Profil Medien

profilmedienph17044

Irene Dalis in recital, for collectors and everyone else

This priceless CD illustrates, as if that were still necessary, and strongly underscore the consummate vocal and dramatic mastery of this great American mezzo of the 50’s and 60’s. It offers us, unfortunately, only a few limited examples and vocal fragments of a young and still developing Irene Dalis. Enhanced by long excerpts from Carmen (eight of them), sung in German, which come to us straight from Oldenburg (but can we be ...
profilmedienph17044

Irene Dalis, pour les collectionneurs et les autres

Ce surprenant CD, qui devrait illustrer, s’il en est encore besoin, la maîtrise consommée, vocale et dramatique, de la grande mezzo américaine des années 50-60, ne nous propose, hélas, que bien peu de bribes et fragments vocaux d’une Irene Dalis jeune et toujours verte. Certes, le CD est agrémenté de longs extraits de Carmen, huit en tout, chantés en allemand, qui nous viennent droit d’Oldenburg (mais en sommes-nous sûrs, tant la ...
Rachmaninov-Turning-Point

Deuxième disque du Rachmaninov romantique de Litvintseva

La pianiste russe Ekaterina Litvintseva donne une suite à son enregistrement d'œuvres de jeunesse pour piano seul de Rachmaninov, avec les Morceaux de salons (1894) et les Variations sur un thème de Chopin (1902-03). Nous y retrouvons son romantisme assumé, profond et délicat. Le disque, intitulé "Turning point" veut évoquer un tournant dans l'œuvre du compositeur, en rassemblant des pièces faisant encore explicitement référence à Chopin, mais déjà pleines des ...
Edition-Staatskapelle-Dresden-Volume-42-Bruckner-Symphonie-numero-4-Es-Dur-Romatische

La glorieuse Quatrième de Bruckner par Thielemann à Dresde

Avec ce nouvel enregistrement d'une symphonie de Bruckner, Christian Thielemann confirme qu'il a atteint à Dresde une nouvelle étape de son évolution d'interprète. La splendeur de l'orchestre lui autorise une souplesse, une chaleur voire une certaine tendresse qu'on ne lui connaissait pas jusque là. Un disque magistral en lui-même et en ce qu'il révèle une nouvelle étape d'un grand interprète. Défenseur du grand répertoire germanique, héraut revendiqué d’une certaine culture musicale ...
bruckner-3-dresden-staatskapelle_-1484008174

Bruckner magnifié par Yannick Nézet-Séguin à Dresde

Grand défenseur de Bruckner, Yannick Nézet-Séguin est bridé dans l'intégrale des symphonies qu'il enregistre pour Atma par les limites de l'orchestre métropolitain de Montréal. Mais lorsqu'il peut diriger la Staatskapelle de Dresde, sa rencontre avec un orchestre à la tradition brucknérienne séculaire nous vaut une lecture somptueuse de la Symphonie n°3, dans sa rédaction d'origine. Revendiquant haut et fort sa filiation avec Carlo Maria Giulini, Yannick Nézet-Séguin est vite devenu l’un ...
Bruckner-Saraste-Photo

Les débuts brucknériens encore trop timides de Jukka-Pekka Saraste

Novice en matière brucknérienne, le chef finlandais Jukka-Pekka Saraste, grand défenseur de la musique de son pays, ne parvient pas à imposer une vision suffisamment personnelle de la Huitième symphonie du compositeur autrichien. En dépit du bénéfice que lui procure un orchestre familier de cette musique depuis Günter Wand, il ne parvient pas à se hisser au niveau de son illustre prédécesseur et se contente d’une lecture assez banale de ...
profil_dinu_lipatti

Dinu Lipatti, l’ange du piano

Le 2 décembre 1950, le pianiste et compositeur Dinu Lipatti, né à Bucarest le 19 mars 1917, meurt à Genève à 33 ans de la pénible maladie de Hodgkin. Pour le 100e anniversaire du pianiste roumain, Warner Classics, détenteur des gravures studio EMI d’origine, ne lui consacre toutefois qu’un modeste hommage « Immortal Dinu Lipatti » en 3 CDs (9029586789) supplanté par cette belle édition de 12 CDs Profil évidemment nettement plus ...
profil_cherubini_requiem_giulini

