Lieu : Salle Pleyel

Une nouvelle génération de danseurs cubains dans Don Quichotte

Après un époustouflant gala d’ouverture, puis une Giselle ayant permis d’admirer les étoiles légendaires du Ballet national de Cuba, une nouvelle génération de danseurs s’illustre dans Don Quichotte pour la dernière série de représentations à la Salle Pleyel. Dix ans après le dernier passage de la compagnie cubaine à Paris, cette dernière série de représentations offre l’occasion de découvrir la nouvelle génération de danseurs ayant intégré récemment le Ballet national de ...
Ballet de Cuba

Giselle par le Ballet de Cuba : à dix ans près

Une sorte d’éternité touche le Ballet de Cuba qui revient à Paris, non plus au Grand Palais mais dans la salle Pleyel, dix ans plus tard avec le même programme et les mêmes stars dans les rôles principaux. Cette expérience d’assister à une décennie près au même spectacle laisse une impression floue et grisante d’une constance et d’une sécurité dans un monde de la danse où les aspérités sont de ...
Ballet-national-de-Cuba-Don-Quichotte-630x405-C-DR

Ballet national de Cuba : les solistes illuminent la soirée d’ouverture

Le Ballet national de Cuba revient à Paris après dix ans d’absence pour une série de représentations de Giselle et de Don Quichotte. La soirée d’ouverture, conçue comme un hommage à Alicia Alonso, sa fondatrice et directrice, présente dix grands pas de deux dansés par les meilleurs solistes formés par l’école cubaine. Ce show virtuose démontre les qualités exceptionnelles des danseurs cubains. C’est la fine fleur de l’école cubaine que présente ...
Image 5

Un piano sous les étoiles avec Stephen Kovacevich

C'est à Stephen Kovacevich que revient l'honneur du dernier récital de la série Piano**** à la Salle Pleyel. En refermant son clavier, le pianiste américain conclut l'un des plus beaux chapitres de cette aventure pianistique en terre parisienne, imaginée il y a plus de 40 ans par André Furno. Le Bach de Stephen Kovacevich n'a rien du passe-plat de début de concert, tout juste bon à déplier les articulations. Il est ...

Salle Pleyel : la partie continue

Nouvelle étape dans la saga judiciaire autour de la Salle Pleyel. la Cour d'appel de Paris a infirmé le jugement du Tribunal de commerce par rapport à la suspension de la concession. Sur son blog, Carla Maria Tarditi, la requérante,  annonce qu’elle se pourvoit en cassation et elle énonce : « De toute façon, quel qu'ait été le résultat, nous en serions passé par la cassation, et c'est tant mieux, il faut que ...
Jordan_Philippe4©Johannes Ifkovits

Succès mérité des Wiener Symphoniker à Paris

Nouveau succès pour la tournée des Wiener Symphoniker sous la direction de Philippe Jordan. Quelques jours après leur concert bruxellois, Philippe Jordan et ses Weiner Symphoniker étaient de passage à Paris, également accompagnés par la pianiste Khatia Buniatishvili. Si le programme y était complètement renouvelé, le découpage restait similaire et le bis conclusif identique pour un résultat final globalement superbe. Il faut dire que la soirée ne pouvait mieux commencer avec ce ...
LUCERNE FESTIVAL am PIANO 2010

Les Brahms de toujours de Bernard Haitink

En deux soirées consacrées exclusivement à Brahms, le chef hollandais Bernard Haitink a montré, du haut de ses quatre-ving-cinq ans dont soixante années de direction d'orchestre (il prit la baguette en 1954), qu'il n'avait rien perdu de sa flamme brahmsienne, ses qualités de toujours dans ce répertoire se retrouvant comme à leurs plus beaux jours à la tête du Chamber Orchestra of Europe, seul ou accompagnant Emanuel Ax dans les ...
Image 1

Les variations symphoniques de David Zinman

Chef adulé par un orchestre de la Tonhalle de Zürich qu'il a dirigé durant deux décennies, David Zinman est une personnalité majeure dont les apparitions à la tête de l'Orchestre de Paris demeurent toujours des événements. L'Orchestre de Paris a la couleur et le caractère approprié à cette tonitruante ouverture de Benvenuto Cellini de Berlioz. Cela ne suffit pas forcément à faire de cette interprétation au cordeau un modèle du genre, ...
volodin

