Lieu : Philharmonie de Paris - Cité de la Musique

Manifeste 2018 : les temps forts du festival

Manifeste 2018 : les temps forts du festival

Le festival Manifeste de l'Ircam se poursuit avec deux soirées très attendues comptant parmi les temps forts de cette manifestation : au Centre Pompidou d'abord, avec la création française d'Epigram de Franck Bedrossian ; à la Philharmonie de Paris trois jours plus tard, où l'Orchestre de Lille et son chef Alexandre Bloch créent Inscape pour grand orchestre et électronique d'Hèctor Parra. Passionnant, le concert Monologues du 11 juin au Centre Pompidou ...
« From Within… » ou les alchimies de Marko Nikodijevic et Robert Henke

« From Within… » ou les alchimies de Marko Nikodijevic et Robert Henke

Spectaculaire dispositif ce soir dans la Salle des Concerts de la Cité de la Musique de Paris, pour une œuvre transdisciplinaire comme les affectionne l'Ircam durant son festival Manifeste. Aux manettes ce soir, le plasticien et musicien électro Robert Henke et le compositeur Marko Nikodijevic. Deux personnalités réunies pour une création à quatre mains et deux esprits : "From Within...", pour grand ensemble, électronique en temps réel et sculpture LED. En ...
Les splendeurs de Grenade par Jordi Savall

Les splendeurs de Grenade par Jordi Savall

Après Venise l'année dernière, c'est Grenade que le public parisien de la Cité de la Musique voit mise à l'honneur par Jordi Savall, ses ensembles et ses invités. Le royaume de Grenade a été fondé en 1013, et c'est à l'occasion de son millénaire que Jordi Savall a élaboré ce programme qui, comme pour ceux de Venise ou du voyage d'Ibn Battuta, fait la part belle au métissage. C'est que Grenade, ...
Gilles Durot_EIC

Création de Cadenza n° 1 de Mantovani par Peter Eötvös et l’EIC

Pierre Boulez, Peter Eötvös, Bruno Mantovani... trois générations de compositeurs aussi chefs d'orchestre et directeurs d'institution à l'affiche de l'Ensemble Intercontemporain. Peter Eötvös qui fut à la tête de l'ensemble durant douze saisons à partir de 1979 donne en création mondiale Cadenza n° 1, le concerto pour percussion très attendu de Bruno Mantovani, avant de rendre un double hommage au fondateur de l'EIC. C'est Gilles Durot, l'un des trois percussionnistes de ...
Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Lors de son week-end consacré aux oiseaux, la Philharmonie de Paris a fait appel à Hugo Reyne et La Simphonie du Marais, pour une approche baroque qui met en valeur les instruments du Musée, après le concert Renaissance de Doulce Mémoire la veille. En facétieuse pie voleuse, Hugo Reyne a rassemblé dans le nid de l'Amphithéâtre de la Cité de la Musique une belle poignée de petites perles baroques. Ce n'est pourtant ...
doulcememoire_c_rodolphe_marics_0

Doulce mémoire milite en faveur de Claude Le Jeune avec Le Printemps

Bientôt en tournée en Chine, l’Ensemble Doulce Mémoire donne à la Cité de la Musique un concert de grande qualité autour du recueil d'airs et de chansons Le Printemps de Claude Le Jeune. Dans une démarche historique rigoureuse, les musiciens instaurent une complicité manifeste avec les spectateurs venus nombreux, rendant attrayante tout autant qu’accessible cette musique d’un autre temps. Même si l’œuvre de Claude Le Jeune nous est parvenue pratiquement dans ...
DXtITgKWAAEJcEu.jpg large

Une soirée avec Frédéric Chopin et Auguste Franchomme

De l’amitié profonde qui liait Frédéric Chopin et le violoncelliste Auguste-Joseph Franchomme sont nées quelques pièces pour violoncelle et piano. Christophe Coin et Akiko Ebi les mettent à l'honneur sur les instruments de la Cité de la Musique dans le cadre des concerts "un salon au temps de...". Le piano à queue choisi est un Pleyel de 1842, dont la restauration a permis de conserver les cordes harmoniques et les marteaux ...
henze-chef

