Mot-clef : Carl Maria Von Weber

4808 (1)

Christian Thielemann et la Staatskapelle de Dresde au TCE

L’orchestre de la Staatskapelle de Dresde et son actuel directeur musical, Christian Thielemann, offrent au public parisien un concert dans la plus pure tradition romantique germanique, convoquant Weber, Liszt et Brahms.  L’Ouverture d’Obéron de Weber impressionne dès les premières notes du symbolique cor solo, par la rondeur de sa sonorité, la souplesse du phrasé, autant que par la douceur et l’élégance des cordes bientôt relayées par une clarinette enchanteresse s’inscrivant progressivement ...
weber_severe_mirare

Raphaël Sévère époustouflant dans Weber

L’amour de Carl Maria von Weber pour la clarinette se manifesta, entre autres, dans le Concerto n° 1 en fa mineur (1811), les Variations op. 33 (1811) et le Grand Duo op. 45 (1816,) objets de cet enregistrement marquant dont Raphaël Sévère est le maître d’œuvre. Compositeur, chef d’orchestre, pianiste et critique de renom, Weber marqua les débuts de l’opéra romantique allemand avec son Freischütz (1821) auquel il offrit également de ...
Oberon 1

Obéron de Weber fait naufrage à Munich

Une mise en scène indigne de l'Opéra de Munich ne donne aucune chance à Obéron, une œuvre déjà peu favorisée par son livret. Le répertoire des blagues sur les ténors est infini, mais les festivals, cet été, ont choisi de prendre le problème au sérieux et de confier leur cas à la science. Aix a pris en charge le patient Don José sous la houlette du Dr Tcherniakov ; à Munich, ...
génisson_aparté

Deux Quintettes délicatement poétisés par Pierre Génisson et le Quatuor 212

Pierre Génisson et le Quatuor 212 consacrent un splendide album à deux des quintettes pour clarinette et cordes les plus célèbres du répertoire. Amoureux de la clarinette depuis toujours, Pierre Génisson fait montre d’une dextérité et d’une musicalité de premier plan dans l’interprétation du Quintette en la majeur K. 581 du Mozart de la grande maturité (1789). Mozart était d'ailleurs marié avec une cousine de Carl Maria von Weber, dont Génisson ...
seine musicale inauguration

La Seine Musicale, inauguration romantique

Inauguration réussie de la Seine Musicale avec un programme brillant et brillamment défendu. Tout n’est pas parfaitement fini, il faut pas mal de ténacité pour trouver l’entrée non indiquée de l’auditorium, mais la voilà : la Seine Musicale occupant une partie de l’ancien site Renault de l’Île Séguin à Billancourt, et avec elle une nouvelle salle de concert classique avec son nouvel auditorium. Après l’inauguration solennelle du samedi soir, le concert redonné le ...
01.04.2017, Gewandhaus zu Leipzig, Mendelssohnsaal. ICMA Gala, Gruppenfoto © Gert Mothes

An Outstanding Event – ICMA Award Ceremony and Gala Concert at Leipzig’s Gewandhaus

Ten soloists, one chamber orchestra, one choir and a big symphony orchestra, plus the presence of nearly all the musicians winning the 2017 International Classical Music Awards. In his opening speech, the president of the ICMA jury, Rémy Franck enthusiastically said: « Since the first edition of our awards in 2011, we never were able to welcome so many guests at an award ceremony as here in Leipzig! » And ...
ICMA-Award-Ceremony-2017-Zimmermann-Catto-c-Serhan-Bali

Remise des prix ICMA et concert de gala 2017

Dix solistes, un orchestre de chambre, un chœur et un grand orchestre symphonique, ainsi que la présence de presque tous les musiciens qui ont remporté les International Classical Music Awards 2017. Dans son discours d’ouverture, le président du jury des ICMA, Rémy Franck, a déclaré avec enthousiasme : « Depuis la première édition de nos prix en 2011, nous n’avons jamais pu accueillir tant d’invités lors d’une cérémonie de remise des prix qu’ici ...
christian_lindberg0495

Details and the big picture: Christian Lindberg in Pettersson’s Symphony No. 5

In Petterson’s Symphony No. 5, Lindberg shaped and controlled the latent tension so effectively that the music felt deeply oppressive, almost suffocating in its intensity. Patience is definitely a virtue with regards to the Allan Pettersson symphony project on the record label BIS. This project began in the early 1990s with the Norrköping Symphony Orchestra (SON) under the direction of Leif Segerstam but was left incomplete. Following a long hiatus, the ...
Capture

Mais pourquoi avoir oublié Méhul ?

