Lieu : Allemagne

Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Des danseurs enthousiastes, une version cohérente et une unité de style : que demander de plus ? Dans une représentation de ballet classique, il y a, tout d’abord, les danseurs ; il y a aussi, tout aussi essentiel, le ou les chorégraphes qui, par strates successives ou d’un seul jet, ont composé la pièce telle que les danseurs l’interprètent ; mais il y a aussi, tout aussi importants, ceux que le ...
IMG_1362

Rigoletto à Cologne : un triomphe pour Nina Minasyan

C’est un Rigoletto des jeunes talents que l’Opéra de Cologne a mis au programme au début de cette année. Rares sont les productions que l’Opéra de Cologne a pu déménager au Staatenhaus, lieu d’exil de l’institution jusqu’en 2022. Le Rigoletto que Katharina Thalbach et Ezio Toffolutti proposèrent en 2012 en fait partie – une mise en scène efficace, professionnelle et sans prétentions qui, cette fois, sert de cadre idéal à une ...
Mitridate_GP_O_2762_SB

Un autre Mitridate au théâtre rococo de Schwetzingen

Nicola Porpora est cette année mis à l'honneur du festival Winter in Schwetzingen. Pour clôturer sa série septennale consacrée chaque hiver à l'opéra napolitain dans le théâtre rococo du château de Schwetzingen, le théâtre de Heidelberg fait un détour par Londres : c'est pour l'Opera of the Nobility, monté pour concurrencer l'entreprise de Haendel, que le Napolitain Porpora a créé ce Mitridate en 1736, avec une équipe de choc à sa ...
1454329534_cd_piazzollaacirccopyzenna_web_img_9866

Biber et Piazzolla, rencontre empêchée

Quatre musiciens de la Lautten Compagney de Berlin manquent à la fois de rigueur et de fantaisie pour donner corps à ces deux univers opposés. Peu de violonistes se confrontent aux œuvres pourtant majeures de leur illustre ancêtre Biber, dont l'écriture violonistique témoigne de sa propre ébouriffante virtuosité : pourquoi passer des heures à se battre avec un style si étranger, si hérissé de difficultés techniques, quand les concertos de Sibelius, ...
Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Herbert Blomstedt, invité régulier de l'Orchestre de la Radio bavaroise, se fait l'apôtre d'un compatriote oublié, Wilhelm Stenhammar. Tout Munich est à l'heure de Noël, mais l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise ne fait pas relâche : avec un programme inhabituel, il accueille une fois encore le vénérable Herbert Blomstedt, qui est à la fois le doyen de sa profession et l'un des plus sympathiques de ses membres. L'art du programme ...
La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

Dans une nouvelle production assez littérale de Lotte de Beer, Kirill Petrenko développe les trois opéras du Tryptique avec une extrême finesse, au risque de lasser par trop de retenue et le refus constant de toucher les émotions simples, pourtant inhérentes aux partitions de Puccini. La distribution, d'un niveau de grande qualité habituel à la Bayerische Staatsoper, fait ressortir le baryton Ambrogio Maestri et les sopranos Eva-Maria Westbroeck et Ermonela ...
la ville morte

La Ville Morte mise en scène par David Bösch à Dresde

Après Le Miracle d’Héliane à l’Opéra des Flandres, David Bösch s’attaque au chef-d’œuvre lyrique de Korngold, La Ville Morte, au Semperoper de Dresde. Sa mise en scène moderne et littérale cherche à maintenir l'action entre réel et onirisme, tandis qu’en fosse le chef Dmitri Jurowski emmène la partition vers un vérisme puccinien, personnalisé sur scène par le ténor Burkhard Fritz et la soprano Manuela Uhl. D’une époque viennoise parmi les plus ...
Gregory Kunde Prophète à Berlin

Gregory Kunde Prophète à Berlin

Après Vasco de Gama en 2015 et Les Huguenots en 2016, le Deutsche Oper Berlin poursuit son cycle Meyerbeer et s’intéresse cette saison au Prophète, grand-opéra réapparu récemment en Europe avec plusieurs nouvelles productions à Karlsruhe, Essen et Toulouse. En utilisant ses habituelles marottes, Olivier Py ne parvient pas à intéresser à un livret de Scribe pourtant correctement construit, là où Enrique Mazzola dynamise moins la fosse qu’il n’avait su ...
BPhil_021217_Haitink_010

