tous les dossiers(1)

Spectacles Danse

double_vision_c Electronic Shadow

Trop d’effets visuels dans Double vision de Carolyn Carlson

Voir Carolyn Carlson danser est un privilège. À 72 ans, elle n’a rien perdu de sa présence scénique évidente et magnétique. Malheureusement, Double vision, solo né de la rencontre entre la danse et les arts numériques, est un spectacle grandiloquent où les effets visuels prennent le pas sur la danse. Il se passe toujours quelque chose lorsque Carolyn Carlson est sur scène. Son corps se saisit de l’espace, le sature ...

Carlson cultive l’art du solo à Chaillot

Le plus ancien et le plus récent des soli de Carolyn Carlson réunis dans un même programme au Théâtre de Chaillot, où la chorégraphe américaine est artiste associée. C’était il y a 43 ans. Density 21.5 allait lancer la carrière de la jeune chorégraphe américaine, invitée par Rolf Liebermann à danser sur la scène de l’Opéra de Paris. Ce dialogue bref et intense avec la partition pour flûte d’Edgar Varese marquerait ...
flacomen_creedits_Hugo_Gumiel

FLA.CO.MEN ou l’art du flamenco selon Israel Galván

Avec FLA.CO.MEN, Israel Galván déroute. Il manie l’humour et l’auto-dérision, s’aventure parfois sur les rives du burlesque, malmène le flamenco traditionnel. Toutefois, l’humour sied peu au flamenco dont la beauté est intimement liée au tragique de la musique répercuté dans la danse. L’homme est seul sur scène. Il apparaît, la salle toujours éclairée, vêtu d’un tablier blanc de cuisinière. Il commence à tourner les pages d’une partition, s’exprime en espagnol. Ses ...
Bel-Millepied-Robbins (Saison 2015-2016)

Variations Goldberg, l’excellence du Ballet de l’Opéra de Paris

L'entrée au répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris des Variations Goldberg de Jerome Robbins est une éblouissante leçon de musique… et de chorégraphie. Limpidité, précision, esprit, intelligence… tout ce qui fait défaut à certains chorégraphes éclate au grand soir dans les Variations Goldberg. Après un délicieux prologue baroque qui rappelle ce que la danse doit à la France, et surtout à son roi Louis XIV, les danseurs couleur dragées du ...
Cartel-MichelSchweizer©Frédéric Desmesure

Cartel, une réflexion sur la vie d’artiste

A Dijon, dans le cadre du festival Art Danse, le spectacle Cartel de Michel Schweizer met en scène deux danseurs d'âges différents entre souvenirs et parcours du combattant. Un concepteur au langage qui se veut consensuel et humoristique. Une critique polyglotte. Une chanteuse à l'anatomie généreuse. Un défibrillateur. Deux danseurs d'âge opposés. Trois cyclistes employés à plein temps ou presque pour produire de l’électricité. Quelques canettes d'une boisson énergétique appelée Burn, ...
A Lausanne, Maurice Béjart, tu danses encore !

A Lausanne, Maurice Béjart, tu danses encore !

Au même programme que Les Mamelles de Tirésias de Poulenc, l’Opéra de Lausanne fait appel au prestigieux Ballet Béjart qui, une fois de plus, enchante le public avec le ballet la Gaîté Parisienne sur une musique de Manuel Rosenthal. En 1978, au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, le Ballet du XXe siècle créait cette « Gaîté Parisienne » qui se voulait la mémoire de Maurice Béjart pour ses années d’apprentissage ...
1._daniel_linehan_-_20150303_dbddbb-linehan_0097_-rfrederic_iovino

À Beaubourg, le langage selon Daniel Linehan

Daniel Linehan, jeune chorégraphe américain en résidence à l’Opéra de Lille, poursuit son exploration chorégraphique du langage avec une pièce au titre imprononçable : DBDDBB. Comme d’autres chorégraphes en France l’ont fait avant lui, à l’instar de Georges Appaix ou Castafiore, Daniel Linehan poursuit sa découverte des effets du langage sur le corps et le mouvement. En utilisant des onomatopées ou des constructions phonétiques décorrelées de tout sens intelligible, il invente ...
Le Ballet de Lorraine trois fois contemporain

