Lieu : Munich

Un poétique et tendre Orlando Paladino à Munich

Un poétique et tendre Orlando Paladino à Munich

Méfiez-vous des débutants : pour son quasi-début à l'opéra, le jeune cinéaste Axel Ranisch propose un spectacle formidable. Voilà un spectacle qui prend le spectateur par surprise. C'est dans un cinéma que le cinéaste Axel Ranisch situe l'action (pourquoi pas), un cinéma dirigé par un couple plus très jeune et pas très dynamique, avec sa fille Alcina, la femme de ménage Eurilla, le concierge Licone ; l'ouverture montre avec un prosaïsme ...
Vanitas

Vanitas de Sciarrino à Munich ou la fragilité humaine

Magnifiquement écrite pour la voix, l'œuvre de Salvatore Sciarrino, Vanitas, est servie par des interprètes idéaux et efficacement traduite en scène. Dans le cadre de son festival annuel, l'Opéra de Bavière propose depuis longtemps, sous des titres divers, une programmation de théâtre musical contemporain, qui comprend cette année notamment deux exécutions d'une des œuvres majeures de Salvatore Sciarrino, Vanitas, composée en 1981. À première vue, rien dans ces cinquante minutes de ...
Parsifal à Munich, la perfection musicale

Parsifal à Munich, la perfection musicale

Il n'y a rien à tirer de la mise en scène de Pierre Audi, mais ce Parsifal est un événement musical de tout premier plan grâce à une distribution exceptionnelle. Il suffisait au fond de lire la présentation de ce spectacle lors de la parution du programme de l'Opéra de Munich il y a quinze mois pour savoir à quoi s'en tenir : un chef au sommet de son art, une ...
1529058180_x_10a4856soldatgp-regpogozach

Le Vaillant Soldat d’Oscar Straus à Munich

Sous l'opérette, la guerre : Peter Konwitschny au Staatstheater am Gärtnerplatz. La deuxième maison d'opéra de Munich, loin de posséder le rayonnement de la Komische Oper de Berlin à laquelle on pourrait la comparer, reste discrète dans le paysage opératique européen. Disposant de sa propre troupe de ballet, elle présente un répertoire qui recouvre en partie celui de la prestigieuse Staatsoper, mais aussi de nombreuses opérettes. Pour ce Vaillant soldat d'Oscar ...
Mahler 7, Kirill Petrenko l’intranquille

Mahler 7, Kirill Petrenko l’intranquille

Nationaltheater comble et ovations sonores : Petrenko fait sensation en concert tout autant qu'à l'opéra.  Après Mariss Jansons un mois plus tôt , c’est au tour de Kirill Petrenko d’affronter la Symphonie n° 7 de Mahler devant le public de Munich, et le résultat est sans appel : tout ce que le directeur musical de l’orchestre de la Radio bavaroise ne parvenait pas à construire, à laisser croître, à rendre organique, tout cela ...
9C2A7739

Frank Castorf fait sienne La Maison des morts

Dans le chef-d’œuvre de Janáček, l’Opéra de Munich fait face à une rude concurrence et s’en tire avec tous les honneurs. Depuis la production de Patrick Chéreau au festival d'Aix en 2007 puis en tournée, De la maison des morts occupe dans les programmes des grands opéras du monde une place inédite et bien méritée : après la création à Londres d'une autre coproduction internationale mise en scène par Krzysztof Warlikowski, ...
31393916_10156308321247232_814088009522581283_n

Mariss Jansons et la Radio Bavaroise en hérauts de la liberté

De Guillaume Tell vers l'Eroica : le premier concerto de Prokofiev est au cœur d'un beau programme grâce à Frank Peter Zimmermann. Ouverture, concerto, symphonie : la sainte trilogie du concert symphonique est ce soir strictement respectée, mais le concert a malgré tout une grande cohérence, car les trois œuvres au programme ont toutes trois à voir avec le thème de la liberté et de la révolution. L'ouverture de Guillaume Tell commence ...
9C2A2859

