tous les dossiers(1)

Musique symphonique

Esa-Pekka Salonen

Au TCE, Salonen et le Philharmonia chaotiques dans Mahler

A défaut d’originalité dans son programme, associant la Symphonie n° 2 de Beethoven et la Symphonie n° 1 de Mahler, ce concert du Philharmonia Orchestra, dirigé par son directeur musical, Esa-Pekka Salonen, surprend par l’intensité de son interprétation, à la fois fougueuse, sèche, et quelque peu iconoclaste. La Symphonie n° 2 de Beethoven marque indiscutablement un tournant dans le corpus symphonique du compositeur viennois, dernier regard vers Haydn et Mozart avant ...
constantin trinks

Berezovsky diabolise Franz Liszt, Trinks massifie Hans Rott

Après l’avoir dirigée et enregistrée au Mozarteum de Salzbourg, Constantin Trinks revient à la Symphonie de Hans Rott à Paris en imposant une pâte trop appuyée au Philharmonique de Radio France, au risque de le retrancher dans des sonorités ingrates plutôt que de se servir de sa souplesse. Auparavant, Boris Berezovsky expose son jeu diabolique dans le Concerto n° 1 pour piano puis la Totentanz de Liszt. Assistant de Thielemann en ...
Disque

Triple concerto et trio de Beethoven passionnants autour d’Anne Gastinel

Les artistes de ces enregistrements réalisés en Allemagne nous offrent deux lectures du Beethoven trentenaire où se côtoient, avec élégance et détermination, la frénésie et la mélancolie dont était si friand le Maître de Bonn. Beethoven travailla sur le Triple Concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre pendant les années 1803-1804, alors que la création publique, à Vienne, attendit 1808. Le compositeur concrétisa là son souhait de façonner un nouveau cadre ...
Dohnányi à Paris dans une 7e de Beethoven d’une formidable énergie

Dohnányi à Paris dans une 7e de Beethoven d’une formidable énergie

Malgré de multiples annulations ces dernières années, Christoph von Dohnányi est bien présent ce mois d'avril pour diriger à la Philharmonie deux concerts avec l’Orchestre de Paris, formation dont il a été conseiller musical de 1998 à 2000. Atmosphères de Ligeti, enchaîné directement avec le Prélude de l’acte I de Lohengrin, souffre des toux d’un public heureusement plus concentré pendant le Concerto pour violoncelle de Schumann, avant une Septième Symphonie ...
julien masmondet

Musique et sport avec l’ONDIF dirigé par Julien Masmondet

Avec cinq œuvres des XXe et XXIe siècles, l’Orchestre National d’Ile-de-France dirigé par Julien Masmondet donne à la Philharmonie de Paris un programme musical centré sur le sport. D’une création du jeune Tetsuya Yamamoto inspirée par les JO de Nagano, le concert évolue vers Debussy et Honneger avant de rebondir vers Xenakis, pour s’achever par un concerto pour ping-pong accueilli triomphalement. Présenté quatre jours plus tôt au POC d’Alfortville, le concert ...
c4e1bebf

Joies et déceptions à l’écoute de Yefim Bronfman et des Wiener Philharmoniker

Yefim Bronfman, figure incontournable du piano et grande star aux États-Unis, poursuit sa tournée européenne avec les Wiener Philharmoniker, avec une étape au Théâtre des Champs-Élysées. Beaucoup d'attentes pour ce concert, tantôt comblées, tantôt déçues. Le programme, alléchant, proposait des œuvres aussi séduisantes pour l'auditeur que difficiles techniquement : le Concerto n° 3 de Beethoven, le Concerto n° 2 de Bartók, et la musique du ballet Petrouchka de Stravinsky. Ces deux ...
FESTIVAL DE PAQUES 2018. 08/04/2018. PHOTO CAROLINE DOUTRE

À Aix, le Festival de Pâques trouve son rythme de croisière

Pour sa 6e édition, le Festival de Pâques d'Aix-en-Provence a su attirer un public très nombreux, impatient de retrouver des affiches inédites et une programmation tout aussi intelligente qu'originale. Notre première soirée débute sous le signe de l'émotion avec l'Adagio de Barber. Épidermique, mais pas seulement, le thème célèbre figure parmi les morceaux préférés du 7e Art. Rabâché pour certains, il n'en demeure pas moins d'une beauté saisissante : sa mélancolie ...
ICMA_CONCERT_60_preview

Remise des prix et concert de gala des ICMA en Pologne

Le 8e gala des International Classical Music Awards (ICMA) s’est tenu vendredi dernier à Katowice en Pologne, avec l’Orchestre symphonique national de la radio polonaise comme hôte de la cérémonie. Le concert est précédé de la remise des prix (voir la liste des lauréats 2018), pour laquelle les gagnants ou leurs représentants se sont fait remettre, dans la salle de musique de chambre, les trophées ICMA par les membres du jury. ...
francesco Piemontesi.

