Lieu : Allemagne

Parsifal

Parsifal vu par Calixto Bieito à Stuttgart

La soirée ne laissera pas de grands souvenirs musicaux, mais le complexe travail de Bieito vaut le voyage. Pâques à Stuttgart : la confiserie y a sa place (Don Pasquale), mais les choses sérieuses aussi. L'Opéra de Stuttgart reprend cette année deux de ses productions phares, de celles qui ont marqué l'identité d'une maison connue pour son audace et son ambition artistique et intellectuelle (ce n'est pas un gros mot) : ...
3546_auseinemtotenhaus06_gross

Une Maison des Morts pour la fosse à l’Oper Frankfurt

Quelques semaines seulement après Krzysztof Warlikowski pour le Royal Opera House et avant Frank Castorf pour la Bayerische Staatsoper, David Hermann propose sa propre vision de l’ultime chef-d’œuvre de Leoš Janáček à l’Oper Frankfurt, joué sur la base de l'édition critique de 2017. La mise en scène ne passionne cependant pas autant que la distribution portée par le forçat Šiškov de Johannes Martin Kränzle, et surtout la fosse soutenue par ...
Vasco de Gama rayonne sur la galaxie à l’Oper Frankfurt

Vasco de Gama rayonne sur la galaxie à l’Oper Frankfurt

Pour la troisième fois et encore en Allemagne est reprise la nouvelle édition critique de L’Africaine de Meyerbeer, aujourd’hui à l’Oper Frankfurt. Sans les retouches de Fétis effectuées juste après la mort du compositeur, l’ouvrage reprend le titre plus juste de Vasco de Gama, mais part cette fois dans l’espace avec la mise en scène de Tobias Krätzer, qui utilise des images communes avec la récente Bohème de Claus Guth ...
La Calisto ou le retour du baroque à Munich

La Calisto ou le retour du baroque à Munich

Hormis d'admirables Indes Galantes, l'Opéra de Bavière a oublié le répertoire antérieur à Mozart ces dernières années : rien que pour cela, cette Calisto mérite le succès que lui réserve le public. Un peu de nostalgie : il y eut un temps où l’Opéra de Munich faisait des efforts soutenus pour faire vivre le répertoire antérieur à Mozart, avec de nombreux opéras de Haendel et de Monteverdi, sans oublier cette Calisto ; au ...
Don Pasquale
von Gaetano Donizetti
in italienischer Sprache mit deutschen Übertiteln

Altersempfehlung für Schulklassen
25. März 2018


Musikalische Leitung: Giuliano Carella, Marco Comin
Regie und Dramaturgie: Jossi Wieler, Sergio Morabito
Bühne: Jens Kilian
Kostüme: Teresa Vergho
Licht: Mariella von Vequel-Westernach
Animationsfilm: Studio Seufz
Chor: Christoph Heil

Auf dem Bild: Ioan  Hotea (Ernesto),  Enzo Capuano (Don Pasquale),  Ana Durlovski (Norina),  André Morsch (Doktor Malatesta),  Marko Špehar  (Carlotto)

Foto: Martin Sigmund

Don Pasquale à Stuttgart, une sage comédie sérieuse

La soirée est un peu longue, avec un chef trop timoré et une distribution un peu effacée - à une glorieuse exception près. Il y a des répertoires qui suscitent moins que d'autres la créativité des metteurs en scène, et on peut comprendre que Don Pasquale, avec son action un peu lymphatique, ses personnages réduits à des types et ses situations triviales en fasse partie. À l'Opéra de Stuttgart, cependant, c'est ...
Parsifal (BadenBaden18)_1

Parsifal à Baden-Baden : du beau son mais pas seulement

Avec ses sonorités ensorcelantes et la direction amoureuse de Simon Rattle, le Philharmonique de Berlin est la véritable star de Parsifal à Baden-Baden et offre un écrin de rêve à une distribution internationale presque parfaite et de très haut niveau. Seule la mise en scène de Dieter Dorn, avare d’idées et terne de scénographie, n’est pas tout à fait à la hauteur de l’événement. Pour la cinquième année, l’Orchestre Philharmonique ...
heliane_ Loy JagdeJakubiakWagner

