Mot-clef : Bernard Imbert

Décès du baryton Bernard Imbert

Le baryton Bernard Imbert, 53 ans, est décédé sur scène samedi dernier au théâtre Robinson de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes), lors d'un concert dédié à Offenbach dans le cadre du festival "Les nuits de Robinson". Né à Marseille, soliste pendant une dizaine d'années à l'Opéra de Nice, il avait interprété nombre de rôles dans les maisons d'opéra en France. Il devait être le Sacristain de Tosca en janvier 2017, à Nice.
Roi Arthus (Strasbourg14)-11

Strasbourg échoue à réhabiliter le Roi Arthus de Chausson

Ernest Chausson n’a pas eu la chance de voir représenté son unique opéra, ce Roi Arthus dont la composition (livret et partition) l’occupa presque dix ans. En 1899, à seulement 44 ans, il se tuait dans un accident de bicyclette. Initialement conçu pour l’Opéra de Paris, l’ouvrage ne sera crée que le 30 novembre 1903 à La Monnaie de Bruxelles et fort peu repris depuis. C’est donc à une authentique ...
La première hirondelle

La première hirondelle

Verdi, La Traviata À la suite de Rigoletto et d’Il Trovatore, la Traviata (créée le 6 mars 1853 à La Fenice de Venise) est le dernier volet de la célèbre trilogie du compositeur. Peu d’exemples illustrent avec une telle clarté tout ce qui sépare l’opéra romantique de ses aînés baroques et classiques et tout ce qui lui a permis d’impulser à la musique un élan et un progrès qu’avaient seules provoquées ...
Poutine et gros poissons

Une balade printannière du côté Niçois

Poutine et gros poissons Nice par coutume est appelée lieu du palmier, c’est dire que cet arbre symbolise sa soi-disant absence de culture, quoique l’on donne la palme aux poètes ! Oui, les grands peintres sont venus ici, mais, pense-t-on, en dépit du magnifique musée de Chagall, ils sont repartis avec leurs trésors, laissant à Nice son unique beauté insolente. C’est bien injuste pour une ville dotée de théâtres, de concerts, d’une ...