unnamed

Musique symphonique

Gil Shaham_(c)_Luke Ratray_3

Gil Shaham exceptionnel dans le Concerto de Tchaïkovski

Pour son retour au pupitre de l’Orchestre de Paris, Manfred Honeck propose un programme autour d’œuvres de l’Est. S'ouvrant par un Concerto pour Orchestre de Lutosławski, il se termine par une Fantaisie sur Rusalka de Dvořák arrangée par le chef lui-même. Le grand moment du concert reste cependant le Concerto pour violon de Tchaïkovski, exceptionnel sous l’archet de Gil Shaham. Composé entre 1950 et 1954 à la fin de l’ère stalinienne, ...
b_1_q_0_p_0

Déconcertante évolution esthétique d’Isabelle Faust dans Mendelssohn

L’évolution d’Isabelle Faust vers un style de jeu historiquement informé conduit la grande violoniste allemande à des choix esthétiques pour le moins surprenants et bien peu convaincants. Son concerto de Mendelssohn est une réelle déception, qui contraste avec la réussite de la symphonie figurant sur le même disque. Voici un disque déconcertant. Nul plus que l’auteur de ces lignes n’admire Isabelle Faust, dont certains enregistrements antérieurs, notamment les sonates et partitas ...
scriabine_symph2_petrenko

Scriabine par Vasily Petrenko et l’Orchestre philharmonique d’Oslo

Pianiste exceptionnel, maître de la miniature inspiré par Chopin, Alexandre Scriabine s’oriente vers un langage plus radical au début du siècle.  Sa musique orchestrale - mais pas que - témoigne d’une personnalité inhabituelle et hors norme. Son Concerto pour piano en fa dièse mineur de 1897 inaugure son travail orchestral d’importance. S’il n’est pas encore l’immense novateur à venir, il fait preuve, au-delà de certaines maladresses, d’un raffinement et d’un brillant ...
Huber-Juon

Deux concertos pour violon inédits par Maria Solozobova

Superbe découverte de deux concertos romantiques de compositeurs suisses, inédits, mais dignes de figurer au répertoire, dans une interprétation de grande classe de la violoniste Maria Solozobova. Un disque passionnant et remarquable. Superbe révélation en effet que ces deux concertos inédits dus à des compositeurs romantiques suisses peu connus chez nous et qui puisent leur inspiration dans les grands chefs-d'œuvre qui les ont précédés. Plutôt que de rabâcher les pages les ...
Stravinsky. Rattle. Hannigan

Barbara Hannigan émouvante dans Berg, explosive dans Ligeti

Si le Sacre du printemps d’Igor Stravinsky constitue le cœur de cet enregistrement, c’est pourtant par les Six Pièces pour orchestre d’Anton Webern et par la remarquable interprétation de Barbara Hannigan dans le Wozzeck d’Alban Berg et les Mystères du Macabre de György Ligeti, qu’il acquiert son indiscutable intérêt. Un programme moderniste qui permet d’apprécier les énormes capacités d’adaptation et la qualité superlative du LSO sous la baguette de Sir ...
BPhil_021217_Haitink_010

Neuvième de Mahler par les Berliner Philharmoniker et Bernard Haitink

En prenant trois soirs l’orchestre de Simon Rattle pour y diriger la Symphonie n° 9 de Gustav Mahler, Bernard Haitink ne parvient pas à adapter le jeu des Berliner Philharmoniker à son style et livre une lecture sans force, émaillée d’effets entendus habituellement avec le chef britannique et jamais auparavant avec lui. Même avec des noms idéaux au programme, le résultat d’un concert peut fluctuer du génial au passable. Malheureusement, le ...
Web Fabiàn Paniselo et Ema Alexeeva Manca 2017 (c) Philippe Déjardin

Concert inaugural du Festival Manca de Nice sur la scène de l’Opéra

Avec cinq concerts et trois créations mondiales, commandes du Centre national de création musicale (CIRM), l'édition 2017 du Festival Manca de Nice s'affiche sous le titre d'Empreintes. D'une haute tenue, le concert inaugural, en partenariat avec l'Opéra et l'Orchestre Philharmonique de Nice, met en perspective deux générations de compositeurs d'aujourd'hui, Allain Gaussin et Philippe Leroux, coudoyés par Alban Berg et son concerto pour violon « à la mémoire d'un ange », invitant sur ...
paavo jarvi

