Lieu : Autriche

Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Juste avant de s'attaquer à sa 33e mise en scène d'opéra, Mariame Clément, avec l'alibi du semi-opéra de Purcell The Fairy Queen, ausculte ses 13 ans de mise en scène dans une ode vibrante au monde lyrique. Le pari était gonflé de s'emparer de la dramaturgie défectueuse de The Fairy Queen. On ressort des trois heures pleines de son ambitieuse réalisation sur plusieurs niveaux de lecture avec une provision d'émotions pour ...
dts2

Une Tote Stadt de référence à Vienne

Le Staatsoper de Vienne entérine la fascination de Die Tote Stadt en offrant au chef-d’œuvre de Korngold une partie musicale digne de l'âge d'or (Vogt/Nylund/Mikko Franck) et l'intelligence esthétique de Willy Decker. Grand soir. C'est dorénavant indéniable : plus on voit Die Tote Stadt et plus on l'aime. Les réticences initiales ("du sous-Strauss, de la musique de film, de la musique hollywoodienne…") des années où parut le coffret Leinsdorf chez RCA tombent ...
salome bis

Salomé chez les dictateurs au Landestheater de Linz

Trop fraîchement débarqué de la direction de l'Opéra de Nice où, de 2012 à 2015, trois saisons passionnantes ont dirigé les oreilles mais aussi les yeux des amateurs d'art lyrique vers la Baie des Anges, Marc Adam réenfile la casquette de metteur en scène qu'il n'a jamais cessé de coiffer, pour une Salomé voyageuse, évoluant dans le désert irakien mais aussi dans celui du palais des Ceaucescu. Nouvelles du front. L'on ...

Lahav Shani chef principal invité de l’Orchestre symphonique de Vienne

Le jeune chef d'orchestre israélien Lahav Shani, 27 ans, est nommé pour la saison 2017-18 chef principal invité de l'Orchestre symphonique de Vienne (Wiener Symphoniker), suite à une collaboration entamée en mai 2015. Il remplacera par ailleurs en janvier Philippe Jordan, souffrant, pour des concerts avec Hilary Hahn au Konzerthaus de Vienne et également en tournée à Paris, Bâle, Bregenz, Francfort et Munich.
hires-Salzburg_contemporary_Boulez_Ensemble_Intercontemporain_Pintscher_Nagano_Vichard_Cambreling_Gaggero_Favre_Durot_c_SF_Marco_Borelli_01

Retour à Salzbourg pour Répons de Boulez

Les musiciens de l'Ensemble Intercontemporain brillent à Salzbourg dans un vivant hommage à Boulez. Fallait-il vraiment envoyer les spectateurs du Festival de Salzbourg dans la banlieue de la ville, dans une sorte de lycée professionnel des métiers du bâtiment, pour seulement trois quarts d’heure de musique ? Eh bien oui, trois fois oui : d’abord parce que l’œuvre jouée est Répons, l’une des plus fortes œuvres pour orchestre de la fin du XXe siècle ...
boulez-icma

À Salzbourg, la généalogie boulézienne par Daniel Barenboim

Dans son parcours consacré à Pierre Boulez pour ses 90 ans, le Festival de Salzbourg n’aura pas toujours eu la main heureuse, à cause d’interprètes mal assurés ou d’acoustiques déficientes ; la pleine réussite du concert du West-Eastern Divan Orchestra en petite formation dans la belle salle Jugendstil du Mozarteum suffit à faire oublier une bonne partie de ces frustrations. La désignation officielle du concert est à vrai dire un peu trompeuse : ...
hires-Salzburg_Contemporary_Boulez_Fischer_Furrer_Cambreling_Frey_Klangforum_Wien_c_Marco_Borrelli

À Salzbourg, Cambreling au service de Boulez

Sylvain Cambreling et le Klangforum Wien rendent hommage à Pierre Boulez à Salzbourg En 1992, Gerard Mortier avait mis à l'honneur la musique et la personne de Pierre Boulez pour son premier festival de Salzbourg, et les réactions du public avaient bien prouvé que c'était un acte de courage ; en 2015, le même hommage apparaît comme la manière la plus simple, sans grand risque, de remplir la case "musique contemporaine" ...
Liederabend_2015_Gerold_Huber_Christian_Gerhaher_c_Marco_Borelli