Emmanuel Krivine et le National dans les brumes debussystes

En cette année 2018 qui célèbre le centenaire de la mort de Claude Debussy, Emmanuel Krivine poursuit à la tête de l'Orchestre national de France, sur scène comme au disque (label Erato), son exploration de l’œuvre du compositeur français. Un orchestre français, conduit par un chef français, tous deux reconnus pour leur excellence dans ce répertoire, autorisaient tous les espoirs… Espoirs, hélas, cruellement déçus par une interprétation lourde et opaque ...
0885470010021_600

Hommage de Ragna Schirmer à Clara Schumann

Une passion de longue date pour Clara Wieck Schumann anime la pianiste Ragna Schirmer. Son dernier enregistrement aux côtés de la Staatskapelle Halle nous la présente à la fois comme compositrice et interprète. Après avoir enregistré les Variations sur un thème de Robert Schumann (Liebe in Variationen, Berlin Classics), la pianiste a choisi pour ce disque le Concerto en la mineur d'une toute jeune Clara Wieck. Il est associé au Concerto ...
Avec Vladimir Jurowski, le GMJO enchante Luxembourg

Avec Vladimir Jurowski, le GMJO enchante Luxembourg

Voir le Gustav Mahler Jugendorchester (Orchestre des Jeunes Gustav Mahler), fondé il y a trente ans par Claudio Abbado, est un enchantement toujours renouvelé. Comme tout orchestre, tous ses concerts ne sont certes pas toujours au même niveau, mais l'admiration et l'optimisme que suscite l'enthousiasme des jeunes musiciens, promotion après promotion, est une nourriture précieuse pour le mélomane sans cesse agressé par les sombres prévisions des déclinologues. Et cet orchestre d'élite attire ...
David Grimal /Disconnances mars 2010 © Jean-Louis Atlan

Les Dissonances se la jouent romantique à Dijon

Les Dissonances, orchestre sans chef animé par le très charismatique David Grimal, est toujours très apprécié par le public dijonnais, à cause de sa jeunesse et des élans qui rendent ses interprétations très visuelles et en chassent tout ennui. Le programme de ce soir, savamment dosé, encadre une œuvre difficile par deux autres qui sont plus séduisantes : ainsi l'audition du Concerto de Berg est en quelque sorte adoucie par Strauss ...
OPMC-2016-Kazuki-YAMADA-@-JC-Vinaj-OPMC-1-694x405

Le Printemps des Arts de Monte-Carlo met Ives et Mozart à l’honneur

Pour le deuxième week-end du Printemps des Arts de Monte-Carlo, le programme mettait l’accent sur Ives et Mozart, les deux compositeurs à l’honneur de cette édition d'un festival qui garde toujours un regard tourné vers la création contemporaine. Le jeudi 22 mars, Liana Gourdjia ouvre le concert avec la Sonate pour violon et piano n° 2 de Charles Ives, dans laquelle le goût du musicien américain pour les mélodies d’inspiration populaire ...
audite91441

Wilhelm Furtwängler au Festival de Lucerne

Découvrir encore à ce jour des enregistrements, inconnus ou presque, des concerts dirigés par Wilhelm Futwängler peut tenir du miracle. Et pourtant, de vieilles bandes radiophoniques sommeillaient encore et ne demandaient qu'à être publiées. Ce concert de 1953 à Lucerne offre l'aperçu d'un maestro rayonnant, arrivé au sommet de son art. Pendant plus de trente années, Wilhelm Furtwängler n'a cessé d'enregistrer pour le studio et encore plus au concert. Ces derniers ...
ozawa-argerich

Ozawa et Argerich, affiche prestigieuse au service d’un Beethoven traditionnel

L'image de couverture illustre bien le retour de deux légendes de la musique, au service d'un répertoire on ne peut plus balisé. Reflet de deux concerts donnés au Japon en 2017, le programme est interprété de façon irréprochable, mais sans surprise ni véritable originalité. Mito est une ville située au centre du Japon, à une centaine de kilomètres au nord de Tokyo. En 1990, pour célébrer l’inauguration du complexe culturel de ...
Claves