Le Requiem de Cherubini, ou les débuts en studio de Carlo Maria Giulini

Dans une superbe anthologie, Riccardo Muti démontrait brillamment que c’est peut-être dans la musique religieuse, plus que dans les opéras, que se trouve l’essence même de l'art de Luigi Cherubini, ce compositeur si souvent et injustement relégué au rang d’auteur d’une musique inoffensivement académique. La réédition de cet enregistrement historique du Requiem en ut mineur, que dirigeait son regretté compatriote Carlo Maria Giulini (1914-2005), confirme les affinités de Cherubini pour ...
image

Poulenc et les Six par Miki Aoki

Après avoir enregistré Kodály et un « projet Belaïev », du nom du grand mécène russe du XIXe siècle, la pianiste japonaise Miki Aoki se tourne vers la musique française des années 20, autour de Francis Poulenc et du groupe des Six. Réunis de manière éphémère et informelle par Cocteau et Satie, les compositeurs Poulenc, Auric, Honegger, Milhaud, et les moins célèbres Germaine Taillefer et Louis Durey, ont notamment collaboré pour une suite intitulée ...
PH15037_Chopin

Ekaterina Litvintseva plays Chopin’s Concertos No.1 & 2

Romantic, virtuosic and young, this is the repertoire of Russian pianist Ekaterina Litvintseva, and the fact is that this choice suits her well. After a first disc featuring Mozart’s Concertos No. 9 and 12, Ekaterina Litvintseva is back with the Klassische Philharmonie Bonn and its conductor Heribert Beissel. The latter, a pupil of Günter Wand, first founded a choral ensemble in 1959 to play the repertoire of the electoral court of ...
PH15037_Chopin

Concertos de Chopin par Ekaterina Litvintseva

Romantique, virtuose et jeune, tel est le répertoire qu'affectionne la pianiste russe Ekaterina Litvinseva, et le fait est que cela lui convient bien. Après un premier disque avec les Concertos n°9 et 12 de Mozart, Ekaterina Litvinseva retrouve la Klassische Philharmonie Bonn et son chef Heribert Beissel. Ce dernier, élève de Günter Wand, a fondé un premier ensemble choral en 1959 pour défendre le répertoire de la cour électorale de Bonn (soit le répertoire joué ...
litvintseva

Ekaterina Litvintseva, la pianiste du cercle polaire

Ekaterina Litvintseva joue la carte de la sensibilité et de la jeunesse pour un programme Rachmaninov convaincant. On connaissait Hélène Grimaud pour ses loups,  on retiendra peut-être Ekaterina Litvintseva pour son enfance passée sous le cercle polaire à Anadyr, sur la mer de Béring, la ville la plus orientale de Russie où la neige couvre le sol 270 jours par an, et où le blizzard souffle 130 jours par an. Si le ...
51q2-5SWB+L

Elfriede Trötschel et le Lied

Morte en 1958 à 44 ans, au moment même où sa carrière prit une dimension internationale, Elfriede Trötschel est entrée dans la légende. Comme pour Fritz Wunderlich ou Istvan Kertész, on se demande ce qu’elle aurait encore pu nous donner si elle avait vécu plus longtemps. A Dresde notamment, sa ville natale, et à Berlin, où elle passa les dernières années de sa vie, sa mémoire reste vivante. C’est aussi ...
CD_Hanssler_Busoni Pfitzner Reger Thielemann

Thielemann et Dresde hors des sentiers battus

Désormais chef en titre de la Staatskapelle de Dresde, Christian Thielemann y est attendu dans le grand répertoire allemand, mais aussi dans la redécouverte d'œuvres plus rares telles celles proposées dans ce double album, piochées dans l'histoire de cet illustre orchestre. C'est ainsi que nous est permis d'entendre ici la Suite romantique de Reger, le Concerto pour piano de Pfitzner et le Nocturne symphonique de Busoni qui résonnèrent pour la première ...
Masurenko-White Nights II-Profil

