intelligent. Son récent Rosenkavalier pour Glyndebourne, trop éclipsé par la ...
À Genève, Wozzeck ou la folie de la faiblesse

À Genève, Wozzeck ou la folie de la faiblesse

Difficile d’imaginer meilleure interprétation orchestrale, vocale et théâtrale que cette production genevoise de l’opéra Wozzeck d’Alban Berg. Grâce à une mise en scène claire, à une direction d’acteurs exceptionnelle, Sir David McVicar convie le public à une terrifiante et inexorable descente aux enfers de la folie. Une impressionnante introspection sur le pouvoir des forts. L’enfant de Wozzek, délaissant l’improbable cheval qu’il avait entre les jambes, tourne sur lui-même, seul, comme perdu, ...
Cecilia Bartoli's choice of photos-4 APPROVED

Cecilia Bartoli et Cenerentola mises en espace par Claudia Blersch

Distribution homogène, orchestre au jeu léger et percutant, mise en espace juste et pertinente : toutes les clés du succès sont réunies pour un spectacle drôle, brillant et émouvant. Et quand Angelina a pour nom Cecilia Bartoli, l’ambiance est à la fête ! Le concept de l’opéra « mis en espace » semble se généraliser dans nos salles de concert. Si certains pourront toujours regretter l’absence de décors, qui donnent un ...
LE RETOUR D ULYSSE DANS SA PATRIE - 
Compositeur : Claudio MONTEVERDI - 
Direction musicale : Emmanuelle HAIM - 
Mise en scene : Mariame CLEMENT - 
Scenographie : Julia HANSEN - 
Lumieres : Bernd PURKRABEK - 
Avec : 
Rolando VILLAZON (Ulysse) - 
Magdalena KOZENA (Penelope) - 
Le 18 02 2017 - 
Au Theatre des Champs Elysees - 
Photo : VIncent PONTET

L’umana fragilità d’Ulysse au théâtre des Champs-Élysées

Entre une mise en scène souvent ridicule, une tête d’affiche en la personne de Rolando Villazón qui n'est pas à la hauteur de nos espérances, une prise de rôle de Magdalena Kožená en Pénélope honorable mais sans plus, et notre frustration de voir de brillants chanteurs cantonnés à des seconds rôles, c’est déçue que nous sortons du théâtre des Champs-Élysées après la première de cette nouvelle production de l’opéra de ...
Werther-3_Chantal-Droller

Un Werther bien encadré mais surtout bien entouré à Massy

Avec cette nouvelle production créée à Metz au début du mois, nous rejoignons Werther dans une salle de musée. Plaisante sans être originale, la mise en scène de Paul-Emile Fourny tourne autour d’un Sébastien Guèze ne paraissant malheureusement pas à la hauteur du rôle alors qu’il est admirablement soutenu par le talent du chef David T. Heusel, par Mireille Lebel qui incarne une élégante et raffinée Charlotte et par la ...
Tannhäuser en VF à Monaco

Tannhäuser en VF à Monaco

Serti par la direction très attentive de Nathalie Stutzmann et le visuel à haute teneur poétique de Jean-Louis Grinda, le Tannhäuser en VF de Monaco permet de répondre enfin à l'épineuse question de la version dite de Paris, posée par l'opéra le plus retouché de son auteur, un opéra qui n'est pas qu'écartelé entre sexe et religion. Mais quelle mouche, sinon celle de l'ego, a donc piqué le grand Richard lorsqu'en ...
Sébastien Gaxie et Volodia Serre, loin d’être des hommes ridicules

Sébastien Gaxie et Volodia Serre, loin d’être des hommes ridicules

Même si la création d’un opéra contemporain ne peut pas toujours correspondre à un événement, cela génère, par essence, une curiosité que tout un chacun doit régulièrement satisfaire. Ce sentiment était donc manifeste avant d’assister à l’opéra de Sébastien Gaxie et Volodia Serre, Je suis un homme ridicule au Théâtre de l'Athénée. À la sortie de cette première représentation, nous pouvons affirmer que cette adaptation de la nouvelle de Fédor Dostoïevski ...
Une Lulu d’exception à Hambourg

