Fondation Bettencourt megaban2018

Spectacles Danse

De bruit et de fureur

Péplum de Nasser Martin-Gousset : de bruit et de fureur

Dans cette toute première « superproduction » (il est également l’auteur de Bleeding Stone (2000) et Neverland (2002) ainsi que de plusieurs solos) le chorégraphe Nasser Martin-Gousset, par ailleurs interprète fétiche de Joseph Nadj, fait preuve d’un sens aigu de la mise en scène. Il signe avec Péplum un hommage appuyé et d’une grande efficacité au cinéma hollywoodien en général et aux péplums en particulier. Mais pas n’importe quel péplum ! Cléopâtre, le ...
Bulle cinématographique

In the wind of time d’Isabella Soupart : Bulle cinématographique

Dans l’ambiance survoltée d’une conférence de presse avec un réalisateur américain, les questions fusent dans toutes les langues dès l’ouverture du spectacle. Peu importent les réponses, seul le rythme compte, tandis que chaque interprète endosse un langage corporel qui lui est propre. Une italienne s’attarde pour une interview en tête-à-tête, plus sensible, laissant la place à chacun des protagonistes pour des duos sans repos, émaillés d’images vidéo. Dans la salle, la ...
its not funny Meg Stuart

It’s not funny de Meg Stuart : Talent comique

Perruques blondes et sourires Ultra Brite, tous les ingrédients du show à l’américaine sont réunis sur le plateau d’It’s not funny, le dernier spectacle de la chorégraphe Meg Stuart, installée à Bruxelles avec sa compagnie. Mais en y regardant de plus près, quelque chose cloche dans cette « chorus line » digne de Broadway. Hésitants, embarrassés, mal fagotés, les six interprètes provoquent les éclats de rire du spectateur, toujours prompts à se ...
Nudité civilisée

La pudeur des icebergs de Daniel Léveillé : Nudité civilisée

Un trio d’hommes nus, dans la puissance brute et dénuée d’artifices de leurs corps. Cette nudité virile permet de façon clinique de voir chaque muscle se tendre et s’exercer dans des portés répétés et sans apprêt. Dans ce spectacle du chorégraphe montréalais Daniel Léveillé, la simplicité des mouvements exerce une certaine fascination sur le spectateur. Le trio devient quatuor l’espace d’un instant, avec l’arrivée d’un nouveau danseur, puis quintette avec celle ...
Parcours de danseurs

« A quoi tu penses ? » de Dominique Boivin : Parcours de danseurs

Qu’est ce qui conduit à une vie de danseur ? La romancière Marie Nimier a interrogé dans « Vous dansez ? », recueil paru en 2005 chez Gallimard, le parcours de cinq danseurs, dont Dominique Boivin fait un spectacle à la fois tendre, ludique et grave. A partir de ces textes plutôt difficiles à mettre en mouvement, même s’ils ne parlent que de danse, Dominique Boivin dresse une galerie de portraits bien sentis, de l’adolescente ...
Le fil rouge

Festival Faits d’Hiver – Christian Ubl : Le fil rouge

Le spectacle – ou la performance – dure 50 minutes, dont dix sont consacrées au déroulement d’un fil rouge en un long réseau arachnéen, maintenu par de fines poulies, formant sur scène une véritable installation. Pendant ce temps, un corps dont on ne voit que le dos se déplace en rampant latéralement, puis en roulant sur lui-même, pivotant toujours autour d’un même axe. Progressivement, ce corps se mettra à quatre ...
Cœurs mêlés

Corazón Loco de Blanca Li : Cœurs mêlés

Pari réussi pour Blanca Li avec cet audacieux spectacle vocal où seule la beauté des voix, sur des paroles très simples célébrant l’amour, habite l’espace. Blanca Li fait de Corazón Loco un spectacle total abouti et maîtrisé, utilisant la musique, la vidéo, la lumière et la danse, dans la lignée d’un Decoufflé ou d’un Montalvo, régulièrement accueillis dans cette salle. Soutenu de bout en bout par l’exceptionnelle partition d’Edith Canat ...
Capitonnée