Krenek et Ullmann pour les jeunes chanteurs de l’Opéra de Munich

Le Dictateur de Krenek et La cruche cassée d'Ullmann, composés en 1928 et 1942, sont deux facettes d'une même inquiétude politique, peu reflétée par le spectacle proposé. Chaque année, les jeunes chanteurs de l'Opernstudio de l'Opéra de Bavière sont les vedettes d'un spectacle qui bénéficie toujours du même cadre prestigieux, le Cuvilliés-Theater, reconstruction d'un théâtre baroque construit en 1755 par François de Cuvilliés. La courte soirée de cette année (à peine ...
PB_07__Anna_Karenina_Ensemble_c_W.Hoesl

Anna Karénine par Christian Spuck à Munich

La pièce est efficace, les danseurs engagés et élégants : il n'y manque au fond qu'un peu de créativité chorégraphique. Dans les années 1960 et 1970, le ballet narratif a connu une nouvelle jeunesse grâce à des chorégraphes comme John Cranko, Kenneth McMillan ou John Neumeier. Il s'agissait d'abord d'intégrer directement la narration à la danse, au détriment du décoratif et de la géométrie à la Petipa. Et depuis ? Christian Spuck, ...
Jansons Mahler 7

Mahler 7 par Jansons et la Radio Bavaroise

Mariss Jansons offre une lecture un peu sage qui met en valeur les qualités de l'orchestre mais reste à la surface de la partition. En ce printemps, le public munichois ne peut échapper à la Symphonie n° 7 de Mahler : c'est le produit classique de l'absence de coordination entre institutions, mais c'est aussi, après tout, une belle occasion de comparer deux des plus grands chefs d'aujourd'hui. C'est donc l'Orchestre de ...
La Calisto ou le retour du baroque à Munich

La Calisto ou le retour du baroque à Munich

Hormis d'admirables Indes Galantes, l'Opéra de Bavière a oublié le répertoire antérieur à Mozart ces dernières années : rien que pour cela, cette Calisto mérite le succès que lui réserve le public. Un peu de nostalgie : il y eut un temps où l’Opéra de Munich faisait des efforts soutenus pour faire vivre le répertoire antérieur à Mozart, avec de nombreux opéras de Haendel et de Monteverdi, sans oublier cette Calisto ; au ...
Inoubliable Requiem de Brahms par Haitink à Munich

Inoubliable Requiem de Brahms par Haitink à Munich

En pleine possession de ses moyens, Bernard Haitink offre un nouveau sommet musical au public munichois. Le concert de Bernard Haitink avec l'Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise revient chaque année avec une régularité métronomique ; ce n'est pas ce qu'on appelle une rencontre inédite, mais le triomphe tout aussi prévisible à la fin du concert ne doit pas faire illusion : si l'événement est prévisible, la richesse musicale et émotionnelle, ...
LM0A2191

Les Vêpres siciliennes à Munich, beaucoup de bruit pour rien

Pendant que chanteurs et orchestre se soucient d'abord de produire des décibels, la mise en scène joue plus noir que noir, sans penser à diriger les chanteurs. Y a-t-il une loi des séries ? Ces Vêpres siciliennes, qui prennent place dans un louable effort de l’Opéra de Bavière pour explorer les recoins du répertoire français, sont la troisième nouvelle production de la saison, après des Noces de Figaro fort grises et un ...
2018_03_02_Fille_Summerscales_Acosta(3)_cHoesl

La Fille mal gardée ou Londres à Munich

Deux solistes brillants pour éclairer une représentation sans panache. Tout n'est donc pas russe dans le "nouveau" Ballet national de Bavière créé par Igor Zelensky lorsqu'il en a pris la tête en 2016 : non seulement il a fait entrer au répertoire Alice au pays des merveilles de Christopher Wheeldon, mais voilà qu'il reprend aussi La Fille mal gardée d'Ashton, entrée au répertoire de la troupe en 1971 après avoir vu ...
Muenchner_Philharmoniker__Valery_Gergiev__Helene_Grimaud_credit_Hans_Engels

Gergiev et Grimaud à Munich, festival de couleurs

Un concerto de Beethoven passionnant, un Petrouchka inhabituel : Valery Gergiev ne fait rien comme les autres, et cette fois, avec un plein succès. Tout fraîchement confirmé dans son poste de directeur musical des Münchner Philharmoniker (jusqu'en 2025), Valery Gergiev partage les esprits, ceux du public munichois, ceux de la critique, et même ceux des musiciens de l'orchestre. En entendant, pour entamer le concert, les Symphonies d'instruments à vent de Stravinsky ...
Le Chœur de la Radio bavaroise pour deux siècles de musique sacrée

