Danse

Les forains

Le Ballet du Capitole rend hommage à Lifar et Petit

Pour sa troisième saison à la tête des Ballets du Capitole, Kader Belarbi a décidé d’inscrire au répertoire de la compagnie deux œuvres emblématiques : Les Mirages de Serge Lifar et Les Forains de Roland Petit. Deux ballets placés sous le signe de la tradition et du pur « style français ». Un beau défi, donc, pour la compagnie toulousaine nourrie d’influences diverses : celle-ci est en effet composée de trente-cinq danseurs de seize ...
borlin_dahl

Maison de fous, triomphe oublié des Ballets Suédois

Maison de fous créé en 1920 par les Ballets Suédois sur une musique de Viking Dahl marqua d’une croix blanche la vie musico-chorégraphique moderne parisienne. A la fin de la Première Guerre mondiale les Ballets suédois tentèrent avec succès une percée parisienne véritable passeport pour la célébrité internationale à l’image de la réussite antérieure du Ballet russe. Leur intense activité s’étendit sur quelques années seulement, de 1920 à 1925, en plein ...
RAIN (Saison 2014-2015)

La reprise jubilatoire de Rain à Garnier

Magnifique soirée à Garnier avec la reprise de Rain, d’Anne-Teresa de Keersmaeker. Créée en 2001, cette pièce jubilatoire est déjà un classique. Pour cette reprise de Rain, deux ans et demi après sa transmission à la compagnie par Anne-Teresa de Keersmaeker, plus d’étoile, mais une génération montante de coryphées, de sujets et de premiers danseurs qui s’empare du plateau, épaulés par l’expérience d’Amélie Lamoureux. Cette juvénilité, cette fraîcheur, est le moteur ...
In Situ 2

In situ, dans les coulisses de l’Opéra de Paris: éclectismes

Pierre-Elie de Pibrac s'est immergé dans l'univers de l'Opéra de Paris durant une saison entière, en photographiant les danseurs du Corps de Ballet, les Etoiles, à travers tous les évènements qui ont pu ponctuer la saison 2013-2014. Des évènements qui sont en réalité les jalons ordinaires de la Grande Boutique: adieux, nominations d'Etoiles, répétitions, représentations. Du petit rat jusqu'au vétéran de la hiérarchie, une grande humanité se dégage au fil des pages, ...
dance2

Dance de Lucinda Childs : une reprise majeure

Dance, pièce majeure de la chorégraphe Lucinda Childs créée 1979, est aujourd’hui reprise avec une version restaurée du film de Sol LeWitt. Co-fondatrice du Judson Dance Theater à New York, Lucinda Childs est une figure essentielle de la danse minimaliste. Après une collaboration remarquée avec Bob Wilson et Philip Glass sur l’opéra Einstein on the Beach, dont elle signe les chorégraphies, elle poursuit ses projets avec des compositeurs et des artistes ...
ainsiparlait©Nadine Gomez

Frédérick Gravel, l’esprit rock québécois

Invité pour la première fois au Théâtre de la Bastille avec deux spectacles, Frédérick Gravel infuse un peu de l’esprit rock québécois dans les nuits parisiennes. Trentenaire explosif, Frédérick Gravel cultive l’absurde et la dérision avec l’accent québécois. Pour ce spectacle de questionnement, intitulé d’après l’œuvre de Nietzche « Ainsi parlait… », il s’est associé à l’auteur Etienne Lepage pour nous balancer des monologues philosophiques et des diatribes enflammées. Le texte est ...
Peripheral Stream

L.A dance project : compagnie au talent hors catégorie

Benjamin Millepied joue définitivement dans la cour des Grands. En invitant Hiroaki Umeda et Roy Assaf à partager l’affiche avec lui pour la Biennale de la danse, comme il l’avait fait précédemment avec Emmanuel Gat et Justin Peck, il met la barre très haut grâce à ses brillants danseurs atypiques du L.A Dance project, avant sa prise de fonction en tant que directeur du Ballet de l’Opéra de Paris. La soirée ...
jan fabre biennale

