Naïve

Monteverdi

Nuit, théâtre, histoires d’amour et de guerre avec Monteverdi et le Concerto italiano

Tout le contraire de récentes parutions, cette nouvelle version des grands madrigaux de Monteverdi se caractérise par une théâtralité affirmée. Rinaldo Alessandrini et le Concerto Italiano nous emmènent vers de nouveaux sommets. Notre précédente chronique des madrigaux de Monteverdi par Les Arts Florissants mettait le doigt sur le manque de théâtralité de la direction de Paul Agnew et de la performance des principaux chanteurs. C’est donc à point nommé que nous ...
Grande-sonate-Les-saisons

Nikolai Lugansky rend justice aux opus 37 de Tchaïkovski

Nikolai Lugansky s’attaque à deux partitions majeures de Tchaïkovski et signe l’un de ses meilleurs disques. Il insuffle une véritable émotion aux deux opus 37 du maître russe, avec d’abord une magnifique Grande Sonate, puis la suite Les Saisons, dont la plus connue des pièces, la Barcarolle, est un sommet de justesse et de poésie, dans un toucher sensible. Si l’on aime cette musique, difficile de ne pas succomber dès la ...
006119

Quatuor Diotima : une performance qui tutoie l’excellence

À l'occasion des 20 ans du Quatuor Diotima, deux albums paraissent chez Naïve : un coffret dédié à la seconde école de Vienne et un album "portrait" du compositeur tchèque Miroslav Srnka. Cette intégrale de l’œuvre pour quatuor à cordes de la seconde école de Vienne (Schoenberg, Berg et Webern) par le Quatuor Diotima marque d'une pierre blanche le répertoire discographique du quatuor. À l'excellence de la prestation balayant quelques quarante années ...
s28334824

Nikolai Lugansky au sommet de son art dans le dernier Schubert

Dans l'ante-pénultième sonate de Schubert comme dans le second cycle d'impromptus, Nikolai Lugansky impose sa vision faite de pudeur, de réserve, mais aussi d'une émotion intense et sincère. Un grand interprète schubertien s'affirme par cet enregistrement magistral, nouvelle étape dans le parcours sans faute d'un des plus grands pianistes de sa génération. Après avoir marqué les esprits par d’exceptionnelles gravures de Chopin et Rachmaninov dans lesquelles il démontrait une virtuosité éblouissante ...
51m4EPpm+uL._SS280

Le fabuleux Wagner de Nikitin et Arming

Chassé de la Colline Verte en 2012 à cause d’un tatouage politiquement incorrect, Evgeny Nikitin poursuit tout de même une carrière internationale. Ainsi, il vient de publier son premier récital solo consacré exclusivement à Richard Wagner. « Die Frist ist um ». Quelques notes, quelques mots suffisent à Evgeny Nikitin pour créer une atmosphère. On tend l’oreille, on est captivé par cette voix sombre et mystérieuse qui semble faite pour donner ...
Mantovani-voices

Mantovani voices

C'est le troisième album monographique que Laurence Equilbey et son ensemble Accentus consacrent à un compositeur d'aujourd'hui (Dusapin en 2000, Manoury en 2011). Il cristallise dix années de fidèle compagnonnage avec Bruno Mantovani, au cours desquelles les quatre oeuvres qui font l'objet du présent enregistrement ont été créées sous la direction de Laurence Equilbey. Qu'il mette en musique la langue hongroise (Pilinszky), allemande (Von Eichendorff, Tymich) ou encore française (Grosz), Bruno ...
k jarvi parallel tones

Kristjan Järvi, sound project

Le chef d’orchestre Kristjan Järvi dynamite les orchestres qu’il dirige dans des partitions bigarrées et contrastées. Après un album Balkan Fever des plus réussis, Kristjan Järvi poursuit ses voyages inattendus à travers la musique symphonique. Au pupitre de l’orchestre de la MDR de Leipzig, il confronte Richard Strauss et Duke Ellington. De prime abord, cette opposition n’a rien de commun, pourtant la Sinfonia domestica est la seule pièce symphonique du ...
0822189027117_600

