Naxos

8.573747 Le Taon - The Gadfly

Le Taon de Chostakovitch reconstitué par Mark Fitz-Gerald

Mark Fitz-Gerald poursuit son travail de résurrection des compositions originales de Dimitri Chostakovitch pour le cinéma, cette fois pour Le Taon, film de 1955 d'Alexandre Feinzimmer. Sa reconstitution permet de retrouver la fraîcheur de cette composition, qui avait été perdue dans l'adaptation pour suite symphonique réalisée à l'époque.  Et de quatre ! Après La Nouvelle Babylone (1929), Seule (1931, Clef ResMusica) et Les Amies (1935), Mark Fitz-Gerald livre avec Le Taon (The Gadfly en anglais)  son quatrième ...
51BOmwlsUfL__SS500

Troisième volume consacré aux œuvres avec instruments à vent de Hovhaness

Alan Hovhaness est encore peu connu en France. Cette parution comble très partiellement cette lacune. Les formations orchestrales inattendues employées pour ces pièces par Hovhaness – hormis le brass band – parlent d'elles-mêmes : saxophone alto, percussion, harpe ; flûte, harpe, percussions ; sextuor de percussions ; huit clarinettes ; flûte et quatuor de percussions. Et c'est cette alliance originale de timbres, liée à une inspiration inédite, qui nous fait regretter l'ignorance quasi totale de cette œuvre ...
CD Ravel

Rimski-Korsakov et Ravel, deux maîtres de l’orchestration dans Antar

Et de cinq ! L’Orchestre national de Lyon et le chef Leonard Slatkin signent une splendide interprétation d’Antar, une musique de scène de Maurice Ravel très inspirée par plusieurs thèmes célèbres de Nicolaï Rimski-Korsakov. Depuis longtemps animé par la musique russe, en particulier celle du Groupe des Cinq, Ravel utilisa la musique de Rimski-Korsakov (Antar, 1868-1903 ; Mlada, 1890) dont il réorchestra une partie seulement pour alimenter une musique de scène destinée à une ...
Chostakovitch Giltburg

Concertos et arrangements de Chostakovitch par Boris Giltburg et Vasily Petrenko

Prolongeant l’intégrale des symphonies de Chostakovitch parue chez Naxos, Vasily Petrenko s’attaque aux concertos avec un album plutôt centré sur le pianiste Boris Giltburg, grand passionné du compositeur russe et déjà connu chez Naxos pour des enregistrements de Rachmaninov et Beethoven. En plus des deux concertos pour piano, il ajoute les transcriptions par lui-même pour son instrument soliste de la valse du Quatuor à cordes n°2 op. 68 ainsi que ...
Dubugnon Arcanes Gabel Gubisch

Œuvres de Richard Dubugnon par l’Orchestre National de France

Présentant trois œuvres composées entre 1999 et 2003, le nouvel album Naxos consacré au compositeur naturalisé français Richard Dubugnon reprend d’abord cinq des vingt-deux pièces de ses Arcanes Symphoniques, puis donne deux premières mondiales, le Triptyque, et Le Songe Salinas. L’Orchestre National de France ou ses solistes sont présents dans tous les enregistrements, et dirigés par trois chefs différents. Basées sur le jeu de Tarot, et recherchant une variété de couleurs, ...
tingaud

Tingaud dirige d’Indy : un Français chez les Allemands ?

Même si Jean-Luc Tingaud n'a que peu enregistré, un bref parcours de sa discographie nous montre un attachement évident à la musique française teinté de non-conformisme quant au choix des programmes : compositions de Rosenthal – dont il a été l'élève – un Dukas et un Bizet remarquables, des œuvres symphoniques de William Sheller, La Perichole d'Offenbach, Sapho de Massenet... Dernière aventure musicale sur support dur : la seconde symphonie de d'Indy ...
LSlatkin

L’Heure espagnole par Slatkin, une grande réussite

L'Orchestre National de Lyon poursuit son intégrale Ravel pour le disque, avec une Heure espagnole exquise. Difficile de trouver le ton juste dans une œuvre aussi déroutante et facétieuse que L'Heure espagnole. On n'a jamais fini de se demander à quel degré il faut prendre cette « comédie musicale » enrobée d'espagnolades, cette intrigue qui semble n'être jamais qu'un prétexte, ces vers faciles « au rythme qui se casse, à la rime cocasse » (de ...
51+4K8vuXmL

