Concert

11-12-2014-15-34-01-Maxime Pascal

Des Vêpres peu inspirées au festival de Saint-Denis

Sous la direction de Maxime Pascal, l’ensemble vocal et instrumental Le Balcon promet une “expérience singulière” autour des Vêpres de la Vierge dans la basilique de Saint-Denis. On sait que la musique de Monteverdi peut se prêter à la mise en espace. En revanche, il y avait de quoi être intrigué par les “projections sonores” annoncées. Premier parti pris : voix et instruments sont sonorisés. Si ce choix a peut-être à ...
francoisxavierroth_marco_borggreve_027

Berlioz par François-Xavier Roth

Le « petit-frère du Requiem » (dixit Berlioz), n'a pas pas bonne réputation. L'injustice musicale vient d'être levée avec panache par François-Xavier Roth à la Philharmonie de Paris. 950, c'est le nombre cité par Hector Berlioz pour la création le 30 avril 1855 à l'Eglise Saint-Eustache, de son Te Deum, imaginé dès 1848 en vue d'un éventuel couronnement de type napoléonien. Sa Symphonie des Mille à lui (les envolées vocales de la fin ...
Paavo Järvi à la tête de l’Orchestre de Paris

Beethoven Neuvième symphonie, épisode 2 : Paavo Järvi à la Philharmonie

Au lendemain de l’exécution de cette même ultime symphonie beethovénienne à l’Opéra Bastille, l’Orchestre de Paris prenait le relais conduit par son chef Paavo Järvi offrant une prestation de haute volée dont on put, dans l’acoustique bien plus favorable de la Philharmonie, en percevoir clairement toutes les qualités. Mais avant cela on put entendre le Concerto pour violon n°2 de Chostakovitch repris par Philippe Aïche, un des deux premiers violons solo ...
Philippe Jordan

Beethoven Neuvième symphonie, épisode 1 : Philippe Jordan à l’Opéra Bastille

Les "hasards" de la programmation ont mis simultanément à l'affiche parisienne deux exécutions de la Symphonie n°9 de Beethoven. Concluant leur intégrale, Philippe Jordan et les forces de l'Opéra de Paris ouvraient le feu en ce mercredi soir, trente petites minutes avant Paavo Järvi et l'Orchestre de Paris le lendemain. Il n'y a pas plus proche du célèbre opus 125 que cette Fantaisie créée en 1808, puisqu'on y retrouve en germe ...
Haitink © Todd Rosenberg

Bernard Haitink et le LSO à Paris

Pour son retour à Paris à la tête du London Symphony Orchestra, Bernard Haitink avait choisi un programme simple et classique, pour une exécution qui, finalement, était peut-être un peu trop musicalement à l’image de son programme. L’attaque tout en douceur du Concerto pour violon  n°3 de Mozart nous fit craindre le retour du « moderato cantabile » qui avait marqué plusieurs des exécutions concertantes entendues récemment, et si nous y avons partiellement ...
boulez_repons

Répons de Pierre Boulez dans l’espace de la Philharmonie

Avec Répons de Pierre Boulez, la Philharmonie était bondée pour la deuxième soirée événement du Festival Manifeste de l'Ircam (après la création de Tour à Tour de Philippe Hurel), qui s'associait aux forces de l'Ensemble Intercontemporain. Après le Requiem pour un jeune poète de Berndt-Alois Zimmermann, Répons de Pierre Boulez, œuvre non moins visionnaire (1981-85) intégrant l'électronique à l'orchestre et pensée pour les salles de concert d'aujourd'hui, investissait l'espace conçu par ...
MWChung(2)

L’adieu du maestro Chung à la maison de la Radio

Myung-Whun Chung a donné, en tant que directeur musical du « Philhar », son dernier concert à domicile. Le public est venu en nombre pour saluer le chef qui, pendant quinze années, a dirigé l'Orchestre philharmonique de Radio France, et l'a accompagné dans sa progression vers la haute qualité musicale que nous lui connaissons aujourd'hui. Ovations, fleurs, discours, enthousiasme des musiciens et de la salle, tous les signes visibles de la reconnaissance ont ...
human requiem 07(c)_Matthias_Heyde-BD

Humain, trop humain, le Requiem allemand à la Philharmonie

Dans le cadre de la Biennale d’art vocal, une superbe et originale mise en espace du Requiem allemand de Brahms par Jochen Sandig devient Human Requiem, une expérience musicale et sensorielle unique pour le public de la Salle des concerts de la Philharmonie. Les choristes du Rundfunkchor Berlin sont mêlés au public debout ou assis à même le sol du parterre de la Salle des concerts de la Philharmonie, débarrassée de ...
RIAS

