bandeau Res Musica

Musique symphonique

Magie et banalité

Orchestre de Paris et Tabea Zimmermann Le Hongrois Béla Bartok (1881-1945) et le Russe Serge Rachmaninov (1873-1943), deux contemporains que huit ans séparent, mais assurément à des années lumières l’un de l’autre. Le premier, qui appuie sa création sur les traditions les plus anciennes, les musiques ethniques, n’a eu de cesse, sa vie durant, d’élaborer un univers qui lui était propre mais qui fut en vérité particulièrement porteur d’avenir. Le second, ...

Chostakovitch conformiste

Yuri Temirkanov dirige l’ONCT Successeur plus ou moins contesté du mythique et despotique Evgueny Mravinsky à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, Yuri Temirkanov apparaît, au travers d’enregistrements parfois décevants, comme un chef estimable mais inégal, particulièrement dans le répertoire illustré par son célèbre prédécesseur. Il était donc extrêmement tentant, alors que ce chef ne s’était pas produit depuis longtemps à la tête d’un orchestre français, de jauger le bien-fondé ...

Décision et pulsation

Kaufmann / Giraud / Markku / Bernstein Salle comble pour ce concert gratuit de l’une des trois principales formations musicales du ministère de la Défense (avec l’orchestre de la Garde Républicaine et le chœur de l’Armée Française) précédé d’une « Batterie Napoléonienne » garantie d’époque, avec fausses moustaches et bonnets à poils. Le programme s’ouvrait sur un arrangement du finale de la Symphonie « Du nouveau monde » d’Antonin Dvorak rendu assourdissant ...

Christian Thielemann dirige le Philharmonia, graine de Karajan

Points d'orgue du printemps de Baden-Baden, les deux concerts du Philharmonia Orchestra de Londres ont mis en exergue l'énigmatique Christian Thielemann dont la personnalité plus ou moins contestée, surtout en France, fait l’admiration des Allemands depuis qu’il participe activement aux destinées artistiques du Festival de Bayreuth. Un mètre quatre vingt sept, une bonne centaine de kilos, un menton carré agrémentant un visage de poupon, toutes les caractéristiques du chef allemand en ...

Le Rêve d’Alfred Bruneau, mythe ou réalité ?

Claude Schnitzler Grand moment à la Maison de la Radio ce samedi 15 mars avec la reprise d’un opéra (en version de concert) oublié d’un compositeur plus présent dans les encyclopédies que sur les affiches. La précédente exécution de ce Rêve remonte à 1964 grâce à… l’ORTF. La dernière représentation scénique date de 1947 à l’Opéra de Paris. Curieux destin pour cette œuvre créée avec succès en 1891, année « maudite ...

Erotisme mystique

Le traditionnel week-end de concerts gratuits de Radio-France était consacré ce mois-ci aux « Figures érotiques ». Ainsi avons-nous pu poursuivre notre parcours initiatique de curiosités toutes aussi réjouissantes que diverses avec, notamment, la Carmen-suite de Rodion Chédrine et deux opéras en version concert, Sancta Susanna de Paul Hindemith et Le Rêve d’Alfred Bruneau (voir pour ce dernier ouvrage l’article de Maxime Kaprielan). Le compositeur russe Rodion Chédrine (1932) est également ...
Méhul Ouvertures

Ouvertures de Étienne Nicolas Méhul

La firme ASV et l’orchestre de Bretagne dirigé par Stefan Sanderling nous gratifient d’un enregistrement de neuf ouvertures de Etienne-Nicolas Méhul. En cette année Berlioz, il est précieux de pouvoir écouter ces œuvres qui sont, avec celles de Lesueur, le creuset du génie berliozien. Méhul souffre de son étiquetage de musicien de la Révolution, du Consulat et de l’Empire et résonne, pour beaucoup à nos oreilles, comme le compositeur du ...

Puck et Titania à Leipzig …

Il s’agissait ce soir-là du concert de clôture du cycle consacré par Kurt Masur et l’Orchestre National de France à Felix Mendelssohn. Déjà en 2002, lors de son arrivée à la tête de l’Orchestre National de France, le chef allemand avait eu une initiative similaire en dirigeant une intégrale des symphonies de Ludwig van Beethoven. Felix Mendelssohn, cet « enfant béni des dieux », dont la vie fut plutôt courte, mais féconde, est ...