Le Ballet de Lorraine trois fois contemporain

Deuxième programme foisonnant du Ballet de Lorraine au Théâtre de Chaillot avec trois créations contemporaines décapantes. Mathilde Monnier a dû assister à beaucoup de cours et de répétitions de danse classique pour en isoler les codes et les langages, voire les « tics » des danseurs dans Rose. Cette pièce, créée en 2001 pour le Ballet Royal de Suède, est – comme son nom l’indique – entièrement rose. Moquette, lumières, costumes ...
_JM_2112

Pierre Henry remixe la Messe pour le Temps présent

Le pape de la musique électronique défie le temps avec un Grand Remix de sa Messe pour le Temps présent, sur une chorégraphie originale de Maurice Béjart, revue et enrichie par Hervé Robbe. Retour vers le futur. Le 3 août 1967, la cour d'honneur du Palais des Papes d'Avignon vibrait des "whiz" et des "whaz" des jerks de la Messe pour le Temps présent. Pierre Henry et Michel Colombier étaient les ...
Batsheva Gadi Dagon

La Batsheva Dance Company : quand danse rime avec résistance

La venue à l’Opéra de Paris de la Batsheva Dance Company, compagnie israélienne dirigée par Ohad Naharin, suscite la polémique. C’est au son de slogans tels que « On ne danse pas avec l’apartheid », clamés par des manifestants pro-palestiniens, que les spectateurs pénètrent au compte-gouttes dans l’Opéra, après avoir subi fouilles et palpations corporelles. Le contexte confère au spectacle une dimension particulière. Ohad Naharin ne cache pas ses opinions politiques, marquées à ...
George Hill_Sie war schwarz_Costin Radu_Semperoper Ballett Dresden

Les émouvants adieux de Mats Ek au public parisien

Alors que l'une de ses plus célèbres interprètes fait ses adieux à Tokyo, le chorégraphe suédois Mats Ek dit « au revoir » à son public parisien au Théâtre des Champs-Élysées avec un programme sur-mesure. À 70 ans, le chorégraphe Mats Ek choisit de tirer sa révérence. On reconnaît dans cette décision la droiture tout nordique de quelqu'un pour qui la vie ne se résume pas à la danse. Partir oui, ...
deesses-et-demones blanca-li-

Blanca Li et Maria Alexandrova, déesses et démones peu inspirées

La célèbre chorégraphe andalouse, Blanca Li, présente sa nouvelle création, Déesses et démones, au théâtre des Champs-Élysées. Un spectacle où la quête du spectaculaire prend le pas sur la profondeur et l'émotion. Reine égyptienne à la coiffe allongée, Maria Alexandrova se détache, silhouette sombre sur un fond blanc éclatant strié de raies noires, comme des persiennes. Elle ondule avec souplesse et précision, déesse mystérieuse et mystique. Dans ce spectacle conçu par Blanca ...
Coûte que coûte (5) © Brigitte Eymann

Le plein de bonne humeur avec Coûte que coûte

Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna, complices de longue date, auscultent le bonheur dans leur spectacle Coûte que coûte. Duo facétieux à la Laurel et Hardy, Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna complètent à merveille leurs caractères et leurs physiques. A partir d’une réflexion sur notre condition de mortels, elles enchaînent dialogues et situations cocasses, d’une gigue écossaise à un duo sensuel. La scénographie, simple et inspirée, consiste en une forêt ...
Antonio Gadès

La compagnie Antonio Gadès : folklorité déroutante

La très belle compagnie de flamenco Antonio Gadès, dirigée par Stella Arauzo, revient cette année à Paris avec un programme composé de deux pièces. Venue il y a trois ans au Palais des Congrès, la troupe présente cette année un spectacle en deux parties dont la première est une reprise de la Suite Flamenca. C'est un véritable témoignage du style d'Antonio Gadès, fruit de l'union entre le flamenco traditionnel qui ...
malandain

La Belle et la Bête : Malandain au sommet de son art

La nouvelle création de Thierry Malandain pour l’Opéra royal de Versailles explore le thème de la Belle et la Bête, avec finesse et intelligence, associant modernité et tradition du conte. Le pari de Malandain est audacieux : doubler les personnages du conte (Belle, son Père, la Bête) avec ceux de l’Artiste, de son Âme et de son Corps. Le chorégraphe voulait mettre en scène son travail de créateur, lorsqu’il s’est attelé à ...
En avant, marche 05@philedeprez