Christian Gerhaher à Salzbourg, Mahler toujours

Avec Christian Gerhaher et Gerold Huber, les Lieder de Mahler trouvent leurs interprètes idéaux. Il n’y a pas beaucoup de surprises à attendre d’un concert Mahler par Christian Gerhaher : le chanteur a tellement souvent interprété ces œuvres, y compris à Salzbourg ; il en a fait plusieurs enregistrements, avec ou sans orchestre ; et puis, il souligne lui-même que, dans une œuvre aussi difficile techniquement que les Chants d’un compagnon errant, la marge ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Philharmonia Orchestra on Tour in Salzburg

One, two, three women; ten, twenty, thirty… No doubt about it, the orchestra entering on the stage of the Grand Hall of the Salzburg was not the Vienna Philharmonic Orchestra, which is still effectively opposed to any form of equality between men and women in its ranks. The Philharmonia, invited for a brief residence of two concerts in Salzburg, is considered a modern orchestra; where the Viennese seem to sort ...
Anja HarterosPhotgrapher: Marco Borggreve

Anja Harteros, une grande voix pour le lied

Il faut fréquenter l’Opéra de Munich ou Salzbourg pour avoir une véritable idée du talent immense d’Anja Harteros : rare hors de ces cercles familiers, elle aura abordé au cours des dix dernières années une vaste gamme de rôles, chez Wagner, Strauss, Mozart, Verdi, mais aussi plus récemment Puccini (Tosca), avec une intégrité musicale et artistique qui ne fait pas l’affaire du marketing effréné façon Netrebko, mais qui suscite un respect ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Le Philharmonia Orchestra en tournée à Salzbourg

Une, deux, trois femmes ; dix, vingt, trente… Pas de doute, l’orchestre qui pénètre sur la scène de la Grande Salle du Festival de Salzbourg n’est pas l’Orchestre Philharmonique de Vienne, toujours aussi efficacement opposé à toute forme d’égalité entre hommes et femmes dans ses rangs. Le Philharmonia, invité pour une courte résidence de deux concerts à Salzbourg, fait figure d’orchestre moderne ; là où les Viennois se tiennent pour ainsi dire ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Enchantements : Luigi Nono à Salzbourg

Depuis des années, la Kollegienkirche, à quelques pas des principales salles salzbourgeoises, est le lieu principal du Festival pour la musique contemporaine. On a pu en critiquer les imperfections acoustiques, y compris les perturbations venues de la place de l’Université où elle se situe, et malgré les réflecteurs sonores qui peuplent ces voûtes pendant le Festival. Ce soir, pourtant, dans les blancs espaces de cette église du début du XVIIIe ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Philippe Jordan à Salzbourg, un Bruckner solide et très sage

Parmi les symphonies d'Anton Bruckner que l’Orchestre philharmonique de Vienne avait créées et qu’il a placé au programme de ses concerts salzbourgeois pour cet été, la Deuxième n’est ni la plus populaire, ni la plus souvent interprétée de nos jours ; il n’est pas surprenant qu’elle ait été confiée à un chef de notoriété relativement secondaire, à qui l’orchestre peut confier un concert salzbourgeois mais pas (encore) un concert d’abonnement à ...
Liederabend_Schneider_Prohaska_c_Silvia_Lelli03

Anna Prohaska, étoile du lied à Salzbourg

Anna Prohaska aime donner à ses récitals une unité thématique qui traverse les époques, les styles et les langues pour faire ressortir des parentés, des échos que la logique habituelle du Liederabend ne met qu’exceptionnellement en évidence. La jeune soprano, qui a déjà souvent chanté à Salzbourg mais n’avait encore jamais eu la chance de se voir confier un récital complet, a donc choisi une thématique qui pour être attendue en ...
Liederabend_Thomas_Hampson_c_Silvia_Lelli02

Thomas Hampson en difficulté à Salzbourg

Le public salzbourgeois aime les stars : le nom de Thomas Hampson n’aura certes pas tout à fait réussi à remplir les 1500 places de la salle, mais il suffit à susciter de considérables ovations à la fin d’un concert qui aura pourtant laissé plus de frustrations que d’enchantement. Hampson ne manque pas de dire au cours des bis le bonheur qu’il a à consacrer une soirée entière à Richard Strauss ...
Charlotte_Salomon_Ensemble_c_Ruth_Walz03