Les Envoûtements Symphoniques ou itinéraire de Mandarins Merveilleux

Festival Présences 2003 La Musique Contemporaine traîne encore après elle une réputation d’esthétique singulière réservée à une élite ou caste d’une engeance non moins singulière, se délectant de sons tortueux, triturés, torturés. En génial visionnaire, Offenbach lui-même, avec son musicien de l’avenir, a stigmatisé les dérives, impostures et autres charlataneries prétentieuses, lesquelles malheureusement accaparent certains cénacles festivaliers prestigieux. Ainsi l’on peut citer Manca cru 2001, à la sidérante thématique sidérale, construite ...

Sa Staatskapelle de Berlin

Daniel Barenboïm Fortement impressionné et ému d’avoir reçu le prix de la tolérance le jour précédent, Daniel Barenboïm était manifestement en forme lors de son concert à Baden Baden. Conduisant la 4ème de Schumann et l’inusable 1ère de Brahms, il a donné au mot classique de vraies lettres de noblesse… L’attaque de la 4ème est franche, ample et situe d’emblée le Schumann de Barenboïm : sobre et chaleureux, romantique et construit. Sans rentrer ...

Cuisine et Sentiments

Alan Gilbert / Emanuel Ax Ce premier concert du week-end Radio-France sur les « Figures Sentimentales » comprenait un événement particulier avec la création française du récent concerto pour piano et orchestre du compositeur polonais Krzysztof Penderecki (né en 1933) Penderecki fait partie de ces musiciens européens comme Arvo Pärt ou Henryk Gorecki qui, après avoir été plutôt dans la mouvance de l’avant-garde musicale dans les années 1960, ont progressivement remodelé leur style vers ...

Pauvre Clown ?

Festspielhaus de Baden Baden A la tête d’un Orchestre de la Radio de Stuttgart qui prend peut-être son mal en patience, Sir Roger Norrington a donné son concert de la Saint-Sylvestre à Baden Baden pour y exécuter Beethoven... pourtant entouré de l’affection des siens! Grimaces, gesticulations et positionnement hors normes étaient au programme de ce « couronnement de l’ego » « Cet homme est un âne » avait dit un musicien de Cleveland ...

Brouillard anglais.

On ne pouvait que se réjouir d’entendre ce très beau programme de musique anglaise, maintenant relativement popularisée par l’enregistrement mais encore trop rarement représentée en concert dans les salles françaises, d’autant que la présence de Yan-Pascal Tortelier, directeur de l’orchestre d’Ulster puis de l’Orchestre philharmonique de la BBC, semblait une caution solide. La Fantaisie sur un thème de Tallis de Vaughan-Williams, l’un de ses premiers chefs-d’œuvre, est à bien des égards ...
Arnold Schœnberg - Les Gurrelieder, ou l’apothéose du Post-Romantisme

Arnold Schoenberg – Les Gurrelieder, ou l’apothéose du Post-Romantisme

Cette partition démesurée, tonale, utilisant toutes les ressources de la gamme chromatique, comblera les amateurs du gigantisme orchestral, aux couleurs lyriques post-wagnériennes, aux houles écumantes ; ainsi que ceux que le nom de Shœnberg rebutent encore, le réduisant trop souvent au fondateur de la technique sérielle. Outre La Nuit Transfigurée d’inspiration brahmsienne, ce compositeur protéiforme est l’auteur, entre autres, de deux ouvrages de haute volée, représentatif de sa première esthétique : le somptueux ...