Nouvelle intégrale pour piano d’Albert Roussel : volume 2

Nous le souhaitions déjà dans un précédent article : Naxos sort le second des trois volumes qui constitueront l'intégralité de l’œuvre pianistique d'Albert Roussel. Davantage recentré sur les débuts d'un auteur trentenaire, de 1898 à 1910, ces premiers opus, hormis la Fugue, exercice d'école, imposent d'emblée la maturité et la profondeur du discours. Jean-Pierre Armengaud a repris presque tout le programme, seulement trois morceaux figuraient dans un précédent enregistrement. Les remarques interprétatives que ...
714Cod-A53L._SL1429_

Le monde percuté de Thierry Miroglio

Les six pièces qu'a réunies Thierry Miroglio dans son nouvel album ouvrent des horizons multiples et conjuguent, pour trois d'entre elles, le geste instrumental et les ressorts de l'électronique. Les sons de synthèse sont entièrement fixés dans Le Grand jeu de Bruno Mantovani, une pièce très étonnante qui puise aux sources des musiques funk et techno. La musique prend des allures tribales sous les doigts experts de l'interprète qui ne percutent ...
Sibelius_Edition

Sibelius Edition par DG et… Naxos

Qui l'aurait cru, la prestigieuse Deutsche Grammophon s'associe avec le trublion super-économique Naxos pour une anthologie Sibelius de bon aloi, mais artistiquement tiraillée entre le super luxe et le second rayon. Jean Sibelius a été gâté par le disque, et l'anthologie en 14 CDs de la Deutsche Grammophon est, de tous les coffrets publiés pour célébrer les 150 ans de la naissance du compositeur, celui qui est le plus susceptible de plaire au grand public ...
naxos uirapuru sao paulo

Villa-Lobos, poète symphoniste et coloriste

Nouvelle réussite des Brésiliens dans leur aventure symphonique dédiée à Villa-Lobos. Le chef d’orchestre brésilien Isaac Karabtchevsky et l’Orchestre de São Paulo poursuivent leur intégrale des Symphonies dont nous commentons ici le quatrième volume. Il constitue le point médian de cette somme dont il nous propose l’ultime symphonie. Composée en 1957, cette partition est une belle synthèse de l’art d’un compositeur toujours aussi brillant orchestrateur et génie des alliages instrumentaux et ...
liszt_violon_piano

Musiques pour violon et piano de Liszt chez Naxos

On ne peut a priori que déplorer l’indifférence qui accable la musique de chambre de Franz Liszt ainsi que de nombreux autres volets de son immense catalogue. Les musiciens retenus ici sont excellents, dans un programme qui n'est pas inoubliable. Sa renommée mondiale, indiscutable, s’appuie, on le sait, sur ses pièces pour piano seul (formidable moisson de chefs-d’œuvre depuis les aimables miniatures romantiques jusqu’à l’impressionnante et novatrice Sonate en si mineur), ...
Hétu_cordes_naxos

Belle présentation de l’œuvre pour cordes du Canadien Jacques Hétu

Il convient de répondre à l’invitation de Naxos et découvrir ce compositeur canadien fort attrayant décédé en 2010. Jacques Hétu est un compositeur et pédagogue, né à Trois Rivières au Québec, venu achever sa formation en France auprès d’Henri Dutilleux et d’Olivier Messiaen. De retour outre- Atlantique, il enseigne à l’université (Laval au Québec et Montréal) avant de devenir professeur à l’Université de Québec en 1979. Cette revisitation de l’ensemble de sa ...
naxos villa lobos 10

Tout le Brésil dans une symphonie

L’Orchestre de São Paulo dirigé par Isaac Karabtchevky magnifient la symphonie n°10 de Heitor Villa-Lobos.  L’Orchestre de São Paulo  poursuit son exploration symphonique de Villa-Lobos dont nous avions beaucoup aimé le premier volume. Cette nouvelle parution est consacrée au magnum opus de ce corpus : la symphonie n°10 sous-titrée « Amerindia ». Oratorio symphonique, avec ses deux solistes, son chœur et son grand orchestre, elle résulte d’une commande de la ville de São Paulo à ...
malipiero_visuel

Malipiero, un moderniste italien tout à fait abordable

Francesco La Vecchia poursuit sa redécouverte du symphonisme italien, et le nouvel opus consacré à Malipiero mérite le détour. Né à Venise en 1882, Malipiero grandit au sein d’une famille très musicale. En 1898, il entre au Conservatoire de Vienne (violon) puis poursuit sa formation à Venise et Bologne, auprès de Marco Bossi. Son intérêt galopant pour l’orchestration l’amène à travailler brièvement avec Max Bruch à Berlin (1908). A Paris, en ...
Faust_harding

