Mot-clef : Art Lyrique

Mirella Freni

Mirella Freni, soprano

ResMusica : Votre carrière a été d’une exceptionnelle longévité. A quels sacrifices avez-vous du faire face ? Mirella Freni : Vous ne pouvez pas donner corps à votre création sans sacrifices, et ça ne concerne pas seulement les chanteurs. L’important est d’aimer ce qu’on fait. Le sacrifice en devient un peu plus léger. Evidemment je n’étais pas libre de faire ce que je voulais, je ne pouvais pas sortir car il fallait étudier les ...
L’eau qui danse, la pomme qui chante et l’oiseau qui dit la vérité

« L’eau qui danse, la pomme qui chante et l’oiseau qui dit la vérité » de Gilles Tremblay : table-ronde

Création contemporaine ResMusica : Vous avez une très grande connaissance de l’œuvre de Gilles Tremblay. Vous avez sûrement des affinités avec le compositeur. L’opéra, d’ailleurs, est une commande de Chants Libres. Pauline Vaillancourt : Effectivement, c’est une commande. Mais l’initiative en revient à Gilles Tremblay. En 2002, il m’avait dit qu’il voulait composer un opéra ludique. C’est peut-être en 2004 qu’il en a commencé l’écriture. C’est lui qui a choisi le thème à ...
sumi_jo

Sumi Jo, soprano colorature

ResMusica : Quand votre voix vous a-t-elle été révélée ? Vous aviez commencé mezzo- soprano... Sumi Jo : Étudiante, je n’avais pas une voix aigüe, j’essayais de chanter Carmen, enfin, le répertoire de mezzo... Mais quand je suis arrivée en Italie, j’ai rencontré un professeur très important qui m’a dit que j’étais supposée avoir des aigus, ce que je n’arrivais pas à croire! Elle m’a demandé de lui faire confiance et de suivre ...
Max Emanuel Cencic

Max Emanuel Cenčić, contre-ténor

ResMusica : Plutôt que de parler du passé, pouvons-nous parler de votre carrière telle quelle est et de vos projets, de votre voix, et d’abord de votre actualité au disque : Faramondo c’est vous qui l’avez voulu ? Max Emanuel Cenčić : Oui. C’est venu d’une idée «fixe». C’est très difficile aujourd’hui pour un contre-ténor de se produire dans le répertoire où il se sent bien, car il y a très peu de ...
Nicolas Cavallier, ou les vertus de la lenteur

Nicolas Cavallier, ou les vertus de la lenteur

ResMusica : Le public était particulièrement réactif aujourd’hui, il riait à chaque trait d’esprit, à la moindre situation un peu comique ! Aviez-vous déjà vu cela en France, vous qui avez souvent chanté Figaro ? Nicolas Cavallier : Non, pas à ce point, le public ici est incroyablement spontané, bercé par une sorte d’insouciance qui lui donne un regard presque enfantin face aux situations comiques de la pièce de Beaumarchais. Les surtitres ont été réactualisés ...
Paulin Bündgen

Paulin Bündgen, contre-ténor

ResMusica : Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Paulin Bündgen : C’est Jean Tubéry qui le premier m’a appelé il y a cinq ans environ, me permettant ainsi de faire de la musique ancienne sur scène. J’ai commencé en autodidacte, je voulais faire de l’orgue ou du clavecin, mais il n’y en avait pas à l’école de musique de Montbrison où je me trouvais. J’ai commencé à prendre des cours de chant après ...
Joseph Rouleau : la vie est un opéra

Joseph Rouleau : la vie est un opéra

Resmusica : Permettez-moi de commencer cette entrevue par une anecdote. Une collègue française m’a confié : «Quoi ? Joseph Rouleau, c’est un sacré monument ! Un colosse de l’art lyrique. Tu dois être fier de pouvoir lui parler» À l’instar de Léopold Simoneau, j’ai l’impression que vous êtes plus connu en Europe que dans votre propre pays. Joseph Rouleau : Vous devez la remercier de ses bonnes paroles (rire). Il est vrai que j’ai vécu trente ...
Nathalie Stutzmann

Nathalie Stutzmann, contralto

ResMusica : Nathalie Stutzmann, bonjour et merci pour cet entretien. Une première question nous brûle les lèvres : vous avez la réputation d’être une artiste discrète, enfin, à la carrière «feutrée». Pourquoi ? Nathalie Stutzmann : Vous savez, déjà, on voit peu de contraltos, encore moins en tête d’affiche. Il y a une folie des voix aigües depuis quelques années, ce qui va avec l’époque : le monde artistique et musical n’est qu’un reflet de la ...
Viorica Cortez