L’harmonie des fanfares vue par Alain Platel

Un spectacle musical tendre et crépusculaire signé du belge Alain Platel autour du répertoire des orchestres d'harmonie et de leurs interprètes. Ce ne sont pas aux fanfares de village mais aux orchestres d'harmonie et à la musique savante que rend hommage Alain Platel dans ce spectacle musical tendre et crépusculaire. Parmi les personnages principaux, un tromboniste atteint d'épithéliome. Passant d'une langue à l'autre (anglais, allemand, flamand, français, espagnol), cet amphitryon monologue ...
du Jeudi 03 Décembre 2015 au Jeudi 31 Décembre 2015

L’hommage à Boulez du Ballet de l’Opéra de Paris

Ligeti, Boulez, Stravinsky, ou un trio de compositeurs iconoclastes du XXe siècle pour rendre hommage à un grand chef d’orchestre. Le Ballet de l’Opéra de Paris relève brillamment le gant pour les fêtes de fin d’année en se glissant dans ce triple programme éclectique. La soirée commence sagement par Polyphonia, une pièce de 2001 chorégraphiée par Christopher Wheeldon pour le New York City Ballet. Le titre interroge, car il n’y a ...
548ae5020000000000000000_BIG

Les petits rats en démonstration au Palais Garnier

Cette année, la traditionnelle démonstration de l’École de danse de l’Opéra est placée sous le signe de l’excellence et de la bonne humeur : des petits rats enthousiastes et prometteurs ! Il est à la fois émouvant et intéressant de regarder les petites classes - de la sixième à la quatrième division - se produire sur scène. Chez les plus jeunes (les élèves sont âgés de 9 à 13 ans), les ...
Coup fatal (13) © Chris Van der Burght

Coup Fatal, le bal des sapeurs à Chaillot

Métissage du chant baroque et de la musique africaine, Coup Fatal de Fabrizio Cassol, Serge Kakudji, Alain Platel et Rodriguez Vangama est un spectacle jubilatoire et étonnant. Comme Robyn Orlin avant lui avec les Pantsulas, les Swankas ou les Zoulous, Alain Platel a tissé une collaboration métissée et féconde avec les ambianceurs de la Sape, société des ambianceurs et des personnes élégantes, de formidables musiciens-danseurs africains venus de Kinshasa au Congo. Pour ...
Paulo Ribeiro (3) © José Alfredo

Emouvant solo de Paulo Ribeiro à Chaillot

Un solo très personnel du portugais Paulo Ribeiro, sur les traces d’Ingmar Bergman. Parfois, à l’aube de la cinquantaine ou de la soixantaine, les chorégraphes éprouvent le besoin de revenir à cette forme très personnelle – presqu’intime – qu’est le solo. On se souvient d’Angelin Preljocaj dansant Le Funambule, d’après Jean Genet, de Jean-Claude Gallotta, Philipe Decouflé ou Joseph Nadj dans le même exercice. Une manière de conjurer le temps qui ...
pdjgcm27hmxrxutaatan

La Bayadère à l’Opéra de Paris : incomparable Dorothée Gilbert

On a beaucoup décrié le système Millepied avec la mise en avant de très jeunes éléments, mais cette première d'une série assez longue de la Bayadère reflète finalement, pour ce répertoire, une certaine continuité dans l'esprit de la direction précédente, mariant jeunes pousses et danseurs confirmés, tout du moins pour cette première distribution. Il y a tout d'abord une sorte d'évidence du couple à la technique parfaite formé par Dorothée Gilbert ...
carmencjaimeroquedelacruz0437_3

À l’Opéra de Lyon, de Carmen et l’Arlésienne

Carmen et L’Arlésienne par le Ballet de l'Opéra de Lyon. Roland Petit affirmait que la danse avait tout sanctifié sur son chemin, ce que donne à apercevoir à l’Opéra de Lyon, le duo passionné, tout en pas de deux et en dedans, de Carmen et Don José, incarnés ce soir par Noëllie Conjeaud et Edi Blloshmi. La chorégraphie de Roland Petit, révolutionnaire en son temps, n’a pas vieilli, toujours tonitruante, enlevant de ...
Son of Gone Fishin' 1 © Ian Douglas 2

Trisha Brown, 35 ans de répertoire à Chaillot

Dernière chance de voir en tournée la compagnie de la chorégraphe Trisha Brown  avec ce programme de quatre pièces de son répertoire, allant de 1976 à 2011. Interprété dans le silence, jusqu'à ce que l'un des danseurs s'écarte du plateau et donne au micro des consignes, Solos Olos est emblématique des Accumulation Pieces, ou pièces d’accumulation, de Trisha Brown. Un mouvement en entraîne un autre, qui s’enchaîne au suivant, à l’endroit ...
15202-619_j