Magnifiques Scènes de Faust par Daniel Harding

Magnifique lecture par Daniel Harding d'un chef-d'oeuvre de Robert Schumann. En dépit de sa fascination pour le Faust de Goethe, Robert Schumann rencontra des difficultés à achever ses Scènes de Faust. La longue gestation, les élans créateurs, les pauses prolongées étalèrent le projet sur une dizaine d’années (1843-1853), projet dont la nature se modifia avec l’abandon d’un opéra initialement espéré au profit d’un oratorio. L’état de santé psychiatrique chancelant de Robert ...
Chosta_13_petrenko

Vasily Petrenko imprécatoire dans la Symphonie n° 13 de Chostakovitch

Vasily Petrenko poursuit son intégrale Chostakovitch avec Liverpool au plus haut niveau avec la symphonie Babi Yar. En 1941, plusieurs dizaines de milliers de juifs et de résistants furent exécutés par les SS. Cet endroit terrifiant, un ravin situé près de Kiev en Ukraine, avait pour nom Babi Yar. L’événement effroyable conduisit le poète Evgueni Evtouchenko à faire devoir de mémoire au début des années 1960 tout en provoquant les foudres ...
milhaud_orestie_naxos

Premier enregistrement intégral de l’Orestie de Darius Milhaud

Paul Claudel inspire Milhaud pour deux heures et demie de musique hautement représentative de son esthétique faite de gaîté débridée, de lyrisme discret, d’intérêt pour les musiques folkloriques et le jazz,. L’Orestie, la trilogie dramatique d’Eschyle fut représentée avec grand succès en 458 avant J.-C. à Athènes. Elle inspira de nombreux lecteurs musiciens (Gluck, Richard Strauss, Sergeï Taneiev, Iannis Xenakis…) et en particulier le très prolifique Darius Milhaud qui en tira ...
naxos bartok falletta

Bartók de jeunesse avec JoAnn Falletta

Un album au rapport qualité/prix évident La cheffe JoAnn Falletta poursuit sa politique discographique de revisiter des partitions assez oubliées. Après une immense réussite dans la redoutable Symphonie n°3 de Glière, elle dirige une sélection de pièces orchestrales de jeunesses de Béla Bartók, toutes éclipsées par la gloire de  ses grandes partitions modernistes et radicales futures. Les commentateurs noteront qu’elle poursuit ici le cycle Bartók de Naxos, commencé par une autre ...
grieg integrale naxos

Tout l’orchestre de Grieg dans des lectures fort honorables et recommandables

 C’est à un passionnant périple musical griegien auquel nous convie le label aux petits prix, Naxos. Cet éditeur nous emmène en voyage aux côtés d’un compositeur plutôt connu et apprécié par ses nombreuses miniatures pour piano et ses chansons, mais dont on découvre ou confirme les très belles qualités d’orchestrateur, même si ses sources populaires demeurent souvent les mêmes. Avec ce coffret de huit CD, il serait illusoire, voire naïf, ...
berlioz harold en italie  slatkin lyon naxos

Berlioz, entre Lyon et l’Italie

La Symphonie fantastique de Berlioz avait été le premier disque gravé par Leonard Slatkin avec son Orchestre national de Lyon. Le chef américain poursuit ses explorations discographiques avec un volume centré sur Harold en Italie et quelques brillantes ouvertures. Si, la Symphonie fantastique a été enregistrée par la quasi-totalité des orchestres français, Harold en Italie reste plus marginal avec seulement une poignée d’enregistrements : Bernstein/McInnes/Orchestre national de France (EMI), Plasson/Caussé/Capitole de Toulouse et Chung/Verney/Orchestre de ...
weinberg

Nouvelle symphonie de Weinberg par Vladimir Lande : la révélation continue

Chaque publication en rapport avec l’œuvre de Mieczyslaw Weinberg apporte son lot de révélations surtout lorsque le choix éditorial porte sur des partitions captées en première mondiale ou enregistrées il y a plusieurs années et devenues complètement indisponibles. C'est le cas pour cette symphonie n°18 dont apparemment seul Vladimir Fedosseiev avait réalisé pour le défunt label Olympia un « first recording » il y a presque vingt ans. Autant dire l'importance actuelle des ...
vaugham_williams_naxos