Une Lulu d’exception à Hambourg

Le public fait un triomphe à un spectacle complexe et passionnant. C'est un spectacle hors normes que propose pour cette Lulu l'Opéra de Hambourg, un spectacle profondément marqué par la puissance d'une collaboration étroite entre trois artistes d'exception, Kent Nagano, Barbara Hannigan et surtout Christoph Marthaler, créateur discret et entêté qui emmène le théâtre d'opéra sur des pistes toujours nouvelles. Dans cette Lulu, Marthaler creuse des sillons déjà entamés dans d'autres spectacles ...
Katia Kabanova.04

À Turin, admirable Kát’a Kabanová

Depuis sa création au Vlaamse Opera à Anvers, puis à Gand en 2004, cette production de Kát’a Kabanová a voyagé dans toute l’Europe. À son tour, le Teatro Regio de Turin lui réserve un accueil éminemment chaleureux tant par la beauté dépouillée de la mise en scène de Robert Carsen que par la splendeur de l’interprétation musicale où transparaît la patte de Gianandrea Noseda, le directeur musical du Regio, dans ...
Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Une belle distribution, un orchestre inspiré, et un chef-d’œuvre toujours plus indispensable : seule la version scénique de Peter Sellars est ici oubliable. Poursuivant leur série de spectacles semi-scéniques embrassant tout l'espace de la Philharmonie de Berlin, Simon Rattle et Peter Sellars ont choisi cette année d'y faire résonner l'unique opéra de György Ligeti, unique à bien des titres. Peter Sellars connaissait déjà bien l’œuvre pour avoir mis en scène la ...
02FLIGHT_Stefan-Sbonnik_-Jan-Wouters_-Julia-Moorman

Flight de Jonathan Dove à Munich

Une œuvre inepte et une mise en scène plate échouent à mettre en valeur les jeunes chanteurs munichois. À Munich, le cursus des jeunes apprentis chanteurs, acteurs et metteurs en scène est couronné par l'Académie de Théâtre August Everding, structure de professionnalisation qui ne se substitue pas aux universités artistiques existantes, mais donne aux jeunes artistes les moyens de se produire sur scène, notamment, chaque année, dans une production d'opéra. L'Académie ...
Semiramide Alex_Esposito_Daniela_Barcellona

Semiramide à Munich, musique sans théâtre

À défaut de théâtre, Munich offre au Rossini sérieux un orchestre somptueux et une distribution solide. Dans Semiramide, le personnage principal est au fond Azema, l'objet du désir des trois protagonistes masculins. Mais ni Rossini, ni son librettiste ne font d'elle autre chose que cela : un objet qui n'a guère le droit à la parole. David Alden a bien saisi ce paradoxe et l'illustre de façon frappante : on retrouve ...
FANTASIO

Jacques Offenbach

opera-comique en trois actes sur un livret de Paul de Musset
cree a l'Opera Comique en 1872

direction musicale Laurent Campellone 
mise en scene Thomas Jolly
collaborateur artistique Alexandre Dain 
decors Thibaut Fack 
costumes Sylvette Dequest 
lumieres Antoine Travert et Philippe Berthome

assistant direction musicale Claire Levacher 
assistant mise en scene Katja Krueger 
assistant mise en scene pour le choeur Pier Lamande 
assistant creation costumes Magali Perrin Toinin 
chef de Chant Martin Surot 
chef de choeur Mathieu Romano

Fantasio Marianne Crebassa
Le roi de Baviere Franck Leguerinel 
La princesse Elsbeth Marie-Eve Munger 
Le prince de Mantoue Jean-Sebastien Bou 
Marinoni Loic Felix 
Flamel Alix Le Saux 
Sparck Philippe Estephe 
Facio Enguerrand de Hys 
Max Kevin Amiel 
Hartmann Flannan Obe 
Rutten, le tailleur, le garde Suisse Bruno Bayeux

choeur Choeur Aedes
orchestre Orchestre Philharmonique de Radio France

production Opera Comique
coproduction Grand Theatre de Geneve, Opera de Rouen - Normandie, Opera national de Montpellier, Croatian National Theater in Zagreb
corealisation Theatre du Chatelet 

editeur d'apres l'edition critique de Jean-Christophe Keck OEK - Boosey & Hawkes-Bote & Bock, Berlin

