bandeau Res Musica

La Scène

Le voyage musical de Vanessa Wagner

Vanessa Wagner & Frank Braley, double piano

Franck Braley, qui en est à sa quatrième prestation à Dijon, en trois ans, a déjà su gagner les faveurs du public de l’auditorium. On apprécie grandement, ici, ce pianiste attachant, bourré de talent et au contact sympathique. C’est donc avec une certaine curiosité que ce même public accueille, avec lui, Vanessa Wagner, étoile montante au firmament des stars du clavier. Mais avant même de l’entendre jouer, il aura noté, ...
Masur et Brahms… deux allemands ?

Masur et Brahms… deux allemands ?

Cycle Brahms par Kurt Masur et l’ONF Après le somptueux cycle Mendelssohn offert il y a tout juste un an qui succédait lui-même à une exploration beethovénienne, Kurt Masur cette année nous a conduit sur les pas du Brahms symphonique, héritier naturel des précédents. Doit-on d’ailleurs évoquer le curieux hasard des programmations parisiennes qui annoncent deux cycles… Mendelssohn (?!) et … Brahms (le même, oui) pour la saison 2004-2005 de l’Orchestre ...
Sensuelle Elektra

Sensuelle Elektra

Richard Strauss Grand plaisir, un peu nostalgique aussi, de revoir douze ans après sa création cette intéressante production d’Elektra créée spécialement pour la Halle aux Grains par Nicolas Joël. Un monumental décor unique, imposé par la géométrie de la salle, retient d’abord l’attention et plonge le spectateur dans un univers de science-fiction, Star Wars revu par les cauchemars bleutés de Bilal. La cour en friche du palais de Clytemnestre, jonchée de socles ...
Chouette cocher !

Chouette cocher !

Le Postillon de Longjumeau « Oh ! Qu’il est beau, qu’il est beau… » Non, non ! Vous n’y êtes pas : le postillon de Longjumeau, voyons ! Adolphe Adam, exact contemporain de Berlioz (tous deux sont nés en 1803), dont les seuls succès vraiment populaires se limitent aujourd’hui à son ballet Gisèle et au fameux cantique Minuit, chrétiens ! (qu’il traîne comme une casserole aux yeux de ses pairs), s’est, en outre, souvent vu taxé de facilité, ...
michaela_kaune-250x6631

Eschenbach et Michaela Kaune grimpent au ciel

La Quatrième Symphonie de Gustav Mahler (1860-1911) était pour le compositeur un « tableau primitif sur fond d’or », qui tranchait avec l’ambition philosophique et les dimensions de ses deux immenses symphonies précédentes. Il confiait avoir essayé de peindre dans toute l’œuvre le « bleu uniforme du ciel ». Un quart de siècle plus tard, en 1925, Karol Szymanowski (1882-1937) poursuivait ce même idéal de simplicité, renonçant à la sensualité raffinée de sa période ...
Trio de chambre

Trio de chambre

Beethoven / Tchaïkovski Avec ses trois dernières sonates, Beethoven mènera ce genre à des limites insoupçonnées jusqu’alors. Dans son livre de souvenirs, le grand Pablo Casals déclara : « Le Beethoven des dernières années ne déploie les ailes que pour aller vers les sommets les plus élevés ». Pensée tellement juste qu’il n’est pas possible d’écouter une oeuvre du Beethoven de cette période sans se demander si l’interprète parviendra à ces « sommets élévés ». Le bref ...
Le Wanderer en Bohème

Le Wanderer en Bohème

Trio Guarneri de Prague Dans le cadre d’une année Dvořák – anniversaire (centenaire de sa mort), le cycle Dvořák et son temps entamé en novembre dernier à l’Auditorium de Dijon par le Quatuor Prazák, s’achève donc avec le Trio Guarneri de Prague … Rien de plus logique que le choix de ces prestigieux interprètes pour servir et honorer leur illustre compatriote. Mais si la présence de Brahms, Wolf, Smetana ou même…Puccini ...
David, Emmanuelle et Jonathas