White Nights II avec Tatiana Masurenko

Deux ans après le premier volume, l'altiste Tatiana Masurenko nous revient avec ses White Nights volume deux, toujours consacrées au répertoire russe pour alto, et toujours en compagnie de Roglit Ishay au piano. Quant au programme, il alterne toujours entre transcriptions et oeuvres originales. Rien de nouveau, donc ? Si, une découverte, la Sonate de Banshikov. Mais chaque chose en son temps. Tatiana Masurenko ouvre l'enregistrement avec des transcriptions de pièces ...
51kpZhOsViL

Une version rare de la 8e de Bruckner par Gerd Schaller

La formidable résurrection de l’œuvre symphonique d’Anton Bruckner n’en finit plus d’attirer tous les orchestres de la planète même ceux que la tâche dépasse amplement. Les meilleurs chefs, ceux qui possèdent une vision, un souffle et une virtuosité incontestable s’y sont confrontés souvent avec bonheur, mais parfois aussi,  non rarement, incapables de rendre justice à ce génial compositeur qui savait composer pour Dieu (Te Deum, Symphonie n° 9) et plus ...
profil_brahmsrequiem

Le Requiem allemand couleur locale de Rolf Beck

On touche avec cet album ce qui fait la qualité première d'un Requiem allemand : la clarté du chœur. Même quand la lenteur met le souffle en péril, même quand l'intonation défaille, cela sonne toujours clair. Rolf Beck mérite la réputation de bâtisseur de chœur que lui prête le livret, car cet ensemble est composé de jeunes chanteurs sélectionnés dans le monde entier. En suivant le déroulement des séquences, en ...
Colin Davis - Staatskapelle de Dresde

Hommage superficiel de la Staatskapelle de Dresde à Sir Colin Davis

Que la Staatskapelle de Dresde rende hommage à Sir Colin Davis, lequel dirigea cette formation de manière régulière de 1981 et jusqu’en mai 2012, rien de plus normal. C’était même un devoir : si le chef n’en a jamais été le directeur musical, l’orchestre l’avait élu chef honoraire à vie en 1991, en remerciement au soutien qu’il lui avait apporté à travers la période difficile de la fin de l’Allemagne de ...
CD_Hanssler_Sawallisch

L’hommage de Profil Hänssler à Wolfgang Sawallisch

Décédé en février dernier à l'âge de 89 ans, après une carrière bien remplie à la baguette mais aussi au clavier comme chambriste et accompagnateur, Wolfgang Sawallisch était peut-être un des derniers représentants des Kapellemeister germaniques, ces solides professionnels qui apprirent patiemment leur métier pour l'exercer ensuite de longues années pour les plus chanceux d'entre eux. C'est ainsi, qu'après des débuts en 1947 comme répétiteur à l'opéra puis comme chef ...
71oJXdVsIKL__AA1500_

Baunfels vs Strauss : même combat ?

Il semble bien de cet enregistrement du quintette à cordes de Walter Braunfels soit le seul disponible actuellement. Sa présence couplée avec les Métamorphoses de Richard Strauss, chef-d’œuvre reconnu et mondialement joué, semble être de la part de l'éditeur allemand une tactique commercialement calculée. Sans doute en partie effectivement, car la renommée de Braunfels reste à établir. Quoi qu'il en soit, si l'on ne perd rien à se replonger dans ...
schumann_piano_nosikova

Schumann & Schumann romantiquement soutenu par Nosikova

Le rapprochement musical de Clara Wieck-Schumann et de son mari Robert Schumann ne fait plus peur et sans dévaluer le génial mari rend davantage justice à celle qui, virtuose exceptionnelle et partout adulée, ne put s’exprimer plus avant dans le domaine de la création musicale. Les deux courtes pièces proposées ne rendent pas totalement justice à sa valeur (il faut écouter : le Trio avec piano en sol mineur, op. 17 ; le ...
requiem suppé profil

Le Requiem de Suppé, du Théâtre à l’Église?