Le Requiem sans voix de Hans Werner Henze à la Cité de la Musique

Rarement donné en France, le Requiem de Hans Werner Henze est à l'affiche de l'Ensemble Intercontemporain qui l'avait déjà donné en 1996 sous la baguette de Jonathan Nott. À la direction ce soir, Matthias Pintscher rend un vibrant hommage à celui qui fut son professeur. Compositeur allemand né en 1926, Henze rejoint les avant-gardes sériels à Darmstadt, dans les années 1950, mais son goût pour l'opéra (une vingtaine inscrits à ...
Pascal Dusapin ou l’affectif qui vous élève

Pascal Dusapin ou l’affectif qui vous élève

Que la Philharmonie de Paris consacre un week-end à Pascal Dusapin est mieux qu'un devoir, un acte salutaire, car elle montre qu'il est possible de sortir des schémas de prêt-à-composer et d'être reconnu et apprécié pour cela, non seulement à l'étranger, mais même en France. La dimension affective assumée par Dusapin et incarnée dans une architecture brillamment pensée n'est pas la moindre force de sa musique. De l'intimisme onirique et pour tout dire assez ...
Quatuor Akilone (c) damien richard

Le Quatuor Akilone au cœur du dialogue Est-Ouest

Après Made in China, le forum sur la musique chinoise d'aujourd'hui co-produit par le Centre de Documentation de la Musique contemporaine (CDMC) et la Cité de la Musique en 2014, la Philharmonie donne un nouveau coup de projecteur sur la Chine, ses compositeurs et ses traditions. L'affiche est des plus séduisantes, allant de l'opéra du XVIᵉ siècle (Le Pavillon aux pivoines) à la création d'aujourd'hui, en passant par le cinéma ...
Dusapin

Avec Momo, Pascal Dusapin aussi pour les petits

Simple et abordable, le conte musical Momo permet aux enfants de participer au week-end de la Philharmonie consacré à Pascal Dusapin. Alors que l’œuvre date de 2002, c’est la première fois que Momo peut dévoiler à la Philharmonie son goût pour le trapèze, alors que son grand-père, le célèbre clown Huberto, le destine plutôt à sa relève. Mais le petit Momo n’aime pas les clowns, et c’est grâce aux animaux du ...
william_shelton_corinne_vaglio

Bach en sept paroles par Pygmalion, cinquième épisode

Avec le thème « Des profondeurs », Raphaël Pichon et l'ensemble Pygmalion nous convient à un voyage aux origines de l'œuvre de Johann Sebastian Bach, à la Cité de la Musique. « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur ». Ce célèbre psaume, qui a beaucoup inspiré les compositeurs, est le point de départ d'un concert qui célèbre l'aspiration de l'âme humaine à s'élever vers Dieu. Alors que le troisième épisode du ...
Noseda

Programme varié pour Gianandrea Noseda et l’Orchestre de Paris

Gianandrea Noseda, devant l’Orchestre de Paris, mêle trois répertoires et profite des couleurs de la formation française dans une Suite de Casella et les Images de Debussy, avant de s'adjoindre le Chœur de l'Orchestre de Paris et trois solistes pour interpréter le magnifique poème symphonique Les Cloches de Rachmaninov. Discrètement, Gianandrea Noseda est devenu l’un des chefs les plus prisés pour interpréter Verdi. Le limiter à la musique italienne serait pourtant ...
ONDIF_Debussy et Rome

Avec l’Orchestre national d’Île-de-France, Ave Bizet, Ave Debussy

Les week-ends thématiques sont l’occasion pour la Philharmonie de commémorer en ce mois de janvier les cent ans de la disparition de Claude Debussy. L’Orchestre national d’Île-de-France nous invite ainsi à découvrir Bizet et Debussy inspirés par l’Italie. Leur séjour à la Villa Médicis a été effectivement l’occasion d’offrir de singulières pages musicales marquantes pour l’Histoire de la musique, défendues aujourd’hui par une phalange haute en couleurs et en précisions. Même ...
27368665_1300531010046326_1275850956100889110_o

Grand soir numérique de l’EIC à la Cité de la Musique

La révolution digitale de la musique contemporaine a-t-elle eu lieu ? En amont du Grand soir numérique proposé par l'Ensemble intercontemporain dans le cadre de Némo, Biennale internationale des Arts numériques, la question était au centre de la rencontre / débat organisée conjointement par l'Université Paris-VII et l'Ircam dans les murs de cette même institution. Sur la scène de la Cité de la Musique, au cœur de l'action avec les ...
quatuor hagen