Symphoniste accompli, c'est pourtant sur la scène lyrique qu’Étienne-Nicolas Méhul connaît ses plus grands succès entre la période révolutionnaire française et le Premier Empire, avec pas moins de trente-cinq ouvrages dans son catalogue. Plus grand compositeur à succès de son temps, membre de l’Académie des Beaux-Arts, médaillé de la toute première promotion de la Légion d’honneur, fondateur du Conservatoire de Paris (l’un des événements les plus déterminants de l’Histoire de la musique ...
arrau-coffret-sony

Le « jeune » Arrau en Amérique : réédition essentielle

À l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de la disparition de Claudio Arrau, Sony réédite avec grand soin le legs discographique américain du pianiste chilien enregistré entre 1942 et 1952  pour la Rca Victor et la Columbia Masterworks : une somme impressionnante qui éclaire le profil interprétatif de l'artiste, alors quarantenaire, sous un angle assez inattendu.  Claudio Arrau avait étudié, très jeune, avec Martin Krause, l’un des derniers élèves de Liszt, à Berlin - ...
13640876_10154309272962232_3213564424052071209_o

Quand Anna Prohaska éclipse Yannick Nézet-Séguin

Un Bruckner comme un pensum précédé par l'opéra romantique allemand sous son meilleur jour. Une trop courte première partie suivie d'un long, très long épilogue : ce n'est pas ainsi, sans doute, que le mélomane consciencieux lira le programme de ce dernier concert d'abonnement de la saison de l'Orchestre de la Radio Bavaroise, et certainement la Symphonie n° 7 de Bruckner n'a pas mérité d'être rabaissée à un rang d'appendice. C'est ...
PACD96005-6_Sviatoslav_Richter_in_the_1950s_vol_3

Le label Parnassus publie des enregistrements inédits de Richter

Sviatoslav Richter, dont le 100e anniversaire de la naissance a été célébré le 20 mars de cette année, compte parmi ces rares musiciens dont le legs discographique est indénombrable. Extrêmement doué et charismatique, il était enregistré en concert dans le monde entier. De nos jours, ces gravures sont successivement publiées par différents labels, tels que Parnassus aux États-Unis. Leur chef, Leslie Gerber, a contribué à la découverte de quelques « trésors » ...
Nikolai-Schukoff

Freischütz mémorable au théâtre des Champs-Élysées

Un chef-d'œuvre de l'opéra allemand donné en version de concert, avec une réussite mémorable, notamment pour Véronique Gens et la direction de Thomas Hengelbrock. Berlioz et Wagner, Verdi et Schoenberg même ont trouvé dans le Freischütz la poésie et le ton du romantisme ; nous y voyons surtout aujourd'hui des problèmes scéniques et dramatiques. Aussi, il pourra sembler étonnant que la solution retenue ce soir (version de concert avec texte de liaison ...
brahms_trio_Sévère

Brahms, la clarinette et la génération montante

Un album foncièrement jubilatoire ! Autrefois, Anton Stadler avait enflammé l’imagination de Mozart et Heinrich Bärmann celle de Carl Maria von Weber. En 1891, ce fut au tour de Brahms de vivre un élan créateur bienvenu chez un vieil homme couvert de gloire mais grandement fatigué. A la fin de sa vie Johannes Brahms rencontra le clarinettiste de  l’Orchestre grand-ducal de la petite ville de Meiningen. L’instrumentiste qui éveilla son attention, Richard ...
mercury_living_presence_vol_2

Mercury Living Presence, édition collector volume 2

Qui l’aurait cru ? Voici un deuxième coffret de 55 CDs Mercury Living Presence, après le premier paru début 2012. En se référant à la chronique relative au premier volume, le lecteur sera au fait de l’histoire de ce fabuleux label américain dont les principaux artisans furent un ingénieur du son de génie, Robert Fine (1922-1982), et sa femme, la directrice artistique Wilma Cozart Fine (1927-2009). Bien qu’admiratifs envers le ...
emi_constantin_silvestri