L’envoûtant voyage de Laurence Equilbey dans le Désert de Félicien David

Dans notre époque revenue de tout, le méconnu Félicien David refait surface et fait mouche. Grâce soit rendue au Palazetto Bru-Zane et aux magnifiques musiciens embarqués dans la caravane de ce Désert des plus attachants. Révélation. En 2014, à La Côte Saint-André puis à Versailles, François-Xavier Roth ressuscita l'ode- symphonie de Félicien David Christophe Colomb . Ces soirées palpitantes donnent envie de se précipiter sur ce Désert qui connut un immense succès en 1844. ...
naive jarvi balkan fever

Kristjan Järvi, Balkan Fever

On sait le chef d’orchestre Kristjan Järvi anticonformiste et amoureux de la fusion des genres qu’il pratique avec un style aussi unique qu’inégalé. Ce nouvel album illustre sa volonté de faire exploser les frontières entre les genres et nous emmène dans les Balkans, en compagnie de trois virtuoses locaux  Theodossi Spassov, Vlatko Stefanovski et Miroslav Tadic alors qu’il dirige son orchestre radio-symphonique de Leipzig. La Rhapsodie roumaine n°1 de George Enescu ...
hindemith_tamestit

Un Hindemith plus attachant que jamais

Le moins que l’on puisse avancer est que Hindemith ne bénéficie pas d’une grande attention de la part du public général. Son positionnement historique complique son classement précis, prisonnier de l’histoire de la musique entre un postromantisme mourant et usé et une modernité galopante dont les places d’honneur reviennent à d’autres. On jouera la facilité en précisant qu’il fut un des représentants du néoclassicisme mais ce vocable accepte tellement de ...
hurel_naive

A l’aube du romantisme avec Juliette Hurel

Avec un tel titre, on devait bien s’attendre à écouter des pièces de Beethoven et Schubert. Deux jeunes femmes nous emmènent avec un dynamisme, une précision et un talent indéniables à déguster trois œuvres pour flûte et piano. Ce parcours réussi et très agréable revient donc à deux anciennes élèves du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. D’abord  la flûtiste Juliette Hurel, actuellement flûte solo de l’Orchestre philharmonique de ...
p kopatchinskaja jurowski

Patricia Kopatchinskaja et les Russes

Après un très bel album plutôt centré sur la Hongrie violonistique du XXe et XXIe siècle, la violoniste Patricia Kopatchinskaja affronte deux des grands concertos du répertoire russe du XXe siècle avec, comme toujours, un engagement et une générosité de jeu, sans comparaisons possibles, avec ses homologues instrumentistes. Dans le Concerto pour violon de Stravinsky, la musicienne trouve d’emblée le ton juste, mélange d’ironie acide et de virtuosité pure. Inspiré du ...
CD Naive Piemontesi cto schumann dvorak

Un disque Schumann Dvořák à double face

Enregistrés à Londres à quelques jours d'écart avec la même distribution, ces deux concertos semblent toutefois faire le grand écart dans leur réussite tant l'un semble figé alors que l'autre vie et palpite plus franchement. Question d'inspiration ou d'entente chef soliste, on ne saurait le dire mais le résultat saute aux oreilles. Le disque débute par le concerto de Schumann, dont la riche discographie a peut-être intimidé les interprètes, toujours est-il ...
naive debussy pelleas

Pelléas et Mélisande de Debussy par Bob Wilson à l’Opéra de Paris

Le Pelléas et Mélisande réglé par Robert Wilson arrive enfin en DVD. Créée au festival de Salzbourg 1997, cette production issue des représentations de 2012 est ensuite devenue un classique de l’Opéra de Paris, au point de survivre à tous ses directeurs depuis 1997… Si l’on connait, souvent jusqu’à l’overdose, le style minimaliste et abstrait du scénographe américain, force est de constater que ce Pelléas reste l’une de ses plus belles ...
tchaikovski nemtanu

Sarah Nemtanu, vaillante mais mal accompagnée

Violon solo de l’Orchestre national de France, Sarah Nemtanu est incontestablement une musicienne qui compte.  Hautement appréciée des chefs d’orchestre pour sa fonction au pupitre de notre National,  cette musicienne engagée, au carrefour des styles,  donne de la musique classique une image en phase avec le monde 2.0. Pour son premier disque concertant, elle se risque à enregistrer le Concerto de Tchaïkovski.  On imagine l’émotion et la joie de la musicienne à ...
debussy jordan