Paavo Järvi, un retour en demi teinte face à l’Orchestre de Paris

Un retour sans doute trop attendu que celui de Paavo Järvi, pour un soir à la tête de son ancien orchestre en tant que chef invité. Une attente trop prégnante, trop espérée du public et des musiciens, dans un programme taillé sur mesures pour le chef estonien, convoquant Sibelius et Chostakovitch. Le Concerto pour violon de Sibelius, pièce incontournable du répertoire violonistique, reste une pièce difficile d’exécution qui demande, bien sûr, ...
The Harmonia Mundi Years

Harmonia Mundi célèbre les 70 ans de Philippe Herreweghe

Réunis dans ce généreux coffret, des disques déjà souvent réédités, mais qui sont un parfait cadeau de fin d’année. À l’instar de William Christie et René Jacobs, Philippe Herreweghe fut et demeure une locomotive dans les ventes de la maison de disques Harmonia Mundi. Parmi la centaine de disques gravés entre 1981 et 2008, le label arlésien maintenant propriété du groupe PIAS ressort quelques fleurons de son catalogue à l’occasion des ...
Mikhaïl Pletnev

Soirée russe avec Mikhaïl Pletnev et l’Orchestre national de Russie

Traditionnel passage à Paris de l'Orchestre national de Russie conduit par son directeur musical, le pianiste et chef d’orchestre Mikhaïl Pletnev. Un programme alléchant qui propose des œuvres rarement données de Karlowicz, Rachmaninov et Scriabine, à l’origine d’un magnifique concert qui vaut plus par la qualité orchestrale du RNO que par la prestation, somme toute assez fade, du pianiste invité Nikolai Lugansky. Une soirée slave qui commence par une découverte : Une ...
Camille thomas DG Saint-Saens

Premier album réussi pour Camille Thomas chez Deutsche Grammophon

La jeune violoncelliste Camille Thomas livre un premier enregistrement pour la firme Deutsche Grammophon, où elle renoue avec la tradition française de violoncelle dans le Concerto n° 1 et la Suite op.16b de Saint-Saëns, ainsi que dans des œuvres d’Offenbach, avec pour accompagnants Alexandre Bloch, Rolando Villazón et Nemanja Radulović. Il y a bien longtemps que Deutsche Grammophon n’avait pas produit un violoncelliste, qui plus est français : le dernier en ...
escaich

Quatre Visages du Temps, un concerto pour orgue d’Escaich à Paris

Thierry Escaich et Maurice Duruflé. Deux hommes qui se sont succédé à la tribune de l'orgue de l'église Saint-Étienne du Mont à Paris. Mais c'est dans la Grande Salle de la Philharmonie que résonne aujourd'hui leur musique : une création européenne très attendue du premier (Concerto pour orgue n°3 « Quatre Visages du Temps » défendu par le compositeur lui-même aux claviers), et le célèbre Requiem du second, page mythique de la ...
pr_a_la_direction_2_marc_rogeronpl

À Paris, Gustav Holst et Péter Eötvös jonglent avec les astres

Lors du week-end "orgue" de la manifestation Orchestres en fête !, l'Orchestre national des Pays de la Loire et le chœur du forum national de la musique de Wroclaw dirigés par Pascal Rophé, avec Iveta Apkalina à l'orgue symphonique et László Fassang à l'orgue Hammond, donnaient deux œuvres, l'une en création française de Péter Eötvös et l'autre signée Gustav Holst. L'étonnant programme de ce concert était donc bâti selon deux axes : ...
Kirill Karabits

Kirill Karabits joue russe avec l’Orchestre national de France

Semaine compliquée à Paris pour les orchestres résidents avec l’annonce d’un problème d’oreille chez Franz-Welser Möst le forçant à annuler sa présence devant l’Orchestre de Paris, et la participation de Semyon Bychkov devant l’Orchestre national de France remise en cause quelques jours auparavant. Le premier a purement annulé le concert, le second a remplacé le chef expérimenté par le jeune Kirill Karabits, qui donne un beau son russe aux œuvres ...
Jansons Luxembourg 2017

Jansons et Bruckner, chaleur et force à Luxembourg

En tournée à Luxembourg, l'Orchestre de la Radio Bavaroise confirme ses immenses qualités. Mariss Jansons a beaucoup dirigé Bruckner ces dernières années à Amsterdam comme à Munich, le disque en témoigne : on ne peut donc dire que ses choix interprétatifs surprennent pour cette Huitième symphonie qui ne tardera pas à rejoindre sa discographie, mais la voix de Jansons est éloquente. Faut-il utiliser les grands mots ? Romantique, il l'est certainement, ici ...
RF nono

