bandeau Res Musica

Musique symphonique

La redécouverte de Serge Nigg

La redécouverte de Serge Nigg

Présences 2004 Fondée sur une donnée littéraire, l’Axël posthume de Villiers de L’Isle-Adam, Visages d’Axël de Serge Nigg est à l’évidence une œuvre très pensée, l’écho d’une profonde réflexion métaphysique. Le compositeur élabore ici un drame sonore qui met en scène le monde réel et le monde occulte, comme si lui-même, happé par le vertige de la réclusion poétique, cherchait à combattre la tentation du repli par un geste artistique d’une ...
Sage Sibelius

Sage Sibelius

Il y a des jours, comme ça, où l’on sort de concert avec un diffus mais entêtant sentiment d’insatisfaction, sans que l’on puisse en trouver la véritable cause. Pourtant, on y était allé en confiance : un programme passionnant servi par des interprètes de très haut niveau. La technique du pianiste et le fondu orchestral étaient d’ailleurs admirables, mais… Peut-être des cors parfois faillibles, ou un timbalier déchaîné qui démarre ...
Présences Démesurées

Présences Démesurées

Festival Présences 2004 Démesure du programme avec pas moins de quatre créations mondiales, dont deux très attendues (Hersant et Connesson), pour un concert d’une durée totale de deux heures un quart. Démesure du public enfin qui, une heure avant le concert, avait rempli intégralement la salle Olivier Messiaen de Radio France, avec en outre une affluence notable de la presse internationale, le tout pour un service d’ordre et un service de presse ...
Concert d’ouverture ; Honneur aux dames !

Concert d’ouverture Présences 2004: Honneur aux dames !

Festival Présences 2004 S’il fallait trouver un fil conducteur à ce concert d’ouverture, le public aurait pu naturellement évoquer la femme et ses multiples facettes — écrivain, inspiratrice, compositeur, interprète et même instrumentale ! Prélude idéal ? Sunleif Rasmussen nous offre une création en commande pour chœur d’enfants initialement (mais des jeunes filles ce soir-là) et orchestre inspiré d’un poème « dans les habitations de la mort » de l’écrivain Nelly Sachs (1891-1970). Même si cette ...
Brelan d’As !

Brelan d’As !

Bamberger Symphoniker En l’espace de moins de deux mois, c’est, avec ses trois orchestres-phares, le gratin symphonique sud-allemand que Dijon aura produit en son Auditorium. En effet, après le S.W.R. Orchester (Michael Gielen) le 11 décembre dernier, et avant l’Orchestre symphonique de la radio bavaroise (Mariss Jansons) le 4 février prochain, le Duo/Dijon nous convie, ce 27 Janvier, à l’écoute du Bamberger Orchester. Un orchestre à la tête duquel ont déjà ...
Muti il Divino

Muti dirige la Symphonie funèbre et triomphale de Berlioz

Le théâtre des Champs Elysées affichait complet ce Jeudi 14 Janvier pour accueillir Riccardo Muti à la tête de l’Orchestre National de France : à l’affiche, un programme plutôt atypique, sans soliste, faisait résonner les derniers échos, ô combien porteurs, de l’hommage à Berlioz célébré durant l’année 2003 avec tous les honneurs dus à ce génie tourmenté. (Cette rétrospective ne s’achèvera d’ailleurs qu’en Mars 2004 avec l’opéra Béatrice et Bénédict donné ...
Parce que Dusapin !

À Quia, pour piano et orchestre : parce que Dusapin !

Pascal Dusapin est à quarante-neuf ans le compositeur français le plus apprécié de sa génération. Que ce soit par la critique ou le public, ses œuvres sont largement applaudies. Les salles n’hésitent pas à le programmer, et les éditeurs lui font confiance en l’enregistrant régulièrement ; puis en le diffusant par les réseaux les plus porteurs. Si le musicien a atteint cette notoriété en France, il ne le doit pas seulement ...
Le Testament du Docteur Fricsay

Le Testament du Docteur Fricsay

Juin 1960. Souffrant depuis déjà trois ans d’un cancer de l’estomac, Ferenc Fricsay se sait condamné. Un an plus tôt, une opération a déjà failli lui ôter la vie et, depuis, la douleur est devenue telle qu’il sait que, bientôt, il ne pourra plus diriger. Il abandonnera la baguette après un dernier concert en 1961 et mourra, après deux ans d’une terrible agonie, le 20 février 1963. Lui qui a ...
La quête du sublime

