Lieu : Salzbourg

hires-Salzburg_contemporary_Boulez_Ensemble_Intercontemporain_Pintscher_Nagano_Vichard_Cambreling_Gaggero_Favre_Durot_c_SF_Marco_Borelli_01

Retour à Salzbourg pour Répons de Boulez

Les musiciens de l'Ensemble Intercontemporain brillent à Salzbourg dans un vivant hommage à Boulez. Fallait-il vraiment envoyer les spectateurs du Festival de Salzbourg dans la banlieue de la ville, dans une sorte de lycée professionnel des métiers du bâtiment, pour seulement trois quarts d’heure de musique ? Eh bien oui, trois fois oui : d’abord parce que l’œuvre jouée est Répons, l’une des plus fortes œuvres pour orchestre de la fin du XXe siècle ...
boulez-icma

À Salzbourg, la généalogie boulézienne par Daniel Barenboim

Dans son parcours consacré à Pierre Boulez pour ses 90 ans, le Festival de Salzbourg n’aura pas toujours eu la main heureuse, à cause d’interprètes mal assurés ou d’acoustiques déficientes ; la pleine réussite du concert du West-Eastern Divan Orchestra en petite formation dans la belle salle Jugendstil du Mozarteum suffit à faire oublier une bonne partie de ces frustrations. La désignation officielle du concert est à vrai dire un peu trompeuse : ...
hires-Salzburg_Contemporary_Boulez_Fischer_Furrer_Cambreling_Frey_Klangforum_Wien_c_Marco_Borrelli

À Salzbourg, Cambreling au service de Boulez

Sylvain Cambreling et le Klangforum Wien rendent hommage à Pierre Boulez à Salzbourg En 1992, Gerard Mortier avait mis à l'honneur la musique et la personne de Pierre Boulez pour son premier festival de Salzbourg, et les réactions du public avaient bien prouvé que c'était un acte de courage ; en 2015, le même hommage apparaît comme la manière la plus simple, sans grand risque, de remplir la case "musique contemporaine" ...
Liederabend_2015_Gerold_Huber_Christian_Gerhaher_c_Marco_Borelli

Christian Gerhaher à Salzbourg, Mahler toujours

Avec Christian Gerhaher et Gerold Huber, les Lieder de Mahler trouvent leurs interprètes idéaux. Il n’y a pas beaucoup de surprises à attendre d’un concert Mahler par Christian Gerhaher : le chanteur a tellement souvent interprété ces œuvres, y compris à Salzbourg ; il en a fait plusieurs enregistrements, avec ou sans orchestre ; et puis, il souligne lui-même que, dans une œuvre aussi difficile techniquement que les Chants d’un compagnon errant, la marge ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Philharmonia Orchestra on Tour in Salzburg

One, two, three women; ten, twenty, thirty… No doubt about it, the orchestra entering on the stage of the Grand Hall of the Salzburg was not the Vienna Philharmonic Orchestra, which is still effectively opposed to any form of equality between men and women in its ranks. The Philharmonia, invited for a brief residence of two concerts in Salzburg, is considered a modern orchestra; where the Viennese seem to sort ...
Anja HarterosPhotgrapher: Marco Borggreve

Anja Harteros, une grande voix pour le lied

Il faut fréquenter l’Opéra de Munich ou Salzbourg pour avoir une véritable idée du talent immense d’Anja Harteros : rare hors de ces cercles familiers, elle aura abordé au cours des dix dernières années une vaste gamme de rôles, chez Wagner, Strauss, Mozart, Verdi, mais aussi plus récemment Puccini (Tosca), avec une intégrité musicale et artistique qui ne fait pas l’affaire du marketing effréné façon Netrebko, mais qui suscite un respect ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Le Philharmonia Orchestra en tournée à Salzbourg

Une, deux, trois femmes ; dix, vingt, trente… Pas de doute, l’orchestre qui pénètre sur la scène de la Grande Salle du Festival de Salzbourg n’est pas l’Orchestre Philharmonique de Vienne, toujours aussi efficacement opposé à toute forme d’égalité entre hommes et femmes dans ses rangs. Le Philharmonia, invité pour une courte résidence de deux concerts à Salzbourg, fait figure d’orchestre moderne ; là où les Viennois se tiennent pour ainsi dire ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Enchantements : Luigi Nono à Salzbourg