Nono, Pesson et Debussy par le Philharmonique de Radio France

On pouvait déceler une certaine filiation dans les deux suites d'opéras, celles de Gérard Pesson et de Claude Debussy/Erich Leinsdorf, que le « Philharmonique » de Radio France faisait se répondre dans le très beau concert d'orchestre donné à la Maison de la Radio dans le cadre du Festival d'Automne. Tito Ceccherini est à la direction dans ce programme un rien pléthorique, qui affichait également deux œuvres de Luigi Nono. La pianiste franco-américaine ...
3 - Copie

Haitink de Mozart à Mahler : inoubliable, toujours

Pour ses débuts à Luxembourg, Bernard Haitink offre deux concerts autour de Mozart et du lied orchestral. Haitink choisit pour Mozart un orchestre nombreux, loin des effectifs plus intimes des formations sur instruments anciens ; son interprétation, cependant, en est somme toute plus proche qu'elle ne l'est des pesantes réaffirmations de la tradition qu'offrent aujourd'hui un Muti ou un Barenboim. Le menuet et trio de la Symphonie n° 36 est une ...
Thai Son

Dang Thai Son redécouvre Paderewski

En 2016, nous avons chroniqué l'enregistrement de Nelson Goerner consacré à Paderewski et à Martucci. Aujourd’hui, l’Institut Frédéric Chopin de Varsovie nous propose le même concerto du compositeur polonais, mais dans l’interprétation de Dang Thai Son, lauréat du premier prix au Concours Chopin en 1980. Voici une belle occasion de faire la connaissance de cette partition méconnue. Cette nouvelle production est dévolue entièrement à l’œuvre d'Ignacy Jan Paderewski, ce compositeur et homme politique ...
640_meaemmanuel-krivine-philippe-hurlin

Jean-Yves Thibaudet avec le National d’Emmanuel Krivine

L’embellie se poursuit entre le National et son nouveau directeur musical, Emmanuel Krivine. Pour preuve, le nombre de regards bienveillants, de sourires entendus et d’encouragements véhéments, en permanence distillés par le chef à l’intention de ses musiciens. Une complicité qui devient véritablement palpable dans la très belle interprétation que Jean-Yves Thibaudet donne du Concerto pour piano n° 2 de Liszt. Riche idée que de débuter le programme par ces deux pièces ...
Fauré1

Pelléas et Mélisande, la musique de scène de Gabriel Fauré

Né en 1845, dix-sept ans avant Claude Debussy et Maurice Maeterlinck,  Gabriel Fauré composa une suite d’orchestre tirée de la musique de scène inspirée de la pièce de l’écrivain belge. Sa première exécution publique s'est déroulée à Paris le 3 février 1901. « Pelléas et Mélisande est le chef-d’œuvre symphonique de Fauré. »  Jean-Michel Nectoux ("Fauré", Seuil, 1995) Deux ans après la création parisienne de mai 1893, la pièce de Maeterlinck fut donnée à Londres. La célèbre ...
weber_severe_mirare

Raphaël Sévère époustouflant dans Weber

L’amour de Carl Maria von Weber pour la clarinette se manifesta, entre autres, dans le Concerto n° 1 en fa mineur (1811), les Variations op. 33 (1811) et le Grand Duo op. 45 (1816,) objets de cet enregistrement marquant dont Raphaël Sévère est le maître d’œuvre. Compositeur, chef d’orchestre, pianiste et critique de renom, Weber marqua les débuts de l’opéra romantique allemand avec son Freischütz (1821) auquel il offrit également de ...
Xenia Jankovic

L’élégance classique de Xenia Jankovic dans les concertos pour violoncelle de Haydn

Sans forcément révolutionner la vision que l’on peut avoir des deux concertos pour violoncelle de Joseph Haydn, ce disque intéresse tout autant par la qualité de l’arrangement pour orchestre à cordes de Mladen Miloradovic, que par celle de la lecture que propose Xenia Jankovic. Le Concerto n° 1 en ut majeur, redécouvert récemment, en 1961, dans le fonds Radenin du Musée National de Prague, et composé probablement entre 1765 et 1769, ...
Aho_concerto_saxophone_soprano