Festival de pianistes accompagnés

Fedor Glushchenko / John Lill / Josep Colom Deux grandes pointures du clavier sont récemment venues se produire à Strasbourg. John Lill et Josep Colom se sont illustrés dans Grieg et Prokofiev sous la direction de chefs charismatiques. Leif Segerstam dirigeait John Lill dans son style aussi emphatique que sa personne. C’est que le bouillant chef du Nord semble sorti d’un Astérix et présente un physique de Viking touchant et imposant. Avant ...
Wilhelm Furtwängler en 1951

La direction d’orchestre, origines, chefs, et écoles nationales

I. ORIGINE On sait que, dès l’Antiquité, les chœurs sont dirigés par l’un des chanteurs qui marque les mouvements de la mélodie avec la main, tandis que le coryphée scande la mesure du texte avec ses pieds chaussés de bois ou de fer. Au Moyen âge, les chefs de chœur, pour se distinguer, tiennent un bâton, signe de leur fonction, dans la main gauche tandis qu’ils marquent les temps de la ...

Michael Tilson Thomas et la Symphonie n° 9 de Mahler

Michael Tilson Thomas et le London Symphony orchestra ont donné au Festspielhaus de Baden-Baden une Neuvième de Mahler proche de la perfection absolue sur le plan instrumental, à laquelle il ne manquait qu’un supplément d’âme pour entrer dans les annales. Soyons justes : dans le dernier mouvement, le chef américain atteignait au sublime, prenant la juste mesure d’une œuvre dont les prémonitions morbides sont bien connues du public et voulues par Mahler. ...

Les fresques sonores d’Ashkenazy

Orchestre de la Philharmonie Tchèque La venue du mythique orchestre de la Philharmonie Tchèque est l’un des temps fort de cette année culturelle franco-tchèque. Cette phalange prestigieuse, qui a vu défiler Vaclav Talich, Rafael Kubelik ou encore Charles Mackerras, actuellement dirigée par Vladimir Ashkenazy, est venue donner une série de concerts à la Cité de la Musique. Au programme de cette deuxième prestation : une œuvre du plus francophile des compositeurs tchèques, ...

« Ravel en fusion » (ou « Hélène et le glaçon »)

Hélène Grimaud / Yan-Pascal Tortelier On connaît le tempérament artistique très entier d’Hélène Grimaud, son jeu passionné et parfois extraverti, qui, s’il lui vaut des succès dans le répertoire romantique, n’était peut-être pas un sûr garant de sa réussite dans une musique aussi pudique et sobre que Ravel. Ravel, généralement peu loquace sur ses propres œuvres, a pourtant laissé quelques phrases fort intéressantes sur ce Concerto, dont il plaçait la composition sous ...

Mahler brille de mille feux.

Michael Gielen Pour fêter les cinquante ans du Land de Bade-Wurtemberg, les forces vives de ce land allemand se sont réunies pour donner une Symphonie des mille de Mahler qui fera date dans l’histoire de cette œuvre. Ils n’étaient pas mille, mais près de cinq cents, tant il est vrai que le chiffre colossal et symbolique n’est jamais atteint pour cette œuvre. Après avoir écrémé les meilleurs éléments orchestraux et vocaux de ...

Kissin, nouvelle icône du piano ?

John Nelson / Evgueni Kissin La venue en France d’Evgueni Kissin, nouvelle star internationale du piano, a déclenché dans les médias de tout poil un vent de panégyriques sans guère de précédent. Il ne s’agit nullement ici de faire le procès d’une presse parfois bien complaisante à l’égard de certains génies autoproclamés, ni de nier qu’Evgueni Kissin soit un pianiste considérable, technicien sans grand rival et artiste sincère. Mais force est ...

Les affinités électives de la Suède et de l’Europe centrale…

Alan Gilbert / Nicolaj Znaider Il en est des grands orchestres comme du reste : les meilleurs ne sont pas forcément ceux dont on parle le plus.. L’orchestre Royal Philharmonique de Stockholm, placé sous la baguette d’Alan Gilbert, chef principal et directeur artistique de l’orchestre depuis le 1er janvier 2000, l’a démontré de manière éclatante, ce soir-là, à Pleyel... Depuis sa fondation en 1902 - l’orchestre célèbre son centenaire cette année - cette phalange ...

James MacMillan & Thierry Escaich : L’Orchestre de Bretagne à la Maison de Radio France.

