Mot-clef : Annick Massis

manon

Manon avec Annick Massis

Dans un rôle qui lui va comme un gant, Annick Massis illumine de sa présence vocale une mise en scène plutôt inventive, mais malheureusement desservie par la captation vidéo. Initialement conçue en 2012 pour June Anderson, laquelle avait fini par se désister, cette production liégeoise de la Manon de Massenet fut reprise en 2014 à l’intention d’Annick Massis. C’est incontestablement la présence de la grande soprano française qui fait tout le ...
massis

Annick Massis prend sa revanche à Strasbourg

Fêtée partout dans le monde, Annick Massis n'a pas en France la place qui lui revient. Après son triomphe à la Bastille dans Le Cid de Massenet, elle propose à l’Opéra national de Rhin un programme tout en finesse et délicatesse. Elle avait émerveillé le public lors de sa participation aux représentations des Pêcheurs de Perles de Bizet à l’Opéra national du Rhin au printemps 2013. Elle revient à Strasbourg pour un ...
le cid alagna

Alagna dans un Cid presque à la hauteur des attentes

Cette production du Cid, provenant de Marseille, dans une distribution éblouissante, était très attendue à Paris, tant les échos de sa création étaient favorables. Comme toutes les choses attendues avec ferveur, cette soirée n'a pas été tout à fait à la hauteur de nos attentes, mais peu s'en faut. La mise en scène est classique, mais pas pesante, L'action se situe à une époque indéfinie, avec des costumes qui évoluent au ...
10959407_1609831002584276_4975687826212065855_n

Un électrisant Guillaume Tell au Théâtre des Champs-Élysées

Cette belle réussite du Guillaume Tell provenant de l'Opéra de Monte-Carlo, et repris pour un soir – en version scénique, hélas – au Théâtre des Champs-Élysées est avant tout celle d'un orchestre, et d'un chef. Sous la baguette de Gianluigi Gelmetti, grand spécialiste rossinien, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo fait glorieusement sonner l'ultime partition du cygne de Pesaro. La palette de couleur, l'articulation, la dynamique rendent pleinement justice à cette œuvre majeure. Rien ...
IMG_6541 photo Christian DRESSE 2014

Moïse et Pharaon à Marseille, un évènement !

L'Opéra de Marseille a réunit une excellente distribution pour le rare Moïse et Pharaon de Rossini. Un événement. Moïse et Pharaon est une œuvre rare, synthèse entre les goûts de la première moitié du XIX° siècle, italien pour l’embellissement vocal, et français pour la déclamation, et par ce côté hybride, difficile et bien peu souvent montée. On se souvient de la production de l’Opéra de Paris en 1983 et de celle ...
2C198E4E2-D4FC-AFAE-FA3BE9EC09B3A298

La Flûte de Robert Carsen en DVD

Ce DVD est le reflet des représentations du festival de Baden-Baden données au printemps dernier et dûment chroniquées dans nos colonnes. L’intérêt de la manifestation était multiple, avec tout d’abord la signature par un des plus grands metteurs en scène du moment du chef d’œuvre de Mozart. Il s’agissait également de la première interprétation par Simon Rattle de cet opéra. De même, aussi incroyable que cela puisse paraître, la Philharmonie ...
pecheurs-de-perles-onr-photo-alain-kaiser

Strasbourg : Mise en scène sans passion pour Les Pêcheurs de Perles

Troisième ouvrage lyrique terminé par Georges Bizet, Les Pêcheurs de Perles n’a bien sûr pas connu le succès planétaire de Carmen. Pourtant, en dépit d’un livret « exotique » assez fade et approfondissant bien peu la psychologie des caractères, l’œuvre mérite notamment l’intérêt pour son invention mélodique et la richesse de son instrumentation. C’est donc avec une bienveillance teintée de gourmandise qu’on attendait cette nouvelle production de l’Opéra national du ...
Zauberfloete_07