Neuvième de Mahler par les Berliner Philharmoniker et Bernard Haitink

En prenant trois soirs l’orchestre de Simon Rattle pour y diriger la Symphonie n° 9 de Gustav Mahler, Bernard Haitink ne parvient pas à adapter le jeu des Berliner Philharmoniker à son style et livre une lecture sans force, émaillée d’effets entendus habituellement avec le chef britannique et jamais auparavant avec lui. Même avec des noms idéaux au programme, le résultat d’un concert peut fluctuer du génial au passable. Malheureusement, le ...
Wozzeck Hamburg Nigl

Après Lulu, Kent Nagano dirige Wozzeck à Hambourg

La production du Wozzeck de Berg par Peter Konwitschny a bientôt vingt ans et son expressionnisme à l’allemande inspiré du début du XXe ne fascine plus autant, mais elle n’en reste pas moins efficace dans le propos. La direction de Kent Nagano trouve comme avec Lulu récemment le ton juste pour agencer les séries, sans pour autant perdre la forme globale, en plus d’accompagner une distribution correcte dont ressort le ...
Le NDT reconquiert Berlin

Le NDT reconquiert Berlin

Le Nederlands Dans Theater revient à Berlin après deux trop longues années d’absence ! Paul Lightfoot, directeur de la compagnie depuis 2011, souligne lui-même l’importance « d’offrir aux Berlinois un tout autre genre de danse contemporaine, que l’on voit clairement peu dans la capitale de la danse conceptuelle, bercée par la Freie Szene et le festival Tanz im August ». C’est en effet très bien vu, dear Paul, tant cette première ...
wozzeck oper am rhein skovhus kuncio

Wozzeck par injection létale à Düsseldorf avec l’incroyable Bo Skovhus

Pour sa nouvelle production de Wozzeck, l’Oper am Rhein de Düsseldorf a fait appel à Stefan Herheim, qui transpose l’action dans une chambre d’exécution des États-Unis. Bo Skovhus livre à nouveau une prestation scénique exceptionnelle dans le rôle-titre, le reste de la distribution étant vocalement porté par la magnifique Marie de Camilla Nylund et le Capitaine de Matthias Klink. En transportant l’exécution de Johann Christian Woyzeck, mort par pendaison sur la ...
Requiem de Verdi bouleversant par Muti à Cologne

Requiem de Verdi bouleversant par Muti à Cologne

Poignant Requiem devant une salle comble : Riccardo Muti transcende le chef d’œuvre de Verdi. Il n’y a rien à redire : ce concert est un événement. Dès les premières notes des violoncelles le ton est donné. Voilà une exécution des plus bouleversantes où précision et intensité, structure et émotion se marient d’une façon particulièrement heureuse. Le Requiem de Verdi est une œuvre éminemment théâtrale, et c'est bien ainsi que le présente Riccardo ...
Le temps s’est arrêté à Berlin avec James Levine

Le temps s’est arrêté à Berlin avec James Levine

Pour un concert exceptionnel, James Levine dirige la Staatskapelle Berlin et emmène la Troisième Symphonie de Gustav Mahler sur des sommets, malgré un orchestre très souvent pris en défaut. Une telle atmosphère électrique à la Philharmonie de Berlin n’avait plus été ressentie depuis les derniers concerts de Claudio Abbado, mais aujourd’hui sur la scène, une longue rampe donne accès à un pupitre surélevé pour permettre à un autre chef d'y accéder, ...

Elektra de grand répertoire au Deutsche Oper Berlin

Les soirées de répertoire du Deutsche Oper Berlin sont toujours d'une grande qualité, même lorsqu’il s’agit d’une simple reprise d’Elektra, avec cette saison Catherine Foster dans le rôle-titre, l’impressionnante Chrysothemis d’Allison Oakes et les graves toujours aussi marqués de Doris Soffel. Les dernières reprises de la production d’Elektra au Deutsche Oper faisaient alterner Evelyn Herlitzius et Nina Stemme dans le rôle-titre. Cette saison, pour seulement trois représentations, Catherine Foster se prête ...
Pelleas Kosky Berlin