Constantin Silvestri, finalement, mais partiel

Ce superbe coffret EMI de la série Icon, consacré à l’un des plus grands chefs du XXe siècle, est à la fois une bénédiction et une déception. D’abord, pour en être quitte, la déception : le visuel de l’album affiche fièrement, mais en caractères presque illisibles, « Complete EMI Recordings ». C’est faux et abusif, car il n’en est rien : toutes les gravures concertantes EMI avec solistes sont hélas omises ! Nous sommes ainsi ...
decca mendelssohn chamber

Prometteuse musique de chambre de jeunesse de Mendelssohn

De même qu’Abdel Rahman El Bacha nous avait proposé en son temps les œuvres pianistiques du plus jeune Chopin (Forlane, 1996), cet enregistrement nous invite à faire connaissance avec les premières musiques de chambre de Felix Mendelssohn. Dans un cas comme dans l’autre, si le génie est invité à attendre encore un peu avant de s’imposer sans conteste, nous recevons en cadeau une musique fort bien faite, très maîtrisée et ...
Der Freischütz.01

Der Freischütz, l’historique n’exclut pas le magnifique

Si vous n’aimez pas le Freischütz de Carl Maria von Weber, n’allez jamais à l’opéra de Dresde, parce que vous n’aurez que peu de chances de ne pas devoir assister à une représentation de cet opéra. En effet, en 1951 déjà, l’opéra de Dresde allait en célébrer sa millième représentation. Mille représentations depuis sa création sous l’égide du compositeur en 1822 ! Cela tient du Guinness Book of Records. Fort de ...
Herman Severin Løvenskiold (1815-1870)

La Sylphide de Løvenskiold

Musique de ballet du Danois Løvenskiold (1815-1870) Les amateurs de ballets, les spécialistes de chorégraphies, les mélomanes avertis connaissent tous le titre de ce ballet romantique, La Sylphide, et celui du chorégraphe de la création, le célèbre Auguste Bournonville. Peu en revanche sont capables de citer le nom du Danois qui en composa si habilement la musique : le discret baron Herman Severin Løvenskiold. Voici son histoire singulière…   Un baron nommé… Herman ...
Suwanai Akiko

Deux Järvi pour le prix d’un : le sobre et l’imaginatif

C’est à une soirée romantique que nous conviait l’Orchestre de Paris dirigé pas son actuel patron Paavo Jarvi avec le concours de la  violoniste japonaise Akiko Suwanai puisque  allaient se succéder Weber, Mendelssohn et enfin Berlioz avec sa célèbre Symphonie fantastique. De quoi montrer, pour l’orchestre parisien, tempérament et savoir faire dans des œuvres bien connues des publics du monde entier à la veille de sa tournée asiatique. L’Ouverture du Freischütz ...
weber_tudor

La clarinette enchantée de Karl-Heinz Steffens ensorcelle Weber

Le répertoire concertant (voire chambriste) pour clarinette n’étant pas suffisamment étoffé, rares sont les virtuoses pouvant se permettre une carrière de soliste à plein temps. Ancien « philharmoniste » berlinois, Karl-Heinz Steffens n’a jamais vraiment été tenté par la vie de virtuose itinérant mais prouve, dans cet enregistrement des deux Concertos pour clarinette et orchestre et du Concertino op.26 de Weber, qu’il est (avec Sabine Meyer) l’un des meilleurs instrumentistes du monde ...
© GTG/Vincent Lepresle

Triomphe des Ballets Russes à Genève

Un Grand Théâtre archi plein pour cette soirée de ballets russes, pas un fauteuil, pas un strapontin de libre. Il faut dire que pour ce spectacle, on avait mis les petits plats dans les grands. D’abord, trois œuvres parmi les plus connues du répertoire, puis la troupe du Ballet du Grand Théâtre de Genève dont la qualité des prestations s’affirme de représentations en représentations et dans la fosse, en accompagnateur ...
freischutz_weil

Un Freischütz de salon se voulant historique

Certes, la série  se veut bon marché et du coup allège un peu la présentation et le packaging, mais c’est parfois, comme ici pour ce Freischütz non traditionnel provenant du catalogue Deutsche Harmonia Mundi, plutôt pénalisant. Car l’auditeur non prévenu risque d’être bien surpris par ce qu’il va entendre, musicalement avec l’utilisation d’un orchestre dit « d’époque » sonnant donc « à la baroque », et dramatiquement par l’ajout entre chaque numéro chanté d’interventions ...
CD_Cascavelle_Krips_National_vol_1