Depuis des années, la Kollegienkirche, à quelques pas des principales salles salzbourgeoises, est le lieu principal du Festival pour la musique contemporaine. On a pu en critiquer les imperfections acoustiques, y compris les perturbations venues de la place de l’Université où elle se situe, et malgré les réflecteurs sonores qui peuplent ces voûtes pendant le Festival. Ce soir, pourtant, dans les blancs espaces de cette église du début du XVIIIe ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Philippe Jordan à Salzbourg, un Bruckner solide et très sage

Parmi les symphonies d'Anton Bruckner que l’Orchestre philharmonique de Vienne avait créées et qu’il a placé au programme de ses concerts salzbourgeois pour cet été, la Deuxième n’est ni la plus populaire, ni la plus souvent interprétée de nos jours ; il n’est pas surprenant qu’elle ait été confiée à un chef de notoriété relativement secondaire, à qui l’orchestre peut confier un concert salzbourgeois mais pas (encore) un concert d’abonnement à ...
Liederabend_Schneider_Prohaska_c_Silvia_Lelli03

Anna Prohaska, étoile du lied à Salzbourg

Anna Prohaska aime donner à ses récitals une unité thématique qui traverse les époques, les styles et les langues pour faire ressortir des parentés, des échos que la logique habituelle du Liederabend ne met qu’exceptionnellement en évidence. La jeune soprano, qui a déjà souvent chanté à Salzbourg mais n’avait encore jamais eu la chance de se voir confier un récital complet, a donc choisi une thématique qui pour être attendue en ...
Liederabend_Thomas_Hampson_c_Silvia_Lelli02

Thomas Hampson en difficulté à Salzbourg

Le public salzbourgeois aime les stars : le nom de Thomas Hampson n’aura certes pas tout à fait réussi à remplir les 1500 places de la salle, mais il suffit à susciter de considérables ovations à la fin d’un concert qui aura pourtant laissé plus de frustrations que d’enchantement. Hampson ne manque pas de dire au cours des bis le bonheur qu’il a à consacrer une soirée entière à Richard Strauss ...
Charlotte_Salomon_Ensemble_c_Ruth_Walz03

Charlotte Salomon à Salzbourg, un futur chef-d’oeuvre de Dalbavie

Connaissez-vous Charlotte Salomon ? Morte à Auschwitz à 26 ans, après des études inachevées à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin et quelques années d’exil en France, cette jeune artiste laisse une œuvre sans pareille, plus d’un millier de gouaches réalisées en 18 mois, où se mêlent son histoire personnelle, celle de sa famille bourgeoise et suicidaire, et les grands moments de la folie de son temps. On en voit quelques-unes dans le ...
Herbert Blomstedt, Wiener Philharmoniker. Photo Salzburger Festspiele/Silvia Lelli

Bruckner et les Viennois à Salzbourg, encore et toujours

Les remplacements sont souvent l’occasion de faire débuter de jeunes chefs, d’offrir des opportunités que les habitudes de programmation ne leur permettrait que bien plus tard dans leur carrière. Cette fois cependant, la logique est inversée : c’est Herbert Blomstedt, certainement le doyen des chefs en activité après Georges Prêtre, qui supplée l’à peine sexagénaire Riccardo Chailly, blessé au bras, et ce avec une prestance physique enviable. Le choix paraît presque ...
SONY DSC

Le Festival de Salzbourg à la croisée des chemins

Salzbourg 2013 est à peine fini qu’il faut déjà songer à l’avenir : le 25 septembre prochain, le conseil d’administration du Festival choisira le successeur d’Alexander Pereira, deux ans après son entrée en fonction pour un mandat de cinq ans qu’il abandonnera à la fin de l’édition 2014, deux ans avant le terme. Ce genre de ruptures de contrat n’est pas exceptionnel dans le monde de la culture ; mais le problème ...
Premier plan : Tamara Gura (Ariodante), Marcell Bakonyi (Re di Scozia), Mark Van Arsdale (Lurcanio). Au fond : Katharina Gergrath (Dalinda) & Nadezhda Karyazina (Polinesso) ©  Christina Canaval

A Salzbourg, Ariodante tout en force

Depuis quelques années, Christian Curnyn occupe la scène internationale avec ses interprétations baroques et plus particulièrement haendéliennes, certaines ont même donné lieu à des enregistrements discographiques louables comme Partenope, Semele, Il Trionfo del Tempo, ou encore Flavio. Alors d’emblée on est frappé par la direction tonique et le sens théâtral du chef, favorisant la générosité du son de l’orchestre, intensifiant les moments dramatiques comme dans les sinfonie qui soulignent les ...
salzbourg

