Mot-clef : Benjamin Britten

De vieilles cires pour de jeunes personnes

De vieilles cires pour de jeunes personnes

Idéalement approprié aux fêtes de fin d’année, voici un CD d’enregistrements historiques regroupant généreusement quatre partitions ayant surtout trait à l’enfance ou l’adolescence, même si toutes ces pages, et particulièrement Le Carnaval des Animaux de Saint-Saëns, puissent également s’adresser par leur humour à des enfants d’un âge bien plus avancé ! Intelligemment conçu, ce programme rassemble essentiellement deux enregistrements de Leopold Stokowski (Pierre et le Loup et Le Carnaval des Animaux) auxquels ...
Simple et tranquille …

Simple et tranquille…

Chamber Orchestra of Europe Si le programme du soir pouvait sembler quelque peu disparate, à la fois concertant et symphonique, alliant orchestre classique et orchestre à cordes et traversant trois siècles de composition, il n’en était pas moins intéressant. Dire qu’il fut totalement passionnant serait exagéré, il était plutôt «tranquille» mais au moins globalement de bon gout. C’est la brève ouverture Der Schauspieldirektor de Mozart qui servit de mise en bouche plutôt ...
Une soirée de très haute tenue !

Soirée de très haute tenue avec Natalia Gutman !

Festival Pablo Casals 2009 La présence exceptionnelle de la grande violoncelliste russe Natalia Gutman faisait l’événement de ce troisième concert du festival Pablo Casals 2009. Avec l’Orchestre de chambre de Toulouse, phalange de cordes qui, depuis cinq ans, se produit sans chef, elle interprétait (hommage oblige) le redoutable Concerto en do majeur de Haydn et le si mineur de Vivaldi, un compositeur que l’on a guère l’habitude d’entendre sous son crin ...
L’opéra du gueux de Britten

L’opéra du gueux de Britten

Exactement 200 ans avant Die Dreigroschenoper de Berthold Brecht et Kurt Weill était créé son ancêtre, The Beggar’s opera (L’opéra du gueux), «a ballad opera», équivalent outre-manche du vaudeville parisien, pièce de théâtre avec de grandes parties chantées. Brecht n’a pas changé grand-chose de la version originale de John Gay : Peachum désapprouve la liaison de sa fille Polly avec le bandit Macheath et fait en sorte que ce dernier soit ...
A war opera

Owen Wingrave, a war opera dominé par Peter Pears et Janet Baker

Après le succès des productions filmées de Billy Budd (1966) et de Peter Grimes (1969), Benjamin Britten se laissa convaincre d’écrire un nouvel opéra pour la télévision. Depuis la première transmission européenne du 16 mai 1971, l’œuvre n’a guère fait carrière, et est restée l’un des opéras les moins populaires de Britten. On accuse souvent le livret, adapté, comme The Turn of the Screw, d’une nouvelle de Henry James qui ...
Le bouleversant Peter Grimes de Stephen Gould

Le bouleversant Peter Grimes de Stephen Gould

Avec Peter Grimes, Benjamin Britten compose incontestablement l’œuvre la plus accomplie et la plus puissante de son catalogue. La montrer dans ce qu’elle enserre de sentiments diffus et confus, de folie, d’humanité, d’amour et de haine, d’indifférence humaine, d’incompréhension et de rejet de l’autre n’est pas à la portée de tous. A Genève, ce kaléidoscope trouble d’une société sans pitié trouve la voie de son apothéose théâtrale grâce à la ...
Variations anglaises : citations et hommages

Variations anglaises : citations et hommages

Les Dissonances Le collectif Les Dissonances en résidence à Dijon nous permet de découvrir avec le plus grand plaisir des œuvres inconnues en France comme celle de Michael Tippett, ou de savourer à nouveau les variations de Britten sur un thème de son maître Frank Bridge. Ces jeunes musiciens possèdent l’art de faire «passer» auprès du public ce répertoire en dégageant une formidable énergie car ils se dépensent sans compter ; chacun ...
Un Britten vaut-il mieux que deux Szymanowski ?

Frank Peter Zimmermann, un Britten vaut-il mieux que deux Szymanowski ?