Viorica Cortez, mezzo

ResMusica : Vous avez chanté tous les grands rôles de mezzos, sur les plus grandes scènes avec les partenaires les plus prestigieux. Comment cela a-t-il commencé ? Viorica Cortez : Sans que je le cherche, dès le début on m’a demandé les femmes fatales, Dalila, Carmen... RM : Lorsque vous avez gagné le concours de Toulouse en 1964, vous veniez de Roumanie avec une belle formation. VC : Oui j’étais prête, mais j’avais ma fille qui ...
Norah Amsellem, celle que l’on cache aux Français

Norah Amsellem, soprano

ResMusica : Ces Puritains sont une vraie réussite (lire notre critique), avec une standing ovation pour toute la distribution et particulièrement pour vous et Lawrence Brownlee. Vous devez être satisfaite? Norah Amsellem : Oui bien sûr. J’ai été étonnée par cette standing ovation, le public du mercredi soir est d’ordinaire plus réservé. RM : Comment s’est passée cette prise de rôle ? Avez-vous rencontré des difficultés imprévues ? NA : Le plus délicat dans I Puritani ...
Hiromi Omura et Richard Troxell

Hiromi Omura et Richard Troxell, chanteurs d’opéra

ResMusica : Comment perçoit-on la pièce au Japon ? Cet opéra n’est-il pas le miroir insoutenable de la rencontre brutale entre Occident et Orient, la rencontre des extrêmes dans une sorte de théâtre de la cruauté ? Hiromi Omura : J’ai chanté le rôle-titre à Tokyo en 2005, dans une mise en scène de Tamiya Kuriyama. Il a fort bien réussi à exposer les extrêmes, la rencontre brutale des deux cultures, la domination américaine ...
Lawrence Brownlee

Lawrence Brownlee, ténor

ResMusica : Maintenant que les grands ténors rossiniens se sont retirés de ce répertoire, une large voie est ouverte pour un chanteur comme vous. Heureuse coïncidence ? Lawrence Brownlee : Je ne dirais pas que c’est une coïncidence, j’ai de la chance de posséder la voix d’un tel répertoire. Mon professeur avait repéré très tôt mes capacités, j’ai donc travaillé très dur pour forger ma propre interprétation. Les premiers chanteurs du renouveau rossinien (Luigi ...
Sophie Koch, Mezzo de passion

Sophie Koch, mezzo

ResMusica : A quel âge et pourquoi avez vous décidé de devenir chanteuse lyrique ?  Sophie Koch : En fait c’est suite à mon échec au chœur de la Sorbonne que j’ai décidé de me consacrer totalement au chant, j’avais alors 21 ans. J’ai pris des cours de chant et fait l’école de l’opéra. Mais en fait j’avais toujours fait de la musique ; depuis toute petite je joue du piano et j’ai chanté ...
Sandrine Piau

Sandrine Piau, soprano

ResMusica : Votre carrière s’est rapidement dirigée vers le répertoire baroque : était-ce un attrait pour la période et ses productions ou tout simplement le répertoire qui vous semblait le mieux convenir à votre voix ? Sandrine Piau : Eh bien en fait, ni l’un ni l’autre. Au départ, j’étais plutôt attirée par des musiques plus tardives comme notamment l’Ecole de Vienne, j’avais, et j’ai toujours, une vraie passion pour Berg et Schœnberg. En ...
Anna Bonitatibus

Anna Bonitatibus, mezzo-soprano

ResMusica : Vous venez d’aborder pour la première fois le rôle de Charlotte. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Anna Bonitatibus : C’était une incroyable découverte. La musique et le personnage m’ont profondément touchée. J’espère rechanter ce rôle souvent. La prochaine fois, ce sera peut-être dans un théâtre plus grand et avec une distribution plus internationale. RM : Comment voyez-vous le personnage ? AB : C’est un personnage très riche. En effet, je sens dans Charlotte le romantisme ...
cyrille_gerstenhaber

Cyrille Gerstenhaber, soprano

Resmusica : Cyrille, quel a été votre parcours ? Cyrille Gerstenhaber : J’ai commencé par des études de lettres car ma première passion a été le théâtre. Puis je suis entrée au Conservatoire de Strasbourg, au département de musique ancienne. Après avoir passé mes prix de conservatoire, j’ai enseigné le chant aux comédiens, au Théâtre National de Strasbourg. Puis je suis partie à Lyon à l’Atelier Lyrique de l’Opéra, sous la direction de Claire ...
Renée Maheu, soprano, biographe et critique musical