David, Emmanuelle et Jonathas

Charpentier au TCE Tel un Monsieur Jourdain avec sa prose, pratiquement tout le monde a entendu au moins une fois la musique de Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) sans forcément en avoir eu conscience. Et pourtant, les huit premières mesures de son Te Deum, longtemps utilisées pour le générique de l’Eurovision, sont l’arbre qui cache la forêt des quelque 550 partitions que son auteur a laissées et dont une grande partie, encore à ...
Un univers en expansion

Luciano Berio, un univers en expansion

Dans le cadre des concerts/confrontation Bach/Berio proposés par la Cité de la Musique du 10 au 24 Mars 2004, les solistes de l’Ensemble Intercontemporain poursuivaient ce dimanche 21 Mars, à l’amphithéâtre du musée, l’intégrale des Séquenze de Luciano Berio ( premier concert à la Cité de la Musique le 9 Novembre 2003). Le choix des cinq Sequenze figurant au programme (contre six la première fois) permettait de mettre en regard la ...
Trois Viennois … s’il vous plaît !

Trois Viennois … s’il vous plaît !

Théâtre Mogador L’Orchestre de Paris et son chef Allemand Christoph Eschenbach proposaient au Théâtre Mogador une programmation à la fois évidente et rare autour des Trois Viennois. Dans leurs œuvres de jeunesse des années 1900, Anton Webern et Arnold Schoenberg atteignent les limites de l’expression romantique avec des fresques orchestrales à la tessiture gigantesque. Trente ans plus tard, à l’apogée de l’atonalité, du dodécaphonisme et du sérialisme, Alban Berg revient dans ...
Une réalité rugueuse à étreindre

Kyrielle du sentiment des choses, une réalité rugueuse à étreindre

Annulée en raison de la grève des intermittents du spectacle l’été dernier, la création de l’opéra de chambre de François Sarhan, Kyrielle du sentiments des choses, prévue au Festival d’Aix en Provence le 7 juillet 2003 a eu lieu le 5 Mars 2004 au Théâtre National de la Colline où les représentations se tiendront jusqu’au 3 avril. C’est une commande du Festival d’Aix en Provence et de T&M dirigé par ...
Il pleure dans les cœurs comme il neige sur la ville…

Il pleure dans les cœurs comme il neige sur la ville…

Werther Robert Cantarella, le metteur en scène, homme de théâtre avant tout (c’est là sa première mise en scène d’opéra), résume ainsi l’histoire : « Werther voit Charlotte. Il tombe en amour et en meurt. » Selon lui, le chant distille ici « un acide inquiétant qui dissout les espoirs d’une autre vie, d’un amour fou. » Si bien que , dit-il encore, cet opéra « verse dans la catégorie des œuvres entêtantes et fondamentales en décrivant ...
Finale

Finale

Concours International de Piano XXe siècle 2004 Le Concours International de piano XXe siècle d’Orléans, à la formule originale, a été créé en 1994, à l’initiative de Françoise Thinat (voir l’entretien qui lui est consacré). Organisé tous les deux ans, c’est une biennale-événement pianistique dont le succès va, de session en session, régulièrement croissant. Cette sixième édition aura été marquée par un niveau de très haute tenue…Mais avant de rendre compte ...
Mozart « alla » russe

Mozart « alla » russe

Studio « Regard du Cygne » Affluence exceptionnelle dans la minuscule salle du « Regard du Cygne » pour ce deuxième concert de la saison 2003/2004 de l’association Carnegie’Small. Les occasions en France de pouvoir écouter Mark Lubotsky, violoniste russe choisi par Britten pour enregistrer son concerto, infatigable défenseur de l’œuvre de Roslavets et surtout pédagogue reconnu et recherché, sont plutôt rares. Saluons une fois de plus l’initiative de l’organisateur (et interprète) Philippe ...
Les enfers de la vacuité

Les enfers de la vacuité

« Orphée et Eurydice » de Gluck à l’Opéra de Lausanne L’Opéra de Lausanne propose Orphée et Eurydice de Gluck, dans la version Berlioz. Un ouvrage connu qui explore le mythe d’Orphée au travers d’une musique qui annonce à bien des égards l’ère des grands romantiques allemands. Gluck se distancie dans son écriture des airs de bravoure baroques et délie la musique pour que cette dernière se calque sur le drame, ...
Paavo Järvi et Charlotte Hellekant au Théâtre Mogador