Rassurons d'emblée les collectionneurs de Requiem : l'auteur des dizaines d'opérettes viennoises grâce auxquelles il est encore connu du public, mais uniquement par leurs ouvertures, n'a pas transposé les baignoires et les loges du théâtre dans les tribunes et les bas-côtés de l'église. Pas plus qu'il n'a confondu les dentelles et les ombrelles de ses légères héroïnes avec les chasubles et les ostensoirs des représentants du culte. Si avec Mozart, ...
carl orff profil

Œdipe ou la monotonie selon Carl Orff

Quelques mois seulement après l’album « Portrait d’une légende », le label Profil exhume de nouveau un document rare de la grande Martha Mödl : Oedipus der Tyrann, opéra tombé dans l’oubli de Carl Orff, enregistré en octobre 1961 à la radio de Hambourg. Si les Carmina burana sont une des compositions classiques les plus populaires du XXe siècle, l’œuvre lyrique de Carl Orff est presqu’inconnu en dehors des frontières ...
0881488110449_600

Archives du Semperoper de Dresde

Ce coffret, le troisième de la série discographique consacrée aux archives du Semperoper, présente la plupart des enregistrements wagnériens réalisés à Dresde au cours de l’immédiat après-guerre, essentiellement de 1948 à 1956. Seule exception, une bande radio datant du printemps 1945 et qui permet de faire entendre, destinés aux soldats américains stationnés en Allemagne, deux extraits de Lohengrin avec le ténor Hans Hopf. Il s’agit donc bel et bien d’une ...
TBoulanger

Trio Boulanger : chant perpétuel et lignes éphémères

Tout oppose les deux trios avec piano de Dimitri Chostakovitch : le premier est une expérience de jeune compositeur, une pièce brève, expressive et humoristique, quoique affectant parfois la gravité ; le second quant à lui est une œuvre de la maturité, massive et parfaitement équilibrée, grinçante à souhait, un pur chef-d'œuvre. Pourtant, son imposant grand frère a trop rapidement relégué ce petit trio op.8 au rang de curiosité, de ...
profil bruckner schaller

Gerd Shaller, l’inconnu parfait

Globalement, l’adéquation entre un chef inconnu, un orchestre de cachetonneurs et le cœur du répertoire symphonique, dans un contexte discographique pléthorique, n’a, sur le papier, strictement rien d’alléchant. Pourtant, le chef d’orchestre allemand Gerd Schaller, réussit ce que même pas  1% de ses condisciples peut arriver à faire : marquer la discographie des symphonies de Bruckner, l’un des sommets de la littérature symphonique. Agé d’une quarantaine d’années, Gerd Schaller, mène une discrète ...
profil_elias

Mendelssohn : aux sources d’Elias ?

Cette parution fait suite à un Paulus dû à la même équipe. Les oratorios de Felix Mendelssohn ont été écrits pour de nombreux choristes, et la recherche de l'authenticité ne passe pas, comme souvent, par une réduction des effectifs. Pour cette raison, peut-être, le choix de versions « authentiques » est restreint et ne menace pas la position des plus belles références traditionnelles. Il existe, peu ou prou, Christoph Spering (MDG), Philippe ...
Der Freischütz.01

Der Freischütz, l’historique n’exclut pas le magnifique

Si vous n’aimez pas le Freischütz de Carl Maria von Weber, n’allez jamais à l’opéra de Dresde, parce que vous n’aurez que peu de chances de ne pas devoir assister à une représentation de cet opéra. En effet, en 1951 déjà, l’opéra de Dresde allait en célébrer sa millième représentation. Mille représentations depuis sa création sous l’égide du compositeur en 1822 ! Cela tient du Guinness Book of Records. Fort de ...
profil_schonberg

Un autre Schönberg : Jakob

Quelques renseignements biographiques s'imposent d'emblée, pour vous qui allez découvrir l'inconnu total qu'est Jakob Schönberg. Pas davantage que Richard Strauss avec ceux de la dynastie qui a fait danser Vienne, il n'a aucun lien de parenté avec l' « autre », Arnold. Jakob est né à Fürth, dans le nord de la Bavière, en 1900. Fils du cantor de la synagogue de cette ville, il entre dans son école secondaire israélite, puis au ...
profil_schoenberg_saraste

Soprano au bord de la crise de nerfs

Pour marquer ses débuts en tant que directeur musical de la phalange de Cologne, le chef finlandais Jukka-Pekka Saraste a visiblement choisi de s'attaquer à des répertoires exigeants ; après un disque consacré à la Neuvième Symphonie de Mahler en 2009 notamment, voilà qu'il s'attaque au toujours très controversé Arnold Schoenberg. Deux oeuvres ont retenu son attention, le très post-romantique poème symphonique Pelleas und Melisande, rare au disque, et le ...