Mot-clef : Antonín Dvořák

Belles rencontres…

Belles rencontres à Liège…

L’affiche de ce concert de l’Orchestre Philharmonique de Liège faisait (comme souvent dans cette salle) l’éloge d’une nouvelle génération de musiciens. Kirill Karabits, futur chef principal de l’Orchestre de Bournemouth, se voyait confier la direction de la formation tandis que Valery Sokolov avait pour tâche de défendre le Concerto pour violon n°3 de Saint-Saëns. En ouverture du concert, l’orchestre confirme son intérêt pour les compositeurs belges avec le poème symphonique inspiré ...
Václav Talich et la gloire des cordes tchèques

Václav Talich et la gloire des cordes tchèques

L’imposante « Václav Talich Special Edition » en dix-sept volumes s’achève, et nous disposons actuellement du seizième dont la particularité et l’intérêt est de regrouper les enregistrements de Václav Talich pour orchestre à cordes réalisés dans les années 50 et comportant des œuvres de Benda, Dvořák, Suk et Tchaïkovski. L’essentiel de ces gravures est constitué des Sérénades pour cordes de deux musiciens tchèques que Talich a personnellement connus : Antonín Dvořák (1841-1904) ...
SWF : Les premiers enregistrements Polydor - Grammophon

Les premiers enregistrements Polydor de Furtwängler

La belle présentation de ce splendide coffret SWF associe quelques photos de Wilhelm Furtwängler à ce véritable anachronisme technique que représente le curieux montage photographique d’un microsillon à pas variable affublé d’une étiquette Polydor 78 tours ! Il est vrai cependant que si la carrière de Furtwängler fut essentiellement centrée sur l’époque du 78 tours, l’immense chef a connu non seulement les débuts de la bande magnétique, mais aussi les balbutiements ...
Yo-Yo Ma fait son Dvořák

Yo-Yo Ma fait son Dvořák

Après son passage au TCE il y a quelques mois où il interprétait, avec l’Orchestre National de France et Kurt Masur, l’électrisant Concerto n°1 de Chostakovitch, Yo-Yo Ma se produisait ce mercredi 17 Octobre à la Salle Pleyel dans le mythique Concerto d'Antonín Dvořák, cheval de bataille de tous les violoncellistes. Et c’est bien le soliste, hier au soir, qui « tenait les rennes » de l’Orchestre de Paris, modelant à son ...
Dans l’esprit de la dumka

Dans l’esprit de la dumka

C’est son ami Leoš Janáček qui fait découvrir le caractère particulier de la duma ou dumka (« chanson ukrainienne ») à Antonín Dvořák. Ce dernier en reprend l’esprit, mais l’adapte à sa façon : ce ne sont plus seulement des rêveries nostalgiques, mais parfois des mélodies au caractère joyeux et exubérant. Concrètement, il est possible de trouver chez lui des danses endiablées à côté de méditations nostalgiques, de même que l’alternance entre des ...
A un final près !

Dvořák par Dausgaard, à un final près !

Avec près d’une dizaine de disques en un an pour les labels : CPO, Simax, Da Capo, Chandos et Bis, le chef Thomas Dausgaard est l’une des baguettes les plus actives du moment. Après avoir revisité Beethoven et Schumann à la tête de son orchestre de chambre de Suède, le musicien se lance à l’assaut d'Antonín Dvořák. Bien évidement, le texte est passé aux rayons X et les textures sont allégées ...
Václav Talich dans son élément

Václav Talich dans son élément

Ce remarquable CD est le tout premier consacré par Naxos Historical aux gravures 78 tours/min His Master’s Voice du chef tchèque Václav Talich dans un répertoire qu’il affectionnait tout particulièrement : l’œuvre de Dvořák qu’il eut l’occasion de côtoyer lorsqu’il était étudiant au Conservatoire de Prague sous le directorat de l’illustre compositeur. Les enregistrements Supraphon que Talich accomplit à la fin de sa vie sont à juste titre célèbres, mais on connaît ...
Suzanne Ramon

Concerto de Dvořák flamboyant par Suzanne Ramon

Après un enregistrement live du Concerto de Schumann avec l’Orchestre Symphonique de Budapest (1 CD Arkès AMDG037), Suzanne Ramon et l’Orchestre Philharmonique de Russie dirigé par Constantin Orbélian nous offrent dans un nouvel album une version flamboyante du Concerto d'Antonín Dvořák complété par quelques pièces pour violoncelle et orchestre destinées à mettre en valeur les qualités molto cantabile de son instrument – un magnifique Guarnerius de 1690 – dont l’interprète ...
Antonín Dvořák : Un musicien par-delà les frontières

Antonín Dvořák : Un musicien par-delà les frontières

Après les sorties des livres Antonín Dvořák par Guy Erismann aux éditions Fayard ou Antonín Dvořák ou l’effusion lyrique par Philippe Simon aux Editions Papillon en 2004 – centenaire de la mort du compositeur –, on peut se demander pourquoi éditer en 2007 un nième ouvrage sur le musicien tchèque. Le livre d’Alain Chotil-Fani et Éric Baude n’est cependant pas une simple biographie. Il a pour ambition de donner à ...
II. Alain Chotil-Fani : Antonín Dvořák

Antonín Dvořák par Alain Chotil-Fani

ResMusica : D’ou vous vient votre passion pour la musique tchèque ? Alain Chotil-Fani : Cela restera à jamais un mystère ! Mes parents n’étaient pas musiciens, ni même mélomanes, mais en revanche très ouverts sur la culture en général. Il aura fallu que j’entende par hasard la Symphonie du Nouveau Monde pour que je m’enthousiasme pour cette musique. J’étais alors adolescent. De fil en aiguille, j’ai élargi ma connaissance à d’autres œuvres, d’autres compositeurs, ...
Václav Talich dans l’éternité

Václav Talich dans l’éternité

Après la superbe et monumentale « Karel Ančerl Gold Edition » en quarante-deux CDs, voici que le célèbre label tchèque Supraphon nous gratifie d’une « Václav Talich Special Edition » en dix-sept volumes, certes plus modeste que celle de son confrère Ančerl (Talich ayant moins enregistré) mais d’une importance tout aussi capitale. Cette édition en cours comprend déjà onze publications, dont cette dixième parution nous semble particulièrement révélatrice. Lorsque Václav Talich décida, à ...
Une mécanique bien rodée II ?