Le Chœur de la Radio bavaroise pour deux siècles de musique sacrée

Le Chœur de la Radio bavaroise est à la hauteur de sa réputation, chez Frank Martin plus que dans le répertoire ancien. Deux siècles séparent les deux parties de ce concert d'abonnement du Chœur de la Radio bavaroise. La première partie s'ouvre par le Stabat Mater de Scarlatti, écrit pour dix voix, mais conservé seulement par des manuscrits qui ne précisent pas si et où interviennent des solistes ou un effectif ...
Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Herbert Blomstedt, invité régulier de l'Orchestre de la Radio bavaroise, se fait l'apôtre d'un compatriote oublié, Wilhelm Stenhammar. Tout Munich est à l'heure de Noël, mais l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise ne fait pas relâche : avec un programme inhabituel, il accueille une fois encore le vénérable Herbert Blomstedt, qui est à la fois le doyen de sa profession et l'un des plus sympathiques de ses membres. L'art du programme ...
La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

Dans une nouvelle production assez littérale de Lotte de Beer, Kirill Petrenko développe les trois opéras du Tryptique avec une extrême finesse, au risque de lasser par trop de retenue et le refus constant de toucher les émotions simples, pourtant inhérentes aux partitions de Puccini. La distribution, d'un niveau de grande qualité habituel à la Bayerische Staatsoper, fait ressortir le baryton Ambrogio Maestri et les sopranos Eva-Maria Westbroeck et Ermonela ...
Harding BRSO 2017

Harding à la Radio Bavaroise pour un Bruckner trop sage

L'Orchestre de la Radio Bavaroise a beau être au sommet de ses séductions sonores, le parcours symphonique de cette soirée reste trop prosaïque. À la Philharmonie de Munich plane le souvenir de Sergiu Celibidache et de ses interprétations des symphonies de Bruckner. Avec l'autre grand orchestre munichois, Daniel Harding dirige ce soir la quatrième symphonie, mais son approche de Bruckner n'a pas grand chose à voir avec les sculpturales lenteurs de ...
Le_nozze_di_Figaro_4._Akt_c__W._H_Asl_

Figaro à Munich, mariage de routine

La direction prétentieuse et maniérée de Constantinos Carydis pèse sur une soirée d'honorable routine. Vingt ans ! Créée en 1996, la mise en scène des Noces de Figaro par le pape du théâtre munichois Dieter Dorn a occupé le plateau du Nationaltheater jusqu'en novembre 2016 : un spectacle sobre, sans grandes ambitions mais efficacement divertissant. Moins d'un an après la dernière, c'est à Christoph Loy que l'Opéra de Bavière a confié ...
HD Giselle Shirinkina Shklyarov-134

Stars et routine pour Giselle à Munich

La version datée de Peter Wright et un orchestre pesant jouent contre les talents du Ballet de Bavière. Enfin vint l'entracte. Le premier problème de cette Giselle est dans la fosse : on croirait entendre tout au long de la soirée une partition de Drigo ou de Minkus, alors que la musique d'Adam est d'une toute autre tenue. Ajoutée à des tempi souvent excessivement lents, cette pesanteur musicale est terrible non ...
Oberon 1

Obéron de Weber fait naufrage à Munich

Une mise en scène indigne de l'Opéra de Munich ne donne aucune chance à Obéron, une œuvre déjà peu favorisée par son livret. Le répertoire des blagues sur les ténors est infini, mais les festivals, cet été, ont choisi de prendre le problème au sérieux et de confier leur cas à la science. Aix a pris en charge le patient Don José sous la houlette du Dr Tcherniakov ; à Munich, ...
Damrau 07.17

À Munich, Diana Damrau repasse l’épreuve du Lied

Si occupée soit-elle à l'opéra, Diana Damrau n'a pas tout à fait oublié les exigences particulières de la mélodie. Diana Damrau est Kammersängerin en sa Bavière natale : ce titre honorifique ne veut pas dire grand-chose, mais il montre la longue durée de ses relations avec la maison. Après avoir chanté la Reine de la Nuit ou Zerbinetta, elle s'est aventurée ces dernières années dans un répertoire plus lourd, tentant par exemple ...
Schreker LM0A1286

