Lieu : Opéra Garnier

Les Joyaux de Balanchine scintillent au Palais Garnier

Le triptyque Joyaux de George Balanchine revient dans la production signée Christian Lacroix, pour un feu d’artifice étincelant du Ballet de l’Opéra de Paris. Ce n’est qu’en 2000 que la trilogie des Joyaux de Balanchine a fait son entrée au grand complet au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. L’origine de ces pièces remonte pourtant à 1967, période à laquelle en se promenant devant les bijoutiers de la 5e avenue ...
Laëtitia Pujol tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Laetitia Pujol tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Pour ses adieux, Laetitia Pujol a concocté un programme qui lui ressemble, à la charge émotionnelle forte. En choisissant de danser Émeraudes, puis le pas de deux de Sylvia, elle a rendu hommage à ses partenaires privilégiés, Mathieu Ganio et Manuel Legris, ainsi qu'au chorégraphe qui aura marqué sa carrière, John Neumeier. Faire ses adieux à la scène de l'Opéra de Paris est un moment unique pour toute danseuse ou danseur ...
Image_une

Exposition Mozart à Garnier, une passion française qui n’a pas traversé le périph’

Une scénographie très classique, différentes étapes selon un ordre chronologique assez convenu, une orientation centrée seulement sur les productions parisiennes et quelques-unes du Festival d’Aix-en-Provence… Le bilan en fin de parcours de l’exposition « événement » Mozart, une passion française, présentée à l’Opéra Garnier jusqu’au 24 septembre 2017, se révèle mitigé malgré quelques inédits et sa pièce maîtresse : la partition manuscrite autographe de Don Giovanni conservée à la Bibliothèque Nationale de France à ...
Sylphide ONP 2017

La Sylphide à l’Opéra de Paris : ainsi va la vie d’une troupe

La reprise du ballet romantique de Pierre Lacotte en cette fin de saison 2017 s'accompagne d'un certain nombre de prises de rôles pour les solistes ainsi que pour de nombreux danseurs du corps de ballet, alors que d'autres prendront leur retraite dans quelques semaines. Il aura fallu attendre longtemps pour que Myriam Ould-Braham puisse enfin graver dans les mémoires une prise de rôle dans laquelle on n’attendait qu'elle depuis des années. ...
Soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul à Garnier

Soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul à Garnier

Programmée par Benjamin Millepied dans le cadre de l’Académie chorégraphique, la soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul présente les créations de ces quatre danseurs chorégraphes. Leurs propositions nous emmènent dans des univers très différents, dont on retiendra plus particulièrement le brillant Renaissance de Sébastien Bertaud. Quand l’Opéra fait naître des talents de chorégraphes... En 2015, Benjamin Millepied inaugure son Académie chorégraphique, placée sous le patronage de William Forsythe. Quatre danseurs de l’Opéra, Sébastien Bertaud, Simon ...
cenerentola garnier17

La Cenerentola à Garnier, une nouveauté déjà démodée

Pas de pantoufle ni de marâtre pour La Cenerentola de Rossini, mais sous la mise en scène de Guillaume Gallienne et la direction musicale d’Ottavio Dantone, la citrouille ne se transforme pas non plus en carrosse. La distribution vocale fraîche et pétillante, dominée par un charismatique Roberto Tagliavini suscitant les applaudissements les plus nourris en fin de représentation, semble tout de même manquer d’envergure dans cette salle si prestigieuse qu’est ...
En Sol

Balanchine/Robbins/Cherkaoui, Jalet : trio autour de Ravel

Dernier triptyque programmé par Benjamin Millepied, ce programme conçu comme un hommage à la musique de Ravel montre aussi l’évolution des styles, de George Balanchine à Cherkaoui en passant par Jérôme Robbins. Les trois pièces s’éclairent les unes les autres et assurent la réussite de ce programme, qui se termine avec le percutant Boléro de Cherkaoui. La Valse s'ouvre dans le plus pur style balanchinien. Divertissement mondain, beauté des costumes et élégance ...
Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Le Ballet de l’Opéra de Paris inscrit à son répertoire trois pièces très différentes de Merce Cunningham et William Forsythe. De Walkaround Time, hommage déstructuré à Marcel Duchamp à Herman Schmerman, jubilatoire déconstruction de la danse classique, un regard étonnant sur deux grandes figures de la danse américaine du XXe siècle. Merce Cunningham n’en était pas à son premier coup d’éclat quand il chorégraphia en 1968 à Buffalo le ballet Walkaround ...
Gala des Ecoles 1