Baden-Baden : Robert Carsen renverse les perspectives de la Flûte enchantée

C’est sous haute couverture médiatique et dans une atmosphère de soir de gala que s’est ouvert le Festival de Pâques de Baden-Baden avec la première de La Flûte enchantée de Mozart. Une distribution luxueuse, une nouvelle mise en scène de Robert Carsen, presque dix-neuf ans après sa première vision de l’œuvre à Aix-en-Provence, et surtout la présence dans la fosse du Philharmonique de Berlin et de son chef Simon Rattle, ...
Leonard Slatkin©Niko Rodamel

Ravel lyrique en version de concert par Leonard Slatkin

Hasard des calendriers, le versant lyrique de Maurice Ravel est à l’honneur dans la capitale en ce début d’année 2013, avec des représentations scéniques de L’Enfant et les Sortilèges à l’Opéra de Paris, et cette venue Salle Pleyel de l’Orchestre National de Lyon et son directeur musical actuel Leonard Slatkin dans une version de concert de cette même œuvre, couplée logiquement avec L’Heure espagnole. Cette production s’inscrivait plus largement dans ...
Le comte Ory, photo 1, Christian Dresse 2012

Le comte Ory à Marseille

Produire le trop rare Comte Ory est autant une bonne idée qu'un gageure. Bonne idée tant cet ouvrage est drôle et élégant, à certains moments proche du burlesque. Et gageure, sorte de forteresse, il ne se livre pas d'emblée et offre de portes d'accès, souvent inconciliables. Son socle historique et littéraire allie deux ères passées : la Renaissance que la Restauration célébrait comme le modèle d'une époque foisonnante et créatrice (les ...
Halévy selon Pierre Audi

La Juive de Halévy selon Pierre Audi

Après Paris en 2007, c’est au tour de Nederlandse Opera d’Amsterdam d’accueillir la production de La Juive de Fromental Halévy réglée par Pierre Audi. L’opéra amstellodamois met les petits plats dans les grands et ouvre sa saison avec ce spectacle. On ne peut que se réjouir du retour en grâce de ce chef d’œuvre de l’opéra du XIXe siècle avec quelques belles nouvelles productions à travers l’Europe. Il faut tout ...
Embellie ravélienne

Embellie ravélienne avec Rattle

Couplage très classique pour ce disque « enfantin » dédié à Maurice Ravel qui marque une belle embellie dans la discographie de Simon Rattle après de sérieuses déconvenues dans Berlioz, Stravinsky et Borodine. Le chef anglais a incontestablement des affinités avec le monde de Ravel et il avait déjà gravé, lors de son mandat à Birmingham, de très beaux disques dédiés à l’auteur du Boléro avec un Daphnis et Chloé de ...
Fantastique Annick Massis

Fantastique Annick Massis dans Les Contes d’Hoffmann

S’il est une chose qu’il faut saluer avant toute autre, ce soir, c’est bien l’extraordinaire performance d’Annick Massis qui, malade, a tenu avec brio le quadruple rôle. Une légère faiblesse dans certains graves et une petite baisse de puissance sur la fin, mais une magnifique interprétation d’Olympia. Il fallait être habitué à la voix claire et pure de la chanteuse pour percevoir sa gêne. Ovationnée par le public pour cette ...
Seule contre tous

Seule contre tous

Lucia di Lammermoor La version française revue par Donizetti en 1839 pour le théâtre de la Renaissance à Paris a connu un regain d’intérêt à Lyon puis Paris en 2002. Mais cette version fait figure de rareté face au poids écrasant sur les scènes de la Lucia di Lammermoor italienne. Dans la version française Lucie est le seul rôle féminin : Alisa a disparu. Le rôle du traître Gilbert est plus développé ...
Nouvelle production de Lucia au Met

Nouvelle production de Lucia au Met

Metropolitan Opera La dernière fois que nous avions rendu compte d’une représentation de Lucia di Lammermoor, il s’agissait de la vieille production du Staatsoper de Vienne que nous avions qualifiée de «rouillée». Nous avions alors déploré les décors vieillots, la partition mutilée, le degré zéro de la mise en scène. Quel plaisir, par contrecoup, de découvrir cette nouvelle production ! L’action n’est plus située au XVIe siècle mais à l’époque victorienne de ...
L’énigmatique cas Lucio Silla

