Lieu : La Côte-Saint-André

Berlioz à Londres au temps des expositions universelles.

Berlioz encore vivant à La Côte Saint-André

Conclu par l'apothéose d'une version de la Symphonie fantastique par Roger Norrington, le Festival Berlioz, au-delà de son bouleversant hommage à une Angleterre pionnière qui a tant fait pour le compositeur, a une fois encore porté très haut les couleurs de la Culture pour tous. Tea time à La Côte-Saint-André Hormis le clin d'œil, hélas très confidentiel, des Quatuors londoniens de Haydn (l'appartement qu'occupa Berlioz lors de son voyage anglais pour l'Exposition ...
Berlioz et l’Angleterre : une thématique fertile pour l’édition 2017

Berlioz et l’Angleterre : une thématique fertile pour l’édition 2017

Hector Berlioz aimait voyager et c'est à l'étranger que cet exalté passionné a rencontré le plus vif succès. Pour l'édition 2017 du Festival Berlioz, Bruno Messina, directeur érudit autant qu'imaginatif, fait revivre notre héros romantique à travers ses différents voyages à Londres (de 1847 à 1855) au temps des expositions universelles : compositeur, chef d'orchestre, homme de plume et découvreur insatiable sont autant de facettes berlioziennes qui vont nourrir l'affiche ...
expo berlioz2017

Exposition sur Berlioz, de Londres à Shakespeare

L'année même où le Brexit devient une réalité tangible, le Musée Hector-Berlioz à La Côte Saint-André célèbre avec « Berlioz à Londres, au temps des Expositions universelles » une vraie idylle franco-britannique, celle du compositeur avec le théâtre et la littérature d'Outre-Manche. Car si les documents, illustrations et instruments de musique sont pour une large part consacrés à l'Exposition de 1851 où Hector Berlioz fut membre du jury des instruments de musique, c'est bien Shakespeare et ...
DSC00623©SimonBarralBaron pour le Festival Berlioz

Berlioz enfin prophète en son pays

Triomphal brelan de journées en ouverture du Festival Berlioz 2016 à La Côte-Saint-André. Où comment l'intelligence fervente (et malicieuse) d'une programmation est parvenue à rassembler l'attente du mélomane qui savait et la candeur émerveillée du néophyte qui découvre, et à imposer enfin Berlioz comme le monument incontournable qu'il a toujours été. Bruno Messina aime à citer le livre de John Blacking Le sens musical, qui, partant du constat qu'une société, quelle ...
BB

Berlioz versus Beethoven au Festival Berlioz

Audacieuse idée, en fin de Festival, que d'associer le jeune Berlioz et le Beethoven de la maturité au cours d'une soirée intitulée Hymne à la joie. Qui sort gagnant de ce choc des titans ? On l'a beaucoup dit et loué : Beethoven est chez lui au Festival Berlioz. Ces deux géants de la musique de chaque côté du Rhin ont entamé, depuis quelques années déjà, un dialogue des plus stimulants à La ...
FFG2

L’impériale intégrale des concertos de Beethoven au Festival Berlioz

Troisième volet du Beethoven Project de François-Frédéric Guy, l'intégrale enthousiasmante, en une seule soirée, des concertos au festival Berlioz continue d'installer l'idée que les deux compositeurs ont beaucoup en commun. Les 32 sonates en 2013, les sonates pour piano et violoncelle et les sonates pour piano et violon en 2014, la merveilleuse aventure continue. Une manière de rêve s'est réalisée au festival Berlioz pour ceux qui considère que la France a ...
nabulio

Création mondiale du Nabulio de Bruno Coulais au Festival Berlioz

En hommage au créateur de formes que fut Berlioz, le Festival initie une tradition : créer des œuvres d’aujourd’hui. Commande 2015, Nabulio de Bruno Coulais convoque le fantôme contesté de Napoléon Bonaparte. Après Berlioz en Amérique en 2014, le Festival fait dialoguer Hector avec Napoléon. La célèbre route Napoléon du Golfe Juan à Grenoble déroule ses lacets à quelques lieues de La Côte-Saint-André. Le bicentenaire du retour de l’île d’Elbe permet d’installer le ...
IMG_3433 copie

La Damnation électrisante de François-Xavier Roth

Berlioz enfin ! Il était temps !! Rien que Berlioz pour clore la belle ouverture sur le Monde d'une 21ème édition du festival Berlioz conçue dans la plus grande intelligence au sein de la ville où naquit celui qui déclara en 1831: «Il y eut une Amérique musicale dont Beethoven a été le Colomb. Je serai Pizarre ou Cortez. » Autour du cœur de la ville qu'est devenu le passionnant Musée Berlioz (n'y manque, comme ...
IMG_3219 copie

Formidables machines au Festival Berlioz

Le Festival Berlioz fut implanté par Serge Baudo à Lyon de 1979 à 1989. Les plus beaux Troyens (confiés à l'imagination passionnée du tout jeune tandem Leiser-Caurier) y furent présentés à l'Auditorium en 1987. Bien qu'archi-intégraux, (on y réhabilita même la très belle scène, dite de Sinon, coupée par le compositeur lui-même), il se firent très injustement voler la vedette par la version présentée par Chung et Pizzi pour l'inauguration ...
_MG_3941

