Resmusica_728x90mm - Cello players

Musique symphonique

Paavo Järvi, conductor

Brahms version Paavo Järvi à Luxembourg

Un concert parfois stimulant, mais qui reste inabouti. Très active en tournées, la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen pose ses bagages à Luxembourg en compagnie de son directeur musical Paavo Järvi, qui la dirige depuis 2004 en complément de ses autres activités, et c’est à Brahms que les musiciens consacrent la totalité de leur programme. Pour le double concerto, c’est à Christian et Tanja Tetzlaff que sont confiées les parties solistes, deux artistes qui, ...
juliette Raffin-Gay (c) Eric de Gelis

Manifeste 2018 : les temps forts du festival

Le festival Manifeste de l'Ircam se poursuit avec deux soirées très attendues comptant parmi les temps forts de cette manifestation : au Centre Pompidou d'abord, avec la création française d'Epigram de Franck Bedrossian ; à la Philharmonie de Paris trois jours plus tard, où l'Orchestre de Lille et son chef Alexandre Bloch créent Inscape pour grand orchestre et électronique d'Hèctor Parra. Passionnant, le concert Monologues du 11 juin au Centre Pompidou ...
Ophélie Gaillard.01

Ophélie Gaillard toute en musicalité dans Richard Strauss

N’a-t-on pas déjà tout dit sur le métier irréprochable de la violoncelliste française ? Et pourtant, avec cet enregistrement consacré à Richard Strauss, Ophélie Gaillard fait une fois de plus la magnifique démonstration de sa musicalité. Là où, dans la Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur op. 6 de Richard Strauss, ses collègues violoncellistes martèlent les cordes réussissant à « économiser » près de deux minutes sur cette œuvre ...
Handel Festspiele 1

Concert de clôture du festival Haendel à Halle

Le festival Haendel à Halle se termine cette année avec un chiffre de fréquentation record : ce ne sont pas moins de 58 000 spectateurs qui ont participé à la centaine de manifestations proposées dans la ville et ses alentours. 5000 spectateurs sont présents pour ce concert de clôture. Même si à Halle-sur-Saale, Haendel se joue naturellement toute l’année, le festival de Printemps de la ville détient de nombreux attraits pour les ...
41818532875_89d3394815_k

2018, magnifique Quinzième édition du Lille piano(s) festival

Une nouvelle fois, Lille piano(s) festival a réuni pendant deux jours et demi nombre de pianistes excellents dans une ambiance toujours aussi chaleureuse et conviviale. L’édition 2018 restera globalement un très grand cru, comme celle de l’année précédente d’ailleurs. Seul vrai regret, comme chaque année : la programmation propose parfois plusieurs concerts à la même heure en des lieux différents, ce qui contraint le critique à faire des choix, au ...
Riccardo-Chailly

Requiem de Verdi intellectuel et luxueux par Riccardo Chailly

Trois semaines après une superbe interprétation du Requiem de Verdi par l’Orchestre national d’Île-de-France et le Chœur de l’Orchestre de Paris sous la direction d’Enrique Mazzola, l’œuvre retrouve la Philharmonie de Paris avec une distribution de grands noms de la scène lyrique, accompagnés par les chœurs et l’orchestre de La Scala de Milan dirigés par leur directeur musical Riccardo Chailly. De grands noms d’artistes ou de formations n’imposent pas pour autant ...
Le Mahler intime et funèbre de Herbert Blomstedt

Le Mahler intime et funèbre de Herbert Blomstedt

Une interprétation personnelle et affirmée de la Neuvième symphonie de Mahler suscite l'enthousiasme justifié du public de Stuttgart. La SWR avait deux orchestres, elle n'en a plus qu'un : on se souvient de la désolation qu'avait provoquée la décision de la radio-télévision du Bade-Wurtemberg de fusionner son prestigieux Orchestre de Baden-Baden et Fribourg, entre autres choses pionnier de la musique contemporaine, et le plus anonyme Orchestre radiophonique de Stuttgart (RSO Stuttgart). ...
bartok capuçon

Les Concertos de Bartók édulcorés de Renaud Capuçon

Renaud Capuçon publie sa vision des deux concertos pour violon de Béla Bartók. Il est desservi par un London Symphony Orchestra peu impliqué et un François-Xavier Roth analytique. Trente ans séparent ces deux concertos. Longtemps demeuré partiellement inédit, le premier marque l’exaltation amoureuse du jeune compositeur pour la violoniste Stefi Geyer (1888-1956) qui repoussa ses avances. En deux mouvements, contrastés, mais unifiés par un même motif de quatre notes, il trace le portrait ...
sokhiev