Le Fantasio tendre et enchanteur de l’Opéra-Comique

Des travaux retardés ? Peu importe puisque pour le lancement de la nouvelle saison de l’Opéra-Comique, le public avait rendez-vous au Théâtre du Châtelet afin d’assister à la première représentation de Fantasio. Dans un univers sombre tout autant que féérique, menée d’une main de maître par Laurent Campellone et Thomas Jolly, cette nouvelle production révèle une musique bien moins fantasque que celle à laquelle nous a accoutumé le brillant amuseur du ...
Hamlet.01-728x1099_une

À Lausanne, la bouleversante Ophélie de Lisette Oropesa

Après Mulhouse, Strasbourg, Avignon, Marseille, la production de Hamlet d’Ambroise Thomas magistralement mise en scène par Vincent Boussard fait une halte glorieusement reçue à l’Opéra de Lausanne. Un grand moment d’opéra. Quand en 1996 sur la scène du Grand Théâtre de Genève, Natalie Dessay, avec ses aigus d’alors, chantait Ophélie aux côtés du Hamlet de Simon Keenlyside, dans une mise en scène du duo Patrice Caurier et Moshe Leiser, on se ...
Les Emportés, ou le bonheur de retrouver Stratonice de Méhul

Les Emportés, ou le bonheur de retrouver Stratonice de Méhul

Avis aux amoureux d’opéra-comique : ne ratez sous aucun prétexte cette Stratonice ! Nous étions une petite cinquantaine de spectateurs à avoir trouvé, pour cette représentation parisienne de Stratonice, le « Passage vers les étoiles ». Et pourtant, au regard du peu d’empressement des grandes institutions à commémorer comme il se doit le bicentenaire de la mort d'Étienne-Nicolas Méhul, plus grand compositeur d’opéra en France entre la fin du XVIIIe siècle ...
La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

Une interprétation musicale de très haut niveau sauve La Juive d’une mise en scène visant à la désacraliser. Depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur s’est fixé l’objectif d’y présenter chaque saison une rareté du répertoire français. Pour la saison 2016-2017, son choix s’est porté sur La Juive, parangon du « grand opéra » du XIXe siécle, dont il a fait venir la production de ...
Il matrimonio segreto©opéra-national-lorraine.fr (10)

Nancy présente un Matrimonio Segreto de pur burlesque

Reprise à Nancy d'un Mariage Secret, dans la mise en scène bien rodée de l'Allemande Cordula Däuper. Bien que créé à Vienne en 1792, Le Mariage Secret de Domenico Cimarosa demeure un des plus parfaits exemples de l’opéra bouffe napolitain. Énorme triomphe dès sa première représentation, puisqu’il fut intégralement bissé à la demande de l’empereur Léopold II, repris dans toute l’Europe dans les années qui suivirent, il s’est fait plus rare ...
Foto: © Philipp Zinniker

À Berne, un Faust cauchemardesque et hué

Le public bernois hue bruyamment le metteur en scène anglais Nigel Lowery qui présente une version cauchemardesque de Faust, le chef d’œuvre romantique de Charles Gounod. Si un opéra comme le Stadttheater Bern ne peut présenter des productions aussi spectaculaires que celles des grandes maisons d’opéra, on peut cependant exiger que son directeur artistique fasse preuve d’esthétisme dans les opéras qu’il présente à son public. La beauté ne coûte pas plus ...
jeanne5

Roméo Castellucci offre de vraies funérailles à Jeanne d’Arc

Nouveau moment historique pour Jeanne d'Arc. Le metteur en scène Roméo Castellucci allonge d'une bonne demi-heure le bref chef-d’œuvre d'Arthur Honegger et tient en haleine aussi bien les réfractaires à son style qu'à celui d'un compositeur pour qui l'adjectif populaire était un compliment. « Les grands metteurs en scène mettent sur scène quelque chose que vous n'avez jamais vu ailleurs » affirme Denis Podalydès. Ce fut le cas pour Parsifal à La Monnaie, ...
Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Juste avant de s'attaquer à sa 33e mise en scène d'opéra, Mariame Clément, avec l'alibi du semi-opéra de Purcell The Fairy Queen, ausculte ses 13 ans de mise en scène dans une ode vibrante au monde lyrique. Le pari était gonflé de s'emparer de la dramaturgie défectueuse de The Fairy Queen. On ressort des trois heures pleines de son ambitieuse réalisation sur plusieurs niveaux de lecture avec une provision d'émotions pour ...
À Genève, Il Giasone en comédie burlesque