Pelléas et Mélisande à côté du sujet au Komische Oper Berlin

À trop chercher à restituer dans la mise en scène l’expressionnisme sous-jacent de la partition de Pelléas et Mélisande, Barrie Kosky passe à côté du chef-d’œuvre de Debussy. La distribution, peu propice à l'exception du Golaud de Günter Papendell, et la direction de Jordan de Souza, qui développe de belles sonorités mais assez peu appropriées, sont à l'avenant. Si le drame lyrique fut créé à l’Opéra-Comique de Paris en 1902, il ...
Harding BRSO 2017

Harding à la Radio Bavaroise pour un Bruckner trop sage

L'Orchestre de la Radio Bavaroise a beau être au sommet de ses séductions sonores, le parcours symphonique de cette soirée reste trop prosaïque. À la Philharmonie de Munich plane le souvenir de Sergiu Celibidache et de ses interprétations des symphonies de Bruckner. Avec l'autre grand orchestre munichois, Daniel Harding dirige ce soir la quatrième symphonie, mais son approche de Bruckner n'a pas grand chose à voir avec les sculpturales lenteurs de ...
Le_nozze_di_Figaro_4._Akt_c__W._H_Asl_

Figaro à Munich, mariage de routine

La direction prétentieuse et maniérée de Constantinos Carydis pèse sur une soirée d'honorable routine. Vingt ans ! Créée en 1996, la mise en scène des Noces de Figaro par le pape du théâtre munichois Dieter Dorn a occupé le plateau du Nationaltheater jusqu'en novembre 2016 : un spectacle sobre, sans grandes ambitions mais efficacement divertissant. Moins d'un an après la dernière, c'est à Christoph Loy que l'Opéra de Bavière a confié ...
Une Dame de Pique sombre et passionnante à Stuttgart

Une Dame de Pique sombre et passionnante à Stuttgart

Jossi Wieler, directeur de l'Opéra de Stuttgart, propose un des meilleurs spectacles de son mandat, avec l'aide précieuse d'une irremplaçable artiste de la scène, Stine Marie Fischer. Pouchkine revu par Dostoievski : c'est en quelque sorte ainsi que Jossi Wieler et Sergio Morabito présentent La Dame de Pique de Tchaïkovski, cette course à l'abîme où les tourments intérieurs des personnages - et pas seulement Hermann - sont si obsédants qu'ils masquent les ...
pfoto_trojaner khp_0200

Nuremberg ose Les Troyens avec Calixto Bieito

A Nuremberg, une partition réduite de plus d'un quart et une mise en scène trop partielle de Calixto Bieito, tournent à la solution de facilité et ne rendent pas service aux héros de Berlioz. Jouer Les Troyens reste un défi : l'Opéra de Paris lui-même n'a pas même affiché une vingtaine de représentations de l’œuvre ces quarante dernières années, la dernière il y a une décennie ; quand une scène moyenne ...
Deutsche Oper Aida

Atmosphère électrique pour la reprise de l’Aida de Benedikt von Peter à Berlin

Huée en 2015 à sa création, la production d’Aida de Benedikt von Peter triomphe cette saison pour une reprise de très haute intensité, grâce au changement de direction musicale et d’une partie de la distribution. L’orchestre magnifique en arrière-plan et le chœur incroyable, disséminé parmi le public, augmentent la qualité d’une soirée électrique dont l’auditeur ressort pétrifié. Moins médiatisée qu’une nouvelle production, une reprise peut pourtant apporter des surprises en ...
HD Giselle Shirinkina Shklyarov-134

Stars et routine pour Giselle à Munich

La version datée de Peter Wright et un orchestre pesant jouent contre les talents du Ballet de Bavière. Enfin vint l'entracte. Le premier problème de cette Giselle est dans la fosse : on croirait entendre tout au long de la soirée une partition de Drigo ou de Minkus, alors que la musique d'Adam est d'une toute autre tenue. Ajoutée à des tempi souvent excessivement lents, cette pesanteur musicale est terrible non ...
Brouillards, du pur Cranko à Stuttgart

Brouillards, du pur Cranko à Stuttgart

Les pièces courtes de Cranko sont inégales, mais il s'y trouve des trésors, cette soirée le prouve encore. À sa mort accidentelle en 1973, John Cranko a laissé trois grands ballets narratifs, encore et toujours au répertoire de nombreuses troupes de par le monde ; il a aussi laissé de nombreux ballets plus courts, souvent abstraits, qui sont de nos jours rarement à l'affiche en dehors du Ballet de Stuttgart pour ...
Un nouveau Parsifal entre tradition et modernité à Hambourg