Sokhiev, Angelich et l’Orchestre du Capitole électrisent la Philharmonie

En cette soirée printanière, alors que le ciel de Paris gronde depuis une semaine d'une suite ininterrompue d'orages, la température monte dans une grande salle Pierre Boulez bondée, où le public va de surprise en bonheur d'écoute, galvanisé par la puissance que développent l'Orchestre national du Capitole et son chef Tugan Sokhiev. La surprise d'abord : Quasi lento. Avec son autorité naturelle, Tugan Sokhiev impose à l'orchestre et, partant, à toute ...
cover-bruckner3_page_1

Le Bruckner érudit et trop sage de Gerd Schaller

Passionné par la musique d'Anton Bruckner, le chef Gerd Schaller en grave non seulement les onze symphonies, mais en propose des versions alternatives, comme c'est le cas de la Symphonie n° 3, proposée ici dans son ultime mouture de 1890. Encore faut-il que cette incontestable érudition soit capable de transmettre un vrai souffle wagnérien. La Symphonie n° 3 de Bruckner est un cas unique dans l’histoire de la musique ; comme elle ...
Arie_van_Beek.01

Timide Enfance du Christ de Berlioz à Genève

Avec sept parties de solistes, deux chœurs et un orchestre symphonique, L’Enfance du Christ de Hector Berlioz requiert de très grands moyens. C’est une entreprise d’importance que de monter une pareille œuvre pour un seul concert. Une entreprise qui aurait mérité une salle comble. Peut-être parce qu’un oratorio (même profane) n’excite pas le chaland comme un opéra, le Bâtiment des Forces Motrices n’a pas affiché complet. Et c’est bien dommage, ...
716

Philippe Jordan et les Wiener Symphoniker décevants dans Strauss

Les héros straussiens semblaient bien fatigués lors de ce concert de l'Orchestre symphonique de Vienne à la Philharmonie de Paris où orchestre, chef et soliste peinent à se hisser à la hauteur de la tâche… Déjà présent sur cette même scène en mars dernier, Philippe Jordan, alors à la tête de son Orchestre de l’Opéra National de Paris, avait unanimement séduit dans une intégrale des symphonies de Tchaïkovski. Retour à la ...
phaedra_snows_yesteryear_herman_engels

Pastels poétiques de la musique flamande

Dans sa belle série In Flanders’ Fields qui comporte maintenant près de 100 CDs, l’excellent label flamand Phaedra nous gratifie de joyaux de la musique flamande sortant assurément des sentiers battus, et qui méritaient d’être offerts à un large public. L’intérêt de ce CD est de nous présenter plusieurs pages de cinq compositeurs flamands de diverses époques, ce qui nous vaut un programme musical particulièrement varié et délectable. Les deux premiers, Albert Grisar (1808-1869) ...
Mahler 7, Kirill Petrenko l’intranquille

Mahler 7, Kirill Petrenko l’intranquille

Nationaltheater comble et ovations sonores : Petrenko fait sensation en concert tout autant qu'à l'opéra.  Après Mariss Jansons un mois plus tôt , c’est au tour de Kirill Petrenko d’affronter la Symphonie n° 7 de Mahler devant le public de Munich, et le résultat est sans appel : tout ce que le directeur musical de l’orchestre de la Radio bavaroise ne parvenait pas à construire, à laisser croître, à rendre organique, tout cela ...
4808 (1)

Christian Thielemann et la Staatskapelle de Dresde au TCE

L’orchestre de la Staatskapelle de Dresde et son actuel directeur musical, Christian Thielemann, offrent au public parisien un concert dans la plus pure tradition romantique germanique, convoquant Weber, Liszt et Brahms.  L’Ouverture d’Obéron de Weber impressionne dès les premières notes du symbolique cor solo, par la rondeur de sa sonorité, la souplesse du phrasé, autant que par la douceur et l’élégance des cordes bientôt relayées par une clarinette enchanteresse s’inscrivant progressivement ...
enrique-mazzola-ondif-2017