Le Miracle d’Heliane a eu lieu à Berlin

Après l’Opéra des Flandres, le Deutsche Oper de Berlin monte également le rare Das Wunder der Heliane d’Erich Wolfgang Korngold, cette fois dans une mise en scène de Christof Loy où la religiosité et l’onirisme ne sont traités que dans les rapports des hommes entre eux. La distribution quasi irréprochable assemble cinq premiers rôles de très haute intensité, à commencer par les deux du couple principal, l’Étranger de Brian ...
Turandot471_Finale_BStoess

Turandot lyrique et moderne à la Deutsche Oper Berlin

En reprenant une énième fois la production de Turandot de Lorenzo Fioroni créée en 2008, la Deutsche Oper montre à nouveau sa capacité à traiter avec la plus belle intelligence le répertoire lyrique. Offrir le rôle-titre à Ricarda Merbeth permet d’entendre une voix moins dure qu’avec les habituées du rôle, entourée d’une distribution de grande qualité et d’un chœur propulsé parmi les meilleurs grâce à l’arrivée de Jeremy Bines ...
Inoubliable Requiem de Brahms par Haitink à Munich

Inoubliable Requiem de Brahms par Haitink à Munich

En pleine possession de ses moyens, Bernard Haitink offre un nouveau sommet musical au public munichois. Le concert de Bernard Haitink avec l'Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise revient chaque année avec une régularité métronomique ; ce n'est pas ce qu'on appelle une rencontre inédite, mais le triomphe tout aussi prévisible à la fin du concert ne doit pas faire illusion : si l'événement est prévisible, la richesse musicale et émotionnelle, ...
LM0A2191

Les Vêpres siciliennes à Munich, beaucoup de bruit pour rien

Pendant que chanteurs et orchestre se soucient d'abord de produire des décibels, la mise en scène joue plus noir que noir, sans penser à diriger les chanteurs. Y a-t-il une loi des séries ? Ces Vêpres siciliennes, qui prennent place dans un louable effort de l’Opéra de Bavière pour explorer les recoins du répertoire français, sont la troisième nouvelle production de la saison, après des Noces de Figaro fort grises et un ...
2018_03_02_Fille_Summerscales_Acosta(3)_cHoesl

La Fille mal gardée ou Londres à Munich

Deux solistes brillants pour éclairer une représentation sans panache. Tout n'est donc pas russe dans le "nouveau" Ballet national de Bavière créé par Igor Zelensky lorsqu'il en a pris la tête en 2016 : non seulement il a fait entrer au répertoire Alice au pays des merveilles de Christopher Wheeldon, mais voilà qu'il reprend aussi La Fille mal gardée d'Ashton, entrée au répertoire de la troupe en 1971 après avoir vu ...
Muenchner_Philharmoniker__Valery_Gergiev__Helene_Grimaud_credit_Hans_Engels

Gergiev et Grimaud à Munich, festival de couleurs

Un concerto de Beethoven passionnant, un Petrouchka inhabituel : Valery Gergiev ne fait rien comme les autres, et cette fois, avec un plein succès. Tout fraîchement confirmé dans son poste de directeur musical des Münchner Philharmoniker (jusqu'en 2025), Valery Gergiev partage les esprits, ceux du public munichois, ceux de la critique, et même ceux des musiciens de l'orchestre. En entendant, pour entamer le concert, les Symphonies d'instruments à vent de Stravinsky ...
Le Chœur de la Radio bavaroise pour deux siècles de musique sacrée

Le Chœur de la Radio bavaroise pour deux siècles de musique sacrée

Le Chœur de la Radio bavaroise est à la hauteur de sa réputation, chez Frank Martin plus que dans le répertoire ancien. Deux siècles séparent les deux parties de ce concert d'abonnement du Chœur de la Radio bavaroise. La première partie s'ouvre par le Stabat Mater de Scarlatti, écrit pour dix voix, mais conservé seulement par des manuscrits qui ne précisent pas si et où interviennent des solistes ou un effectif ...
Beczala-Piotr

À Cologne, Piotr Beczała porte haut le drapeau de l‘opérette

L’idée était alléchante : trois chanteurs, trois grands noms réunis pour un hommage à l’opérette viennoise. L’affiche, hélas, ne tient pas ses promesses. Commençons par la bonne nouvelle : Piotr Beczała est toujours le ténor idéal pour ce type de répertoire. Si, avec Lohengrin et Don José, la voix a gagné en puissance, elle n’a perdu ni sa souplesse ni la facilité d’un aigu toujours aussi lumineux. Et surtout, Beczała sait ce que ...
philharmonisches_staatsorchester_hamburg_foto_felix_broede_1_web.jpg__1060x597_q85_autocrop_crop-smart_cropper-desktop_home_detail-_subsampling-2