Récital pesant d’Alexei Volodin à Pleyel

Devant le public de la salle Pleyel, Alexei Volodin a donné un récital aussi dense que virtuose ; trop, peut-être. S’il possède ce côté brillant qui vaut toujours au pianiste en nage, bras levés, des applaudissements enthousiastes, si assurément il n’a pas ménagé sa peine ni fuit devant la difficulté, s’il a fait preuve d’indéniables qualités de générosité, Volodin n’a pas ému. Voulant apporter la démonstration de l’ampleur de son répertoire ...
Image 5

Muti et le Chicago Symphony Orchestra, la distance et la beauté

De passage à Paris après plusieurs concerts donnés lors de sa tournée européenne, le Chicago Symphony Orchestra est placé sous la baguette de son directeur musical, Riccardo Muti. La prestation confirme l'immense valeur de l'effectif mais cela suffit-il à combler les attentes ? La Salle Pleyel a mis les petits plats dans les grands pour accueillir l’Orchestre symphonique de Chicago et son directeur musical Riccardo Muti. Dès son entrée en scène, ...
MGoerne

Quasi-intégrale des lieder de Schumann par Goerne à Pleyel

Matthias Goerne et Christoph Eschenbach aux sommets du lied. Le public de la salle Pleyel avait chaleureusement accueilli, en 2012, l’immense Matthias Goerne, accompagné déjà de Christoph Eschenbach, qu’un goût pour les lieder allemands pousse parfois, pour notre régal, à abandonner un instant ses atours de chef d’orchestre. C’est Schumann, et non plus Schubert, qu’ils mettent cette année à l’honneur, en donnant trois cycles parmi les plus fameux qu’ait laissés le ...
paavo-jarvi1

Le Richard Strauss de Paavo Järvi

L'Orchestre de Paris rodait le programme de sa tournée chinoise.  Ce dernier concert de l'Orchestre de Paris avant sa tournée chinoise nous permit d'entendre l'exact programme de la tournée, jusqu'au bis symphonique final. Consacré à Richard Strauss le programme commençait par son plat principal, Ainsi parlait Zarathoustra, façon sans doute d'éviter de finir le concert sur Le Chant du somnambule et son pianissimo conclusif, moins propice à déchainer l'enthousiasme du public ...
Gennady_Rozhdestvensky

Gennady Rozhdestvensky offre une magistrale Quinzième de Chostakovitch

Si on en croit le calendrier des concerts de l'Orchestre de Paris, le mois d'octobre est celui des soirées thématiques. Ainsi donc, après l'Espagne la semaine dernière et en attendant Richard Strauss la semaine prochaine, voici venir la soirée russe dont les clés ont été remises à Gennady Rozhdestvensky, une des dernières légendes russes de la baguette. Avantage immédiat, un programme original, même si à la découpe classique, enchaînant une ...
baiba_skride2

Concert de reprise du Philharmonique de Radio France

Après la tentative avortée de décapitation artistique de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, la formation donnait son premier concert après la reprise du travail, avec un riche programme Szymanowski et Mahler. Dans ce contexte, l'ambiance nocturne inquiétante et la joie factice du finale de la Symphonie n°7 du compositeur autrichien résonnait d'un écho particulier. La symphonie de Gustav Mahler d'une durée d'1H20 aurait pu suffire à elle-même, heureusement Vasily Petrenko la ...
Image 30

Nikolaj Znaider et Cleveland illuminent Brahms

L'orchestre de Cleveland pose ses valises pour deux soirées données Salle Pleyel sous la direction de son directeur musical, Franz Welser-Möst.  L'occasion d'admirer la perfection sonore d'un des plus beaux orchestres du monde dans un programme consacré à Johannes Brahms. L'affiche ne laissait aucun doute sur l'importance de l'événement : L'orchestre de Cleveland dans un programme Brahms dans l'un des derniers grands concerts donnés dans une Salle Pleyel, encore dédiée à la ...
EKissin