Nouveau témoignage du label BIS en faveur du Finlandais Kalevi Aho

Défenseur inconditionnel de l’énorme catalogue de Kalevi Aho, le label suédois BIS poursuit son travail de déchiffreur et de diffuseur de l’œuvre de l’un des plus importants compositeurs finlandais vivants. Élève de Einojuhani Rautavaara récemment décédé, Kalevi Aho compose sans relâche depuis plusieurs décennies, dans un style globalement éclectique utilisé principalement au profit de grandes fresques orchestrales, mais pas uniquement. Compositeur indépendant et très prolifique, Kalevi Aho a écrit cinq opéras, ...
renaud-capaucon-mat-hennek-to-virgin-classics

A Aix, le violon habité de Renaud Capuçon

Soirée faste au Grand Théâtre de Provence avec la venue du Camerata Salzburg et de Renaud Capuçon. Directeur Musical du Festival de Pâques, grand habitué des festivals de la région, le violoniste joue presque « à la maison » en terres aixoises. L'originalité et l’audace du programme de ce soir consiste à mettre en miroir Mozart et Satie, compositeurs phares de deux époques au langage bien distinct. Malgré le temps ...
ALPHA 293_DIGI_V3.indd

Barbara Hannigan fait sa Crazy Girl

Crazy Girl Crazy est un hommage de Barbara Hannigan à Lulu, et le premier album qu'elle enregistre comme cheffe d'orchestre. Habituée des performances scéniques renversantes, son défi est cette fois de chanter et diriger en même temps. Un album très personnel qui ravira ses admirateurs.  Les Français sont traditionnellement mal à l'aise avec ceux qui ont plusieurs casquettes et s'affranchissent des frontières artistiques, mais pas avec Barbara Hannigan : comme elle le révélait ...
concert de la loge poule

Avec le Concert de la Loge, une Poule mutine

Avec ce deuxième disque, le Concert de la Loge, dirigé par le violoniste Julien Chauvin, continue son exploration des symphonies « Parisiennes », en les mettant en perspective avec des œuvres contemporaines de cette belle institution de la fin du XVIIIe siècle qu'était le Concert de la Loge Olympique. Si le jeune ensemble parisien s’est vu priver de son nom complet par le Comité National Olympique et Sportif Français, son projet consiste à ...
50 ans de l'orchestre de Paris- Le 01/11/17-Philharmonie-

L’Orchestre de Paris fête ses 50 ans : Thank you Mister Harding !

À la Philharmonie de Paris, lors d’un concert anniversaire fleuve au programme particulièrement éclectique, l’Orchestre de Paris et son directeur musical Daniel Harding prouvent une fois de plus qu’il faut aujourd’hui compter avec cette formation sur la scène internationale, ainsi que sur le Chœur, magnifiquement préparé par Lionel Sow. Charles Munch aura dirigé l’Orchestre de Paris à peine plus d’un an avant de décéder dans son sommeil lors d’une tournée avec ...
Requiem de Verdi bouleversant par Muti à Cologne

Requiem de Verdi bouleversant par Muti à Cologne

Poignant Requiem devant une salle comble : Riccardo Muti transcende le chef d’œuvre de Verdi. Il n’y a rien à redire : ce concert est un événement. Dès les premières notes des violoncelles le ton est donné. Voilà une exécution des plus bouleversantes où précision et intensité, structure et émotion se marient d’une façon particulièrement heureuse. Le Requiem de Verdi est une œuvre éminemment théâtrale, et c'est bien ainsi que le présente Riccardo ...
trifonov

Le Chopin splendidement sophistiqué de Trifonov et Pletnev

Dans un album au programme et à la réalisation extrêmement soignés, Daniil Trifonov livre un jeu de miroirs très subtil autour de Frédéric Chopin et de ses deux concertos pour piano. L’accompagnement de Mikhaïl Pletnev, auteur de sa propre réorchestration des concertos, concourt à cette réussite dont l’esthétique raffinée séduit, à condition d’en accepter la sophistication. Ce superbe album est un magnifique objet sonore, au programme pensé avec beaucoup d’intelligence. Les ...
yuja_wang_par_Marco_Borrelli

Yuja Wang et le Mahler Chamber Orchestra à Aix en Provence

Le Grand Théâtre de Provence accueillait pour la première fois la pianiste Yuja Wang, aux côtés du Chamber Mahler Orchestra. C'était l’occasion d'entendre une jeune artiste qui séduit les foules aux quatre coins de la planète, dans un répertoire éclectique et articulé autour de Ludwig van Beethoven. L'ouverture de Don Giovanni de Mozart ne laisse planer aucun doute sur l'homogénéité des cordes mais cette interprétation ne retient pas nos sens. Malgré une ...
 

Banniere-clefsResMu728-90