Faut-il que Britten soit plus anglais que Szymanowski, ou que l’Orchestre de la Radio Suédoise et Manfred Honeck soient moins polonais que l’Orchestre Symphonique de Varsovie dirigé par Antoni Wit, pour que la pochette mette en avant le compositeur britannique comme principal argument musical ? Pourtant c’est bien dans l’interprétation des deux splendides concertos du compositeur polonais que se trouve la substance musicale de ce disque. Frank Peter Zimmermann est aussi à l’aise ...
Le péril jeune

Albert Herring, le péril jeune

Derrière ce nom un peu curieux (Albert Le Hareng... ) se cache une célèbre nouvelle de Maupassant, Le rosier de Madame Husson, transposée par Britten dans son Suffolk natal. Dans son troisième opéra, créé au festival de Glyndebourne en 1947, Britten reprend la figure de l’individu isolé face à la société, comme dans Peter Grimes, et aborde le thème de l’innocence soumise à la tentation, qu’il développera dans Le tour ...
La lagune transplantée à Luxembourg

Death in Venice, Ian Bostridge trouve un des rôles de sa vie

Déjà présentée à la Monnaie de Bruxelles en janvier dernier, cette production de l’ultime chef d’œuvre de Benjamin Britten aura enchanté pour deux soirées le public du Grand-Théâtre de Luxembourg. On ne décrira pas à nouveau la beauté ineffable de ce spectacle, importé de l’English National Opera. L’extraordinaire mise en scène de Deborah Warner a en effet entièrement rendu justice à un ouvrage qui pourrait, dans des mains malhabiles, paraître quelque ...
Venise est anglaise

Venise est anglaise

Death in Venice Pour commencer l’année 2009, la Monnaie présente, en coproduction avec l’English National Opera (London), le dernier opéra de Benjamin Britten : Death in Venice. Créé trois ans avant la mort du compositeur, beaucoup y cherchent un testament musical, au cours d’un sujet qui prête aux parallèles avec les vivants. Depuis Thomas Mann, après Visconti, Venise reste la ville énigmatique où le tourmenté Gustav von Aschenbach se consume de passion ...
« On ne se rencontre qu’en se heurtant » (Flaubert)

« On ne se rencontre qu’en se heurtant » (Flaubert)

Quatuor Belcea Le Quatuor Belcea se forme en 1994 lorsque les musiciens se rencontrent au Royal College of Music ; ils ont alors la chance de suivre les conseils du Quatuor Chilingarian et ceux des Berg et des Amadeus. Par bonheur pour nous, ces derniers leur transmettent des indications essentielles sur le Quatuor n°3 de Britten dont ils étaient les commanditaires, ce qui donne au Quatuor Belcea une sorte de légitimité d’interprétation ...
Musique anglaise et répertoire

Musique anglaise et répertoire à l’OPL

Orchestre Philharmonique de Liège Après huit années consacrées à l’English National Opera (entre 1997 et 2005), le chef anglais Paul Daniel quittera en 2009 l’Angleterre pour gagner l’Australie où l’attendent les musiciens de l’Orchestre Symphonique de Perth. Sa dernière rencontre avec l’Orchestre Philharmonique de Liège datant de la saison 2006-2007, nous étions heureux de retrouver ce brillant musicien dans un programme mêlant musique anglaise et répertoire beethovenien. Mettre au pupitre les ...
christophe_desjardins

Christophe Desjardins, toutes les facettes de la vie d’altiste

Le second concert des «Paris de la Musique» se donnait ce lundi 10 novembre dans le décor naturel du théâtre des Bouffes du Nord, un lieu empreint d’une certaine magie dont allaient jouer les deux «acteurs» principaux de cette soirée. Aux côtés de Teodoro Anzellotti, chantre de «l’accordéon contemporain» – il est, entre autres, le dédicataire de la Sequenza de Bério – on retrouvait la personnalité rayonnante de l’altiste Christophe Desjardins ...
Karel Ančerl, grand défenseur de la musique moderne tchèque

Karel Ančerl, grand défenseur de la musique moderne tchèque

On croyait la «Karel Ančerl Gold Edition» achevée en 2005 avec le Volume 42 consacré à des œuvres de Franz Liszt, Lubor Bárta et Dimitri Chostakovitch. Eh bien, non. Le véritable point final est ce n°43 qui vient de paraître à l’occasion du centenaire de la naissance de l’illustre chef d’orchestre, et cet album est un peu particulier en ce sens que contrairement aux autres, il contient pas moins de ...
Ian Bostridge

