Mot-clef : Alberto Posadas

Alberto Posadas

Les 40 ans de l’Ircam et du Centre Pompidou fêtés par Manifeste

L'édition 2017 du festival Manifeste fête les 40 ans de l'Ircam et du Centre Pompidou : un anniversaire placé sous le signe du dialogue des arts sonores et visuels, du jeu des correspondances et de l'interdisciplinarité qu'appelle de ses vœux Franck Madlener en affichant comme thématique de son festival « Le regard musicien ». Concerts dans la Grande salle du Centre Pompidou, activités pédagogiques et performances en extérieur (Piazza, Square) fédérant tous ...
or0025_capellino

Le saxophoniste espagnol Ricard Capellino en solo

Consacré au saxophone, celui de Ricard Capellino qui compte aujourd'hui parmi les plus grands ambassadeurs de l'instrument en Espagne, cet album fait la part belle à la création ibérique et offre un panel d’œuvres, avec ou sans électronique, qui attestent de la richesse et de la ductilité d'un instrument se révélant ici dans son identité plurielle. Quatre saxophones sont en effet convoqués, du soprano à la basse, dans les cinq pièces ...
posadas

Alberto Posadas et les Diotima à Royaumont

Cette seconde journée consacrée à la création musicale à Royaumont débutait ce dimanche à midi, dans la Salle des Charpentes, avec Je vois le feu, une sorte de mélologue conçu spécialement par l'écrivain Yannick Haenel – qui disait son texte sur la scène – pour le contrebassiste et compositeur Nicolas Crosse, assurant avec le saxophoniste Vincent David la partie musicale. Celle-ci consistait en dix esquisses commandées à autant de compositeurs ...
omo_bello

Coup d’envoi de la saison musicale des Bouffes-du-Nord avec l’Ensemble Court-Circuit

C'est l'Ensemble Court-Circuit et son chef Jean Deroyer, en résidence depuis l'année dernière au Théâtre des Bouffes du Nord, qui donnaient le coup d'envoi de la saison musicale 2011 avec un concert-spectacle mêlant la sophistication technique à l'inattendu visuel et sonore. Si la première pièce ne bousculait pas les habitudes du concert, les deux suivantes exigeaient un important dispositif scénique et l'assistance de l'électronique. Ce sont en effet deux commandes ...
Court-Circuit et le bel aujourd’hui

Court-Circuit et le bel aujourd’hui

L’ensemble Court-Circuit faisait salle pleine à l’Auditorium du CRR pour le premier concert de sa saison, une affluence qui atteste de l’intérêt et de la qualité d’une programmation concoctée avec soin par son directeur Philippe Hurel. Il avait dédié ce concert à son ami et compositeur Christophe Bertrand disparu tragiquement le 17 septembre dernier et c’est Jean-Marie Cottet au piano qui débutait la soirée en donnant à entendre Haïku, une pièce ...