Kissin et l’OPRF rendent hommage à Evgeny Svetlanov

Pour son premier concert de la saison à la Salle Pleyel, l’Orchestre Philharmonique de Radio France a voulu rendre hommage à l’immense chef Evgeny Svetlanov. Et comment mieux célébrer ce défenseur ardent du répertoire russe, en effet, qu’en réunissant en un même concert le deuxième Concerto, « tube » planétaire de Rachmaninov, et la symphonie Pathétique de Tchaïkovski, autre emblème d’une musique russe qui, enracinée dans la culture populaire, s’est hissée ...
Daniel Barenboim

Radu Lupu et Daniel Barenboïm à la salle Pleyel

On pourrait penser que le jeu de Radu Lupu n'est pas à son avantage dans le répertoire concertant. Surtout lorsqu'il se refuse à tout brillant dans une salle de la dimension de Pleyel. Ainsi, dans ce quatrième Concerto de Beethoven, la fin du premier mouvement sonnait-elle un peu éteinte, tout comme les cadences. Pourtant, il n'y avait là ni faiblesse de l'attaque, ni défaut de puissance. Radu Lupu sait faire parler ...
NFreire

Triomphe de Nelson Freire à la salle Pleyel

Nelson Freire, malgré une santé défaillante, honore régulièrement Paris de sa visite. Le programme qu’il a choisi pour sa dernière venue en date, cependant, n’augurait rien d’exceptionnel. Le mélange de pièces arrachées à leur recueil d’origine, l’incongru rapprochement de Debussy et de Rachmaninov, et le choix d’un Chopin plutôt tapageur, avaient de quoi attiser l’inquiétude. Combien l’auteur de ces lignes se repent de s’être laissé aller à de telles pensées ...
Yuja_Wang

Le piano virtuose de Yuja Wang à Pleyel

Le programme à l'affiche de la série «Piano» traversant deux siècles d'histoire de la musique, propose à l'auditeur une écoute très variée entre audace et difficultés techniques. Le romantisme de Chopin s'alterne, en fait, à la virtuosité de Prokofiev, à la transgression de Stravinsky et à l'improvisation jazz de Kapoustine. En dépit de son jeune âge, Yuja Wang, pianiste chinoise impétueuse et très originale montre une forte personnalité. A la limite ...
Stephen Kovacevich

Stephen Kovacevich : un anniversaire très classique

Pour ses soixante-quinze ans, Stephen Kovacevich nous conviait à un récital au programme très « classique », autant qu'exigeant et équilibré, composé de sonates et de pièces pour piano de Beethoven et Schubert. Le pianiste, nous dit le programme, aime à proposer une vision personnelle des oeuvres, quitte à commettre quelques infidélités vis-à-vis du texte. Jusque là, rien de renversant, on est venu écouter un interprète, pas un mécanisme d'horloge. Kovacevich, ceci dit, ...
tonk

Ton Koopman en tournée avec la saint Matthieu

A l’occasion des 35 ans de l’Amsterdam Baroque Orchestra et des 70 ans de Ton Koopman fêtés en 2014, ces familiers du baroque allemand proposaient, comme souvent à pareille époque, un marathon de concerts avec une Passion de JS. Bach, cette année la saint Matthieu, donnée à sept reprises en huit jours à travers l’Europe. Guère de prise de risque donc (à quand une Passion de Schütz, Keiser, Telemann ou ...
NLugansky(3)

Un Lugansky flamboyant dans le Troisième de Prokofiev

Prokofiev et Tchaïkovski n'aimeraient pas que l'on rapproche leur musique l'une de l'autre ; et pourtant, le programme que donnait Mikhaïl Pletnev à la tête de l'Orchestre national de Russie ne pouvait mieux souligner quel sens inné de la danse les deux compositeurs partagent. Cette ivresse rythmique, que l'on retrouve aussi bien dans leurs ballets que dans leurs œuvres les plus savantes, est à l'origine d'un goût prononcé pour les mélodies ...
SO2_3171(c) Stéphane Olivier

Cycle Bruckner : Mariss Jansons met la barre très haute

Ce n'était pas moins de trois majestueux concerts qui attendaient les mélomanes parisiens avec ce programme centré sur trois symphonies de Bruckner servi par le Concertgebouw d'Amsterdam et son chef titulaire Mariss Jansons. Si ce chef avait coutume de marier une grande symphonie du maître autrichien avec une plus courte symphonie classique de Haydn ou Mozart en général, il choisit cette fois-ci de faire débuter ces programmes par un concerto ...
tazekawa