Les Stigmatisés de Schreker à Munich : Warlikowski n’y peut rien

Œuvre hors normes éminemment problématique, Les Stigmatisés peuvent-ils être sauvés par la scène ? Près de trois heures de musique, une petite trentaine de solistes, chœur et orchestre pléthoriques : Les Stigmatisés de Schreker ne font pas dans la demi-mesure – et ce qui est vrai pour la musique l’est d’autant plus pour le livret, écrit par le compositeur sans souci de concision, ni même d’intelligibilité. Créé en 1918 mais à bien ...
A Munich, Kirill Petrenko et le drame mahlérien

A Munich, Kirill Petrenko et le drame mahlérien

En concert comme dans la fosse, la routine n'existe pas avec Petrenko, ni avec son exceptionnel soliste, Igor Levit. Kirill Petrenko n’aime pas se disperser : il est donc presque surprenant qu’il ait accepté de programmer un concert symphonique entre deux représentations de Tannhäuser, mais c’est une aubaine pour les spectateurs qui l’avaient applaudi la veille chez Wagner. Depuis qu’il en est le directeur musical, les concerts de l’abonnement symphonique de l’Opéra ...
Tannhäuser à Munich : Wagner par Petrenko, Dieu par Castellucci

Tannhäuser à Munich : Wagner par Petrenko, Dieu par Castellucci

Noblesse oblige, pour Tannhäuser l'Opéra de Munich combine une mise en scène complexe et passionnante de Romeo Castellucci avec une réalisation musicale de très haut vol par Kirill Petrenko. Il y a bien des formes de modernité théâtrale, et la scène lyrique d'aujourd'hui sait accueillir les esthétiques les plus diverses. En invitant pour la première fois Romeo Castellucci, l'Opéra de Munich place sa nouvelle production de Tannhäuser dans une perspective moins ...
5M1A9510

À Munich, Guillaume Tell, ce tyran

Drôle de soirée à Munich pour ce Guillaume Tell partagé entre mise en scène peu convaincante et distribution de qualité, avec un point noir. Ce n'est pas forcément fait exprès, mais programmer le jour du second tour de l'élection présidentielle française un opéra aussi éminemment politique que Guillaume Tell montre de la part de l'Opéra de Bavière un sens de l'à-propos très enviable. Il serait cependant très mal venu d'appliquer au ...
Haitink BRSO 2017

Haitink, Radio bavaroise, Bruckner : retrouvailles au sommet

Un Paul Lewis trop falot pour Beethoven, mais l'étape annuelle de Bernard Haitink à Munich avec l' Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise porte ses fruits chez Bruckner. La première partie ne suscite pourtant qu'un enthousiasme limité. Malgré sa longue fréquentation de Ludwig van Beethoven, Paul Lewis en reste à une lecture scolaire du Concerto n° 2 : là où on aurait aimé entendre un peu plus d'esprit ludique, chaque note est ...
PB_001_Spartacus_J.Cook_c__W.Hoesl_LM0A0931

Spartacus à Munich, les Soviets côté muscles

Entre pesanteur idéologique et virtuosité vaine, Spartacus inaugure le mandat du nouveau directeur du Ballet de Bavière. Indéboulonnable figure de proue du ballet soviétique de l'ère Brejnev, Youri Grigorovitch en a livré la quintessence idéologiquement pure avec son Spartacus, créé en 1968 au Bolchoï et toujours au répertoire de cette compagnie qui, on s'en souvient, l'a encore présenté au public parisien en 2008, avec Carlos Acosta en invité vedette. Près de ...
19_Mayerling_06.04.17_K._Shevtcova_S._Polunin_c__W._Hoesl_LM0A7819

Mayerling par le Ballet du Théâtre Stanislavsky à Munich

Le ballet de MacMillan est un peu daté, mais le Ballet du Stanislasky y est à son avantage. Le Ballet de Bavière vit depuis le début de cette saison à l'ère russe par la grâce de son nouveau directeur, Igor Zelensky. Pour sa première édition du festival annuel de danse organisé au printemps à Munich, Zelensky a notamment choisi de faire venir le ballet du Théâtre Stanislavsky et Nemirovitch de Moscou, ...