Programme très séduisant de l’Orchestre de Bretagne à la Maison de Radio France : mélange deux jeunes compositeurs actuels, Escaich et MacMillan, à un « classique » du 20ème siècle, Britten, dans deux de ses œuvres de jeunesse les plus réjouissantes. C’est James MacMillan lui-même qui dirigeait l’orchestre venu se produire à Paris. Mais ce concert a surtout été l’opportunité d’entendre l’une des toutes dernières œuvres de Thierry Escaich : son concerto pour trompette ...

Nouveau départ pour l’OCNT.

Gérard Caussé Si l’on pouvait avoir quelques inquiétudes sur le devenir de l’Orchestre de chambre de Toulouse après le départ de son précédent directeur musical, Alain Moglia, au terme d’une saison critiquée, et à bien des égards critiquable, on est heureux de retrouver aujourd’hui les musiciens fidèles à leur poste pour fêter le cinquantième anniversaire de la formation. Il faut dire que les programmations à venir ont de quoi faire dresser l’oreille, ...

Jukka-Pekka Saraste / Julia Fischer

Orchestre National du Capitole Plutôt qu’avec un précédent concert bien peu représentatif du niveau des musiciens, où Michel Plasson s’était contenté de survoler Richard Strauss et Mahler, on peut considérer que c’est avec la venue à Toulouse de Jukka-Pekka Saraste qu’a véritablement commencé la saison de l’orchestre du Capitole. Il faut d’abord saluer les progrès constants de la formation toulousaine, dans des conditions souvent difficiles. En effet, la surcharge de travail notoire d’un ...

La dernière ligne droite

Jan Latham-Koenig / Sophie Mautner Jan Latham-Koenig entame sa dernière saison à la tête de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg. En concert inaugural, il a proposé un programme classique bien en place et qui valorisait surtout la pianiste Sophie Mautner, merveille de souplesse et de musicalité. L’ouverture de La Consécration de la maison de Beethoven est toujours une bonne manière d’ouvrir un concert, tant son style est festif, puissant, valorisant pour l’orchestre et ...
Franckement bon

Franckement bon

Jan Latham-Koenig va quitter le Philharmonique de Strasbourg à la fin de la saison au terme d’une collaboration qui n’a pas atteint tous ses objectifs. Le projet initial prévoyait des enregistrements à flux constant : Un CD César Franck a enfin vu le jour. L’Orchestre de Strasbourg reprend ses enregistrements interrompus depuis quelques années, de par la volonté de ses directeurs musicaux et en raison d’un marché du disque morose. Voici quelques ...

Hommage à Dutilleux et Daniel-Lesur.

Figures d’ouverture à Radio France Les 13, 14 et 15 septembre derniers étaient l’occasion du premier week-end de concerts gratuits de Radio France, week-end consacré aux « Figures d’ouverture ». Un petit rappel du principe de ces week-ends : une série de concerts gratuits donnés par les quatre formations de Radio France (le National, le Philharmonique, le Chœur et la Maîtrise) auxquelles se joignent des formations de jazz et de musiques traditionnelles. Au ...
Mutter-Masur : Chambre séparée.

Mutter-Masur : Chambre séparée.

Plus de vingt ans après, Anne-Sophie Mutter revient au concerto de Beethoven qu’elle avait gravé avec Karajan. La tentative est prenante et la démarche de la violoniste aurait été portée au sublime si le chef avait partagé ses vues ! Elle n’avait pas vingt ans lorsque Karajan lui proposa le roi des concertos pour violon, mais sa carrière avait pris un élan si foudroyant et sa maturité était si grande que personne ...
Le dernier Escaich et John le sentimental.

Le dernier Escaich et John le sentimental

Septembre est le mois des rentrées : rentrée littéraire et rentrée musicale entre autres. Mais quand on voit la différence de traitement médiatique entre ces deux événements, on peut constater le retard en matière musicale dans la culture générale française. Mais réjouissons-nous, ce mois de septembre est l’occasion de découvrir en première discographique deux œuvres contemporaines que j’attendais avec beaucoup d’impatience : la cantate Le Dernier Evangile de Thierry Escaich et la pseudo-symphonie ...
 

Baniere-clefsResMu728-90-2b