Les Hagen et Jörg Widmann pour terminer la Biennale de quatuors

Plus que la création de Widmann compositeur, ce sont des interprètes d'exception qui font tout le prix de cette soirée de clôture. Les compositeurs d'aujourd'hui n'ont pas la tâche facile. Face à eux, Mozart, Beethoven, Schubert : des chefs-d’œuvre qui, en leur temps, étaient des exceptions dans un océan de routine. Pour être au même niveau, il leur faudrait composer exclusivement des chefs-d’œuvre. Jörg Widmann est dans cette situation quand il ...
Cuarteto Casals

La Biennale de quatuors en terre viennoise

Après les quelques créations de la semaine, la Biennale se concentre pour son week-end final sur le creuset viennois. La biennale de quatuors à cordes organisée par la Philharmonie de Paris en est à sa huitième édition ; quel thème pouvait-on bien trouver pour donner, sinon une unité, du moins un fil conducteur à la vingtaine de concerts qui se succèdent dans les deux salles de la Cité de la Musique ? Vienne, ...
À Paris, la Biennale de quatuors à cordes entre répertoire et créations

À Paris, la Biennale de quatuors à cordes entre répertoire et créations

C'est autour de Vienne, où fut inauguré le genre du quatuor à cordes avec Haydn, Mozart et Beethoven, que tourne la programmation de la huitième édition de la Biennale de Quatuors à cordes. La manifestation, créée par la Cité de la Musique, est unique, et permet de constater, une fois encore, l'engouement du public pour un genre qui, depuis l'âge classique, ne cesse de stimuler l'intérêt des compositeurs. Sept créations, ...
DSC_6996

Rentrée à six avec Elliott Carter pour l’Ensemble Intercontemporain

Rentrée 2018 en petite formation pour l’Ensemble Intercontemporain, dont seulement six membres sont nécessaires pour ce premier concert parisien, dans un amphithéâtre de la Cité de la Musique rempli à ras bord. Sans être justifié par un jubilé ni un hommage spécifique, toute la soirée est consacrée au compositeur américain Elliott Carter, avec neuf œuvres exclusivement pour bois ou marimba. Sophie Cherrier, Jérôme Comte, Didier Pateau et Paul Riveaux, tous quatre ...
christian immler

Bach en sept paroles par Pygmalion : l’appel de Noël

Après « Lumières » et « De passage », la troisième parole choisie par Raphaël Pichon et Pygmalion dans leur parcours à travers les cantates de Johann Sebastian Bach, célèbre un thème de l'Avent par excellence, l'« appel ». L'appel, c'est celui que les Écritures lancent au chrétien afin qu'il se prépare à accueillir le Christ. Les cantates choisies sur ce thème, toutes prévues pour être chantées à Leipzig en cette période ...
christophe rousset

Balbastre et Rameau par Christophe Rousset à la Cité de la Musique

Christophe Rousset, l'un des plus fameux clavecinistes français d'aujourd'hui profite d'un instrument exceptionnel pour faire briller les musiques de Balbastre et de Rameau. Le jeu sur instruments anciens, comme le propose tout au long de l'année la Philharmonie-Cité de la Musique, comporte des risques. On a ainsi vu en mai dernier Jean-Philippe Collard se battre avec une touche récalcitrante tout au long du Concerto « L'Égyptien » de Saint-Saëns. Plus récemment, le ...
piano carré

Les claviers de la fin de l’Ancien Régime avec Aurélien Delage

À la Cité de la Musique, jouant sur quelques instruments à claviers du Musée, Aurélien Delage propose un programme consacré pour la plus grande partie à des compositeurs allemands de la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Ce programme nous  permet de découvrir un étonnant pianoforte organisé. Au milieu du XVIIIe siècle, fleurissent à Paris les salons privés qui attirent les musiciens de toute l'Europe et particulièrement de nombreux Allemands. La facture ...
Haas In Vain EIC3