Trois concerts de Josef Krips avec l’Orchestre de la RTF

Sauf erreur, Cascavelle nous offre bien là des inédits avec ces trois concerts artificiellement « reconstitués » puisqu’en réalité provenant de cinq dates différentes, deux pour l’album Beethoven, deux autres pour le Weber Schubert, alors que le volume 3 consacré à  Mozart semble bien provenir d’un seul concert, tous publiés dans la série « Josef Krips Edition » où le chef autrichien dirige l’Orchestre de la Radio Télévision Française (RTF puis ORTF). En tout ...
Weber en VOST

Der Freischütz en VOST à Saint-Etienne

Alors que l’Opéra-Comique (re)découvrait Le Freischütz traduit et en partie écrit par Berlioz, en province était programmée la version originale. Présentée pour la première fois à l’Opéra de Toulon en janvier dernier, cette production, reprise ici, à l’Opéra-Théâtre de Saint-Étienne, a été notablement modifiée : Laurence Équilbey cède la place à Laurent Campellone, directeur musical in loco. Et deux des quatre rôles principaux sont nouveaux : respectivement en Agathe et en Max, ...
Gardiner, Berlioz et Le Freichütz

Gardiner, Berlioz et Le Freischütz

A Pillet, directeur de l’Opéra, qui lui avait demandé d’adapter Der Freichütz à la langue française en mettant le texte parlé en récitatifs, puisqu’il fallait qu’à l’Opéra de Paris tout fût chanté, Berlioz répondit en ces termes : «J’accepte votre offre à une condition : Le Freichütz sera joué absolument tel qu’il est sans rien changer dans le livret ni dans la musique». Tenu cependant d’ajouter le divertissement dansé de rigueur («tous ...
Messieurs, mesdames, applaudissez !

Ballets Russes : Messieurs, mesdames, applaudissez !

Une salle cacochyme accueille sans chaleur cette remarquable soirée en hommage aux Ballets Russes, créés il y a cent ans par Serge de Diaghilev. Pour le centenaire des Ballets Russes, l’Opéra National de Paris se devait de nous concocter une soirée patrimoniale, mais vivante, dont il a le secret ! C’est donc à un beau programme de répertoire que les spectateurs cacochymes de l’Opéra Garnier ont eu le droit en ce froid ...
Di Càsola /  Weber : Der Klarinetschütz

Di Càsola / Weber : Der Klarinetschütz

Une (presque) intégrale des concertos pour clarinette de Weber, cela faisait longtemps qu’aucune firme discographique ne nous l’avait proposé. Défendre ce répertoire est risqué : l’interprétation peut virer facilement au vulgaire. Weber ne souffre en rien la médiocrité, et peut facilement tourner au « flonflon » et à la musiquette légère de kiosque d’un dimanche après-midi. Risque évité avec ce présent disque. Tout d’abord Fabio Di Càsola fait démentir l’excellence française en matière de ...
Shirley Brill, la clarinette au féminin

Shirley Brill, la clarinette au féminin

Chaque année, le Concours de Genève alterne le chant et le piano comme discipline fixe et chaque année un instrument différent vient agrémenter une deuxième discipline. Dans le but de redonner à ce concours le lustre qui a permis de voir figurer au palmarès de ses lauréats des personnalités aussi prestigieuses que José van Dam, Georg Solti ou Arturo Benedetti Michelangeli, les jurys s’avèrent d’une sévérité extrême au point que ...
La déferlante direction de Kazushi Ono

La déferlante direction de Kazushi Ono

Orchestre de la Suisse Romande L’affiche affirme : Concert extraordinaire à l’occasion de la Journée des Nations Unies. Elle ne croyait pas si bien dire. Le concert fut extraordinaire. Non pas tant pour cet anniversaire mais plus encore pour la performance musicale de l’Orchestre de la Suisse Romande devant le parterre des hauts fonctionnaires internationaux en poste à Genève. Après une honnête entrée en matière avec l’ouverture du Freischütz (étrange choix que de ...