Beethoven chez lui au Festival Berlioz

L'on connaît la déplorable attitude française face à ses artistes, martelée à coups de d'ineptes sentences : « Le pré est plus vert ailleurs » « Nul n'est prophète en son pays »...Hector Berlioz est l'exemple qui vient à l'esprit, de cette tendance qui fait aujourd'hui encore ses choux gras. L'on connaît le chemin de croix, dans sa propre patrie, du génial compositeur : ses succès, il les récoltait à l'étranger. C'est l'étranger, en la personne du ...
Alberich et les filles du Rhin - Gwendal Lemercier

Exposition Richard Wagner, la légende illustrée

Dans son autobiographie Ma Vie rééditée chez Perrin, Richard Wagner reconnait à Berlioz une réelle dette artistique, et à lui seul parmi ses contemporains. Il était donc naturel que, en retour, le Musée Hector-Berlioz consacre à Wagner son exposition annuelle à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. Plutôt qu’aux relations de fascination et froissement entre ces deux géants, qui n’est guère aisée à mettre en scène, l’exposition se consacre à la ...
gens berlioz2013

Festival Berlioz 2013 avec François-Frédéric Guy, Leonard Slatkin et Véronique Gens

Pour la 20ème édition du Festival Berlioz, François-Xavier Roth affirme, bravache, que le Festival est devenu le « Bayreuth berliozien que nous attendions tous ». A vrai dire il n’est pas sûr qu’il faille souhaiter une telle destinée à la Côte Saint-André. Laissons à la colline bavaroise ses distributions de luxe, et continuons de faire de la Côte un rendez-vous berliozien symphonique, champêtre et bon enfant, où l’expérimentation et le mélange des genres ...
berliozetlitalie2012_vign

Exposition « Berlioz et l’Italie », entre paradoxe et fatalité

Aller visiter la maison-musée d’Hector Berlioz à la Côte Saint-André, avec ou sans l’excuse des expositions qui y sont organisées annuellement, c’est l’occasion rafraîchissante de retourner à l’enfance de notre époque contemporaine. Berlioz disait être un classique pour réfuter l’étiquette de romantique, et pour ne pas dire qu’il avait mis les germes du XXème siècle dans ses partitions. C’est dans cette maison qui sent bon la grande maison familiale d’antan, ...
roger_muraro_berlioz

Festival Berlioz 2011 : La Côte-Saint-André, berliozien en diable

« Où diable le bon Dieu avait-il la tête quand il m'a fait naître en ce plaisant pays de France? ...Et pourtant je l'aime ce drôle de pays... Comme on s'y amuse parfois! Comme on y rit! ». Voilà esquissé, via ces quelques mots d'Hector, l'esprit qui souffle sur le Festival Berlioz de La Côte-Saint-André durant une dizaine de jours. Anniversaire oblige, la figure de Berlioz était associée cette année à celle ...
Excellence et connivence

Festival Berlioz 2006 Vol IV : excellence et connivence

Il est des instants que les mots ne peuvent rendre. Il est des profondeurs que la parole ne sait dire. Il est des intensités que la verve la plus habile ne parvient pas à dévoiler. Le concert de clôture du festival Berlioz 2006 est de ces moments que seuls ceux qui l’ont vécu peuvent partager. L’intense respect et l’immense amitié qui lient la si délicate Caroline Sageman et le non ...
Grandiose et époustouflant

Festival Berlioz 2006 Vol III : Grandiose et époustouflant

Ouverture franche et nette, une incroyable maîtrise des doubles forte, une très grande lisibilité des accords et une facile appréhension des pupitres, quelques relatives anicroches des trompettes et des altos un peu poussifs, un jeu entre pupitres un rien décousu et décidément une nette puissance dans les graves, posés avec un aplomb inébranlable, voilà ce qui aurait pu ressortir de ce concert. Un ensemble très correct pour une interprétation agréable ...
Isolde abandonnée à son pauvre sort

Festival Berlioz 2006 Vol II: Isolde abandonnée à son pauvre sort

Transcrire une œuvre est de soit une gageure, transcrire Wagner est un jeu extrêmement risqué, mais prendre ce risque dans la patrie même de Berlioz qui n’appréciait pas que l’on puisse changer une note d’une composition, est pour le moins incongru. Jean-Pierre Arnaud, passant outre tous les obstacles, s’est courageusement attelé à cette tâche redoutable, destinée à un public de connaisseurs. Le résultat de la transcription est, disons-le, assez réussi ...
Retour sur un des événements musicaux majeurs de l’été

Festival Berlioz 2006 Vol I : Retour sur un des événements musicaux majeurs de l’été

Humilité, sobriété excellence ! Le village est quasiment inchangé. Les superbes Halles médiévales qui ont accueilli le festival à ses débuts il y a douze ans, n’ont rien perdu de leur éclat qui rivalise avec le ravissant château Louis XI qui accueille depuis 2003 un festival devenu incontournable pour les grands noms de la musique symphonique. Tout le village est mobilisé derrière l’équipe du Festival. Quatre salariés et deux cents bénévoles ...