Lieu : Île-de-France

secession_orchestra10

Jeunesse et post-romantisme européens par le Secession orchestra

La qualité des solistes et de l'ensemble du Secession orchestra, mise au service d'une répertoire original, fait tout le bonheur de ce concert à l'Auditorium du musée du Louvre. Encore tout imprégné de post-romantisme, de ce « monde d'hier » dépeint par Stefan Zweig, le Jugendzeit viennois ouvre toutefois le chemin de la modernité. L'orchestre chambriste Secession orchestra propose un programme d'une originalité appréciable autour de cette idée, avec les jeunes Berg, ...
Elisabeth LeonskajaPhoto: Marco Borggreve

Le Beethoven distingué de Leonskaja à la Philharmonie

Après un concerto « L'Empereur » en janvier, la pianiste Elisabeth Leonskaja est de retour à Paris en récital, pour donner une lecture des trois dernières sonates du même Beethoven. Il n'est guère de pièces du grand répertoire pianistique qu'Elisabeth Leonskaja n'aborde avec bonheur. Après un récent Schubert au disque, triomphal, il faut bien les derniers chefs-d'œuvres de Beethoven pour mettre en valeur son art absolu du piano. Les références du passé ne ...
zubel agata portret 32_6900634

L’Ensemble 2e2m met à l’honneur les compositrices

Pour son deuxième concert de la saison à l'Auditorium Marcel Landowski, l'Ensemble 2e2m met à l'affiche deux œuvres de Zad Moultaka, le compositeur en résidence auprès de l'ensemble cette année. À ses côtés, deux compositrices, Agata Zubel et Michelle Lou viennent à leur manière, singulière et rafraîchissante, « ouvrir les passages », car telle est la thématique de la soirée. Honneur aux dames donc : dans Streets of Human City, rejoignant l'idée de ...
Martin Helmchenfoto: Marco Borggreve

Les variations romantiques de Martin Helmchen

Le jeune pianiste allemand suscite l'intérêt plus que l'enthousiasme. La salle est clairsemée pour ce concert du dimanche matin, et pourtant le programme du jour a tout ce qu'il faut pour séduire le public de la vénérable série parisienne : les quinze courtes Variations sérieuses de Mendelssohn montrent combien le précédent beethovénien des Variations Diabelli, en ravivant le modèle des Variations Goldberg, avait consacré le genre de la variation comme apogée ...
EIC 18.3.2017

L’Ensemble Intercontemporain fête son fondateur

Un beau programme très boulézien pour un concert sans âme. Il y a déjà la salle : on sait ce que la construction de la Philharmonie doit à l'apostolat musical de Pierre Boulez, mais aurait-il apprécié cette acoustique froide qui dément cruellement la promesse de proximité entre public et musicien ? On ne peut que se réjouir de voir 2 400 personnes assister à ce concert, mais on se prend à ...
À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

À l’occasion de l’entrée au répertoire de l’Opéra national de Paris d’À bras-le-corps, duo brut et intense, ses créateurs Boris Charmatz et Dimitri Chamblas l’ont dansé lors d’une soirée exceptionnelle, en présence de la Ministre de la Culture Audrey Azoulay. Les 120 personnes serrées dans l’espace quadri-frontal de la Rotonde du Glacier de l’Opéra Garnier ont le sentiment de vivre un moment exceptionnel… et potentiellement dangereux ! 24 ans après sa création ...

Dans les mornes Pièces d’Ambra Senatore

Ambra Senatore, la turinoise installée depuis un an à la tête du Centre chorégraphique de Nantes, livre Pièces, un nouveau spectacle anecdotique et banal, au Théâtre des Abbesses. Est-il besoin de se rendre au spectacle pour scruter son quotidien ? Si Mats Ek l’a brillamment fait dans Appartement, de même que Sasha Waltz dans sa première pièce Travelogue 1 – Twenty to Eight ou encore Alain Platel avec les spectacles coécrits avec Arne ...
jokazaki

Ravel d’après Ravel sous les doigts de Junko Okazaki

Artiste discrète, Junko Okazaki est une grande habituée de la salle Gaveau. En présentant un programme presque identique à son récital organisé la saison dernière dans ce même lieu à l’occasion du 140e anniversaire de Maurice Ravel, l’un de ses compositeurs de prédilection avec Frédéric Chopin et Gabriel Fauré, la pianiste japonaise propose avec subtilité, pudeur et élégance une sorte de retour aux sources en défendant la vision interprétative ravélienne de ...
Trompe-La-Mort de Luca Francesconi en création sur le plateau de Garnier

