Mot-clef : Andreas Wolf

bach sampson

Carolyn Sampson dans un « come-Bach » mi-figue mi-raisin

Pour Carolyn Sampson, voici venue l’heure du retour à Bach. Après des collaborations discographiques dans le domaine avec entre autres Masaaki Suzuki (Bis), Philippe Herreweghe (Harmonia Mundi) ou le plus inattendu Riccardo Chailly (Oratorio de Noël, Decca), la remarquable soprano britannique revient en studio à un de ses répertoires de prédilection avec le Freiburger Barockorchester, ici sans réel chef, pour un résultat variable selon les œuvres ou le simplement bon ...
mozart_equilbey_erato

Laurence Equilbey et Accentus offrent un Mozart incandescent

Souvent réunies au disque, ces deux œuvres vocales emblématiques de Mozart sonnent ici dans toute leur plénitude. Laurence Equilbey, en grande spécialiste du chant choral, offre aux mélomanes une relecture vivifiante et hautement inspirée de ces pages déjà très enregistrées. Dès les premières mesures de la Messe du Couronnement K 317, la souplesse du chœur nous touche. Laurence Equilbey propose une approche personnelle, dans la pure ligne du Stylo misto mettant ...
DieZauberflote_A_c_CaroleParodi_10

A Genève, une Flûte pour une autre

Malgré une série de petits scandales dans la programmation du Grand Théâtre de Genève depuis le début de cette année, le remplacement d’une production de Die Zauberflöte par une autre mise en scène, vieille de vingt ans, trois semaines avant la première représentation de celle originalement prévue passe comme une lettre à la poste grâce à une belle distribution. Le renvoi de Daniel Kramer, le metteur en scène de la production ...
insula_orchestra-laurence_equilbey_julien_mignot

Musique sacrée pour Accentus et Insula Orchestra à Aix

Au Grand Théâtre de Provence, Laurence Equilbey et son ensemble Accentus reviennent dans un programme consacré aux œuvres religieuses du XVIIIe siècle. Après 24 ans d’existence, ce chœur continue à nous délecter par l’originalité de son répertoire et la qualité de ses interprétations. Le concert fut dans la continuité de ce qui a précédemment été entendu en ces mêmes lieux. Un bonheur partagé si on en juge par la longue ...
Jeremy_Rhorer

Jérémie Rhorer et Marc Minkowski à Ambronay

Au cours de ce premier week-end de concerts, le Festival d’Ambronay accueillait, outre la recréation mondiale du Nabucco de Falvetti, coup sur coup deux des formations orchestrales jouant sur instruments (ou copies d’instruments) d’époque les plus en vue actuellement, dans du grand répertoire de l’époque classique ou du premier romantisme avec trois compositeurs autrichiens (Wolfgang Amadeus Mozart, Joseph Haydn et Franz Schubert). Le samedi 15 septembre, c’est Le Cercle de l'Harmonie et le ...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A Vienne, Serse ou XerSEX ?

Londres, 1738 le goût pour l’opera seria se délite, le public finit par se lasser de l’inlassable, castrats et prima donne sont passés de mode, Haendel en mauvaise posture doit regagner les faveurs d’un public décidément versatile. Alors, avant de comprendre que l’oratorio anglais sera sa providence, il tente de réinventer le genre de l’opera seria en composant un dernier opéra italien : Serse (ou Xerxes en anglais), en brisant ...
Une folie finement transposée

Orlando à Edimbourg, une folie finement transposée

Certes, Orlando fait partie des grandes œuvres de Haendel, mais elle est particulièrement difficile à mettre en scène par son livret alambiqué voire inintéressant pour un public contemporain beaucoup moins au fait de la littérature de l’Arioste qu’à l’époque du compositeur. En effet comment rendre crédible et passionnant le dilemme du personnage principal, déchiré entre le devoir martial et la passion amoureuse. C’est tout le défi qu’a souhaité relever la ...
C’est de saison

C’est de saison

En son intégralité (les six cantates et environ trois heures de musique), l’Oratorio de Noël de Bach est trop rarement donné. Pour les interprètes comme le public, le défi est de taille, un peu comme un violoniste qui, en un concert, affronte les six partite et sonates pour violon seul. Et si cet oratorio n’a pas le «cousu» des deux Passions du Cantor de Leipzig, que de beautés : vaste éventail ...
Alessandro le grand conquérant…des cœurs

Alessandro le grand conquérant…des cœurs

Certainement, l’opéra le plus rarement donné, Alessandro connut pourtant un grand succès à sa création notamment grâce à l’arrivée d’une nouvelle star italienne : Faustina Bordoni. A l’occasion de la 28e édition du festival international d’opéra baroque de Beaune, le chef espagnol Eduardo Lopez Banzo a choisi une version tardive et plus resserrée de l’œuvre (qui écarte 2 petits rôles) datant d’une reprise révisée de 1732. Il est vrai que l’œuvre ...
La musique des sphères

Giulio Cesare, la musique des sphères

Ce Giulio Cesare avait été présenté un peu partout comme le concert de l’année, et il n’a pas déçu notre attente, une brochette de stars au service d’une grande œuvre a véritablement créé l’événement. La réunion de chanteurs célèbres n’a pas toujours provoqué l’enivrement escompté, mais dans le cas présent, il faut saluer la prestation d’une véritable troupe, soudée et complice, qui surpasse chaque prestation individuelle, pourtant toutes exceptionnelles. On ...
Un amour éternel, sensuel et humaniste

Un amour éternel, sensuel et humaniste

Rencontres musicales de Vézelay Theodora semble une œuvre testamentaire. Loin d’une quête de la virtuosité guerrière et triomphante, cet oratorio nous conte l’histoire de Theodora, jeune vierge préférant le martyr au nom de l’amour pur et de la fidélité en compagnie de celui qui l’aime et tente tout ce qui est possible pour la sauver. Cette œuvre où le mode mineur est celui des héros, nous montre un compositeur qui parvenu ...
Mozart pour finir l’année

Mozart pour finir l’année

Cosí fan tutte Cosí fan tutte, si célèbre et si souvent joué, n’en reste pas moins une œuvre aussi complexe que le thème qu’elle traite. Contradictions, suggestions quasi subliminales, il y a peut-être quelque chose de féminin dans la composition même de l’œuvre. Raconter une histoire en espérant que le public en comprenne une autre. Dire une chose avec des mots et suggérer l’inverse par la musique. Affirmer par le jeu ...