Mot-clef : Anton Bruckner

Le mysticisme de l’athée ?

Bruckner par Franz Welser-Möst, le mysticisme de l’athée ?

On peut aisément s’imaginer que le marché des symphonies d'Anton Bruckner éditées en DVD est des plus étroits, et pourtant ce DVD est tout de même un évènement. Il s’agit en effet du premier témoignage de la collaboration de Franz Welser-Möst et du Cleveland Orchestra dont il assure depuis 2002 la direction musicale. Étrange paradoxe et reflet des difficultés de l’édition phonographique contemporaine, pour un orchestre qui aura fondé une ...
Dennis Russell Davies dirige la Symphonie n°1 d’Anton Bruckner

Dennis Russell Davies dirige la Symphonie n°1 d’Anton Bruckner

Apparemment sur le chemin d’une intégrale des symphonies d’Anton Bruckner, le chef américain Dennis Russell Davies propose aujourd’hui les trois premières symphonies, les Symphonies n°4 et n°8 étant déjà disponibles. C’est toujours l’Orchestre Bruckner de Linz qui l’accompagne. La parution qui nous occupe ici est la Symphonie n°1 dans sa version primitive datant de 1866 dite de « Linz », ville où elle a été créée le 9 mai 1868 sous la direction ...
Dennis Russell Davies dirige Anton Bruckner

Dennis Russell Davies dirige Anton Bruckner

Non, l’œuvre d’Anton Bruckner ne mérite aucunement d’être passée au tamis d’orchestres ténus, limpides et invertébrés, pas davantage d’ailleurs que d’être confiée à des chefs baroqueux dont le talent réel ne justifie nullement de défigurer l’œuvre puissante et massive du maître autrichien. De récentes espérances au piètre résultat commençaient à faire vaciller nos certitudes. Mais par bonheur, avec l’Orchestre Bruckner de Linz, nous retrouvons le vrai visage d’un créateur dont la ...
Triple dernière pour une géniale inachevée

Triple dernière pour une géniale inachevée

Voilà un DVD propre à attiser la curiosité de tout mélomane brucknérien, ou tout admirateur de l’art de Leonard Bernstein, et qui mérite qu’on y jette une oreille attentive. On y trouve en effet une des très rares incursions de ce chef dans l’œuvre de Bruckner, puisqu’il semble n’avoir interprété que deux des neufs symphonies, la 6 et la 9. L’intéressante notice nous rappelle que Bernstein, qui avait enregistré la ...
Les prestigieux rendez-vous de l’OPL

Les prestigieux rendez-vous de l’OPL avec Theodor Guschlbauer

L’Orchestre Philharmonique de Liège sait ponctuer sa saison de soirées à caractère exceptionnel. Les habitués de l’OPL ont encore en mémoire les merveilleux concerts que venait donner Armin Jordan en la Salle Philharmonique. Des programmes pointus défendus par un chef de grand talent garantissaient à chaque fois aux auditeurs un concert exceptionnel. La soirée qui nous occupe laisse supposer qu’une relation de ce niveau est en train de se créer ...
Gielen dirige la 6 de Bruckner

Michael Gielen dirige la 6 de Bruckner

Interprétée en première audition et en version « presque complète » par Gustav Mahler à Vienne le 26 février 1899, la Symphonie n°6 d’Anton Bruckner occupe une place particulière dans l’ensemble des neuf symphonies, à la fois charnière et parenthèse, entre les grands chefs d’œuvres que sont la cinquième et les trois dernières symphonies. Dans ses proportions et sa durée, elle figure un retour en arrière, se rapprochant ainsi de la Symphonie ...
Agréable à l’oreille et médiocre à l’œil

Günter Wand et Bruckner, agréable à l’oreille et médiocre à l’œil

Regarder Günter Wand diriger ne constitue pas un spectacle particulièrement affriolant. Cette appréciation n’altère en rien la qualité de l’interprétation du grand chef d’orchestre allemand récemment disparu. Dans ce répertoire qu’il connaît parfaitement bien, il dirige ses troupes avec autorité, précision et amour de cet art musical servi avec talent pendant de nombreuses décennies. L’Orchestre symphonique de la NDR joue la Symphonie n° 5 de Schubert et la Symphonie n°1 de ...
Philippe Herrewegue dirige Bruckner

Philippe Herrewegue dirige Bruckner

Disons-le d’entrée de jeu : grande est la déception à l’écoute de cette Symphonie n° 4 dite Romantique d’Anton Bruckner. Si l’on garde à l’esprit les prestations discographiques des grands devanciers (on pense notamment à Eugen Jochum, Karl Böhm, Bruno Walter, sans parler de Hans Knapperbusch), la présente lecture apparaît cruellement ténue, sage et sans relief. Le monde sonore conçu par Bruckner exige des effectifs étoffés, une densité musicale intense, un ...
Bruckner à Aachen, une belle carte de visite