Trompe-La-Mort de Luca Francesconi en création sur le plateau de Garnier

Après la création, à la Scala, de son opéra Quartett en 2011, le Milanais Luca Francesconi répond à la commande de l'Opéra de Paris avec Trompe-La-Mort d'après Honoré de Balzac. S'il élabore lui-même le livret, il avoue ne pas avoir touché à l'écriture de Balzac, celle de Splendeurs et misères des courtisanes dont est tirée l'histoire de ce personnage caméléon aux quatre visages. Avec la collaboration fructueuse du metteur ...
Nicholas-Angelich-cJean-François-Leclercq-Erato5707780d6cf23-1024x991

Renaud Capuçon et Nicholas Angelich jouent Brahms à la Philharmonie

Dans leur répertoire de prédilection, Renaud Capuçon et Nicholas Angelich ont proposé une interprétation éminemment romantique des sonates avec violon de Brahms. Les trois sonates pour piano et violon, toutes parcourues par une voix bien reconnaissable par-delà leurs différences, constituent des œuvres riches et complexes à aborder. Malgré des passages flamboyants et virtuoses, l’émotion est intérieure, presque cachée parfois, tant les lignes musicales peuvent être dépouillées. Le style des deux interprètes ...
Songe 1

Le Songe d’une nuit d’été : l’enchantement de la jeunesse

Le Songe d’une nuit d’été de Balanchine entre au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Balanchine s’est inspiré de la pièce de théâtre de William Shakespeare pour créer un pendant estival à Casse-Noisette en utilisant les mêmes ressorts que dans l’œuvre du dramaturge anglais. Le Songe d’une nuit d’été est une œuvre assez peu évidente à cerner au premier regard tant le dénouement dramatique nécessite des explications claires alors que ...
Quatuor Voce 2015

Le Quatuor Voce devant les micros pour Bartók et Janáček

Alors qu’ils sortent un album pour Alpha avec Bartók & Janáček, le Quatuor Voce en profite pour jouer à Paris le même programme en concert au Cabaret Sauvage le 28 février, et devant les micros de Radio France le samedi 11 mars pour l’émission Les Plaisirs du Quatuor. Le Quatuor Voce a treize ans et s’il n’a pas encore un son identifiable immédiatement comme certaines formations plus anciennes, il possède toutefois ...
jeunes talents0317

Bach au défilé avec Les Jupons de la Marquise

Et si la musique se prêtait aux jeux des défilés ? Voici le dernier défi des audacieux interprètes de l'ensemble Les Jupons de la Marquise, livrés à un exercice de stylisme musical. Dans le cadre de l’Hôtel de Soubise, qui est celui des concerts Jeunes Talents, ces artistes émergents offrent au public curieux un spectacle « prêt-à-porter » ou « concert patron », qui se propose d'« inventer la tendance, créer la surprise et ...
tezier2

Résurgence du chant verdien avec Simon Boccanegra au TCE

Simon Boccanegra est un opéra de Verdi mal aimé du public. Un livret politique et complexe, un héros vieillissant pour baryton et une musique subtile mais peu galvanisante font que cette œuvre a besoin d’un quatuor de chanteur et d’un chef au sommet pour être dignement défendue. Accompagnée par un superbe orchestre et par ce que le chant verdien fait de mieux aujourd’hui, la prise de rôle de Ludovic Tézier ...
Dali

Au Louvre, des trios de jeunesse par les Dali

Premiers feux : ainsi s'intitule un cycle de douze concerts donnés à l'auditorium du Louvre, pour faire pendant à la déambulation que le musée propose à ses visiteurs parmi les déjà grandes toiles de futurs grands peintres (les jeunes Titien, Dürer, Girodet…). En musique, ces premiers feux sont ceux de créateurs que la suite de leur carrière a élevés au rang de maîtres, mais dont le style a emprunté divers chemins vers ...
La jeune fille et la mortjpg

Les Grands Ballets canadiens de Montréal à Chaillot

Le chorégraphe allemand Stephan Thoss a créé pour les Grands Ballets Canadiens de Montréal La Jeune fille et la mort, un ballet contemporain abstrait, qui traite d'une peur partagée : l’angoisse de la mort. Malgré de très beaux passages et une danse poignante, l’ensemble souffre néanmoins  d'un manque de cohérence. Le thème est ambitieux : répondre à une angoisse existentielle, la peur de la mort, horizon indépassable de notre existence. Stephan Thoss ...
carmen onp pontet