Gala des Écoles du XXIe siècle à l’Opéra de Paris : un panorama

L'École de danse de l'Opéra de Paris invite pour la deuxième fois, après une première édition en 2013, différentes écoles à se produire sur la scène du Palais Garnier afin d'offrir une sorte de panorama de ce qui se fait sous d'autres latitudes. Force est de constater que les caractéristiques de chacune de ces écoles ressortent avec une très grande finesse, entre le choix de la pièce présentée, l'essence même de ...
Raymonda cFrancette Levieux

Spectacle de l’école de danse : un 40e anniversaire réussi

Cette année, Élisabeth Platel a placé la barre haut pour ce 40e anniversaire, avec deux nouvelles entrées au répertoire de l’école, et non des moindres : Divertimento n°15 de Balanchine et The Vertiginous Thrill of Exactitude de Forsythe. Le programme se clôt en beauté avec un superbe troisième acte de Raymonda, magistralement exécuté par les jeunes danseurs. Les petits rats nous ont ébloui dans l’acte III de Raymonda, dans la version ...
Faire confiance à Berlioz : Béatrice et Bénédict au Palais Garnier

Faire confiance à Berlioz : Béatrice et Bénédict au Palais Garnier

Et si la solution pour mettre en scène Béatrice et Bénédict, œuvre réputée inmontable, était justement de ne pas la mettre en scène ? La mise en espace de Stephen Taylor au Palais Garnier est ce qu'on a vu de plus réussi pour traduire le propos de notre cher Hector ! Au devant de la scène, une rangée de chaises noires accueillent les chœurs, qui ne restent pas toujours benoitement assis, ...
À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

À l’occasion de l’entrée au répertoire de l’Opéra national de Paris d’À bras-le-corps, duo brut et intense, ses créateurs Boris Charmatz et Dimitri Chamblas l’ont dansé lors d’une soirée exceptionnelle, en présence de la Ministre de la Culture Audrey Azoulay. Les 120 personnes serrées dans l’espace quadri-frontal de la Rotonde du Glacier de l’Opéra Garnier ont le sentiment de vivre un moment exceptionnel… et potentiellement dangereux ! 24 ans après sa création ...
Trompe-La-Mort de Luca Francesconi en création sur le plateau de Garnier

Trompe-La-Mort de Luca Francesconi en création sur le plateau de Garnier

Après la création, à la Scala, de son opéra Quartett en 2011, le Milanais Luca Francesconi répond à la commande de l'Opéra de Paris avec Trompe-La-Mort d'après Honoré de Balzac. S'il élabore lui-même le livret, il avoue ne pas avoir touché à l'écriture de Balzac, celle de Splendeurs et misères des courtisanes dont est tirée l'histoire de ce personnage caméléon aux quatre visages. Avec la collaboration fructueuse du metteur ...
Songe 1

Le Songe d’une nuit d’été : l’enchantement de la jeunesse

Le Songe d’une nuit d’été de Balanchine entre au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Balanchine s’est inspiré de la pièce de théâtre de William Shakespeare pour créer un pendant estival à Casse-Noisette en utilisant les mêmes ressorts que dans l’œuvre du dramaturge anglais. Le Songe d’une nuit d’été est une œuvre assez peu évidente à cerner au premier regard tant le dénouement dramatique nécessite des explications claires alors que ...
urn-newsml-dpa-com-20090101-170207-99-189076-large-4-3

Wayne McGregor bouleverse les codes à Garnier

Avec Tree of Codes, le répertoire de l'Opéra de Paris s'enrichit d'une pièce qui ne laisse pas indifférent. La vénérable institution est secouée, au rythme de la musique électro-pop de Jamie XX, par la chorégraphie à 100 à l'heure de McGregor et la mise en scène aux effets visuels déroutants d'Olafur Eliasson. Un condensé de dynamite, déniché par Benjamin Millepied ! Tree of codes réunit rien moins que trois pointures de ...
Musiciens

Così fan tutte à Garnier, entre redondances et ennui

Peu de chorégraphes ont véritablement réussi à convaincre lorsqu’ils se sont essayés à la mise en scène d’opéra. Le « laboratoire des amants » de la célèbre chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker ne fera pas exception à la règle pour cette nouvelle production de Cosí fan tutte présentée à l’Opéra Garnier. Même si la distribution vocale se révèle agréable et homogène et que le souffle de Philippe Jordan à la baguette ...