Bruckner à Aachen, une belle carte de visite

L’orchestre symphonique d’Aix-la-Chapelle semble être en train de réaliser une intégrale des symphonies de Bruckner, ce disque de la n°5 venant après les 7 et 8, toutes enregistrées en public à la Cathédrale Saint-Nicolas. Le projet peut paraître présomptueux pour un orchestre régional allemand qui n’a jamais été très médiatisé, mais il faut se souvenir qu’Aachen est un centre musical relativement important, et que le poste de Generalmusikdirector de la ...
Bruckner version Sanderling

Bruckner version Sanderling

Dans le vaste panorama d’interprètes et d’interprétations, l’embarras nous saisit parfois, à l’image d’un professeur face à une bonne, voire très bonne copie…hors sujet. Le sujet traité est excellemment traité, mais ce n’est pas le bon et c’est dommage. Que dire alors, comment noter ? C’est ce que suggère cette republication de la Symphonie n° 4 de Bruckner, par Sanderling. Cette réédition d’un concert public enregistré en 1994 est d’une qualité sonore relative, ...
Sylvain Cambreling dirige Mozart et Bruckner

Sylvain Cambreling dirige Mozart et Bruckner

L’Opéra de Paris L’Orchestre de l’Opéra de Paris quitte rarement ses salles de Bastille et Garnier, dommage car il a la réputation d’être le meilleur orchestre français. Présenté par la publicité comme celui de « l’orchestre de Gérard Mortier », ce concert était programmé dans le cadre des concerts de gala européens du Palais des Beaux-Arts et du Festival van Vlaanderen. Pour diriger la réunion de l’orchestre et du Tölzer Knabenchor, Sylvain Cambreling arrivait ...
Horst Stein, dans la moyenne pour la VIe de Bruckner

Horst Stein, dans la moyenne pour la VIe de Bruckner

Dans les années 1960-1970, Decca décida d’enregistrer une intégrale des symphonies de Bruckner avec le même orchestre, le Philharmonique de Vienne, mais en le confiant à plusieurs chefs différents. Se succédèrent donc au pupitre, Zubin Mehta (9), Georg Solti (7 et 8), Claudio Abbado (1) Karl Böhm (3 et 4), Horst Stein (2 et 6), et Lorin Maazel (5). Le résultat est assez disparate, et il aurait certainement été préférable ...
En toute logique

Orchestre Symphonique de Bamberg : En toute logique

Fondé en 1946 par des réfugiés tchèques issus en partie de la Philharmonie Tchèque de Prague, l’Orchestre Symphonique de Bamberg célèbre cette année son soixantième anniversaire. Assez peu médiatique, cette phalange peut s’enorgueillir de nombreuses collaborations avec de fines baguettes de l’après seconde guerre mondiale : Joseph Keilberth, Rudolf Kempe, Eugen Jochum, Herbert Blomstedt…Nommé directeur musical de la formation en 2000, le chef anglais Jonathan Nott a donné une nouvelle visibilité ...
L’abîme des profondeurs

Jane Eaglen, l’abîme des profondeurs

Il arrive parfois que les rééditions nous offrent un nouveau regard sur des interprétations décriées. Le commentateur doit dans certains cas admettre que des disques sévèrement épinglés à leur sortie se révèlent des interprétations pertinentes. Malheureusement, l’oreille restera dans le cas présent fidèle à ses premières impressions. Dans les années 1990, Roger Norrington à la tête de sa formation des London Classical Players se voulait d’une rigueur philologique extrême. Il accumulait ...
Herbert Blomstedt à Leipzig, la tradition de l’avenir !

Herbert Blomstedt à Leipzig, la tradition de l’avenir !

Le label allemand Querstand édite un beau coffret en hommage au mandat du chef d’orchestre suédois Herbert Blomstedt à la tête de l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig. Unanimement apprécié de son orchestre pour ses qualités artistiques et humaines, ce vétéran suédois de 77 ans peut s’enorgueillir d’une superbe carrière qui l’aura vu assurer la direction musicale de la Philharmonie d’Oslo, des orchestres radio-symphoniques du Danemark et de Suède, de la ...
Bruckner c’est beau et c’est grand !

Bruckner c’est beau et c’est grand !

L’édition de concerts radiophoniques permet de compléter la discographie de certains artistes mais elle présente surtout l’avantage de changer l’image, souvent préconçue, que nous nous faisons des musiciens. Ainsi, ce disque donne une vision aussi inattendue que géniale du chef d’orchestre Klaus Tennstedt. Grand interprète des symphonies de Gustav Mahler, ce musicien à la carrière assez courte et émaillée de graves problèmes de santé ne s’est jamais imposé comme un ...
Anton Bruckner,première étape pour Martin Haselböck

Anton Bruckner, première étape pour Martin Haselböck

Les symphonies de Bruckner sur instruments d’époque commencent à devenir de plus en plus nombreuses. Il y eut en 1995 le précurseur britannique Roger Norrington, qui enregistra une Symphonie n°3 qui n’avait convaincu personne. Philippe Herreweghe est occupé au concert depuis plusieurs années à un cycle de belle tenue, dont la Symphonie n°7 est parue chez Harmonia Mundi (lire la chronique de Bernard Halter). C’est maintenant au tour des autrichiens ...
Entre naufrage et triomphe