Le RIAS Kammerchor fait preuve de son talent à la Philharmonie

Le RIAS Kammerchor, peut-être l'une des meilleures formations chorales du monde, est en visite à Paris. Si le chœur berlinois a tenu à garder son nom d'origine, où figure la mention hardiment anachronique du « secteur américain », ce n'est sans doute pas tant pour faire état de son expérience et de sa pérennité, mais plutôt, en évoquant le contexte changeant de l'immédiate après-guerre où la formation a vu le jour, pour affirmer ...
p hurel

Tour à Tour de Philippe Hurel: création et consécration

Avec la création mondiale de son triptyque orchestral Tour à Tour, Philippe Hurel, tout juste soixante ans, à qui le Festival Manifeste offrait un concert monographique à l'Auditorium de la Maison de la Radio, révèle au public parisien une oeuvre somme, éblouissante autant que jubilatoire. Le projet remontant à 2007 est mené en trois étapes. Sont d'abord créés puis enregistrés dans la foulée Tour à Tour I (2008) et III (2012). ...
Nelsons Andris b © Marco Borggreve

Héroïsme et demi-teinte avec Klaus Florian Vogt et Andris Nelsons

Reprenant le format récital vocal – symphonie utilisé en 2012 avec Jonas Kaufmann, Andris Nelsons se fait d’abord accompagnateur du ténor Klaus Florian Vogt, pour des Wagner très "Heldentenor", avant de se retrouver seul face à son orchestre de Birmingham pour un Dvořák en demi-teinte. Pas plus que Daniel Barenboïm quelques semaines plus tôt, Andris Nelsons ne réussit à totalement convaincre dans un "Enchantement du Vendredi Saint" joué en ouverture du ...
AAA_6802 Concert anniversaire Orchestre des Pays de Savoie © S. Barral-Baron web

Les Bidochon au concert à Chambéry

Bartok, Bach, Binet, Mozart, Britten...Cherchez l'intrus ! Binet, le géniteur des Bidochon (les célébrissimes héros de BD au patronyme devenu nom commun ou adjectif) est dessinateur mais pas que. Les hasards de la vie ont fait se rencontrer deux désirs : celui du compositeur Binet, de voir sa musique jouée, et celui du chef Chalvin, de clôturer mémorablement l'anniversaire des 30 ans de son Orchestre des Pays de Savoie . Mémorable, la soirée l'aura ...
45788_100613893332971_5652310_n

Requiem pour un jeune poète en ouverture de Manifeste

Coup d'envoi retentissant du Festival de l'IRCAM Manifeste, qui mettait à l'affiche de la Philharmonie le très rare Requiem pour un jeune poète de Bernd Alois Zimmermann, oeuvre monstre au sein de laquelle s'incarne la conception pluraliste du compositeur allemand. Ėtait-ce vraiment une bonne idée de préluder avec Photoptosis, oeuvre quasi contemporaine du « Requiem », dont on ne boudera d'ailleurs ni la qualité de l'interprétation ni l'intensité prodigieuse de la matière orchestrale ...
DSC_4965

Festival Classica : le romantisme allemand dans toute sa splendeur

Le violoncelliste Stéphane Tétreault est un habitué du Festival Classica. Il a ses adeptes, ses aficionados qui ne voudraient pour rien au monde manquer sa prestation. Il a l'intelligence communicative, le don de faire sourire son public nombreux et chaleureux. Dès les premiers coups d'archet sur son Stradivarius Comtesse de Stainlein, ex-Paganini de 1707, il fait corps avec l'instrument. Il sait varier les couleurs tel un peintre, la lumière s’irise ...
yannick_nezet_seguin

Yannick Nézet-Séguin en tournée avec le Philadelphia Orchestra

Au cœur d’une longue tournée européenne, partagée essentiellement avec Lisa Batiashvili, au violon et Emanuel Ax au piano, l’Orchestre de Philadelphie emmené par son chef en titre passait par le Théâtre des Champs-Elysées pour un concert au programme classique quoique presque inversé dans son déroulement, à l’énergie réjouissante. Si, habituellement, l’ordre d’un concert est ouverture – concerto – symphonie, on nous en a inversé les priorités ce soir, offrant la Symphonie ...