Schubert par Nagano à Hambourg

La perfection n'est pas à l'ordre du jour, mais le détour par l'Elbphilharmonie n'est pas du temps perdu. Entre deux opéras - la reprise de l'inoubliable Lulu mise en scène par Christoph Marthaler et un très oubliable Fidelio - Kent Nagano trouve le temps de diriger un concert consacré tout entier à Schubert. On associe généralement Kent Nagano plutôt à un répertoire plus tardif, mais le résultat, à défaut d'être convaincant ...
Fidelio-3244-original

Fidelio des mauvais jours à Hambourg

Mise en scène, orchestre et chanteurs sont à égalité dans une soirée interminable. Découvrir une nouvelle production quelques jours après la première a ses bons côtés : tout le snobisme ambiant est retombé, la salle est souvent moins bondée, et les artistes eux-mêmes ne sont plus soumis à la même pression. Mais il y a aussi un mauvais côté : beaucoup de critiques sont déjà parues ; et quand elles sont ...
Stilles Meer-2725-original

Stilles Meer de Hosokawa à Hambourg

Une œuvre contemporaine émouvante et remarquablement chantée revient à Hambourg. Peut-être devrait-on toujours procéder ainsi : ne pas aller voir les opéras nouveaux à leur création, mais lorsqu'ils sont repris. Stilles Meer de Toshio Hosokawa, a été créé par l'Opéra de Hambourg en janvier 2016. Il est repris, toujours en saison hivernale, pour quelques représentations deux ans plus tard. Une fois l'agitation médiatique de la première retombée, que reste-t-il de cette ...
Capriccio Frankfurt Nylund Reiter

Capriccio de Brigitte Fassbaender à l’Oper Frankfurt

Passée du chant à la mise en scène depuis Ariadne auf naxos en 2013, Brigitte Fassbaender revient à l’Oper Frankfurt pour Capriccio, avec une production au décor noble qui met en valeur une distribution homogène mais dont se détache la superbe Gräfin de Camilla Nylund. Brigitte Fassbaender était un Clairon d’importance dans les années 80-90, elle met aujourd’hui en scène le dernier opéra composé par Richard Strauss en l’intégrant dans la ...
Enrico Holger Falk Frankfurt

Enrico ou la folie d’un homme à l’Oper Frankfurt

Une nouvelle production au Bockenheimer Depot de l’opéra Enrico de Manfred Trojahn, créé il y a vingt-sept ans au Schlosstheater de Schwetzingen, permet de découvrir cette œuvre forte tirée de l’un des drames les plus puissants du XXe siècle. La direction de Roland Böer comme la distribution font honneur à l’ouvrage, servi par une mise en scène intelligente de Tobias Heyder. Si la création contemporaine permet chaque année de nouveaux ...
csm_sturm_hp_c_Kaufhold_0318gp_3f25fc0184

La Tempête de Frank Martin à Sarrebruck

Une mise en scène peu convaincante et une équipe musicale de haut vol pour une partition majeure de l'après-guerre. L’opéra du XXe siècle est une malle aux trésors, il suffit de fouiller un peu pour y trouver des joyaux : les multiples maisons d’opéra de la province allemande ne s’en privent pas, sans que cela ne chasse leur public. Ni vraiment inconnue, ni vraiment familière, La Tempête du compositeur suisse Frank Martin ...
Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Des danseurs enthousiastes, une version cohérente et une unité de style : que demander de plus ? Dans une représentation de ballet classique, il y a, tout d’abord, les danseurs ; il y a aussi, tout aussi essentiel, le ou les chorégraphes qui, par strates successives ou d’un seul jet, ont composé la pièce telle que les danseurs l’interprètent ; mais il y a aussi, tout aussi importants, ceux que le ...
IMG_1362

Rigoletto à Cologne : un triomphe pour Nina Minasyan

C’est un Rigoletto des jeunes talents que l’Opéra de Cologne a mis au programme au début de cette année. Rares sont les productions que l’Opéra de Cologne a pu déménager au Staatenhaus, lieu d’exil de l’institution jusqu’en 2022. Le Rigoletto que Katharina Thalbach et Ezio Toffolutti proposèrent en 2012 en fait partie – une mise en scène efficace, professionnelle et sans prétentions qui, cette fois, sert de cadre idéal à une ...
Mitridate_GP_O_2762_SB