Splendeurs orchestrales par Philippe Jordan

L’orchestre de l’opéra de Paris s’aventure, sous la baguette de son chef, à l’assaut de trois ballets symphoniques qui font partie intégrante de son répertoire chorégraphique. Venant après une belle, mais peu déterminante Symphonie Alpestre de Richard Strauss, ce disque, un peu fourre-tout, est avant tout une belle carte de visite pour cet orchestre considéré, à juste titre, comme l’élite des orchestres hexagonaux. Ce qui séduit, tout, au long de ce ...
fazil say istanbul symphony

Fazil Say symphoniste

Cet album documente les tentatives du pianiste et compositeur Fazil Say dans le domaine symphonique. Composée en 2009 et créée en 2010, la Symphonie Istanbul est une partition de vastes dimensions (plus de 45mn). Elle écrite en hommage cette ville, confluente des influences occidentales et asiatiques. Ses sept mouvements traitent différentes facettes de cette cité mythique, mais en restant sur le mode d’une poésie du passé et de la magie ...
naive kopatchinskaja

Patricia Kopatchinskaja au sommet de son art

La violoniste moldave Patricia Kopatchinskaja est au  sommet de son art quand elle fréquente des pièces de musique contemporaine et on se souvient ainsi d’un très bel album Col Legno consacré à des pièces concertantes. La musicienne semble trouver, dans la musique de son temps, un exutoire à une personnalité hors norme. Elle s’y montre bien plus à l’aise que dans le répertoire traditionnel de son instrument où ses options ...
naive sacre sokhiev

Sokhiev face au Sacre

L’année du Centenaire du Sacre du printemps n’a pas encore commencé mais la vague des parutions s’est déjà amorcée. Ainsi, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse publie cet album hybride à la fois CD et DVD ou se côtoient deux lectures du Sacre du printemps par Tugan Sokhiev. Les orchestres français ont toujours honoré  cette partition, créée à Paris, en 1913. Ainsi  les deux premiers enregistrements de l’histoire sont à mettre ...
NLugansky

Lugansky lumineux dans les sonates de Rachmaninov

Nikolai Lugansky gagne en âge et en maturité, et poursuit son exploration de l'œuvre d'un compositeur qui l'a accompagné depuis les débuts de sa carrière pianistique : Sergueï Rachmaninov. Une connivence, un idéalisme expressif partagé, peut-être aussi un même esprit russe, ont toujours rapproché les deux hommes, alors qu'un siècle écoulé les a condamnés à ne jamais pouvoir se rencontrer autrement que dans la musique. Couronnement de cette proximité spirituelle, ...
naive minkowski

Marc Minkowski étincelle les symphonies de Schubert

Voici un nouvel album enregistré par Marc Minkowski et ses Musiciens du Louvre Grenoble. La réalisation s’inscrit dans la continuation de l’exploration de la symphonie viennoise que le chef d’orchestre français a lancée en juin 2009 par une intégrale en concert, enregistrée en direct, des douze symphonies londoniennes de Joseph Haydn. Comme il sied à un tel projet, les représentations ont eu lieu au Konzerthaus de Vienne, au cœur de ...
don quichottedvd naive

Don Quichotte de Massenet: les adieux de José Van Dam

Ce Don Quichotte donné en mai 2010 à Bruxelles fêtait une série d'événements exceptionnels : les cinquante années de carrière de José Van Dam, son soixante-dixième anniversaire et ses adieux à la scène. On est alors d'autant plus heureux que ce spectacle ait pu être enregistré et conservé. Le théâtre de la Monnaie a mis pour l'occasion les petits plats dans les grands, en faisant appel, outre l'illustre baryton-basse, à ...
naive_ravel_vinnitskaya

Anna Vinnitskaya : Sombre est Ravel

Bête de concours, lauréate sans équivoque du Reine Elisabeth 2007, la jeune Anna Vinnitskaya a déjà marqué le public par des concerts incandescents caractérisés par une personnalité musicale exceptionnelle. Pour son troisième album, elle se consacre à Maurice Ravel, qu’elle interprète volontiers en concert. Techniquement, il n’y a rien à redire tant les doigts de la jeune femme sont assurés et permettent de surmonter les plus redoutables difficultés de l’Alborada del ...
naive_tchaikovski_sokhiev