Premier disque avec orchestre pour Astrig Siranossian

Astrig Siranossian, dont le début chez Claves n’est pas passé inaperçu sur notre site, nous offre pour son deuxième disque des enregistrements où elle apparaît en tant que soliste dans les interprétations de la musique concertante de Khatchatourian et Penderecki sous la baguette d’Adam Klocek. Un répertoire intéressant, et toujours (trop) rarement joué. Le choix des œuvres présentées a sans doute été dicté par des considérations personnelles car, premièrement, la jeune ...
Isabelle Faust © Felix Brode 7

Schumann par le London Symphony Orchestra et Isabelle Faust

Lors de son concert parisien, le London Symphony Orchestra devait initialement accueillir la pianiste Maria João Pires qui, retirée des concerts, avait été remplacée par Piotr Anderszewski. Ce dernier, souffrant, a dû à son tour céder sa place à Isabelle Faust, qui a accepté de jouer au pied levé le Concerto pour violon de Schumann. Ce concerto écrit en 1853 est encore très rare au concert. Isabelle Faust, qui connaît bien ...
gautier-capucon-7-FelixBroede

À La Chaux-de-Fonds, d’âme à âme avec Gautier Capuçon

Salle comble pour la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds, et public comblé par un concert où l’investissement d’un chef, d’un soliste et d’un orchestre subliment la musique. Se présentant comme un orchestre à la programmation éclectique et singulière et reconnu par la presse comme l’un des orchestres les plus audacieux d’aujourd’hui, le Geneva Camerata (GECA) suscite bien évidemment la curiosité du chaland. Et pourtant, si le programme du concert semble ...
Inoubliable Requiem de Brahms par Haitink à Munich

Inoubliable Requiem de Brahms par Haitink à Munich

En pleine possession de ses moyens, Bernard Haitink offre un nouveau sommet musical au public munichois. Le concert de Bernard Haitink avec l'Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise revient chaque année avec une régularité métronomique ; ce n'est pas ce qu'on appelle une rencontre inédite, mais le triomphe tout aussi prévisible à la fin du concert ne doit pas faire illusion : si l'événement est prévisible, la richesse musicale et émotionnelle, ...
Journey-To-Mozart

Le voyage vers Mozart de Daniel Hope : original, mais un brin frustrant

Avec son « voyage vers Mozart », Daniel Hope ose un programme original et une thématique intéressante, malheureusement déparés par quelques arrangements douteux, auxquels on aurait préféré l'intégralité du Concerto de Mysliveček, dont ne figure que le mouvement lent. Soucieux de renouveler, voire dépoussiérer les programmes traditionnels du CD (deux ou trois concertos à la suite), certains solistes essaient de composer des ensembles variés autour d’une thématique donnée. Récemment, Daniil Trifonov proposait ...
swr_charles_koechlin_orchestre

Charles Koechlin : enfin la reconnaissance, grâce au SWR de Stuttgart

Pour honorer le 150e anniversaire de la naissance de Charles Koechlin, Naxos Allemagne réédite en deux coffrets tous les enregistrements du SWR music de ce grand compositeur français, initialement publiés par Hänssler Classic en disques séparés. Quel apprenti musicien n’a pas sinon étudié, du moins consulté l’imposant Traité de l’harmonie en trois volumes (1928) de Charles Koechlin (1867-1950), et pour les plus persévérants, son Précis des règles du contrepoint (1926), son Étude ...
Biennale Musiques en scènes 2018 - Crazy Week-end

Week-end so crazy à la Biennale Musiques en scène de Lyon

La Biennale Musiques en scène de Lyon en lien avec le Grame (Centre national de création musicale) décline le phénomène sonore sous toutes ses formes et « en état(s) limite(s) » (c'est le thème de l'édition 2018), au croisement des autres expressions artistiques et dans l'avancée des nouvelles technologiques : concerts, installations, spectacles multimédia quadrillent ce premier week-end de la dixième Biennale où le public lyonnais est venu en famille écouter, voir ...
sokhiev_c_marc_brenner

Tugan Sokhiev, d’une éblouissante noirceur dans Chostakovitch

De passage à la Philharmonie de Paris, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse et son directeur musical Tugan Sokhiev donnent une interprétation remarquable de la Symphonie n° 12 de Dimitri Chostakovitch. Le programme est totalement dédié au répertoire russe, comprenant deux œuvres bien connues, mais finalement assez peu jouées sur scène, le Concerto pour violon de Glazounov et la Symphonie n° 12 de Chostakovitch. Deux compositions dont la mise en miroir ...
lobgesang