In Vain de Haas à la Cité de la Musique

L’Ensemble Intercontemporain donnait ce vendredi In Vain de Georg Friedrich Haas, vaste partition spectrale d’une heure environ, avec un traitement lumineux adapté aux variations de la musique. Si l’interprétation sous la direction d’Erik Nielsen est irréprochable, l’œuvre laisse dubitatif. La musique spectrale s’est beaucoup développée en France, notamment avec Tristan Murail et Gérard Grisey, mais elle a également intéressé des compositeurs à l’international ; l’un de ses grands défenseurs aujourd’hui est ...
kurtag2

Kurtág et Sciarrino, l’art du peu par l’Ensemble Intercontemporain

Des formes brèves et concentrées, la fragilité du son entre silence et effleurement, une dramaturgie qui souffle le chaud et le froid... autant de choses infimes qui lient l'univers des deux compositeurs à l'affiche de ce très beau concert donné par l'Ensemble Intercontemporain et son chef Matthias Pintscher. À travers cinq œuvres que le programme met en miroir, ce sont deux figures essentielles de la pensée musicale d'aujourd'hui qui sont ...
Bach en sept paroles par Pygmalion : premier épisode

Bach en sept paroles par Pygmalion : premier épisode

Le message universel de Johann Sebastian Bach, défendu avec ardeur et brio par Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion lors de cette première étape intitulée « Lumières » d’un cycle de sept concerts, a bien été reçu à la Cité de la Musique. C’est un orchestre grandiloquent, avec trois trompettes et timbales, qui débute le marathon de l’ensemble Pygmalion et de son chef Raphaël Pichon autour des cantates de Johann Sebastian Bach. Dès ...
el bacha

Avec El Bacha, 1911 comme si vous y étiez

Abdel Rahman El Bacha signe à la Philharmonie de Paris un grand récital, où les accents passionnés de Granados intéressent, tandis que la causticité de Ravel et Stravinsky enthousiasme franchement. Il n'y a guère de sonnerie de trompettes pour annoncer les récitals d'El Bacha. Le pianiste a visiblement atteint cet âge heureux de sa carrière où l'angoissant désir d'être applaudi cède le pas à une liberté artistique sereine et détachée ; et ...
laurence-equilbey_cop_jana-jocif

Laurence Equilbey dirige Niels Gade à la Cité de la Musique

À peine sorti du Timbre d’Argent à l’Opéra Comique, le chœur Accentus s’attèle à une autre rareté, cette fois danoise, avec la musique de Niels Gade. Laurence Equilbey dirige le concert devant un Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie apte à porter la chaleur de cette musique, tout particulièrement aux violoncelles, très utilisés par la partition. Pour la seconde pièce du concert, la cantate Comala, la distribution profite de trois ...
chaya-czernowin-Photo-Schott-Promotion-Astrid-Ackermann

Infinite Now de Chaya Czernowin en création française à la Cité de la musique

Donné en version de concert sur le plateau de la Cité de la musique dans le cadre de Manifeste, l'opéra Infinite Now de la compositrice israélienne Chaya Czernowin créé l'événement. Le pari est certes risqué pour la compositrice, présentant au public privé de mise en scène un spectacle d'une durée de deux heures trente sans entracte. Mais l'opéra ne souffre d'aucune longueur. Situant l'auditeur an centre de l'espace scénique grâce ...
_DSF6511_pp2-bD

Hermes V : l’Ensemble Intercontemporain virtuose

L’Ensemble Intercontemporain a donné vendredi soir son deuxième concert dans le cadre du Festival Manifeste de l’Ircam (dont on fête cette année, à l’instar de l’Ensemble, les 40 ans). Le programme mettait à l’honneur la compositrice Julia Blondeau, le compositeur Philippe Schoeller, dont les œuvres furent données en création mondiale, et nous proposait de continuer à redécouvrir l’œuvre du compositeur canadien Claude Vivier disparu en 1983. Le programme s’ouvre avec Namenlosen ...
EIC 40 1

Genesis au coeur de la Création contemporaine

Emmené par l'énergie de son chef Matthias Pintscher, l'Ensemble intercontemporain fête cette année ses quarante ans. Au menu des réjouissances, trois concerts dont un hommage au fondateur de l'ensemble dédié à la musique d'aujourd'hui, Pierre Boulez, concert donné comme il se devait dans la grande salle désormais éponyme de la Philharmonie. Pour ce troisième et dernier concert anniversaire sur le plateau de la Cité de la Musique, Genesis est le titre ...