Christoph Eschenbach et Mahler, La quête du sublime

Pour son premier concert de l’année 2004, l’Orchestre de Paris, sous la direction de son chef permanent Christoph Eschenbach, donnait les 7 et 8 Janvier la troisième symphonie en ré mineur de Gustav Mahler, monument du répertoire orchestral que le chef d’orchestre aborde avec une aisance de grand seigneur. Il dirige par cœur sur une durée de près de deux heures en laissant à peine le temps au public de ...
Un gentilhomme à la baguette

Un gentilhomme à la baguette

Armin Jordan Loin des tapages médiatiques et de leurs gloires surfaites, deux très grands chefs de tradition germanique ont honoré les orchestres parisiens de leur présence en cette fin de décembre 2003 : le Munichois Wolfgang Sawallisch à la tête de l’Orchestre de Paris, et l’Helvète Armin Jordan avec le Philarmonique. Beaucoup de points communs entre les deux, malgré les neuf années qui les séparent : ils dirigent assis, les gestes sont sobres, la ...
Claire-Marie Le Guay interprète Franz Liszt

Claire-Marie Le Guay interprète Franz Liszt

Encore ces deux concertos de Liszt, pourront dire les mauvaises langues. Et pourtant, nous sommes toujours dans l’attente d’une version pouvant donner une alternative à l’exceptionnelle lecture de Sviatoslav Richter dirigé par Kondrashin (Juillet 1961 : CD Philips). Nombreuse sont pourtant les réussites discographiques (Claudio Arrau et Alfred Brendel (Philips), Samson François (EMI), Lazar Berman (DG) et bien d’autres encore) mais aucun n’a su faire montre d’une telle passion, d’une telle ...
À quelque chose…Mahler est bon !

À quelque chose…Mahler est bon !

Michael Gielen et le Südwestrundfunk C’est en effet « quelque chose » et même plus, que le Südwestrundfunk Sinfonie Orchester de Baden-Baden / Freiburg a offert ce 11 décembre 2003, à l’Auditorium de Dijon : un concert que l’auditoire n’oubliera pas de sitôt. Ce remarquable ensemble — notoirement voué à la musique contemporaine — ne méprise pas pour autant la tradition classique : Haydn, Mozart, Beethoven. Il s’est efforcé, bien avant la tendance « réhabilitation » ou ...
Vengerov, mozartien inspiré

Vengerov, mozartien inspiré

Il planait sur ce concert comme une malédiction : le chef initialement prévu, Philippe Jordan — annoncé partout comme l’un des possibles successeurs de Michel Plasson — étant souffrant, devait être remplacé par Jaap van Zweden… lui même indisposé. C’est donc Ion Marin qui fut appelé au dernier moment. Quelques aléas aussi pour le programme, qui prévoyait originellement le Concerto pour violon de Beethoven et la Quatrième symphonie de Mahler. Mais qu’importe ...
Hommage à Richard Strauss

Hommage à Richard Strauss

Myung-Whun Chung et l’Orchestre Philharmonique de Radio France Dans le cadre de son cycle autour de Richard Strauss, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, après avoir proposé il y a quelques mois au public parisien les Quatre derniers lieder, Mort et Transfiguration et Till l’Espiègle, a poursuivi cet hommage en nous conviant à une merveilleuse soirée placée sous le sceau de la grandeur avec Don Juan, quatre lieder extraits de l’opus 68 ainsi ...
Dialogue de la musique ancienne et de la musique moderne

Dialogue de la musique ancienne et de la musique moderne

De Weber à Kœring Curieux programme qui, sous le couvert d’une vague thématique « Berlioz et ses contemporains » nous a fait entendre des compositeurs d’époques et de styles variés — Weber mort alors que Berlioz, à 23 ans, n’avait encore rien composé ; et le tout à fait contemporain (pour nous!) René Kœring s’inspirant d’Onslow – le tout dans des œuvres d’intérêt très inégal. L’œuvrette de Weber, pur divertissement galant, et la Troisième symphonie ...
Le Diable et le bon Dieu