Gardiner conclut son intégrale Mendelssohn

Avec cette symphonie-cantate étonnante et monumentale, Sir John Eliot Gardiner achève son cycle remarquable des œuvres symphoniques de Mendelssohn en quatre volumes, plus un éblouissant Songe d’une nuit d’été. Pour ce cycle Mendelssohn, le chef britannique a délaissé son Orchestre Révolutionnaire et Romantique et ses instruments anciens pour le rutilant Orchestre Symphonique de Londres, qu’il connaît parfaitement et fait sonner avec clarté, finesse et subtilité. Œuvre étrange que cette symphonie hybride formée ...
51N2hi6ul9L

Un nouvel opus de Nino Rota le symphoniste

Ce sixième volume continue d'explorer l’œuvre symphonique de Nino Rota sous la direction de Giuseppe Grazioli. Et la magie opère toujours. L'atout majeur de ce nouvel album est du côté des trois Symphonies, composées respectivement en 1935-1939, 1939-1943 et 1956-1957. Nino Rota se classifie, dans l'imaginaire collectif, comme compositeur de musiques de films. Ses autres productions restent moins connues, voire pas du tout. Il rejoint ainsi la destinée d'autres auteurs souvent ...
Herbert Schuch - Felix Broede (4)

Flagey Piano Days ou les folles journées bruxelloises

Pour leur édition 2018, les Flagey Piano Days de Bruxelles proposent un large éventail de répertoires et d’artistes autour du clavier roi, en n’oubliant ni le jazz, ni le répertoire contemporain, la musique de chambre ou concertante ou encore les masterclasses. Prospections de nouveaux répertoires Le pianiste belge Stephane Ginsburgh, grand défricheur de partitions inédites, offre un concert-présentation autour de son nouveau disque : il est consacré, en première mondiale, aux vingt-quatre ...
daniel_harding_odp_4julian_hargreaves

Daniel Harding inconstant dans Mahler

Jörg Widmann et Gustav Mahler seront au centre de la tournée que l’Orchestre de Paris doit entreprendre dans les prochains jours. Le concert de ce soir prend valeur de test avant le départ. Créé en 2015 par Paavo Järvi avec les mêmes interprètes, dans cette même salle, dédié à Antoine Tamestit, le Concerto pour alto de Jörg Widmann est une œuvre surprenante relevant plus de la performance scénique que du concerto ...
Muenchner_Philharmoniker__Valery_Gergiev__Helene_Grimaud_credit_Hans_Engels

Gergiev et Grimaud à Munich, festival de couleurs

Un concerto de Beethoven passionnant, un Petrouchka inhabituel : Valery Gergiev ne fait rien comme les autres, et cette fois, avec un plein succès. Tout fraîchement confirmé dans son poste de directeur musical des Münchner Philharmoniker (jusqu'en 2025), Valery Gergiev partage les esprits, ceux du public munichois, ceux de la critique, et même ceux des musiciens de l'orchestre. En entendant, pour entamer le concert, les Symphonies d'instruments à vent de Stravinsky ...
Kurt-Sanderling-Edition

Kurt Sanderling, accompagnateur des plus grands solistes russes

Révéré pour ses interprétations des symphonies de Beethoven, Chostakovitch ou Sibelius, Kurt Sanderling, réfugié en URSS pour fuir l’Allemagne nazie, a laissé de magnifiques gravures de concertos dans lesquels il accompagne les plus grands solistes russes de son temps. S’agissant de Guilels, Richter, Oïstrakh ou Rostropovitch, on comprend la richesse exceptionnelle du coffret d'archives qui nous est aujourd’hui proposé, malgré une présentation assez rudimentaire. Chassé d’Allemagne par la montée du nazisme, ...
at-BBC-Proms-2013-Photo-Chris-Christodoulou-21

Semyon Bychkov et le Concertgebouw inspirés par Chostakovitch

Semyon Bychkov à la tête de l'Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam, réalise à la Philharmonie de Paris une interprétation inspirée de la Symphonie n° 5 de Dimitri Chostakovitch. Une lecture qui contraste avec la pâleur et le peu d’intérêt du Concerto pour deux pianos de Max Bruch. On ne s’étendra pas sur le Concerto pour deux pianos de Max Bruch qui tire son peu d’attrait de sa rareté d’exécution et ...
 

tous les dossiers(1)