Le big-bang originel de Jan Fabre brûle toujours

En 1982, à Bruxelles, un chorégraphe de 24 ans déclenchait un séisme avec sa première pièce : C’est du théâtre, comme c’était à espérer et à prévoir, matrice de toute son œuvre. Trente-deux ans plus tard et pour sa création en France (no comment !), ce big bang est-il toujours aussi urgent ?  Bouleverse-t-il l’actuelle jeune génération comme il enflamma sa devancière ?  Radicalement, oui. Un jour de 1982, le rédacteur de cette chronique entrait ...
Pièce pour 6 interprètes ? Création 2014Conception : Maguy MarinAvec : Ulises Alvarez, Kaïs Chouibi, Laura Frigato, Daphné Koutsafti, Mayalen Otondo / Cathy Polo, Ennio Sammarco-Coproduction : Théâtre de la ville / Festival d?automne à Paris, Monaco Dance Forum - Les ballets de Monte-Carlo, Opéra de Lille,La Filature, Scène nationale de Mulhouse, Théâtre Garonne de Toulouse, Centre Chorégraphique National Roubaix Nord-Pas de Calais, Charleroi Danses - Le Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Compagnie Maguy Marin-La Compagnie Maguy Marin est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Ville de Toulouse, la Région Midi-Pyrénées et reçoit l?aide de l?Institut français pour ses projets à l?étranger.Accueil : TNP, Biennale de la danse

Compagnie Maguy Marin, BiT : farandole et viol

Dans le Petit Théâtre du TNP, toujours engagé, sous le nom de code « BiT », l’unité de mesure informatique binaire de base, Maguy Marin explore tout en farandole et en pornographie, le rythme de l’individu articulé au collectif. Maguy Marin livre sa création 2014, la plus dérangeante sans doute, sous l’aspect d’un manifeste contre le pouvoir masculin. Six danseurs cherchent leur rythme sur les marteaux technos hypnotiques du musicien et sound ...

A Toulouse, le projet de Cité de la Danse remis en question

Porté depuis une vingtaine d'années par l'équipe du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse/Midi Pyrénées, le projet de Cité de la Danse qui devait voir le jour sur le site de l'ancien hospice de la Grave a été brutalement remis en question par la municipalité. Cet espace de travail chorégraphique est pourtant indispensable pour permettre l'implantation de compagnies de danse dans la 4ème ville de France. Maguy Marin, qui tentait de ...
Bella Figura

Jirí Kylián mise sur le Ballet de Norvège

Jiří Kylián à l'heure norvégienne inaugure la saison danse du Théâtre des Champs-Elysées. Après avoir réalisé une grande partie de sa carrière au Nederlands Dans Theater, le chorégraphe tchèque Jiří Kylián a désormais ses attaches auprès du Ballet National de Norvège, qui lui consacre toute une soirée de ballets au Théâtre des Champs-Elysées. Inspiré par Pergolèse et Vivaldi, Jirí Kylián conjugue mystère et esthétique dans Bella Figura, une pièce en miroir d’une ...
Visuel Lander Forsythe

Soirée Harald Lander / William Forsythe : Monotones variations

Une soirée Lander/Forsythe disparate à l'Opéra de Paris. L’Opéra national de Paris tend malheureusement, de plus en plus, à privilégier les soirées présentant de courtes pièces disparates rassemblées artificiellement autour d’un même thème, au détriment des ballets narratifs à grand déploiement. Cette soirée Lander/Forsythe était donc censée nous prouver, à travers trois œuvres, que la technique académique est un alphabet à partir duquel toutes les formes d’écriture sont possibles, de la ...
yoanne bourgeois

Yoann Bourgeois : prouesse en suspens

L’Opéra de Lyon accueille pertinemment pour la première fois du cirque avec « Celui qui tombe », le nouveau spectacle de Yoann Bourgeois, tenant de la prouesse poétique en suspens sur le thème de la lutte contre la gravité. A l’Opéra, Yoann Bourgeois a mis sa casquette à carreaux au parterre dimanche, pour se régaler de sa nouvelle création à couper le souffle : « Celui qui tombe ». N’est pas circassien, jongleur, acteur, danseur, musicien et ...
Mouvement sur mouvement

Noé Soulier, Mouvement sur mouvement

Noé Soulier livre en solo, dans l’Amphi confiné de l’Opéra, une dissertation en mouvement sur le mouvement, se sacrant danseur phénoménologue. « Je ne pourrai croire qu’en un dieu qui saurait danser » écrivait Nietzsche, nous avons vu ce dieu-là en Noé Soulier ! Le jeune chorégraphe philosophe donne dans « Mouvement sur mouvement » une leçon de danse en acte d’un sérieux implacable et d’une précision sans égal. Son « cours » clairement articulé s’articule lui-même sur ...
relache lyon

Relâche par le Ballet de Lorraine

La Maison de la danse s’illustre d’ores et déjà en reine de la Biennale, avec le Ballet de Lorraine, sur le thème de la relâche en mettant en valeur « Relâche », une reprise audacieuse du ballet surréaliste de 1924, conçu par Francis Picabia et Erik Satie, entrecoupé du film de René Clair, Entr’acte. Apportez des lunettes noires et de quoi vous boucher les oreilles, avertissait un encart publicitaire paru dans une livraison ...