Avec Impressing the Czar, William Forsythe surprend encore

Invité pour la première fois à l’Opéra national de Paris, le Ballet du Semperoper de Dresde donne une interprétation vive et spirituelle d’Impressing the Czar de William Forsythe, entré au répertoire de la compagnie en 2015. Impressing the Czar est une pièce protéiforme et foisonnante, où il est question de cerises dorées, de Mr PNut et d’écolières à frange. Dans cet univers absurde et baroque, à mi-chemin entre la rigueur géométrique ...
sans-titre

A l’Opéra de Paris, démonstrations de l’École de Danse

Les démonstrations de l’Ecole de danse de l’Opéra National de Paris sont l’occasion renouvelée chaque année pour les jeunes élèves de faire preuve de leur talent et, pour certains d’entre eux, de faire leurs premiers pas en tant que professionnels de la danse. Les classes présentées en matinée sont celles des grandes divisions dont les différences entre elles sont assez impressionnantes, tant en termes physiques que techniques. Les troisièmes divisions suscitent ...
bnf_departement_de_la_musique

Bakst, des Ballets Russes à la haute couture

La bibliothèque-musée de l’Opéra national de Paris et la BnF proposent jusqu'au 5 mars 2017 à l'Opéra Garnier une remarquable plongée dans les décors et costumes de Léon Bakst, peintre et décorateur très actif. Né en Russie en 1866, Léon Bakst se forme à Saint-Pétersbourg puis à Paris, où il rencontre Serge Diaghilev, le futur imprésario des Ballets russes. Peintre et illustrateur, il s’intéresse très vite au spectacle vivant, et en ...
Les belles lignes de Jiří Kylián par le Ballet de l’Opéra de Paris

Les belles lignes de Jiří Kylián par le Ballet de l’Opéra de Paris

Avec Symphonie de Psaumes, Jiří Kylián confie l’une de ses pièces majeures au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris. Un chef d’œuvre à revoir dans une soirée entièrement consacrée au chorégraphe, complétée par Bella Figura et Tar and Feathers. Symphonie de Psaumes est une pièce cathédrale, à l’instar des autres chefs d’œuvre de Stravinsky qui ont inspiré les ballets les plus marquants du XXème siècle : Noces ou Le Sacre ...
5840379e0000000000000000_medium

Les voix à l’honneur dans Iphigénie en Tauride au Palais Garnier

En passant les grilles du Palais Garnier, on se demandait, un peu atterrée, quelle mouche nous avait piquée de nous porter volontaire pour ce spectacle, dont la mise en scène en 2006 nous avait profondément affligée, si ce n'est une distribution plus que prometteuse. Or, la soirée s'est révélée absolument magnifique. Krzysztof Warlikowski a manifestement repensé sa production de bout en bout, et l'a débarrassée de tous les éléments qui la ...
francesco-mura

Un concours homme du Ballet de l’Opéra sous le signe de Noureev

Le concours de promotion du corps de ballet de l'Opéra National de Paris version 2016 est le premier concours que préside Aurélie Dupont. Autant dire qu'il s'agit d'un exercice difficile, où se joue l'image qu'elle souhaite donner à la compagnie. Concernant les résultats du concours homme, il y a eu peu de surprises, comme assez souvent, où les résultats ont correspondu peu ou prou aux attentes à la suite des ...
sae-eun-park