Le Diable et le bon Dieu

Auditorium, Alexander Dmitriev, Vladislav TchernouchenkoPour ce programme réunissant trois grands noms de la musique russe, auxquels viennent s’ajouter ceux des interprètes communément associés à ce répertoire, l’Auditorium de Dijon retrouve le plein d’affluence. De Moussorgski, cette Nuit de la Saint-Jean n’est autre que la version originale (1867) – et rarement jouée — d’une Nuit sur le Mont Chauve. Nous citons, là, l’œuvre instrumentale la plus connue et la plus populaire ...
tomasi-275x4751

Un événement peut en cacher un autre

Figure Méditerranée II à Radio-France Curieux concert des « Figures Méditerranée II » puisque les œuvres de deux compositeurs élevés auprès de la Mare Nostrum (Rossini et Tomasi) étaient suivies de la création mondiale du dernier opéra contant l’adolescence dauphinoise de Berlioz écrit par le compositeur messin Gérard Condé et le journaliste lillois Christian Wasselin… Les sonate a quattro de Gioachino Rossini sont à l’origine prévues pour 4 cordes solistes dans la disposition particulière de ...
Pierre-André Valade interprète Gérard Grisey

Pierre-André Valade interprète Gérard Grisey

Volcans Acoustiques à la Cité de la Musique Salle comble à la Cité de la Musique, lors de ce concert central du cycle « Champs Acoustiques », pour les Espaces Acoustiques de Grisey ; rarement donnés en intégralité en public, tant l’œuvre et son propos sont ambitieux. Prologue pour alto seul ouvre le bal. Les solistes de l’Ensemble InterContemporain sont plongés dans le noir, tandis que Christophe Desjardins, situé à l’extrémité de la scène, joue ...
La Vie d’un Poète

Raretés « massenétiennes » à l’Oratoire du Louvre

Massenet, musicien de l’âme féminine ? En tout cas, un « juste », un humaniste dont le regard pénétrant respire l’humanité, partagé (sauf notables exceptions) entre la putain, la mère dont la Vierge, femme d’entre toutes les femmes ! Gourgandines, courtisanes, séductrices, novices délurées, filles perdues ont la part belle dans l’univers de ce mélodiste sans pareil : Salomé, Manon, Sapho, Thaïs, Dulcinée... Toujours des personnages ambivalents, tiraillés par des émotions contradictoires. Le combat avec le ...
Midori interprète Mendelssohn et Bruch

Midori interprète Mendelssohn et Bruch

Née à Osaka en 1971, Midori Goto Seiler devient à dix ans l’élève privilégiée de Dorothy Delay à la Julliard School de New-York. Sa Chaconne de Bach a ébloui cette grande dame de l’enseignement du violon. Et, c’est avec son interprétation du Concerto pour violon N° 1 de Paganini avec le Philharmonique de New York dirigé par Zubin Mehta que démarre la carrière de cette enfant prodige du violon. Nous ...
Furtwängler dirige Beethoven (enregistrements de 1943 à 1949)

Furtwängler dirige Beethoven (enregistrements de 1943 à 1949)

La société musicale Wilhelm Furtwängler, existant depuis plus de trente ans, a permis de sortir de l’ombre des enregistrements miraculeusement conservés dans les maisons radiophoniques de toute l’Europe. C’est un travail de longue haleine qui demande parfois des années de négociation pour obtenir les autorisations de reproduction. Aussi, lorsqu’un coffret est enfin disponible, cela crée l’événement et c’est toute une équipe qui est récompensée. Il s’agit aujourd’hui des enregistrements des années ...
Présences nordiques à Radio France

Présences nordiques à Radio France

Richard Dubugnon, Magnus Lindberg et Jean Sibelius Mettant en scène deux compositeurs finlandais, Magnus Lindberg et Jean Sibelius, et une création mondiale de Richard Dubugnon, ce concert de Radio France s’apparente à une avant-première du prochain festival Présences 2004. Son directeur René Koering a, en effet, exprimé son souhait parmi d’autres de mettre en valeur la musique nordique dans la programmation de cette saison musicale. Né à Lausanne en 1968, le jeune ...
Le maestro aux mains nues et le clavier bien inspiré

Le maestro aux mains nues et le clavier bien inspiré

Kurt Masur La venue, en mai dernier, des Berliner Philharmoniker, qui consacra s’il en était besoin l’Auditorium de Dijon, confère à cet « espace symphonique qualitativement privilégié » une sorte de label étoilé. Aussi, les mélomanes dijonnais, comme bien d’autres venus d’ailleurs, ne ressentent-ils plus automatiquement comme un événement la présence en la cité des Ducs d’un orchestre de quelque renom que ce soit. Oui, mais voilà : le National de France qui présida, ...
Maxim Vengerov  - Violon « champagne » et sanglots longs…