Charlotte Salomon à Salzbourg, un futur chef-d’oeuvre de Dalbavie

Connaissez-vous Charlotte Salomon ? Morte à Auschwitz à 26 ans, après des études inachevées à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin et quelques années d’exil en France, cette jeune artiste laisse une œuvre sans pareille, plus d’un millier de gouaches réalisées en 18 mois, où se mêlent son histoire personnelle, celle de sa famille bourgeoise et suicidaire, et les grands moments de la folie de son temps. On en voit quelques-unes dans le ...
Herbert Blomstedt, Wiener Philharmoniker. Photo Salzburger Festspiele/Silvia Lelli

Bruckner et les Viennois à Salzbourg, encore et toujours

Les remplacements sont souvent l’occasion de faire débuter de jeunes chefs, d’offrir des opportunités que les habitudes de programmation ne leur permettrait que bien plus tard dans leur carrière. Cette fois cependant, la logique est inversée : c’est Herbert Blomstedt, certainement le doyen des chefs en activité après Georges Prêtre, qui supplée l’à peine sexagénaire Riccardo Chailly, blessé au bras, et ce avec une prestance physique enviable. Le choix paraît presque ...
IDOMENEO_056

Idomeneo de tragédie à Vienne avec un Oscar pour Marlis Petersen

C’est une nouvelle production de l'Idomeneo de Mozart signée pour la mise en scène par Damiano Micheletto et pour la direction musicale par René Jacobs que le très historique Theater an der Wien ajoutait à son répertoire en ce mois de novembre 2013. La promesse d’une vision scéniquement et musicalement renouvelée alliée à un alléchant casting ne pouvait qu’attirer les amoureux de l’opéra de Mozart généralement considéré comme son premier ...
SONY DSC

Le Festival de Salzbourg à la croisée des chemins

Salzbourg 2013 est à peine fini qu’il faut déjà songer à l’avenir : le 25 septembre prochain, le conseil d’administration du Festival choisira le successeur d’Alexander Pereira, deux ans après son entrée en fonction pour un mandat de cinq ans qu’il abandonnera à la fin de l’édition 2014, deux ans avant le terme. Ce genre de ruptures de contrat n’est pas exceptionnel dans le monde de la culture ; mais le problème ...
Premier plan : Tamara Gura (Ariodante), Marcell Bakonyi (Re di Scozia), Mark Van Arsdale (Lurcanio). Au fond : Katharina Gergrath (Dalinda) & Nadezhda Karyazina (Polinesso) ©  Christina Canaval

A Salzbourg, Ariodante tout en force

Depuis quelques années, Christian Curnyn occupe la scène internationale avec ses interprétations baroques et plus particulièrement haendéliennes, certaines ont même donné lieu à des enregistrements discographiques louables comme Partenope, Semele, Il Trionfo del Tempo, ou encore Flavio. Alors d’emblée on est frappé par la direction tonique et le sens théâtral du chef, favorisant la générosité du son de l’orchestre, intensifiant les moments dramatiques comme dans les sinfonie qui soulignent les ...
Roberta Mameli / DR

A Vienne, Amadigi ou l’étourdissante Melissa de Roberta Mameli

C’est avec un opéra de jeunesse, Amadigi di Gaula, que l’infatigable chef Alan Curtis poursuit son incroyable conquête des opéras de Haendel, l’aventure le portant cette fois vers les contrées inquiétantes de la magicienne Melissa qui tente désespérément de conquérir le coeur du chevalier Amadigi, amoureux de la douce Orianna, qui elle même a éconduit le prince Dardano. Difficile sans mise en scène de prendre toute la mesure de la ...
salzbourg

Mozartwoche de Salzbourg, l’authenticité au service de l’excellence

Des orchestres et des artistes prestigieux sont présents et côtoient  ensembles et  jeunes talents de tous horizons. Trente concerts. Citons notamment : trois prestations de l’Orchestre Philharmonique de Vienne (Dudamel / Pires ;  Currentzis / Aimard ; Prêtre / Kulman), Le Mozarteum Orchester Salzburg pour la version de concert du Lucio Silla  de J.C. Bach (dir. : Ivor Bolton), le Mahler Chamber Orchestra (dir. : Orozco-Estrada), l’Ensemble Intercontemporain (dir. : George Benjamin), la Camerata Salzburg ...
helene grimaud

Vienne : Hélène Grimaud et Andris Nelsons à l’unisson

Au Konzerthaus de Vienne se tissent des liens musicaux intenses entre solistes et chefs illustres depuis une décennie. Nul doute que ce concert s’inscrit dans cette lignée. La pianiste Hélène Grimaud et le chef letton Andris Nelsons accompagnés du Philharmonique ont en effet achevé à Vienne une série de concerts au succès retentissant, dans laquelle le 2e concerto pour piano de Brahms était à l’honneur. La semaine précédente, ils étaient ...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A Vienne, Serse ou XerSEX ?