Carmen à l’opéra de Paris, entre miracle et frustrations

Carmen est un opéra populaire mais très difficile à distribuer. En témoigne une abondante discographie, jamais totalement satisfaisante. En mettant notre ténor national au centre de la reprise de la mise en scène réussie de Calixto Bieito, l’Opéra de Paris s’assurait un Don José de grande classe au milieu d’une distribution malheureusement trop hétérogène. Annoncé souffrant, et en difficulté tout au long de la soirée, Roberto Alagna est néanmoins allé ...
Philippe Delval 4

Aux origines de l’opéra, l’authenticité des Arts Florissants

Même si les opéras de Monteverdi demeurent en bonne place dans le répertoire des grandes maisons d’opéra actuelles, les 250 ans de sa naissance le mettent particulièrement à l’honneur cette année : après Il ritorno d’Ulisse in Patria aux Champs-Élysées, et L’Incoronazione di Poppea à l’Opéra de Vichy, voici l’Orfeo par l’un des ensembles de musique baroque les plus reconnus au monde : Les Arts Florissants. Quelques pierres en carton-pâte, un peu de ...
Simon Ghraichy ou le piano coloré au Théâtre des Champs-Élysées

Simon Ghraichy ou le piano coloré au Théâtre des Champs-Élysées

Simon Ghraichy, artiste qui sort largement des sentiers battus (lire notre entretien), a donné, le 4 mars, son premier grand récital à Paris : une soirée très colorée, qui bouleverse quelque peu le code d’un concert classique. Ce soir, le hall du Théâtre des Champs-Élysées est noir de monde, et ce sont essentiellement des jeunes gens de 30-40 ans qui s'y bousculent joyeusement. L’ambiance est inaccoutumée pour ce très chic théâtre, ...
Saitkoulov

Roustem Saïtkoulov réveille les pantins de Schumann et Stravinsky

Devant le public de la salle Gaveau, le pianiste russe Roustem Saïtkoulov s'est révélé décevant dans Scriabine, mais captivant dans le tableau coloré et contrasté de la pantomime du Carnaval et surtout de Petrouchka. La Sonate n° 30 de Beethoven ouvrait le concert, avec un début assez libre dans son tempo conférant au premier mouvement une urgence inquiétante qui préfigurait le mouvement Prestissimo. Après un silence, l'Andante et ses variations ...
LE RETOUR D ULYSSE DANS SA PATRIE - 
Compositeur : Claudio MONTEVERDI - 
Direction musicale : Emmanuelle HAIM - 
Mise en scene : Mariame CLEMENT - 
Scenographie : Julia HANSEN - 
Lumieres : Bernd PURKRABEK - 
Avec : 
Rolando VILLAZON (Ulysse) - 
Magdalena KOZENA (Penelope) - 
Le 18 02 2017 - 
Au Theatre des Champs Elysees - 
Photo : VIncent PONTET

L’umana fragilità d’Ulysse au théâtre des Champs-Élysées

Entre une mise en scène souvent ridicule, une tête d’affiche en la personne de Rolando Villazón qui n'est pas à la hauteur de nos espérances, une prise de rôle de Magdalena Kožená en Pénélope honorable mais sans plus, et notre frustration de voir de brillants chanteurs cantonnés à des seconds rôles, c’est déçue que nous sortons du théâtre des Champs-Élysées après la première de cette nouvelle production de l’opéra de ...
js

Jordi Savall fait rayonner Venise à la Philharmonie de Paris

En 2016, Jordi Savall avait investi, avec un Hespèrion XXI élargi, la Salle des concerts de la Cité de la Musique pour un diptyque consacré au voyage d'Ibn Battuta (lire notre compte-rendu de la première partie). Cette fois-ci, c'est la grande salle qui l'accueille, pour un concert en plus grand effectif autour de la Cité des Doges. Le programme, conçu de manière chronologique, propose de faire vivre en musique les étapes ...
Werther-3_Chantal-Droller

Un Werther bien encadré mais surtout bien entouré à Massy

Avec cette nouvelle production créée à Metz au début du mois, nous rejoignons Werther dans une salle de musée. Plaisante sans être originale, la mise en scène de Paul-Emile Fourny tourne autour d’un Sébastien Guèze ne paraissant malheureusement pas à la hauteur du rôle alors qu’il est admirablement soutenu par le talent du chef David T. Heusel, par Mireille Lebel qui incarne une élégante et raffinée Charlotte et par la ...
mayrhofer_web