Les limites du système Sokhiev

Avec méticulosité, le jeune Tugan Sokhiev poursuit ses explorations du répertoire russe avec son orchestre de Toulouse. Venant après un disque Rachmaninov/Prokofiev  prometteur,   ce volume pose des questions sur la pertinence artistique des choix discographiques de ce tandem. En dépit de sa difficulté, la Symphonie n°5 de Tchaïkovski, ne cesse de titiller les chefs et les orchestres. Depuis quatre ans, de nombreuses versions sont venues s’ajouter à la pléthore déjà disponible : ...
Richard Strauss a capella

Richard Strauss a capella par Laurence Equilbey

On n’imagine pas trouver en Richard Strauss un maître de l’écriture chorale, sans doute parce que ses opéras les plus célèbres ne donnent au chœur qu’un rôle secondaire. En plus d’imposantes parties chorales dans Friedenstag, il a pourtant composé plusieurs dizaines de pièces pour chœur, avec orchestre ou a capella, dont Laurence Equilbey propose une sélection judicieuse, encore que bien réduite. On y entend la tradition de Mendelssohn, que Strauss ...
Joie de la mélancolie

Joie de la mélancolie

En dehors de rares interprétations sur l’instrument original et des tentatives d’acclimatation les plus diverses, du trombone au violon, la Sonate pour arpeggione est devenue la propriété des violoncellistes. L’alto fait pourtant jeu égal avec le violoncelle, offrant même plus d’homogénéité entre la douceur des graves et la limpidité des aigus. Maître du timbre exceptionnellement lumineux d’un Stradivarius de 1672, Antoine Tamestit réussit à atteindre la mélancolie la plus raffinée ...
Gloria !

Gloria pour Sara Mingardo !

Les enregistrements contenant les deux Gloria d'Antonio Vivaldi, le célébrissime RV589 et le moins connu RV588, ne sont en fait pas si nombreux que cela, les éditeurs discographiques préférant généralement associer le premier des deux à des ouvrages du répertoire dits plus « populaires », comme par exemple le Magnificat de Bach ou encore le Dixit dominus de Haendel. On se réjouira donc de cet intelligent couplage, qui finalement s’imposait. L’amateur de ...
Ricky : la dernière collaboration Ozon / Rombi

Ricky : la dernière collaboration Ozon / Rombi

«Quand Katie, une femme ordinaire, rencontre Paco, un homme ordinaire, quelque chose de magique et de miraculeux se produit : une histoire d’amour. De cette union naîtra un bébé extraordinaire : Ricky». Telle est brièvement la trame du nouveau film de François Ozon, Ricky est librement inspiré d’une nouvelle de Rose Tremain (Moth) et dont il n’est possible de dire plus sans trahir un «secret» que les distributeurs ont semble-t-il eu ...
Une première mondiale exceptionnelle

La fida ninfa de Vivaldi, première mondiale exceptionnelle

Attention, chef d’œuvre ! Musicalement, l’ouvrage est une pure merveille, et la partition contient de nombreux trésors qui, pour une fois, ne sont pas pour l’essentiel la Xième version d’airs connus et recyclés pour la circonstance par le compositeur. Le livret, certes compliqué et alambiqué – pour ne pas dire totalement invraisemblable… – est cependant d’une belle cohérence, et se trouve tout à fait dans la tradition des ouvrages de cette ...
François-Frédéric Guy se confronte au géant beethovénien

François-Frédéric Guy se confronte au géant beethovénien

Ces temps-ci, le nom de François-Frédéric Guy s’associe régulièrement à celui de Beethoven. Outre les nombreux récitals programmés de 2008 à 2010, il a entrepris de donner en concert une intégrale des sonates et des concertos chez Naïve, dont voici le dernier né (lire aussi le compte rendu des Concertos n°1 et 5). Après tant de versions de référence, interpréter les concertos de Beethoven semble une gageure, mais François-Frédéric Guy et ...