Paavo Järvi et Charlotte Hellekant au Théâtre Mogador

Sibelius, Berg, Nielsen Magnifique concert à Mogador ce jeudi mettant à l’honneur deux des principaux compositeurs nordiques du XXe siècle : le Finlandais Jean Sibelius et le Danois Carl Nielsen. Hélas on se demande bien pourquoi la salle était loin d’être pleine lorsque que l’on connaît la qualité intrinsèque des œuvres proposées au public. En tout cas, ceux qui étaient présents ont largement applaudi chacune des trois compositions inscrites au programme ainsi ...
Dana Ciocarlie

Dana Ciocarlie à Gaveau : clair obscur

Dans le cadre du «  Mécénat Musical de la Société Générale  », la salle Gaveau accueillait en récital Dana Ciocarlie, pianiste roumaine installée en France qui proposait un programme original allant du romantisme à nos jours. Le titre de chacune des œuvres de Clara Wieck-Schumann et Robert Schumann nous laisse supposer qu’il s’agit d’un cadeau entre époux, exemple unique à notre connaissance dans l’histoire de la musique. Le fait que ces œuvres aient ...
Favola per musica

Venetian Journal et Satyricon de Bruno Maderna

Après Le Prisonnier de Dallapiccola présenté en 2003, l’Opéra de Nancy et de Lorraine réaffirme son intérêt pour la génération d’après guerre en programmant deux ouvrages de Bruno Maderna, compositeur vénitien disparu à l’âge de cinquante trois ans qui fut, avec Boulez, Stockhausen et Berio l’intelligence vive des cours d’été de Darmstadt et un défenseur acharné de la modernité. Compositeur sériel bien entendu car c’est le passage obligé pour toute ...
Au château de Barbe-Bleue

Au château de Barbe-Bleue

Pelléas et Mélisande Le drame lyrique de Maeterlinck / Debussy évoque, pour beaucoup d’entre nous, aujourd’hui, par la douceur même de sa poésie, les harmonies secrètes par lesquelles on accède à un monde mystérieux. Pour d’autres, il demeure un univers auquel se refuse leur sensibilité. C’est que la formule musicale voulue par le compositeur illustre un monde de prétérition, de non-dit, voire de silence quasi absolu : une musique tout en jeux ...
Hélène Grimaud

Hélène Grimaud

Théâtre des Champs-Élysées L’Oiseau aurait-il supplanté la belle Hélène ? Où couraient donc tous ces parisiens pressés et euphoriques ce samedi soir ? Qui pouvait bien les motiver et les exciter ainsi ? Une femme bien sûr ! Jeune, médiatisée, ravissante mais aussi talentueuse… de quoi faire des jaloux lorsque vous avez la chance d’assister à son concert parisien, qui plus est lorsque la belle est invitée par l’Orchestre National de France, éblouissant un peu plus à chacune ...
Ballets de Février

Ballets de Février à Paris : Alwin Nikolais, Jiří Kylián, Giselle

Alwin Nikolais, Jiří Kylián, Giselle I : Rétrospective Alwin Nikolais au Théâtre de la Ville Jettera-t-on le même regard dans cinquante ans sur les chorégraphies de Jiří Kylián que celui émerveillé que l’on porte aujourd’hui sur celles d’Alwin Nikolais. Les hasards du calendrier mettent en perspectives ces deux immenses chorégraphes du vingtième siècle respectivement Tchèque et Américain. Alwin Nikolais (1910-1993), un des papes de la Modern Dance américaine au même titre que Martha ...
Hans Heiling le triomphe de l’ego

Hans Heiling le triomphe de l’ego

Heinrich Marschner Ouvrage fétiche de Pfitzner et souvent repris en Allemagne, Hans Heiling est un opéra de solide facture dont la mise en scène allusive et efficace fait ressortir toutes les arrière-pensées d’une époque. Il ne faut donc pas se fier aux seules apparences… Dans cette triste histoire un maître des esprits renonce à son pouvoir pour connaître l’amour. Mal reçu par les humains et trahi dans son esprit possessif, il ...
Une messe noire pour nègres blancs