Londres, 1738 le goût pour l’opera seria se délite, le public finit par se lasser de l’inlassable, castrats et prima donne sont passés de mode, Haendel en mauvaise posture doit regagner les faveurs d’un public décidément versatile. Alors, avant de comprendre que l’oratorio anglais sera sa providence, il tente de réinventer le genre de l’opera seria en composant un dernier opéra italien : Serse (ou Xerxes en anglais), en brisant ...
emmanuel_pahud11

Emmanuel Pahud, Mozart à Salzbourg

Les Matinées Mozart du Festival de Salzbourg sont l’occasion idéale d’entendre les chefs les plus divers, jeunes prodiges, baroqueux confirmés, instrumentistes passant à la direction d’orchestre, se confronter au répertoire mozartien vu dans sa plus large extension, en alternance avec le directeur musical de l’excellent orchestre du Mozarteum. Trevor Pinnock, invité pour la quatrième fois depuis 1992, fait figure d’habitué, tant la série fait de cette alternance toujours renouvelée l’une ...
Die Sache Makropulos, Salzburger Festspiele

Salzbourg, Marthaler, Makropoulos…

Treize ans après une Káťa Kabanová qui avait fait date, Christoph Marthaler et Angela Denoke font à nouveau de Janáček l’événement du festival de Salzbourg, cette fois dans le cadre en Cinémascope de la plus grande des salles utilisées par le Festival. Après cet étouffant drame bourgeois, c’est cette fois une comédie mordante, étourdissante, futuriste et métaphysique qui est au programme : Christoph Marthaler, pour son sixième spectacle à Salzbourg, met ...
Gerhaher, Schiff_ 2

Christian Gerhaher à Salzbourg

Le cycle que consacre cette année le festival de Salzbourg à Mahler est un chef-d’œuvre de programmation, tant pour la variété des œuvres programmées que pour les interprètes choisis. Le concert de ce soir était sans doute l’un des plus intrigants de cette série, avec cette version du Chant de la Terre accompagnée au piano : créée en 1989 seulement, la partition est issue de la version réalisée par Mahler avant ...
Julia Fisher

Julia Fischer, Mozart à Salzbourg

Les Matinées Mozart du week-end sont une des plus anciennes traditions du Festival de Salzbourg, ce qui ne les empêche pas de remporter un franc succès année après année. Plusieurs formules se sont succédé pendant ce temps : la formule actuelle, parfaitement illustrée par ce programme, est consacrée uniquement à Mozart, en mélangeant œuvres de jeunesse et œuvres plus connues. Ivor Bolton, directeur musical de l’Orchestre du Mozarteum depuis 2004, dirige chaque ...
Sciarrino Macbeth - Photo - Silvia_Lelli (1)

Festival de Salzbourg, Macbeth de Sciarrino

Depuis l’arrivée de Gerard Mortier à la tête du Festival de Salzbourg en 1992, la musique contemporaine triomphe dans le plus prestigieux des festivals classiques du monde. En 2007, l’arrivée à la direction des concerts du pianiste Markus Hinterhäuser, qui avait fait ses débuts de programmateur sous Mortier, n’a fait que renforcer la tendance. En 2008, il avait ainsi consacré la série annuelle Continents au compositeur sicilien Salvatore Sciarrino, qui ...
salzbourg11_dudamel

Salzbourg, l’effet Dudamel continue !

Ils peuvent être fiers de leur orchestre, ces Vénézuéliens qui ont lancé la standing ovation dès la fin de son concert salzbourgeois : rarement orchestre sud-américain aura reçu un tel accueil en Europe, qui plus est dans un des temples de ce répertoire viennois qu’il avait choisi de présenter. Est-ce à dire qu’ils auront conquis ce triomphe par leurs seules qualités musicales ? Rarement le premier mouvement aura paru aussi long : après ...