Le Requiem de Verdi superbement dramatique d’Enrique Mazzola

Dans plusieurs salles de la région, dont la Philharmonie de Paris, l’Orchestre national d’Île-de-France et son directeur musical Enrique Mazzola présentent un programme rassemblant deux ouvrages écrits à la pensée d’un être disparu. D'abord Mémoriale, courte pièce pour petit ensemble de Pierre Boulez, puis le magistral Requiem de Verdi, porté en grâce par le Chœur de l’Orchestre de Paris. Enrique Mazzola entre sur la scène de la Philharmonie accompagné de la ...
15179_1

Voyage orchestral imaginaire avec Haydn par Simon Rattle et le LSO

Avec cet album, Sir Simon Rattle et le LSO proposent une compilation originale d’œuvres de Joseph Haydn qui atteste, avec brio, les affinités que le chef britannique entretient de longue date avec le compositeur autrichien. Anecdotique sans doute, mais magistral. Cette compilation originale fut initialement conçue par Simon Rattle pour un concert du Philharmonique de Berlin, plusieurs fois reprise sur scène et enregistrée aujourd’hui par le LSO, sous la direction de ...
matthewbarley

Dans l’atelier de la modernité avec Pascal Rophé et l’Orchestre National de France

La Maison Ronde résonne ce soir de quatre œuvres dans un programme bien pensé mettant en miroir le post-romantisme, une modernité colorée ou fracassante et le contemporain le plus chatoyant. Un très beau concert, donc, où brillent deux solistes, Viktoria Mullova et Matthew Barley, ainsi que Pascal Rophé, chef à la fois énergique, engagé et raffiné. Le Webern que l'on connaît n'est pas celui de l'idylle pour grand orchestre Im Sommerwind, ...
Ctos Brahms Adam Laloum

La poésie d’Adam Laloum dans les deux concertos de Brahms

C’est avec une audace certaine qu’à peine trentenaire, Adam Laloum s’attaque aux sommets de la littérature romantique que sont les deux concertos de Brahms, qui comptent parmi les plus longs et les plus exigeants du répertoire. On connaît le goût du pianiste toulousain pour la musique de Brahms, avec lequel il avait débuté son parcours discographique en 2010, largement prolongé ensuite dans le domaine de la musique romantique allemande. Le Concerto ...
8.573747 Le Taon - The Gadfly

Le Taon de Chostakovitch reconstitué par Mark Fitz-Gerald

Mark Fitz-Gerald poursuit son travail de résurrection des compositions originales de Dimitri Chostakovitch pour le cinéma, cette fois pour Le Taon, film de 1955 d'Alexandre Feinzimmer. Sa reconstitution permet de retrouver la fraîcheur de cette composition, qui avait été perdue dans l'adaptation pour suite symphonique réalisée à l'époque.  Et de quatre ! Après La Nouvelle Babylone (1929), Seule (1931, Clef ResMusica) et Les Amies (1935), Mark Fitz-Gerald livre avec Le Taon (The Gadfly en anglais)  son quatrième ...
Renaud Capuçon © Simon Fowler

Le violon fin de siècle de Renaud Capuçon à Radio-France

On respirait ce soir le parfum suave du début du XXe siècle dans l'Auditorium de Radio-France. Au programme, Debussy, Ravel et Schoenberg, portés par le violon de Renaud Capuçon, ainsi que Lahav Shani, au piano et à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Radio France. C'est l'épure de la tardive Sonate (1917) pour violon et piano de Claude Debussy qui ouvre cette soirée. En habitué d'une partition qu'il a déjà enregistrée chez Erato avec Bertrand Chamayou, ...
À Hambourg, Nagano et Pletnev donnent l’exclusivité à Schumann

À Hambourg, Nagano et Pletnev donnent l’exclusivité à Schumann

C'est un programme entièrement articulé autour de Robert Schumann que Kent Nagano et son orchestre Philharmonique de Hambourg nous ont présenté ce soir. Un programme ludique mettant en valeur les cornistes de la maison dans la célèbre Konzertstück pour quatre cors, ainsi que des tubes comme le Concerto pour piano et la non moins célèbre Symphonie n° 3 en seconde partie de soirée. Contemporaine du Concerto pour piano, la Konzertstück composée en 1849 est ...
backhaus

Des inédits de la radio allemande signés Wilhelm Backhaus

Il y a quelque temps, le label SWR Music a ouvert ses archives en vue de rendre disponibles des trésors d’enregistrement radio qui complètent et embellissent le paysage de la phonographie allemande. Parmi ceux-ci, on découvre, entre autres, des gravures inédites signées Wilhelm Backhaus, reproduites à partir de bandes qui sommeillaient depuis plusieurs dizaines d’années. Wilhelm Backhaus, l’un des pianistes germaniques les plus respectés de sa génération, se cantonna, après la ...
tugan_sokhiev patrice nin