Le minimalisme éclairé de Lucinda Childs dans Available Light

Pour le Festival d'Automne à Paris, Lucinda Childs reprend Available Light, une pièce de 1985, conçue avec Frank Gehry et John Adams. Alors qu'il n'était pas encore l'architecte acclamé de la fondation Louis Vuitton ou du Guggenheim Bilbao, Frank Gehry a imaginé ce système de double plateau pour une création musicale de John Adams sur une chorégraphie de Lucinda Child. Comme dans Dance, où les plateaux se superposent par le truchement ...
Quatuor n°4  - Anne Teresa De Keersmaeker

La nuit transfigurée d’Anne Teresa de Keersmaeker

Anne Teresa de Keersmaeker poursuit la transmission de son répertoire au Ballet de l'Opéra de Paris avec trois pièces d'époque et d'inspiration différentes. Un programme qui va crescendo… Quatre ans après le succès de Rain sur la scène de Garnier, Anne Teresa de Keersmaeker confie trois nouvelles pièces de son répertoire aux danseurs parisiens. Le Quatuor N°4 de Bartok, chorégraphié en 1986, est emblématique des débuts de la compagnie Rosas. Quatre ...
8-noe2

Noé Soulier, l’art de la composition

Jeune chorégraphe toulousain, Noé Soulier maîtrise déjà dans Removing l’art abstrait de la composition. Ils sont six danseurs, sur un plateau nu, sans décor ni musique. Leurs vêtements en matière technique, inspirés du vestiaire sportif, laissent percer quelques éclats fluo. Pour cette pièce, Noé Soulier, jeune chorégraphe toulousain formé au Conservatoire national supérieur de Paris et chez P.A.R.T.S. à Bruxelles, a déconstruit les gestes de l’action quotidienne : lancer, s’élancer, parcourir, combattre, ...
STILL LIFE_2015_Julian_Mommert_efsyn_03

Dimitris Papaioannou, chorégraphe du côté de l’arte povera

Très connu dans son pays, le chorégraphe grec Dimitris Papaioannou est invité pour la première fois au Théâtre de la Ville avec une pièce visuelle et universelle. Des parpaings écrasés sur une scène, cela ne vous dit rien ? Du mur de Pina Bausch dans Palermo Palermo aux mauerfrauen mises en scène par Anselm Kiefer, nombreux sont les artistes qui ont expérimenté ce matériau friable, poussiéreux, qui s'écrase dans un son ...
30 ans 03@Jean Couturier

Le Ballet Preljocaj fête ses 30 ans à Chaillot

Le Théâtre de Chaillot a fêté les 30 ans du Ballet Preljocaj avec de nombreux invités et une jolie surprise. En réalité, le Ballet Preljocaj n'a pas 30 ans, mais 31 ans. Tout a commencé en 1984 avec la création d'Aventure coloniale, comme le rappelle avec malice Michel Kelemenis. À l'époque, il est danseur avec Angelin Preljocaj chez Dominique Bagouet, à Montpellier. Le chorégraphe leur donne carte blanche et les deux ...
5601e81a0000000000000000_BIG

20 danseurs pour le XXe siècle au cœur de l’Opéra Garnier

De la Rotonde des Abonnés au Salon du Glacier, 20 danseurs pour le 20ème siècle est une délicieuse et étonnante déambulation dans les espaces publics du palais Garnier, conçue par Boris Charmatz et le Musée de la danse. Au détour du Grand Escalier comme sur la Loggia en plein air ouvrant sur le Grand Foyer, le Palais Garnier prend un air de fête. Pour la (presque) première fois, les danseurs se ...
_Retouraberratham_Jean-Claude Carbonne5

Retour à Chaillot pour le Berratham d’Angelin Preljocaj

Angelin Preljocaj livre une version retravaillée et resserrée de « Retour à Berratham », son ballet créé cet été dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes, à Avignon. La première parisienne de « Retour à Berratham », le nouveau spectacle d’Angelin Preljocaj commandé par Olivier Py pour le Festival d’Avignon, sonne un peu l’heure de vérité pour le chorégraphe. La scénographie d’Adel Abdessemed prendra-t-elle une nouvelle dimension sur un plateau ...
 

tous les dossiers(1)