Ian Bostridge dans un jardin anglais

Le plaisir d’entrer dans la splendide salle des fêtes du Musée d’Orsay était malheureusement assez vite assombri par une acoustique difficile et par les bruits de circulation sur les quais. Le programme, quant à lui, évoquait un jardin anglais : de beaux massifs de fleurs étaient séparés par des étendues de gazon beaucoup moins intéressantes, mais tout aussi soigneusement mises en valeur par de merveilleux jardiniers. Le gazon, c’était l’impressionnisme gracieux ...
Billy Bud par Daniel Harding

Billy Bud par Daniel Harding

Benjamin Britten trouva le sujet de Billy Bud dans l’ultime nouvelle d’Hermann Melville alors qu’il était en contact avec Eric Crozier et l’écrivain Edward Morgan Foster. Le travail du compositeur et de ses deux librettistes commença rapidement alors qu’il venait de recevoir une commande officielle de British Arts Council dans le cadre du Festival Of Britain de 1951 qui devait marquer la renaissance des îles britanniques après la seconde guerre ...
Christopher Ventris est Peter Grimes

Christopher Ventris est Peter Grimes

Créée en 2005, cette production de Peter Grimes se voit offrir une édition sur DVD. Belle initiative qui inscrit cette partition aux premiers plans éditoriaux. En effet, il s’agit de la quatrième version disponible sur ce format ; belle célérité pour un opéra composé après 1945. La force de coffret réside dans une réalisation vocale sans faille. Immense chanteur actuel et incontournable dans les «grands rôles» de Parsifal à Sergei dans Lady ...
Décapant !

Billy Budd décapant !

Quelle belle aventure que celle de ce Festival créé puis inauguré par John Crosby (1957) en plein désert nouveau-mexicain, devenu, bon an mal an, le must incontournable de l’été lyrique nord-américain ! On appréciera Santa Fe pour l’excellente qualité de ses spectacles (un mois de répétitions ... qui dit mieux ??), ses créations (Berio, Eaton, Floyd, Lang, Picker, Villa-Lobos etc...), ses premières U.S. (Berg, Britten, Cavalli, Henze, Hindemith, Menotti, Reimann, Sallinen, Strauss, ...
Grise Venise et chant flamboyant

Grise Venise et chant flamboyant

Death in Venice Death in Venice revient aujourd’hui sur les lieux de sa création sur le continent européen (en 1973) et sur ceux de la création mondiale du Turn of the Screw vingt ans plus tôt. L’actuelle production de La Fenice, déjà présentée au Teatro Carlo Felice de Gênes en 1999, est due au savoir-faire de Pier Luigi Pizzi. Sa mise en scène est illustrative, notamment grâce à de beaux décors ...
Comme en Savoie ? Ça va bien, merci

Comme en Savoie ? Ça va bien, merci

L’Orchestre des Pays de Savoie, créé en 1984, nous propose ici une compilation de captations – donc d’enregistrements effectués en public – réalisées entre 2004 et 2006 par des équipes de Radio France ou de Radio Classique. Cet album débute par une œuvre plutôt rare : les Illuminations (1939) de Benjamin Britten, série de dix splendides mélodies composées d’après des poèmes en prose de Rimbaud (restés en français) et écrites pour voix ...
Fin de saison féerique

Fin de saison féerique à Nancy avec le songe d’une nuit d’été

Quelle œuvre extraordinaire et atypique que ce Songe d’une Nuit d’Eté de Benjamin Britten ! Un univers onirique, où fées, nobles athéniens et manants se côtoient, une intrigue foisonnante, où l’on se perd avec délices (et pourtant notablement réduite par rapport à la pièce de Shakespeare) avec notamment la représentation pirandellienne au 3ème acte d’une pochade comique sur l’histoire de Pyrame et Thisbé, une partition d’une rare complexité et néanmoins immédiatement ...
Britten trouve là d’ardents défenseurs