Tugan Sokhiev convaincant à la tête des Berliner Philharmoniker

L'Orchestre philharmonique de Berlin invitait à sa tête Tugan Sokhiev, actuel directeur musical de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, et jusqu'en 2016 de la seconde grande phalange berlinoise : le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin. Dans un programme dominé par les Tableaux d'une exposition de Moussorgski, le chef exploite avec brio les talents qui composent le premier orchestre de Berlin. En guise d'amuse-bouche, l'orchestre interprète la pétillante Symphonie n° 1 de Prokofiev. Surnommée la ...
brahms_goerner

Nelson Goerner à Tokyo pour le Deuxième Concerto de Brahms

Le label Alpha édite un enregistrement public japonais de 2009 consacré au Deuxième Concerto pour piano de Brahms par Nelson Goerner : une réalisation attachante qui mérite toute notre attention. Le chef japonais Tadaaki Otaka et son soliste d’origine argentine Nelson Goerner donnent du Concerto pour piano n° 2 en si bémol majeur, achevé en 1881 et créé en public la même année à Budapest par Brahms au clavier et Alexander ...
harding-daniel-2-harald-hoffmann

Daniel Harding et l’Orchestre de Paris dans Beethoven et Brahms

Un concert au programme éminemment classique, pour une interprétation qui ne l’est pas moins, où l’Orchestre de Paris fait valoir avec éclat tous ses pupitres sous la direction volontaire et inspirée de Daniel Harding. Tandis que le pianiste Lars Vogt livre une interprétation à la pointe sèche du Concerto n° 3 de Beethoven. Maria João Pires ayant décidé de mettre fin à ses apparitions sur scène, c’est finalement au pianiste Lars ...
eric_aubier

L’incroyable talent du trompettiste Éric Aubier

Cet énorme coffret riche d’une quinzaine de CD, baptisé « La trompette en France », retrace une importante partie du répertoire abordé et défendu par Éric Aubier avec un enthousiasme communicatif et une dextérité à couper le souffle. Son jeu souple, sobre et haletant infiltre sans faille les presque cent-vingt œuvres des soixante-dix compositeurs retenus. Les collaborations d'Éric Aubier sont multiples et de grande qualité depuis très longtemps déjà. À l’âge de 14 ans, ...
georg schumann

James Feddeck révèle la Symphonie en fa mineur de Georg Schumann

CPO frappe de nouveau un grand coup avec la révélation (le mot n’est pas trop fort) de la Symphonie en fa mineur du compositeur post-romantique saxon Georg Schumann par le talentueux James Feddek, qui signe ici son premier enregistrement. Cet album, quatrième d’une série que le label d’Osnabrück consacre à ce maître oublié, est généreusement complété par deux ouvertures symphoniques dignes d’intérêt. Le tout est proposé dans des conditions de captation ...
Première en France du Gewandhausorchester avec Andris Nelsons son directeur musical

Première en France du Gewandhausorchester avec Andris Nelsons son directeur musical

Déjà apparu en début de saison à la Philharmonie de Paris, le Gewandhausorchester revient avec son nouveau directeur musical, Andris Nelsons. Après une courte œuvre de Thomas Larcher créée en mars à Leipzig, l’ensemble livre une Symphonie n°40 de Mozart dans laquelle la tradition germanique audible chez chaque instrumentiste est agitée par le geste plus neuf du chef, beaucoup plus enthousiasmant dans une Pathétique de Tchaïkovski d’une incroyable beauté orchestrale après ...
prokofiev romantic

Stéphane Denève et le Brussels Philharmonic dans Prokofiev : plus Cendrillon que Roméo

Sans même ouvrir le livret de ce disque plus avant, le découpage des plages nous avertit du projet éditorial : établir un résumé musical et un raccourci dramaturgique des deux plus célèbres ballets de Sergueï Prokofiev, par la réorganisation d’extraits des suites d’orchestre laissées par le compositeur, selon le strict fil chronologique de chaque argument. Stéphane Denève, à la tête d’un Brussels philharmonic courageux mais parfois dépassé, relève ainsi un périlleux ...
 

tous les dossiers(1)