Chambre blanche de Michèle Noiret : Capitonnée

Un peu daté, le quatuor féminin signé par la chorégraphe belge Michèle Noiret est l’un des premiers rendez-vous du festival « Faits d’Hiver ». Une table blanche un peu massive, un tabouret noir. Tour à tour, quatre femmes pénètrent dans l’espace délimité de voilages blancs. Chignon banane, manteau droit et sombre, talons hauts, elles dévoilent en quelques gestes leur personnalité. Sensuelle et hédoniste pour la première, vive et pressée pour la seconde, prudente ...
Trafiqués

Import – Export de Kœn Augustijnen : Trafiqués

Deuxième rendez-vous de ce début d’année entre la danse et la musique baroque aux Abbesses, mais cette fois, celle-ci est sonorisée et jouée sur instruments modernes. Reprenant un dispositif cher à Alain Platel, le fondateur des Ballets C. de la B., Kœn Augustijnen intègre un quatuor à cordes à un décor de containers. Juché sur une palette, un alto remarquable, Steve Dugardin, chante des extraits d’opéras baroques. Et pourtant, le choix ...
Humour noir

Récitatifs toxiques de Brigitte Seth & Roser Montlo Guberna : humour noir !

Pour démarrer l’année, Brigitte Seth et Roser Montlo Guberna nous offrent un spectacle d’une irrésistible drôlerie, où se côtoient humour noir et musique baroque. Tapissé de bois clair, le sobre écrin du Théâtre des Abbesses sied à ce répertoire, interprété sur scène par les musiciens de l’Ensemble Quam Dilecta. Le plateau est entièrement occupé par un impressionnant décor, des stalles grises munies de lutrins, d’une grande modernité. Lorsque les instrumentistes, ayant ...
Dans la tourmente !

Sans retour de François Verret : dans la tourmente !

Corps frôlés par le vent de puissantes turbines, les haubans qui se balancent et une passerelle de bateau en métal projettent les danseurs dans l’univers inhospitalier de la haute mer et le fracas de la tempête, évoquée par Herman Melville dans Moby Dick. Psalmodié comme un gospel, le texte poétique de Charles Olson présente les personnages emblématiques d’Ismaël et d’Achab. Des séquences de calme, très contemplatives, succèdent aux séquences de ...
Fantaisie en bleu

Quintette cercle de Boris Charmatz : Fantaisie en bleu

Boris Charmatz livre avec Quintette cercle une courte et étrange fantaisie chorégraphique. Après l’expérimental Régi, avec et autour de la figure de Raimund Hogue, il y retrouve le plaisir de danser aux côtés de ses quatre interprètes. On se souvient en 2002 d’Héâtre-élévision, spectacle télévisé diffusé dans ce même Centre Georges Pompidou à l’attention d’un seul spectateur par séance. Une aventure sensorielle pour le public, concentré sur les mouvements captés ...
Franc et direct

Never Mind de Daniel Larrieu : franc et direct

Daniel Larrieu a délaissé les joliesses de ses précédentes créations Cenizas ou N’oublie pas ce que tu devines pour une danse efficace et directe, incarnée par des interprètes d’expérience. Avec ces corps de 30 ou 40 ans, il retrouve le plaisir du jeu sans excès d’innocence, comme si la liberté retrouvée d’une compagnie indépendante (il dirigeait le centre chorégraphique de Tours jusqu’en 2002) l’avait débarrassé du désir de paraître. Franche et ...
Variation chorégraphique pour un homme seul

Un garçon debout de Rachid Ouramdane : Variation chorégraphique pour un homme seul

Pour reprendre à Paris cette pièce créée en octobre dernier à Annecy pour l’auteur et metteur en scène de théâtre Pascal Rambert, Rachid Ouramdane a choisi l’espace difficile et exigeant de la Ménagerie de Verre. La salle, une ancienne imprimerie en béton au plafond très bas, est entièrement tapissée de plaques de carton fort, poudré de blanc. Au sol, deux bosses créent une irrégularité dans cet espace plan. Derrière le public, ...
Märkl et Chouinard au top

Jun Märkl et Marie Chouinard au top

Les concerts d’ouverture réservent toujours des surprises à leurs invités. Un auditorium archi-comble et complètement enfumé nous empêchait presque de trouver notre place. Un couplage Debussy-Stravinsky assez insolite -joué avec ballet- nous attendait dans une salle noire type opéra, les pupitres des musiciens étant très légèrement éclairés. Jun Märkl, quant à lui dirigeant dans l’obscurité quasi totale. Une danseuse au look bestial, vêtue très légèrement, entra sur scène pour le prélude, ...
William Forsythe