Philippe Herreweghe dirige Mahler et Bruckner, entre naufrage et triomphe

« La musique de Mahler est une musique de chef ». Cette assertion méprisante a longtemps collé à la réputation de Gustav Mahler, justifiant la disgrâce posthume dans laquelle sa musique était tombée. L’assertion est bien entendu fausse, mais pas au point d’en faire une musique de non-chef. Or le cycle du Knaben Wunderhorn que nous avons eu l’occasion d’entendre fut d’un point de vue orchestral particulièrement affligeant, pâtissant de la direction ectoplasmique ...
Günter Wand Edition Volume I Bruckner TDK

Günter Wand : au service de Bruckner

Les symphonies d'Anton Bruckner sont rares en DVD, à notre connaissance il n’y avait d’aisément disponible jusqu’à présent que la 9e dirigée à Stuttgart par le récemment disparu Carlo Maria Giulini. La parution de ce coffret de quatre DVD, regroupant les symphonies 5, 6, 8 et 9, est donc une aubaine, d’autant qu’ils montrent en action une autre légende de la direction d’orchestre : le grand Günter Wand. Coïncidence, ces deux ...
Une VIIIe de Bruckner aux sommets !

Une VIIIe de Bruckner aux sommets !

R.S.O. Sarrebrück et Skrowaczewski Pour le mélomane du cru, la venue à Dijon d’un orchestre allemand est dorénavant attendue, de tradition, comme un gage de bonheur. Et le R.S.O. de Sarrebrück ne va pas faire exception : ce concert du 10 octobre nous a comblés au-delà des espérances. Mieux : ce n’est sans doute pas prendre un grand risque que de pressentir, en ce concert-là, le sommet symphonique de la saison 2004/2005. La ...
Anton Bruckner : Symphonie n°7

Symphonie n°7 de Bruckner par Philippe Herreweghe

Cette Septième de Bruckner sur instruments d’époque était très attendue. Philippe Herreweghe se consacre à ce répertoire depuis quelques années maintenant avec la ferme volonté de proposer les symphonies de l’Autrichien sérieusement « dégraissées ». A Saintes, le festival dont il a longtemps assuré la direction artistique, il avait présenté lors de l’été 2003 cette même Symphonie n°7. Auparavant, il s’était déjà frotté à Bruckner en dirigeant la Quatrième, dite « Romantique », d’un ...
Bruckner, La Troisième Symphonie ou l’éternel débat

Bruckner, la Troisième Symphonie ou l’éternel débat

Dès qu’il est question des symphonies de Bruckner, un bref historique sur les éditions s’impose. C’est un fait connu que plusieurs de ses symphonies ont subi toutes sortes de révisions donnant lieu, par là-même, à plusieurs versions pour la même œuvre. Nous pouvons en isoler trois cas. En premier lieu, les révisions faites à l’initiative du compositeur lui-même, comme par exemple pour la Huitième Symphonie. En étant dans ce cas précis, ...

Rattle et Berlin ne « Baden » pas avec la perfection

Dvorák / Brückner On avait tant glosé autour de cet orchestre depuis quelques années et le philharmonique de Berlin était affublé du terme de « banal » , la pire de toutes les qualifications attribuables à un ensemble. Depuis quelques mois les choses reprennent leur cours normal et Sir Simon Rattle a dirigé les Berliner Philharmoniker dans un esprit évident et qui devait remettre les pendules à l’heure : Berlin reprend la ...
Deux grands allemands chez les rois de France

Deux grands allemands chez les rois de France

Festival de Saint Denis Samedi 28 juin s’achevait la partie classique du festival de Saint Denis 2003. Ce millésime aura été d’une incontestable qualité musicale. Jean-Pierre Le Pavec a construit un programme passionnant avec des musiciens talentueux, généreux et authentiques. L’excellent député-maire Patrick Braouzec, qui fait honneur à la politique, constamment présent et attentif a su soutenir et protéger l’image d’ouverture de ce très beau festival. Les musiciens de Radio France ...

Ondes romantiques à Mogador avec Emil Tabakov & Peter Wispelwey

Salle comble, chaleureuse et enthousiaste pour le concert de l’Orchestre national d’Ile-de-France qui présentait deux œuvres majeures du répertoire, le Concerto pour violoncelle de Schumann sous l’archet de Peter Wispelwey et la Quatrième Symphonie de Bruckner. Le Concerto pour violoncelle s’inscrit parmi les dernières partitions écrites par Schumann juste avant de sombrer dans l’état de démence qui ne le quittera plus jusqu’à sa mort. D’une facture très originale, l’œuvre est conçue ...
Bruckner Anton [1824 - 1896]

Bruckner Anton [1824 – 1896]

Né à Ansfelden (Autriche) le 4 septembre 1824, décédé à vienne le 11 octobre 1896 Il était le premier enfant d’Anton Bruckner (1791-1837) et de Theresia Helm (1801-1860), dont la famille tenait depuis des années un auberge réputée à Neureug, près de Steyr et non loin d’Ansfelden. Le grand-père et le père du compositeur étaient tous deux instituteurs. Personnages à multiples facettes, ce dernier était en outre cantor, sacristain, organiste et ...