Heurs et malheurs du concours de promotion du Ballet de l’Opéra de Paris

Comme tout concours, celui du Ballet de l'Opéra de Paris réserve des surprises… et des déconvenues! Cette année, chez les filles, Letizia Galloni et Heloïse Bourdon en ont fait les frais, mais dans l’ensemble le concours a permis d’offrir de très belles prestations et de révéler le potentiel des danseuses de la compagnie. Chez les quadrilles, il y a eu de belles découvertes, de jolis choix artistiques mais aussi de petites ...
L’Opéra rend hommage à Violette Verdy avec une soirée toute balanchinienne

Hommage à Violette Verdy avec une soirée toute balanchinienne

En hommage à Violette Verdy, étoile du New York City Ballet où elle a dansé 18 ans auprès de Mr B., le programme de la soirée a été enrichi pour les cinq premières représentations de Sonatine, ballet chorégraphié par Balanchine pour Violette. Cette soirée Balanchine est placée sous le signe des hommages. Hommage à Violette Verdy, danseuse emblématique et première femme à avoir occupé le poste de directrice de la danse ...
Crystal Pite dynamite la rentrée du Ballet de l’Opéra de Paris

Crystal Pite dynamite la rentrée du Ballet de l’Opéra de Paris

Invitée pour la première fois à Garnier, la chorégraphe canadienne Crystal Pite fait sensation avec The Season’s Canon, une création pour la rentrée du Ballet de l’Opéra de Paris. Époustouflante, la compagnie confirme l’adage de Benjamin Millepied en s’y révélant la meilleure compagnie de danse contemporaine du monde. Un ballet organique. C’est la vision tellurique et primitive d’une tribu d’hommes et de femmes que l’on retiendra de The Seasons' Canon, le ballet de ...
center

Rendez-vous manqué pour l’Eliogabalo de Cavalli à Garnier

On ne peut que se féliciter de la cohabitation de programmes baroques (et de créations contemporaines) dans une saison lyrique traditionnellement dévolue à des ouvrages classiques. Donné pour la première fois, cet Eliogabalo de Francesco Cavalli (1602-1676) est porté par la direction de Leonardo García Alarcón, la voix de Franco Fagioli et la mise en scène de Thomas Jolly. En accumulant toutes ces "premières", Stéphane Lissner a créé une attente autour ...

Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris : De Balanchine à Forsythe

L’Opéra national de Paris retrace sur un mode chronologique soixante-dix ans de relations de travail avec les chorégraphes américains, de George Balanchine à William Forsythe, dans une exposition richement documentée de photos et de vidéos. La guerre à peine terminée, le Ballet de l’Opéra de Paris tisse de nouveaux liens avec les chorégraphes qui travaillent aux États-Unis, afin de dynamiser et renouveler son répertoire. George Balanchine, qui s’est installé à New ...
William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe donne deux nouvelles pièces au Ballet de l’Opéra de Paris, en complément d’Approximate Sonata. Ce programme est porté avec jubilation par une nouvelle génération de solistes. William Forsythe a créé le duo Of any if and en 1995 pour le Frankfurt Ballet, sur une musique de Thom Willems et avec des costumes de Stephen Galloway. Il transmet aujourd’hui cette pièce aux danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris, ...
Giselle ONP mai 2016

Giselle à l’Opéra de Paris : à contretemps

Que cette reprise de Giselle semble bien incongrue, perdue entre la transition de direction du Ballet de l’Opéra et la caste des Etoiles en perte de vitesse ! Annoncée souffrante, Myriam Ould-Braham, qui devait assurer la première distribution en compagnie de Mathieu Ganio, rate à nouveau le coche du répertoire romantique, puisqu’elle n’avait pas pu danser la Sylphide à la dernière reprise : espérons qu’elle sera rétablie pour la suite des ...
Elisa_Haberer___Opera_national_de_Paris-Lear-Elisa-Haberer-Opera-national-de-Paris-11-

Le bruit et la fureur du Lear de Reimann à l’opéra Garnier

Lear d'Aribert Reimann avait déjà été donné à Garnier en 1982, mais dans une traduction française et une mise en scène très éloignée de celle de Jean-Pierre Ponnelle à la création munichoise de 1978. D'une facture ancrée dans les rugosités et les tics d'une avant-garde post Darmstadt, l'œuvre a, depuis, conquis de nombreuses scènes. On doit ce succès au souffle dramatique qui parcourt ces  trois heures d'une musique drue et compacte, ...