Un autre Mitridate au théâtre rococo de Schwetzingen

Nicola Porpora est cette année mis à l'honneur du festival Winter in Schwetzingen. Pour clôturer sa série septennale consacrée chaque hiver à l'opéra napolitain dans le théâtre rococo du château de Schwetzingen, le théâtre de Heidelberg fait un détour par Londres : c'est pour l'Opera of the Nobility, monté pour concurrencer l'entreprise de Haendel, que le Napolitain Porpora a créé ce Mitridate en 1736, avec une équipe de choc à sa ...
1454329534_cd_piazzollaacirccopyzenna_web_img_9866

Biber et Piazzolla, rencontre empêchée

Quatre musiciens de la Lautten Compagney de Berlin manquent à la fois de rigueur et de fantaisie pour donner corps à ces deux univers opposés. Peu de violonistes se confrontent aux œuvres pourtant majeures de leur illustre ancêtre Biber, dont l'écriture violonistique témoigne de sa propre ébouriffante virtuosité : pourquoi passer des heures à se battre avec un style si étranger, si hérissé de difficultés techniques, quand les concertos de Sibelius, ...
Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Herbert Blomstedt, invité régulier de l'Orchestre de la Radio bavaroise, se fait l'apôtre d'un compatriote oublié, Wilhelm Stenhammar. Tout Munich est à l'heure de Noël, mais l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise ne fait pas relâche : avec un programme inhabituel, il accueille une fois encore le vénérable Herbert Blomstedt, qui est à la fois le doyen de sa profession et l'un des plus sympathiques de ses membres. L'art du programme ...
La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

Dans une nouvelle production assez littérale de Lotte de Beer, Kirill Petrenko développe les trois opéras du Tryptique avec une extrême finesse, au risque de lasser par trop de retenue et le refus constant de toucher les émotions simples, pourtant inhérentes aux partitions de Puccini. La distribution, d'un niveau de grande qualité habituel à la Bayerische Staatsoper, fait ressortir le baryton Ambrogio Maestri et les sopranos Eva-Maria Westbroeck et Ermonela ...
la ville morte

La Ville Morte mise en scène par David Bösch à Dresde

Après Le Miracle d’Héliane à l’Opéra des Flandres, David Bösch s’attaque au chef-d’œuvre lyrique de Korngold, La Ville Morte, au Semperoper de Dresde. Sa mise en scène moderne et littérale cherche à maintenir l'action entre réel et onirisme, tandis qu’en fosse le chef Dmitri Jurowski emmène la partition vers un vérisme puccinien, personnalisé sur scène par le ténor Burkhard Fritz et la soprano Manuela Uhl. D’une époque viennoise parmi les plus ...
Gregory Kunde Prophète à Berlin

Gregory Kunde Prophète à Berlin

Après Vasco de Gama en 2015 et Les Huguenots en 2016, le Deutsche Oper Berlin poursuit son cycle Meyerbeer et s’intéresse cette saison au Prophète, grand-opéra réapparu récemment en Europe avec plusieurs nouvelles productions à Karlsruhe, Essen et Toulouse. En utilisant ses habituelles marottes, Olivier Py ne parvient pas à intéresser à un livret de Scribe pourtant correctement construit, là où Enrique Mazzola dynamise moins la fosse qu’il n’avait su ...
BPhil_021217_Haitink_010

Neuvième de Mahler par les Berliner Philharmoniker et Bernard Haitink

En prenant trois soirs l’orchestre de Simon Rattle pour y diriger la Symphonie n° 9 de Gustav Mahler, Bernard Haitink ne parvient pas à adapter le jeu des Berliner Philharmoniker à son style et livre une lecture sans force, émaillée d’effets entendus habituellement avec le chef britannique et jamais auparavant avec lui. Même avec des noms idéaux au programme, le résultat d’un concert peut fluctuer du génial au passable. Malheureusement, le ...
Wozzeck Hamburg Nigl

Après Lulu, Kent Nagano dirige Wozzeck à Hambourg

La production du Wozzeck de Berg par Peter Konwitschny a bientôt vingt ans et son expressionnisme à l’allemande inspiré du début du XXe ne fascine plus autant, mais elle n’en reste pas moins efficace dans le propos. La direction de Kent Nagano trouve comme avec Lulu récemment le ton juste pour agencer les séries, sans pour autant perdre la forme globale, en plus d’accompagner une distribution correcte dont ressort le ...