William Forsythe, Danse au kunstenfestivaldesarts

Artiste en perpétuelle recherche depuis ses débuts de chorégraphe au Ballet Frankfurt, William Forsythe attire un public toujours nombreux et particulièrement bigarré qui allie les inconditionnels de l’avant-garde et les esthètes du ballet curieux des réalisations de ce diable d’homme qui ne saurait se satisfaire de superficialité et de simplification. En dépit d’un horaire hybride de fin d’après midi, le récent théâtre national de la Communauté française Wallonie-Bruxelles est bondé ...
legende_du_miroir_aux_litchis

La légende du Miroir aux litchis, la grâce à l’état pur

Festival de l'imaginaire III Dernier volet des spectacles consacrés aux arts taiwanais, l'histoire d'amour entre Chen San et Wunian, plus connues sous le titre de la légende du miroir aux litchis constituait l'apogée de ce petit cycle asiatique. Cette pièce nous raconte l'histoire suivante : alors qu'il se promène dans la ville de Chaozhou, Chen San rencontre la belle Wunian accompagnée de sa servante Yichun. Les deux jeunes gens tombent immédiatement amoureux ...
Nomination du Danseur Étoile Wilfried Romoli

L’Étoile du Soir à Garnier : nomination du Danseur Étoile Wilfried Romoli

C'est une reconnaissance tardive, mais bien nécessaire, que la nomination de Danseur-Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris offerte à Wilfried Romoli, quarante-deux ans, Premier Danseur par concours en 1989, et resté depuis injustement à l'écart de la récompense suprême malgré de nombreuses prises de rôle d'Étoile. Certes, Wilfried Romoli, avec sa taille moyenne, sa morphologie plutôt athlétique et musclée et ses dons de comédien, n'a pas le profil exact de ...
Sylvie Guillem est Carmen

Sylvie Guillem est Carmen

Mats Ek Après Tricodex de Philippe Decouflé qui est repris à l’Opéra de Lyon jusqu’au 24 mars, le Ballet de l’Opéra de Lyon a présenté au Théâtre du Châtelet, comme deuxième spectacle, l’interprétation de Mats Ek de Carmen qu’il avait créé à Lyon en 1998 avec la grande Ana Laguna, compagne et interprète privilégiée du chorégraphe suédois (voir « Le Quotidien » du 21 juillet 1998). Si Ana Laguna est désormais chargée d’assister ...
Et bien danfez maintenant !

On Danfe de José Montalvo et Dominique Hervieu

Les chorégraphes José Montalvo et Dominique Hervieu sont passés maîtres dans l’art délicat du collage. Avec trois spectacles désormais cultes et qui ont fait le tour du monde, Paradis (1997), Le Jardin Io Io Ito Ito (1999, Laurence Olivier Award en 2000) et Babelle heureuse (2002), trois grands succès présentés au Théâtre de La Ville et au Théâtre de Chaillot, ces deux chorégraphes français ont créé un style utilisant l’image ...
Casse-Noisette

Casse-Noisette au Staatsballett Berlin

La refonte en une seule compagnie, le Staatsballett Berlin, des effectifs des trois maisons d’opéras berlinoises (voir article le sur le Deutsche Oper) a été le premier acte permettant une programmation plus logique et attrayante et une distribution des spectacles sur les trois scènes. Le danseur et chorégraphe Vladimir Malakhov est à la tête de cette compagnie, la plus importante de l’Allemagne Unifiée avec 88 danseurs et une tradition de ...
Trois visages de Balanchine

Trois visages de Balanchine à Toulouse

Après quinze mois de travaux et une saison entière hors les murs, le Théâtre du Capitole vient de rouvrir ses portes au public toulousain. On retrouve avec bonheur les lieux après un second lifting (la salle et le bâtiment avaient été refaits à neuf en 1996). Cette fois c’est la machinerie qui a été mise à jour de la technologie la plus moderne, le plafond surélevé et le plateau abaissé ...