Mozartwoche de Salzbourg, l’authenticité au service de l’excellence

Des orchestres et des artistes prestigieux sont présents et côtoient  ensembles et  jeunes talents de tous horizons. Trente concerts. Citons notamment : trois prestations de l’Orchestre Philharmonique de Vienne (Dudamel / Pires ;  Currentzis / Aimard ; Prêtre / Kulman), Le Mozarteum Orchester Salzburg pour la version de concert du Lucio Silla  de J.C. Bach (dir. : Ivor Bolton), le Mahler Chamber Orchestra (dir. : Orozco-Estrada), l’Ensemble Intercontemporain (dir. : George Benjamin), la Camerata Salzburg ...
emmanuel_pahud11

Emmanuel Pahud, Mozart à Salzbourg

Les Matinées Mozart du Festival de Salzbourg sont l’occasion idéale d’entendre les chefs les plus divers, jeunes prodiges, baroqueux confirmés, instrumentistes passant à la direction d’orchestre, se confronter au répertoire mozartien vu dans sa plus large extension, en alternance avec le directeur musical de l’excellent orchestre du Mozarteum. Trevor Pinnock, invité pour la quatrième fois depuis 1992, fait figure d’habitué, tant la série fait de cette alternance toujours renouvelée l’une ...
Die Sache Makropulos, Salzburger Festspiele

Salzbourg, Marthaler, Makropoulos…

Treize ans après une Káťa Kabanová qui avait fait date, Christoph Marthaler et Angela Denoke font à nouveau de Janáček l’événement du festival de Salzbourg, cette fois dans le cadre en Cinémascope de la plus grande des salles utilisées par le Festival. Après cet étouffant drame bourgeois, c’est cette fois une comédie mordante, étourdissante, futuriste et métaphysique qui est au programme : Christoph Marthaler, pour son sixième spectacle à Salzbourg, met ...
Gerhaher, Schiff_ 2

Christian Gerhaher à Salzbourg

Le cycle que consacre cette année le festival de Salzbourg à Mahler est un chef-d’œuvre de programmation, tant pour la variété des œuvres programmées que pour les interprètes choisis. Le concert de ce soir était sans doute l’un des plus intrigants de cette série, avec cette version du Chant de la Terre accompagnée au piano : créée en 1989 seulement, la partition est issue de la version réalisée par Mahler avant ...
Julia Fisher

Julia Fischer, Mozart à Salzbourg

Les Matinées Mozart du week-end sont une des plus anciennes traditions du Festival de Salzbourg, ce qui ne les empêche pas de remporter un franc succès année après année. Plusieurs formules se sont succédé pendant ce temps : la formule actuelle, parfaitement illustrée par ce programme, est consacrée uniquement à Mozart, en mélangeant œuvres de jeunesse et œuvres plus connues. Ivor Bolton, directeur musical de l’Orchestre du Mozarteum depuis 2004, dirige chaque ...
Sciarrino Macbeth - Photo - Silvia_Lelli (1)

Festival de Salzbourg, Macbeth de Sciarrino

Depuis l’arrivée de Gerard Mortier à la tête du Festival de Salzbourg en 1992, la musique contemporaine triomphe dans le plus prestigieux des festivals classiques du monde. En 2007, l’arrivée à la direction des concerts du pianiste Markus Hinterhäuser, qui avait fait ses débuts de programmateur sous Mortier, n’a fait que renforcer la tendance. En 2008, il avait ainsi consacré la série annuelle Continents au compositeur sicilien Salvatore Sciarrino, qui ...
salzbourg11_dudamel

Salzbourg, l’effet Dudamel continue !

Ils peuvent être fiers de leur orchestre, ces Vénézuéliens qui ont lancé la standing ovation dès la fin de son concert salzbourgeois : rarement orchestre sud-américain aura reçu un tel accueil en Europe, qui plus est dans un des temples de ce répertoire viennois qu’il avait choisi de présenter. Est-ce à dire qu’ils auront conquis ce triomphe par leurs seules qualités musicales ? Rarement le premier mouvement aura paru aussi long : après ...
Pluie de tsars : Riccardo Muti le Terrible