Un nouveau Parsifal entre tradition et modernité à Hambourg

La saison du Staatsoper de Hambourg ouvre sur une nouvelle production de Parsifal et prolonge l'idée d'un alliage entre modernité et tradition en s’offrant les services du vétéran Achim Freyer pour la mise en scène, tandis que l’équipe musicale haut de gamme mélange chanteurs wagnériens aguerris et artistes plus jeunes, le tout sous la direction équilibrée de Kent Nagano. Lorsqu'ils prirent leurs fonctions à Hambourg, Kent Nagano et Georges Delnon développèrent ...
Fotoprobe für das Ruhrtriennale Thinkspiel Kein Licht am 22.08.2017 in der Gebläsehalle im Landschaftspark Duisburg Nord. Foto: Caroline Seidel/ Ruhrtriennale 2017

Ruhrtriennale : Kein Licht, pas de lumière mais des tas de clichés

Se présentant comme un opéra, ce spectacle fort peu musical aux ambitions démesurées reste désespérément terre-à-terre. La catastrophe de Fukushima, Donald Trump, les illusions d'un tournant énergétique ne remettant pas en cause notre voracité en énergie, les folies de la société de consommation, et j'en passe : voici des thèmes qui ne pourraient être plus actuels, plus essentiels pour nous, et la voix acerbe et rageuse d'Elfriede Jelinek, qui profère sans ...
meg-stuart---damaged-goods-jeroen-peeters-jozef-wouters-projecting--space--ruhrtriennale-2017(1)

Ruhrtriennale : Projecting Space, émouvant mystère de Meg Stuart

Dans un espace scénique pour le moins atypique, Meg Stuart fait naître avec Projecting [Space[ une poésie impalpable. Le brutal déclin industriel de la Ruhr a laissé un héritage immobilier aussi démesuré que difficile : la culture est très vite apparue comme un moyen de redonner un avenir à la région, en assumant l'héritage plutôt qu'en recourant uniquement à la démolition. De nombreux halls d'usine et autres sites industriels ont donc ...
Pelleas et Melisande, Ruhrtriennale

Mélisande à la Ruhrtriennale, Hannigan et elle seule

Barbara Hannigan est une Mélisande passionnante, mais elle est bien seule. Premier intendant de la Triennale de la Ruhr nouvellement créée en 2002, Gérard Mortier avait fait d'une ancienne halle industrielle de Bochum le centre du festival, notamment pour les productions d'opéra : un vaste gradin de près de 900 places y est placé dans un espace qui reste entièrement modulable. Le lieu, sans doute, est impressionnant ; mais qu'y entend-on ...
Tannhäuser für Kinder 2017 3

Bayreuth : Tannhäuser pour tous

En marge des opéras de Wagner qui attirent la planète entière au Festspielhaus, le festival propose dix représentations de Tannhäuser für Kinder, une entreprise pédagogique à l’adresse de son public de demain mais aussi aux wagnériens curieux. Depuis 2010, Bayreuth a rapetissé tous les dix chefs-d’œuvre du Maître afin de les faire connaître aux enfants. D’une nouvelle durée d’une heure chrono, donnée sans entracte, leur dramaturgie imparable, intelligemment condensée par Katharina Wagner et ...
Parsifal Amfortas hoch

Parsifal à Bayreuth : le vœu pieu d’Uwe Eric Laufenberg

An II pour le Parsifal oecuménique mais un brin soporifique d’Uwe Eric Laufenberg. Pourtant le message à faire passer était des plus essentiels. Marek Janowski, remplaçant au pied levé Hartmut Haenchen souffrant, anime, depuis la fosse une réalisation par trop languide. « Il m’arrive de penser qu’il serait préférable qu’il n’y ait plus de religions du tout. » Cette phrase hautement troublante du Dalaï Lama en exergue du programme introduit la réflexion du ...
Tristan 2017 2. Akt

Tristan et Isolde à Bayreuth : Marke et Isolde

An III pour le Nô wagnérien revu et corrigé par la très originale vision de Katharina Wagner. Une Isolde vindicative, un Tristan de première classe et un Marke bien noir disent la triste histoire du triangle amoureux selon Wagner. Tristan et Isolde sans philtre. C’est l’intérêt principal de cette production créée en 2015 et éditée en DVD (DG) : Katharina Wagner, au plus près du livret, a bien lu que ces deux-là ...