Britten trouve là d’ardents défenseurs

La valeur n’attend pas le nombre des années dit l’adage populaire. Dans le cas de Benjamin Britten, cela semble convenir au propos. Avec sa Simple Symphony pour cordes, composée à l’âge de 21 ans (1934), Britten par le biais de quatre brefs mouvements lance une musique séduisante avec déjà des combinaisons thématiques et harmoniques sommaires non dénuées d’aménagements personnels. La Bourrée tumultueuse laisse entendre deux thèmes simultanément suivis d’un Pizzicato joyeux, ...
Robert Carsen, poésie en vert et bleu

Robert Carsen, poésie en vert et bleu pour Le Songe d’une Nuit d’Eté

Occupant l’entier de la scène un lit aux draps verts avec deux immenses oreillers blancs sur un fond de nuit bleue troué d’un quartier de lune, voilà l’univers imposé par Robert Carsen dans cette production poétique du Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten, reprise à l’Opéra de Lyon quatorze ans après sa création sur cette même scène. Le livret shakespearien revu par Benjamin Britten et Peter Pears offre un ...
British composers conduct

British composers conduct

La récente renaissance de la musique anglaise, généralement fixée au XIXe siècle, à partir de l’époque de Charles Villiers Stanford (1852-1924) et Edward Elgar (1857-1934), ne s’est jamais interrompue jusqu’à nos jours, et il est vraiment regrettable que, hormis quelques rares noms, ce véritable foisonnement ne soit guère connu sur le continent. Bien sûr, tout ne porte pas la marque du génie, mais, à une époque où l’on ressuscite le ...
Mon royaume pour Karajan !

Mon royaume pour Karajan !

160 CD, plus de 1000 heures de musique, EMI voit les choses en grand pour les 100 ans de Herbert von Karajan, rejetant assez loin DGG qui bien que « label officiel » du sorcier de la baguette se contente de rééditions réchauffées limitant son intégrale (plus de 250Cd) au marché japonais. Bien évidement, l’édition d’une telle somme comporte indéniablement des hauts et des bas, mais elle permet de retracer ...
Olivier Py : entre sacré et exhibitionnisme.

Olivier Py : entre sacré et exhibitionnisme.

Curlew River Un escalier noir, des pèlerins en pantalon noir et redingote noire sur leurs torses nus, un passeur en soutane noire, une Folle en robe noire. Des lumières crues. L’immuable univers noir et blanc d’Olivier Py écrase une fois de plus une œuvre où le metteur en scène à la mode se veut d’imposer son univers. Après ses Wagnériades genevoises, Olivier Py se régale à cette parabole d’église. Pas tant ...
75 ans du LPO en coffret

75 ans du LPO en coffret

Le London Philharmonic célèbre cette saison ses 75 ans. La vénérable institution fondée en 1932 par Thomas Beecham offre donc aux collectionneurs deux coffrets de 4 CD tirés de ses enregistrements et de ses concerts. Ces deux box regroupent la période 1958-2007 alors qu’un premier coffret, édité précédemment, proposait des témoignages couvrant les origines de la phalange. Ce premier coffret comporte un disque de musique anglaise déjà disponible sous la ...
Dans le fog londonien

Jeffrey Tate dans le fog londonien

Vide…. La Salle Pleyel, pour une des rares venues en France de Jeffrey Tate, était quasi vide. Ah ! Le programme n’est pas porteur : musique anglaise bien peu connue de ce coté de la Manche, concert strictement symphonique, sans grand nom de soliste à qui se raccrocher. Et pourtant… Etait-ce bien l’Orchestre de Paris que nous étions venus écouter ce soir ? Celui-ci était devenu méconnaissable : rondeur du son, homogénéité des pupitres, qualité ...
Bouleversant War Requiem

Bouleversant War Requiem au Beethovenfest

Le War Requiem de Benjamin Britten fut créé en 1962, à Coventry. Ce fut un grand plaidoyer contre la guerre et pour la réconciliation des peuples. 45 ans après, l’œuvre est toujours aussi fascinante, toujours aussi bouleversante. Quel coup de génie de rapprocher le texte latin du Requiem et les poèmes de Wilfried Owen, écrits pendant la Grande Guerre ! Et quelle composition magistrale réunissant à la fois un grand orchestre ...