Pluie de tsars : Riccardo Muti le Terrible

Festival de Salzbourg À Salzbourg, Riccardo Muti n’est pas l’homme des programmes convenus : il a certes joué, ces dernières années, la Cinquième Symphonie de Beethoven ou le Requiem allemand de Brahms, mais également la Faust-Symphonie de Liszt, Lélio de Berlioz ou des œuvres de Petrassi, Varèse ou Cherubini. Il est vrai que Jürgen Flimm, l’intendant du festival, a fait de Muti une sorte de souverain absolu qui peut choisir non seulement ...
Elektra avec René Pape, Waltraud Meier et Daniele Gatti

Elektra avec René Pape, Waltraud Meier et Daniele Gatti

Festival de Salzbourg Cette dernière nouvelle production des quatre années de direction de Jürgen Flimm prend place dans une édition 2010 dépourvue de scandales, mais aussi particulièrement terne dans le domaine lyrique. Richard Strauss a beau être un des confondateurs du Festival de Salzbourg, cette nouvelle production de son Elektra n’est pas vraiment un succès de billetterie, si prestigieuse qu’en soit sa distribution. Sans doute la brièveté de l’œuvre joue-t-elle à ...
Don Giovanni s’est perdu dans les bois

Don Giovanni s’est perdu dans les bois à Salzbourg

Festival de Salzbourg En 2006, Claus Guth avait signé pour l’ouverture de la nouvelle «Salle Mozart» du Festival des Noces de Figaro remarquables, mélancoliques et incroyablement légères ; ce succès incontestable a donné l’idée à Jürgen Flimm de construire avec le même metteur en scène un cycle Mozart/Da Ponte, terminé en 2009 par un Così fan tutte dont le metteur en scène a reconnu lui-même l’échec – une reprise complète du cycle ...
Riccardo Chailly d’hier à aujourd’hui

Riccardo Chailly d’hier à aujourd’hui

Orchestre Philharmonique de Vienne Qu’y faire ? On peine, ces dernières années, à parler de concerts du Festival de Salzbourg sans faire l’éloge de leur programmateur Markus Hinterhäuser. Les concerts du Philharmonique de Vienne ne sont certes pas le domaine où ses choix sont les plus déterminants, mais un programme comme celui-ci montre la force de conviction dont il sait faire preuve : pour la deuxième année consécutive, il a su convaincre les Viennois ...
Mahler et la paix sur terre

World Orchestra for Peace : Mahler et la paix sur terre

Les belles idées font-elles de la belle musique ? En 1995, les convictions pacifistes de Sir Georg Solti l’avaient convaincu de fonder un Orchestre mondial pour la paix formé de musiciens issus d’orchestres du monde entier. Sa mort en 1997 n’a pas interrompu l’existence de l’orchestre, repris par l’omniprésent Valery Gergiev dès l’année suivante, même s’il a continué à n’être réuni que de façon exceptionnelle. Ce concert salzbourgeois, qui marquait les débuts de ...
Patricia Petibon s’impose en Lulu

Patricia Petibon s’impose en Lulu

C’est la scénographie qui devait créer l’événement. Pour cette nouvelle production de Lulu, la direction du Festival avait donné carte blanche au peintre Daniel Richter, qui s’était déjà essayé au Château de Barbe-Bleue il y a deux ans. Le musée d’art moderne, en face du Festspielhaus, consacre même une très belle exposition à cet artiste aux toiles peuplées de silhouettes fantomatiques néo-expressionnistes. Seulement voilà : au lieu d’inventer une vraie scénographie ...
Un opéra dionysiaque

Un opéra dionysiaque de Wolfgang Rihm

L’édition 2010 du Festival de Salzbourg célèbre Rihm à travers un « continent » de dix concerts qui gravitent autour d’une création fort attendue : cette « fantaisie-opéra » constitue l’aboutissement d’un projet que le compositeur mature depuis les années 1990 d’après les Dithyrambes pour Dionysos – le recueil poétique et fragmentaire de Nietzsche que son monodrame Aria-Ariadne avait déjà abordé en 2001. Entre le dieu de l’ivresse, de la transe, du théâtre, et Ariane, ...
Martha Argerich électrise le Mozarteum

Martha Argerich électrise le Mozarteum

L’ouverture du cycle de musique de chambre était très attendue au Mozarteum. Il faut dire que pour fêter les quatre-vingt-dix ans de la création du Festival et le cinquantenaire de l’actuel Festspielhaus, Salzbourg a vu grand : des expositions célèbrent Hugo von Hofmannsthal, Max Reinhardt et leurs successeurs à travers toute la ville, tandis que la programmation, ambitieuse, s’articule autour de la thématique de l’affrontement mythique entre les dieux et les ...