Le LSO, Gardiner et Andsness, une mécanique bien rodée ?

Quelques semaines après le London Philharmonic Orchestra (lire ici la chronique de ce concert), c’est au tour du prestigieux London Symphony Orchestra de faire l’une de ses fréquentes visites à Bruxelles. Force est de constater que si le LPO ne possède aucune personnalité sonore particulière, il existe une griffe LSO : une palette de nuances qui commence au mezzo-forte pour exploser dans les forte, une dynamique impressionnante, une perfection technique dans ...
Dvorak par le trio Smetana

Les trios de Dvořák par le trio Smetana

Les trios de Dvořák - au nombre de quatre si l’on ne tient pas compte d’essais de jeunesse qui n’ont pas été conservés - datent pour l’essentiel de la maturité de sa carrière : composés respectivement en 1875, 1876, 1883 et 1890, ils constituent autant de commodes repères dans l’évolution d’un compositeur bien moins monolithique qu’il n’est d’usage de le prétendre. Si les deux premiers relèvent du schéma classique légué par ...
Beaucoup de bruit pour rien

Beaucoup de bruit pour rien

Chef charismatique et enthousiaste, Sir John Barbirolli (1899-1970) jouit en Angleterre d’une popularité toujours vive, largement due à son rôle dans la renommée de l’orchestre Hallé de Manchester et à son engagement pour la création contemporaine, mais quelque peu écornée en France. Et il est vrai que, si ses magnifiques enregistrements de Mahler (Symphonies N° 5 et N° 9) ou de musique anglaise le montrent interprète bouillonnant, sensible et engagé, ...
Compositeurs tchèques modernes dirigés par Karel Ančerl

Compositeurs tchèques modernes dirigés par Karel Ančerl

Supraphon « Karel Ančerl Gold Edition » L’un des bienfaits de la vaste « Karel Ančerl Gold Edition » en quarante-deux volumes est d’avoir remis à l’honneur des enregistrements du répertoire courant du XVIIIe au XXe siècle, gravures qui, souvent associées à des solistes du plus haut niveau, font la plupart du temps figure de références. Mais il ne faut pas oublier qu’une des politiques essentielles de la firme tchèque Supraphon fut de ...
Václav Talich, ou l’Assurance et l’Humilité

Václav Talich, ou l’Assurance et l’Humilité

Si l’enregistrement Supraphon en juillet 1950 des deux cycles de Danses slaves d’Antonín Dvořák par Václav Talich est le plus connu et célèbre à juste titre, il convient de ne pas oublier qu’il est le témoignage médian de l’évolution de l’illustre chef d’orchestre tchèque dans ce répertoire : déjà auparavant en novembre 1935, il léguait à la firme « His Master’s Voice – Electrola » sa toute première vision, fulgurante et vitale, de ...
Le grand Rudolf Kempe

Respighi et Strauss par le grand Rudolf Kempe

Le legs discographique de Rudolf Kempe est quantitativement assez faible par rapport à son immense répertoire qui comptait près de 700 partitions. Dès lors toute édition d’enregistrements inédits ou rares est la bienvenue. Le label Scribendum est tombé sur quelques pépites que l’on est heureux de retrouver disponibles : les faces Reader’s Digest et Chesky que le chef allemand grava lors de son passage à la tête du Royal Philharmonic Orchestra ...
Tout est bon chez Dvorak !

Tout est bon chez Dvořák!

Des grands compositeurs, Dvorak est certainement celui dont la richesse et l’étendue de l’œuvre sont les plus sous-estimées. Essentiellement connu pour une triplette de symphonies, son quatuor américain et ses danses slaves, il est pourtant un compositeur des plus multiformes, explorant avec succès et dans les configurations les plus variées tous les genres possibles, de la musique religieuse à l’opéra, de la musique de chambre à la symphonie. En cela, ...
Dvořák, vous avez dit Dvořák ?

Dvořák, vous avez dit Dvořák ?

L’année 2004 est entre autre celle de la commémoration du centenaire de la disparition du compositeur tchèque Antonín Dvořák. A cette occasion, les parutions de ses œuvres se multiplient ; récemment la maison Harmonia Mundi nous a gratifié d’un somptueux enregistrement de lieder interprétés par la mezzo argentine Bernarda Fink accompagnée du pianiste Robert Vignole (Lire l’article). La maison d’édition suisse Papillon n’est pas en reste en publiant une biographie ...
Lieder de Dvorák

Lieder de Dvořák par Bernarda Fink

Avec quelques belles parutions récentes — notamment chez DECCA avec un enregistrement fabuleux du Voyage d’Hiver de Franz Schubert par le duo de choc Gœrne/Brendel ou chez Polymnie avec une intéressante compilation de Lieder, mélodies et transcriptions de chants populaires composés par Ludwig van Beethoven et interprétés par le duo Hacquard/Collet — Harmona Mundi propose ce qui peut être considéré comme un événement majeur pour tous les amoureux de la ...