Vaughan Williams revigorant par le London Soloists Ensemble

L’univers sonore de Ralph Vaughan Williams ménage de forts belles rencontres, en particulier dans le domaine orchestral et choral, mais également dans le registre de la musique de chambre, ce que nous démontre sans conteste cet enregistrement très réussi. Le Quintette avec piano offre une parfaite illustration des capacités créatrices de ce musicien de tout premier plan, encore mal apprécié en France, avec un premier mouvement Allegro con fuoco très tonique, ...
naxos chostakovitch14 petrenko

Chostakovitch crépusculaire avec Petrenko

Avant-dernier opus symphonique de Dimitri Chostakovitch, la Symphonie n°14 reste une œuvre à part dans l’univers du compositeur : radicale par son instrumentarium orchestral (cordes et percussion) et vocal, à l’opposé de la puissance orchestrale associée à Chostakovitch,  elle s’impose comme un requiem énigmatique d’un compositeur déjà très atteint par la maladie. En dépit d’un effectif orchestral plutôt limité, elle ne s’est jamais imposée au répertoire restant plutôt à la marge ...
711mLcbfAEL__SL1000_

Nouvelle intégrale pour piano d’Albert Roussel

Que la musique d'Albert Roussel soit largement ignorée, c'est un fait indéniable. Une petite partie de sa musique pour orchestre rappelle quelques souvenirs évanescents, dont peut-être encore le Festin de l’araignée, au titre si curieux. Ce ne sont pas pourtant les enregistrements qui manquent, qui, sans être abondants, imposent leur présence et leur qualité à qui veut bien s'arrêter dessus. Il en va de même pour l'oeuvre pour piano, encore davantage ...
naxos gliere falletta

Glière par Falletta

La  « cheffe » d’orchestre JoAnn Falletta poursuit un parcours discographique presque sans faute à travers des partitions symphoniques virtuoses mais oubliées. Après de beaux albums  Ernő Dohnányi, Gustav Holst ou Josef Suk, elle affronte la redoutable Symphonie n°3 de Reinhold Glière. Tombée dans un oubli presque total, cette partition est pourtant un des sommets de la musique symphonique. Nécessitant un effectif instrumental imposant (bois par 3, 8 cors, 5 trompettes et une ...
51SD2Or01TL

Le piano d’Alexandre Tansman à découvrir

Compositeur très prolifique d'origine polonaise, si Alexandre Tansman écrivit en quantité pour tous les genres, ses œuvres pour piano sont quant à elles au nombre imposant d'une centaine. La sélection choisie pour cette publication pianistique couvre vingt années créatrices, des années 30 aux années 50. Le choix des morceaux est stylistiquement intéressant puisqu'il nous permet de connaître les différentes facettes de cet auteur bien représentatif des personnalités créatrices du vingtième ...
naxos ravel lyon slatkin

Ravel du piano à l’orchestre avec Leonard Slatkin à Lyon

Après un premier volume prometteur, Leonard Slatkin poursuit son intégrale Ravel au pupitre de l’Orchestre national de Lyon.  Ce présent album, à l’exception de La Valse, propose des partitions, initialement pianistiques, mais ensuite orchestrées par Ravel lui-même ou par le compositeur Marius Constant. Dans ces partitions, Leonard Slatkin impose une lecture franche et claire qui laisse la musique s’écouler et qui met en avant les sonorités raffinées et la précision des ...
naxos copland slatkin

Copland à Detroit par Slatkin

Arrivé au pupitre de l’orchestre de Detroit en 2007, le chef d’orchestre Leonard Slatkin, lui a redonné une visibilité internationale portée par ses enregistrements avec le label Naxos. Bien que frappé par la crise, comme presque tous les orchestres des USA, la phalange étasunienne semble revivre sous cette direction compétente et inspirée : les concerts de l’orchestre sont proposés en vidéo sur le Web et, en, 2013, l’orchestre est retourné se produire ...
Symphonie 8 Weinberg - Antoni Wit

Vers une intégrale symphonique Weinberg, enfin!

Le vaste œuvre symphonique Mieczyslaw Weinberg fort de 27 opus reste encore partiellement inexploré au disque, puisque les symphonies n°9 (pour narrateur, chœur et orchestre), 11 (pour chœur et orchestre), 13, 15, 21 (Kaddish, en hommages aux victimes du ghetto de Varsovie) n’ont encore jamais été enregistrées et que la n°8 « Fleurs polonaises » de 1964 pour solistes, chœur et orchestre bénéficie de son premier enregistrement mondial. Pourtant certaines œuvres ont été ...