Les Nègres de Michaël Levinas, messe noire pour nègres blancs

Si l’on pense aux créations d’opéras nouveaux de ces quinze dernières années, on ne peut qu’être frappé du nombre croissant d’arguments — voire de livrets — issus tout droit de la littérature, du théâtre ou même de la poésie, avec la création de Matthias Pintscher à la Bastille en Février dernier… fondant et confondant pour longtemps sans doute les frontières entre action et réaction, scénographie et mise en scène. Comme ...
Rêverie archéologique

Rêverie archéologique

Opéra Verdi Alors que débute le prélude, nous découvrons une salle du musée du Caire. Quelques visiteurs admirent les vitrines où s’entassent divers objets et deux statues grandeur nature, un pharaon et une femme tout d’or vêtue, protégées par une balustrade. Une mendiante est prostrée dans un coin, on remarque deux soldats en tenue coloniale ; l’un semble accablé. Il se tourne et découvre le bandeau qui lui cache les yeux : il ...
Un ballo in maschera

Un ballo in maschera

Opéra national de Montpellier, Viva Verdi Après La Dame de Pique et le Freischütz, l’Opéra de Montpellier, poursuivant une programmation 2003-2004 tout à fait exceptionnelle, présentait au Corum Le Bal Masqué de Verdi, un des grands chefs d’œuvre pour la voix du compositeur italien. Il sera crée le 17/O2/1859 au théâtre Apollo de Rome sur un livret d’Antonio Somma d’après Le Bal Masqué — ou Gustavo III — d’Eugène Scribe après ...
Vous avez dit apprenti sorcier ?

Oleg Caetani au TCE, vous avez dit apprenti sorcier ?

L’annonce du remplacement de Bernard Haitink, souffrant, n’a pas empêché le public de se presser à ce concert et c’est un théâtre des Champs-Élysées comble qui a réservé une véritable ovation à un chef jusqu’alors peu connu en France, Oleg Caetani. Fils d’Igor Markévitch — comme son nom ne l’indique pas — il reçut ses enseignements auprès de Nadia Boulanger puis de Kirill Kondrachine et de Ilia Moussine. S’en est suivie ...
L’Envol du Feu

L’Envol du Feu

Christian Gansch Tout juste deux semaines après la fin du festival Présences 2004 la musique contemporaine revenait à l’honneur à Radio France avec en première partie de concert deux créations (Thierry Escaich et Kaija Saariaho) suivies d’une Troisième symphonie de Serge Prokofiev toujours aussi actuelle dans son expression tourmentée. La Chaconne pour orchestre de Thierry Escaich (né en 1965) fut annoncée tout d’abord au programme du festival Présences 2003. Finalement, la première ...
Bach à l’heure du Café Zimmermann

Bach à l’heure du Café Zimmermann

Opéra de Rouen L’ensemble Café Zimmermann, par son nom comme par le lieu qu’il évoque, semble d’emblée le plus autorisé à jouer les concertos pour plusieurs clavecins de Bach. Ajoutons sans hésiter qu’il l’est aussi par son aisance musicale, comme en témoigne la prestation à laquelle nous avons assisté dans le cadre de l’intéressant cycle « Musique au foyer » proposé par l’Opéra de Rouen. Depuis 1998, solidement soutenus par l’Académie Bach d’Arques ...
Une conclusion en miroir

Une conclusion en miroir

Présences 2004 Après plus de quinze jours de créations musicales consacrées essentiellement à Philippe Hersant et à la musique nordique, le festival Présences ferme ses portes avec un programme qui est le miroir du concert d’ouverture. Ainsi le ravélien Concerto pour piano de Magnus Lindberg semble répondre au non moins ravélien Concerto pour piano « Streams » de Philippe Hersant. Déjà à l’honneur lors du concert d’ouverture, des voix nordiques rejoignent celles de ...
Freud contre Dieu

Freud contre Dieu

« Le Visiteur » de Stavros Xarhakos Le Théâtre Impérial de Compiègne pratique judicieusement le mélange des genres, fort d’une ambitieuse politique culturelle locale. Entre le diptyque Poulenc/Chabrier d’octobre dernier et la rarissime Dinorah de Meyerbeer (fin mars), il reprend le Visiteur de Stavros Xarhakos créé in loco le 15 octobre 2000. Il s’agit d’un opéra de chambre aux allures de thriller - ou de polar fantastico-métaphysique : un immense duo, échange ...
 

Baniere-clefsResMu728-90-2b