À Genève, Il Giasone en comédie burlesque

Entre baroque et comédie légère, la production du Grand Théâtre de Genève Il Giasone de Francesco Cavalli s’appuie sur la poésie des décors et la finesse d’une musique sophistiquée pour raconter une mythologie détournée. Il Giasone, l’opéra de Francesco Cavalli, reprend le mythe des amours de Médée et Jason sur fond de Toison d’Or, ici relayés par Egeo, amoureux éconduit de Médée, et Isifile, l’épouse de Jason. Porte ouverte à toutes ...
Musiciens

Così fan tutte à Garnier, entre redondances et ennui

Peu de chorégraphes ont véritablement réussi à convaincre lorsqu’ils se sont essayés à la mise en scène d’opéra. Le « laboratoire des amants » de la célèbre chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker ne fera pas exception à la règle pour cette nouvelle production de Cosí fan tutte présentée à l’Opéra Garnier. Même si la distribution vocale se révèle agréable et homogène et que le souffle de Philippe Jordan à la baguette ...
Candide1

A Bordeaux, Candide nous met la joie au cœur

Cette coproduction de Candide, qui a été donnée au Capitole de Toulouse le mois dernier, et précédemment créée au Festival de Glimmerglass, est une véritable bénédiction en ces jours froids et déprimants. On en ressort revigoré, le sourire aux lèvres et de la musique plein la tête. Cela n'est pas uniquement dû au conte à la fois drolatique et cruel inspiré de Voltaire, qui trouve encore de nos jours une résonance ...
dts2

Une Tote Stadt de référence à Vienne

Le Staatsoper de Vienne entérine la fascination de Die Tote Stadt en offrant au chef-d’œuvre de Korngold une partie musicale digne de l'âge d'or (Vogt/Nylund/Mikko Franck) et l'intelligence esthétique de Willy Decker. Grand soir. C'est dorénavant indéniable : plus on voit Die Tote Stadt et plus on l'aime. Les réticences initiales ("du sous-Strauss, de la musique de film, de la musique hollywoodienne…") des années où parut le coffret Leinsdorf chez RCA tombent ...
salome bis

Salomé chez les dictateurs au Landestheater de Linz

Trop fraîchement débarqué de la direction de l'Opéra de Nice où, de 2012 à 2015, trois saisons passionnantes ont dirigé les oreilles mais aussi les yeux des amateurs d'art lyrique vers la Baie des Anges, Marc Adam réenfile la casquette de metteur en scène qu'il n'a jamais cessé de coiffer, pour une Salomé voyageuse, évoluant dans le désert irakien mais aussi dans celui du palais des Ceaucescu. Nouvelles du front. L'on ...
Les Malins Plaisirs (@lesmalinsplaisirs) 4

Autour des Amants magnifiques, le Roi danse de nouveau à l’Opéra de Massy

Le « trio infernal » Tavernier-Niquet-Massé, habitué à travailler ensemble depuis de nombreuses années, a de nouveau brillé avec la nouvelle production des Malins Plaisirs présentée à l’Opéra de Massy. Cette création peut être considérée comme un événement important dans l’univers de la musique baroque puisque Les Amants Magnifiques n’avaient quasiment jamais été rejoués en intégralité depuis près de trois cents ans, exception faite des représentations en 1989 au Théâtre de l'Athénée. ...
L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

« En plus, il paraît qu’il est en forme ! » pouvait-on entendre dans les couloirs de l’Opéra Bastille en ce soir de première. Oui, en forme il l'est mais aller entendre Lohengrin uniquement pour Jonas Kaufmann serait une erreur car l’œuvre ne repose pas que sur les épaules du ténor, aussi grand fût-il. Au service de la mise en scène fouillée et passionnante de Claus Guth, l’Opéra de Paris a réuni ...
 

Banniere-clefsResMu728-90