L’énigmatique cas Lucio Silla

Huitième opéra de Mozart, Lucio Silla (1772) est le fruit du succès de Mitridate (1770). Issu d’une genèse délicate suite aux nombreuses défections des chanteurs, Lucio Silla présente de beaux moments, une belle caractérisation des passions et des caractères, mais l’œuvre peine à s’imposer dans son ensemble. Les préoccupations du jeune Mozart étaient alors autres que l’opéra séria historique. La faible discographie de l’œuvre (5 enregistrements en tout) ne comporte pas ...
Nouvelle production du Barbiere

Nouvelle production du Barbiere

Rossini aux Arènes Que seraient les arènes de Vérone sans ses rites, son répertoire indétrônable (il faut quand même remplir l’immense amphithéâtre), les bougies allumées au moment où l’on éteint les lumières, cette ambiance conviviale, ces voix sorties de la foule qui ponctuent l’apparition du chef d’orchestre d’un «Bravo maestro!» ou qui saluent tel air connu d’un «Bravo Francesco!... Bravo Franco !... Bravo Francesca!... Bravo Bruno!» On aurait tort de faire la ...
Le Faust enchanté

Le Faust enchanté

Orchestre de Paris Enfin un oratorio de Schumann donné en concert dans cette année de cent-cinquantenaire. Et pas n’importe lequel : Scènes de Faust est l’œuvre la plus complexe et la plus longue de son auteur, à mi-chemin entre l’opéra et la cantate, dont la gestation s’étale sur près de dix ans. Composé à rebours, Scènes de Faust commence sur une tortueuse première partie dans laquelle est exclue le pacte de Faust ...
Défi relevé

Débuts européens dans Traviata pour Annick Massis : Défi relevé

Pas de saison viennoise sans les piliers du répertoire : une année sans Carmen, Rigoletto, Tosca, Zauberflöte, Traviata ou autre Bohème serait aussi impensable qu’une semaine sainte sans Parsifal. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en ce dimanche de novembre, le Staatsoper propose la 260e représentation de cette mise en scène de Traviata. Mise en scène «d’après Otto Schenk» précise le programme. Si les corps stables et l’équipe technique de la maison fonctionnent ...
La redécouverte de Pacini en condensé

La redécouverte de Pacini en condensé

Figure en marge de l’histoire de l’opéra italien, à l’image de Saverio Mercadante, Giovanni Pacini est pourtant avec Giuseppe Verdi le compositeur italien du XIXe siècle ayant eu la carrière musicale la plus longue. Véritable bourreau de travail, Pacini est l’auteur de près de 70 œuvres lyriques différentes entre 1813 et 1867. Fils d’un célèbre chanteur d’opéra comique, Pacini est un véritable « enfant de la balle », et il fut lui-même interprète ...
Rossini : Du miel dans un Cœur de Fer

Rossini : Du miel dans un Cœur de Fer

L’ouverture menée assez mollement donne le ton : on est parti pour s’ennuyer. Pourtant, de partout pleuvent les louanges sur cette œuvre que nos anciens avaient remisée aux oubliettes. Aujourd’hui, parce que le coût de la production de Pesaro a probablement dépassé les budgets prévus, on se persuade qu’ils n’y connaissaient rien du tout, qu’ils avaient bien tort et que nous avons à faire à un véritable chef-d’œuvre ! D’évidence, composée dans ...
Une Somnambule somnolente

Une Somnambule somnolente avec Annick Massis et Juan-Diego Florez

Cette production de la Sonnambula date de mars 2006. John Dew joue sur un kitch décalé : au lever de rideau nous découvrons une grosse vache peinte sur le sol et plusieurs de ses congénères peintes sur les murs. Une montagne de bande dessinée constitue l’arrière plan, tandis qu’une vache postiche attend que Lisa vienne la traire, ce que la soprano fait en marquant la mesure du chœur d’entrée. Les personnages ...
Etre ou ne plus être...