Renée Maheu, soprano, biographe et critique musical

Hommage Une personnalité du monde musical canadien vient de nous quitter. La soprano Renée Maheu est décédée lundi 19 mars à l’âge de 78 ans. Née le 14 février 1929, elle s’initia d’abord au piano, puis étudia le chant avec Raoul Jobin et Pierre Bernac. Un malheureux accident de ski en Yougoslavie en 1968 vint interrompre une carrière prometteuse et déjà bien engagée. Elle devint par la suite correspondante pour Opéra ...
Lettre ouverte

Lettre ouverte à Roberto Alagna

Nous sommes très nombreux à déplorer l’étonnante tempête médiatique dans laquelle vous vous trouvez. Notre plus cher souhait est que vous retrouviez le plaisir de chanter quotidien qui semble vous avoir quitté. Mais comment en est-on arrivé là ? Depuis vos débuts, vous le savez, vous pouvez compter sur un public fidèle et toujours heureux de vous entendre et de vous voir, ravi de votre choix de répertoire, n’écoutant pas les oiseaux ...
La Diva exemplaire

Régine Crespin, la Diva exemplaire

L’héritage d’une grand-mère italienne, Mannolini, qui avec amour, excès, théâtralité et abnégation, a nourri la passion pour le chant et la scène de la petite Régine. Véritable premier « metteur en scène » de la future diva, elle organisait pour le public d’amis au bas de sa fenêtre un récital nocturne avec ovations, saluts et fleurs. L’air chaud de la banlieue de Marseille en période estivale participait certainement au succès. Elle a ...
Yann Beuron, dix ans et quelques…

Yann Beuron, ténor

ResMusica : Les choses sont allées très vite pour vous, puisque vous avez obtenu votre premier prix de chant au CNSM de Paris en 1996, mais que l’année précédente, on pouvait déjà vous entendre à l’Opéra du Rhin dans l’Enlèvement au Sérail et à Aix-en-provence dans le Comte Ory, en remplacement de William Matteuzzi, souffrant. Cette jeune doublure qui se trouve propulsée sur la scène d’un des plus prestigieux festivals ...
Miljenko Turk

Miljenko Turk, un baryton en apparté

ResMusica : Monsieur Turk, depuis 2001 vous êtes membre de la troupe de l’Opéra de Cologne. Pourquoi avez-vous décidé de rester si longtemps au même endroit ? Miljenko Turk : Je ne peux pas dire que je l’ai décidé comme ça. J’ai commencé ici en 2000 en tant que membre de l’Opernstudio (le centre de formation de l’Opéra de Cologne, ndlr). Puis, un an après, j’ai été engagé dans la troupe. Et aujourd’hui je ...
Ouverture du premier café musical dédié à la musique classique

Ouverture du premier café musical dédié à la musique classique

Vissi d’Arte Situé dans le quartier un peu excentré, mais en plein essor, des Batignolles, le Vissi d’Arte est un charmant café-salon de thé-bar lounge né de la passion d’Adeline, soprano, et de Nicolas, pianiste et homme de théâtre. La difficulté pour les jeunes musiciens de ne pas trouver de lieu pratique et d’un tarif raisonnable pour répéter et se produire, la constatation qu’il existe des cafés musicaux consacrés au jazz, ...
Promenade aux rives de la folie

Passion opéra : promenade aux rives de la folie

Laissons à d’autres rubriques de ce magazine le soin de vous emmener dans les régions de France, visiter monuments et lieux musicaux. Je vous convie, moi, à un voyage tout intérieur, une ballade aux limites de la folie. Quel mélomane n’a jamais croisé ceux qu’on appelle « les fous d’opéra »? Êtres étranges hantant les théâtres, ne manquant ni une représentation ni une sortie d’artiste, entamant la file d’attente à partir de ...
Offenbach à la campagne

Offenbach à la campagne

La Clef des Chants La petite salle des fêtes d’Houdain Lez Bavay, commune rurale située sur la frontière franco-belge, était comble pour accueillir la vingt-cinquième représentation en trois saisons d’« Offenbach sur canapé ». Ce petit spectacle sans prétention n’a qu’une ambition : celle de faire passer un agréable moment musical à des publics pour lesquels ces représentations sont souvent les tout premier contact direct, « en vrai », avec l’art lyrique. Il n’y a pas ...