Maxim Vengerov – Violon « champagne » et sanglots longs…

De la célébrissime Symphonie Espagnole de Lalo, au luxueux bis de concert que peut constituer le Tzigane de Ravel (mais c’est tellement plus que cela!) — en passant par le troisième Concerto de Saint-Saëns —, les violonistes « démonstratifs », soucieux d’asseoir ou conforter leur réputation ont fait trois de leurs chevaux de bataille. Maxim Vengerov, pour qui ces trois œuvres ne constituaient pas un passage obligé dans l’optique précitée, relève cependant ...
Le feu sous la glace

Tugan Sokhiev, le feu sous la glace

Ce concert était l’occasion de faire la connaissance du jeune chef Tugan Sokhiev, élève du fameux pédagogue Ilya Musin puis de Yuri Temirkanov, actuel directeur musical de l’Opéra du Pays de Galles, chef principal de l’orchestre symphonique de Russie et directeur artistique de l’orchestre philharmonique de l’Ossétie du Nord (il est né à Vladikavkaz, capitale de cette petite république du Caucase). Dès l’ouverture de La Grande Pâque russe Tugan Sokhiev impressionne ...
Asher Fisch

Asher Fisch en ouverture de la saison de l’orchestre du Capitole

La succession de Michel Plasson ne semblant pas encore décidée, cette saison 2003/2004 de l’orchestre du Capitole s’annonce comme une valse des prétendants, la plupart des concerts étant assurés par de jeunes chefs à la notoriété encore fraîche. Mais le mélomane ne s’en plaindra pas forcément, l’accent étant alors mis sur la diversité de la programmation qui permettra de revisiter certains « tubes » finalement peu entendus à Toulouse (quatrième symphonie de ...
Une merveille au côté d’Emmanuel Krivine et de l’Orchestre National de France

Ingolf Wunder, une merveille au côté d’Emmanuel Krivine

Il est des soirées musicales dont on pressent dès les premières notes qu’elles s’inscriront sous le signe de l’exceptionnel. Jeudi 16 octobre, dans le cadre du théâtre des Champs-Élysées il nous a été donné d’en vivre une dont la mémoire restera longtemps illuminée. Tout avait commencé avec Berlioz (au passage, avez-vous noté qu’après quinze ans de commémorations, toutes plus sinistres les unes que les autres, celle-ci ne cesse de nous ...
Carl Nielsen [1865 – 1931] - La Sirène est italienne

Carl Nielsen, la Sirène est italienne

L’Orchestre National de Montpellier s’est évertué, depuis sa création, pour notre plus grande soif de connaissance, à choisir des compositeurs ou des oeuvres peu connus en France. Cette initiative pédagogique nous a, par exemple, permis d’entendre un des tout premiers opéras de Puccini, « Edgar ». Cette fois, il s’agit de l’enregistrement réalisé le 9 novembre 2001, salle du Corum à Montpellier, du Concerto pour violon op. 33 et de la Première ...
Waldbuhne in Berlin - La nuit américaine

Waldbuhne in Berlin – La nuit américaine par Simon Rattle

Le concert en plein air à la Waldbühne de Berlin est une tradition estivale que le Philharmonique et le public berlinois ne rateraient pour rien au monde. L’ambiance chaleureuse, populaire, décontractée - la musique se vit avec un bonheur qui fait plaisir à voir et à entendre - est contagieuse. C’est bien ce qui se dégage de ce DVD qui restitue cette « Nuit Américaine » ensoleillée de 1995, malgré la platitude ...
Doctor Jordan and Mister Hyde

Philippe Jordan & Felicity Lott, Doctor Jordan and Mister Hyde

Le programme de ce 10 Octobre au Théâtre des Champs-Élysées constituait, pour l’Orchestre Philharmonique et son jeune chef invité, un très périlleux diptyque dont les protagonistes ne sont pas sortis indemnes. A trop vouloir s’approprier à la hussarde des antagonismes, le rejeton d’Armin Jordan n’a non seulement convaincu personne de son charisme ; mais a un tantinet obéré une image déjà flatteuse dans la confrérie. Pour tout dire, la seconde partie ...
 

Baniere-clefsResMu728-90-2b