Hamlet d’Ambroise Thomas, être ou ne plus être…

Le rideau tombe. Si les applaudissements semblent traduire la satisfaction du public, une partie des spectateurs paraissent tempérer leur enthousiasme. Vient alors à l’esprit de savoir combien de ceux-ci assistaient, voici dix ans, à la production de cet opéra sur la scène genevoise. Combien étaient-ils à s’imaginer retrouver le choc émotionnel de la délirante Ophélie de Natalie Dessay? Admirablement dirigée par des Patrice Caurier et Moshe Leiser en veine, la jeune ...
Pour la plus grande gloire de Mozart

Pour la plus grande gloire de Mozart

Zubin Mehta/Mai Musical Florentin Tandis que Paris proposait un Don Giovanni controversé et Vienne un Idomeneo parfois douteux, Florence et son chef titulaire Zubin Mehta ont préféré honorer le 250e anniversaire de la naissance de Mozart par deux valeurs sûres : lepréromantique concerto en ré mineur et la messe en ut mineur. Le programme déjà donné le 27 a été redonné le lendemain devant une salle comble et en présence des caméras ...
V. Annick Massis

Annick Massis, soprano

Elèves : Devenir chanteuse était-il une vocation? Annick Massis : Depuis toujours je rêvais de devenir chanteuse. J’ennuyais beaucoup de personnes dans mon entourage et aussi à l’école ; j’aimais déjà la musique et j’avais une oreille très fine. RM : Dans quelle filière étiez-vous avant d’aborder vos étudesde chant?  AM : J’ai passé une licence d’histoire et une autre d’anglais à l’université. Par ailleurs j’avais une bonne oreille, et en tant que ...
Donizetti encore victime des ciseaux

Débuts d’Annick Massis dans Lucia au Staatsoper

Le chroniqueur de cette représentation se voit obligé de déplorer le sort que l’on fait subir aux œuvres du bel canto romantique. Certes on peut faire pire : nous avons entendu en octobre à Bratislava une Lucia défigurée, qui supprimait dès le lever de rideau le chœur des chasseurs! Deux heures plus tard, les spectateurs étaient dehors! De larges extraits de Lucia serait-on tenté d’écrire. Mais dans un théâtre de la ...
De la difficulté de monter le Grand Opéra

De la difficulté de monter le Grand Opéra

La Juive à la Fenice Nous avions assisté en juin dernier à Liège à une version des Huguenots réduite à 2 heures 30 de musique (en enlevant les entractes lire la chronique de notre collaborateur Richard Letawe). En septembre nous avons entendu à Vienne un Guillaume Tell dépassant légèrement les 3 heures. L’admirateur de Grand Opéra est pris entre la joie de se voir proposer une œuvre rarement jouée et la ...
Meyerbeer charcuté !

Meyerbeer charcuté à Liège !

Les Huguenots Les Huguenots seraient-ils enfin en train de faire leur retour au répertoire? C’est la question qu’on peut se poser, car un an après l’Opéra-Théâtre de Metz, et alors que la rumeur les annonce au Châtelet, c’est à l’opéra Royal de Wallonie qu’est montée une nouvelle production de ces Huguenots qui furent si longtemps mis de côté, pour délit de ringardise supposée par l’intelligentsia lyrique. Cette production courageuse a divisé le ...
L’Amour blessé  de Jupiter...

L’Amour blessé de Jupiter…

Semele de Haendel Après un Sirœ assez décevant en version de concert dans ce même théâtre, on pouvait être en droit d’attendre de ce Semele un plaisir équivalent à celui que nous avait procuré le superbe Serse, mais hélas, le miracle n’allait pas se reproduire. Pourtant, Semele, qui occupe une place à part dans l’œuvre du caro Sassone est loin d’être un ouvrage mineur. Lors de sa création en oratorio à ...
Bill l’Espiègle

Bill l’Espiègle

Christie et von Otter dans « Serse » de Haendel Serse (Xerxès), antépénultième opéra de George Frideric Haendel, est à lui seul un paradoxe. Il comporte dès son début une des mélodies les plus mondialement connues de son auteur, « Ombra mai fù » ; et demeure pourtant une quasi-rareté. À tel point que si même Admeto et Ezio ont été chantés à Paris, on y attendait encore ce Roi des Perses ! De même, ...