Sasha Waltz : Impromptus, pièce pour sept danseurs

On s’est trop plaint que l’on ne dansait pas assez dans les spectacles de Sasha Waltz pour bouder son plaisir ! Avec « Impromptus », la très talentueuse chorégraphe et metteur en scène allemande, codirectrice depuis 1999 (avec Thomas Ostermeier) de la Schaubühne am Lehniner Patz de Berlin, a cherché un parallèle entre son univers et celui de Schubert. Résultat partiellement convaincant car si les deux univers peuvent se rencontrer, la forme est ...
11e biennale danse lyon

11ème Biennale de la Danse sous le signe de l’Europe

Depuis 1984, la Biennale de la Danse à Lyon est, une année sur deux, l’événement chorégraphique international de la rentrée. Avec un thème organisateur, elle réunit pendant trois semaines des compagnies mondialement célèbres ou jusqu’alors inconnues en France sous la direction artistique de Guy Darmet, patron de la Maison de la Danse à Lyon. Cette année, placée sous le signe de l’Europe, la programmation n’avait pas la tâche particulièrement facile. ...
biarritz_danse_2-300x198

L’English National Ballet à Biarritz

La manifestation biarrote, Le Temps d’Aimer, temps fort de chaque rentrée chorégraphique, vient de s’achever avec l’English National Ballet qui y a donné une belle démonstration de danse classique. Cependant, comme toujours, la programmation de ce festival a été cette année très éclectique. La quatorzième édition du Temps d’Aimer a commencé fort cette année avec le Ballet Biarritz - Centre chorégraphique national, dirigé par Thierry Malandain aussi directeur artistique du Festival. ...
Voyage au bout de la nuit

Ballet Preljocaj avec Granular Synthesis : Voyage au bout de la nuit

Paris. Théâtre national de Chaillot,16-IX-2004. Ballet Preljocaj. création 2004. Pièce pour 12 danseurs. Durée 73 minutes. une collaboration du Ballet Preljocaj avec Granular Synthesis. Concept, mise en scène : Angelin Preljocaj, Kurt Hentschläger, Ulf Langheinrich. Chorégraphie : Angelin Preljocaj. Musique, création sonore : Ulf Langheinrich. Image, lumière et scénographie : Kurt Hentschläger. Capture de mouvements : DoDes’Kaden. Costumes : Angelin Preljocaj assisté de Martine Hayer. Notation : Dany Lévêque. Danseurs : Isabelle Arnaud, Hervé Chaussard, Gaëlle Chappaz, Yan ...
isabelle_ciaravola

Reconstruction de La Sylphide par Pierre Lacotte

C’est avec une reconstruction du ballet original La Sylphide de Philippe Taglioni et Jean-Madeleine Schneitzhœfer par Pierre Lacotte — référence qui a fait le tour du monde — que le Ballet de l’Opéra de Paris achève sa saison avec une matinée gratuite du 14 juillet. Occasion unique, à l’heure des relectures en tous genres, de vérifier l’impact du style romantique avec des interprètes exceptionnels. Essence de romantisme et de féerie, La ...

Retour de Don Quichotte par Noureev à l’Opéra de Paris

Don Quichotte dans la merveilleuse chorégraphie et mise en scène de Rudolf Noureev (1981) vient de faire son retour à l’Opéra-Bastille. Prises de rôles, artistes invités et la nomination « surprise » d’un nouveau Danseur Étoile auront marqué cette reprise. On se disait en consultant les possibles distributions de cette reprise de « Don Quichotte » à l’Opéra-Bastille (qui a atteint les 165 représentations à la fin de cette série) qu’aucun Danseur Étoile n’aura ...
Giselle Inépuisable !

Giselle revue par Mats Ek : inépuisable!

Retour au Palais Garnier d’un des ballets les plus forts du répertoire : Giselle d’après Théophile Gautier sur une musique d’Adolphe Adam dans la relecture du chorégraphe suédois Mats Ek. Trois danseurs étoiles y tiennent les rôles principaux. Á peine remis du choc occasionné par Tulips présenté par le NDT III au Théâtre national de Chaillot (voir article du 17/05/2004 sur le site) on retrouve au Palais Garnier la légendaire « Giselle » du ...
Les deux âges de la vie

Nederlands Dans Theater II et III à Paris

Si le Nederlands dans Theater de La Haye est régulièrement invité par l’Opéra de Paris au Palais Garnier, on connaît moins bien les deux compagnies annexes que sont les NDT II et III, compléments inventés par le chorégraphe d’origine tchèque Jiří Kylián respectivement en 1978 et 1991 pendant son temps de direction artistique de la compagnie de 1975 à 2000. Des éléments de ces deux compagnies font partie des grands ...
 

tous les dossiers(1)