Étape parisienne de l’Orchestre Philharmonique de Tokyo

Ce concert unique en France, à Paris, est organisé dans le cadre de la tournée mondiale pour le centenaire de la fondation de l’orchestre, en 1911, à Nagoya (il s’installe définitivement à Tokyo en 1938). En effet, le projet de la tournée mondiale, ayant été annulé il y a trois ans suite au tremblement de terre de Tohoku et la catastrophe nucléaire à Fukushima, s’est enfin réalisé cette année, avec ...
MTT20(c)SanFranciscoSymphony small

Michael Tilson Thomas et le San Francisco Symphony

En tournée européenne, le San Francisco Symphony faisait escale Salle Pleyel pour deux concerts assez similaires de programmation et même de ton à la précédente visite en ces mêmes lieux du chef américain Michael Tilson Thomas et de l'orchestre qu'il dirige depuis presqu'un quart de siècle. Ainsi retrouvons-nous un premier concert avec des œuvres américaines suivi d'une symphonie de Beethoven, et le lendemain une symphonie de Mahler. Si la Concord Symphony ...
2014-03-18 02_13_28-Les Gurre-Lieder de Schönberg dirigés par Esa-Pekka Salonen _ ARTE Concert

La Salle Pleyel soulevée par les Gurre-Lieder dirigés par Salonen

C’est à un véritable événement musical que nous conviait la Salle Pleyel puisque l’œuvre jouée ce soir, les fameux Gurre-Lieder d’Arnold Schoenberg, se fait plutôt rare dans la programmation des institutions symphoniques, qui regardent sans doute à deux fois avant d’engager cent cinquante musiciens, à quoi s’ajoute six solistes vocaux et un chœur mixte. Non seulement le coût d’une telle représentation est forcément plus élevé que pour un classique concert ...
Buniatishvili©Julia-Wesley-362x241

Ravel et Moussorgski par Khatia Buniatishvili

De retour en solo sur la scène de la Salle Pleyel avec un programme moins lourd que lors de son précédent récital fin 2012, mais tout aussi exigeant en qualité pianistique, Khatia Buniatishvili nous proposait une première partie Ravel avec un très attendu Gaspard de la nuit précédant la version pour piano solo de La Valse, avant de nous emmener en promenade dans le musée des Tableaux d’une exposition de ...
ingo-metzmacher2

L’orchestre de Paris à l’américaine

Si les saisons symphoniques parisiennes sont très souvent trop traditionnelles, il est louable de rencontrer, de temps à autre, des programmes qui sortent (enfin) des sentiers battus. Quittant les horizons scandinaves et postromantiques de ses soirées d’abonnements, l’Orchestre de Paris mettait le cap sur les USA avec un programme à la fois populaire avec Gershwin et Bernstein et très moderniste avec Antheil et Ives. Désormais invité régulier de l’Orchestre de ...
Gergiev 2014-02-16b Telmondis - Orchestre du Théâtre Mariinsky

Fin de l’intégrale Chostakovitch de Valery Gergiev à Pleyel

Avec ces trois concerts s'achevait l'intégrale Dimitri Chostakovitch que Valery Gergiev et son Mariinsky ont entamée en janvier 2013 et poursuivie ensuite avec une incontestable densité à coup de programmes fort copieux s'enchainant par série de trois concerts. L'overdose pouvait guetter l'auditeur, qui lui n'était pas obligé d'assister à tous les concerts, mais aussi les musiciens du Mariinsky qui avaient l'obligation d'assurer. Habitués à un emploi du temps surchargé, ces ...
ONL wagner

Escale wagnérienne de l’Orchestre national de Lille à Paris

D'habitude, lorsqu'il s'agit d'un récital avec des coupures d'opéras (le temps de la soirée l'oblige), les wagnériens sont outrés par le sacrilège commis. Curieusement, ce soir-là, nous avons entendu très peu de cris d'indignations de leur part. Si le choix de l'orchestre national de Lille et son chef Jean-Claude Casadesus, pour leur tournée avec un programme intitulé « Viva Wagner », n'est pas exempte de clichés avec des « high-lights » de La Walkyrie ...