Sphères d’échanges entre musique et arts plastiques à la Philharmonie de Paris

Interroger les rapports de réciprocité entre monde sonore et arts plastiques : voilà une thématique chère au directeur artistique de l'Ensemble Intercontemporain Matthias Pintscher qui, à l'instar d'un Debussy, semble aimer autant les images que la musique. Ainsi les cinq œuvres à l'affiche du concert "Rothko Chapel ", invitant au pupitre le jeune chef et compositeur allemand Gregor A. Mayrhofer, illustrent-elles, chacune à leur manière, ce transfert d'inspiration entre l’œuvre ...
montgeroult

Œuvres pour piano d’Hélène de Montgeroult par Edna Stern

La redécouverte d’œuvres d’Hélène de Montgeroult au milieu des années 2000 a fourni un maillon qui comble, considèrent certains musicologues, l’histoire du clavier dans la période de passage du classicisme au romantisme, de Mozart à Chopin. Née dans une famille de la noblesse et mariée à un marquis, elle fréquente un milieu cultivé et devient « la plus grande pianiste de son temps » d’après les habitués des salons. À cause de son ...
Flexible Silence, création de Saburo Teshigawara à Chaillot

Flexible Silence, création de Saburo Teshigawara à Chaillot

Alors que nous évoluons dans un univers saturé de bruits, Saburo Teshigawara cherche à faire renaître le silence. À partir de musiques d’Olivier Messiaen et de Tōru Takemitsu, Teshigawara s’interroge sur l’audible et l’inaudible, et crée une chorégraphie à la fois aérienne et terrestre, organique, dont chaque mouvement est la traduction corporelle de la musique. Un moment suspendu à la lisière du temps. Le travail de Saburo Teshigawara, chorégraphe nippon qui marque ...
Sébastien Gaxie et Volodia Serre, loin d’être des hommes ridicules

Sébastien Gaxie et Volodia Serre, loin d’être des hommes ridicules

Même si la création d’un opéra contemporain ne peut pas toujours correspondre à un événement, cela génère, par essence, une curiosité que tout un chacun doit régulièrement satisfaire. Ce sentiment était donc manifeste avant d’assister à l’opéra de Sébastien Gaxie et Volodia Serre, Je suis un homme ridicule au Théâtre de l'Athénée. À la sortie de cette première représentation, nous pouvons affirmer que cette adaptation de la nouvelle de Fédor Dostoïevski ...
2017-02-26 07_13_20-maîtrise notre dame de paris adulte - Recherche Google

La théologie mariale d’hier et d’aujourd’hui avec la maîtrise de Notre-Dame de Paris

Un concert de chant sacré à la Cathédrale de Notre-Dame de Paris assuré par sa Maîtrise, que ce soit le chœur d’enfants ou d’adultes, est toujours une jolie parenthèse dans notre tourmente parisienne. Ce soir, l’atmosphère spirituelle de cette musique désincarnée, a la capacité d’entraîner même le spectateur ne souscrivant pas forcément à la théologie mariale sur laquelle est basée cette représentation. Au XVe comme au XVIe siècle, les églises ...
webc_deinats

Andris Poga et Truls Mørk affinent le Concerto pour violoncelle de Dvořák

A la Philharmonie de Paris cette semaine, Andris Poga et Truls Mørk délivrent le Concerto pour violoncelle de Dvořák de ses carcans romantiques pour proposer une lecture fine et tout en souplesse du chef-d’œuvre tchèque, avant une Cinquième Symphonie de Prokofiev dans laquelle le chef letton refuse l’opacité pour ne faire ressortir presque que le positif. Assistant de Paavo Järvi à l’Orchestre de Paris pendant près de trois ans, Andris Poga ...
Gergiev_Pleyel_3_small

Les Münchner Philharmoniker pour la première fois à la Philharmonie de Paris

Second orchestre transfuge à passer du Théâtre des Champs-Élysées vers la Philharmonie de Paris cette saison, la formation des Münchner Philharmoniker suit celle du Bayerischen Rundfunk et profite d’une acoustique plus ample que celle de l’Avenue Montaigne, même si encore très différente de leur Philharmonie munichoise dans le bâtiment décrié du Gasteig, où nous avions couvert la semaine précédente les artistes de ce soir. Au menu parisien était prévu un Concerto ...