Mot-clef : Charles Gounod

Les limonaires d’antan, au service des grands Opéras

Les limonaires d’antan, au service des grands Opéras

Si la madeleine de Proust évoque quelque chose pour vous, alors voici le disque qu’il vous faut. Voilà bien d’étranges machines sorties d’un autre âge, à partir du principe même de l’orgue : tuyaux, mécanique (automatique) à rouleaux, soufflerie. Par la passion, voire la folie de quelques collectionneurs, dont ici le restaurateur Jean Ducloux, ces monstres du passé revivent, comme à la belle époque. En ces temps là (première moitié du ...
Vade retro !

Vade retro !

Faust Le Faust de Gounod reste à l’évidence un des deux opéras français du XIXe siècle qui attirent le plus le public. S’il est vrai que mettre en scène la légende réécrite par Gœthe n’est pas une partie facile, sur les cinq actes écrits par les librettistes Barbier et Carré, trois auraient sans doute suffi ; d’autant que les auteurs ont choisi la solution d’une action continue, au contraire de Berlioz dans ...
Les amants maudits

Les amants maudits

Roméo et Juliette Musique sirupeuse d’un ennui mortel pour les uns, bain de jouvence mélodique pour les autres, le Roméo et Juliette de Charles Gounod suscite encore la controverse et les prises de position rappellent, certes avec moins de virulence, celles qui opposèrent jadis le clan des Montaigu aux Capulet. C’est assurément le meilleur opéra de Gounod, avec ses quatre grands duos d’amour, d’une inspiration soutenue, culminant au destin fatal des ...
Shakespeare à l’opéra

Shakespeare à l’opéra

Solistes du CNIPAL Shakespeare et Gounod à l’opéra : quel casting !… et quel dommage ! Quel dommage ? Qu’il ait été boudé... « Ce n’était que Molière », déplorait Musset dans une salle à demi-vide. Disons avec optimisme que l’Opéra-théâtre d’Avignon était à demi-plein. On avait initialement annoncé un concert symphonique, et le public a hésité jusqu’au dernier moment. Toujours est-il que les treize jeunes chanteurs, après avoir été applaudis dans le même programme par 1. 500 ...
Evénement musical et mondain

Gala lyrique contre le sida à Cologne

Deux semaines à peine après avoir fêté dignement les 50 ans de son bâtiment actuel, l’Opéra de Cologne a accueilli un autre grand événement à la fois musical et mondain : l’un des fameux galas lyriques au profit de la Deutsche AIDS-Stiftung (Fondation allemande contre le sida). Comme d’habitude, la liste des chanteurs invités était alléchante : deux vétérans (Helen Donath et Bernd Weikl), quelques noms de renommée internationale (Anna Bonitatibus, Alexia ...
L’esprit français par un orchestre finlandais

L’esprit français par un orchestre finlandais

Charles Gounod est un compositeur bien connu, mais finalement pour lesquelles de ses œuvres ? Pour les opéras Faust (1859), Mireille (1864) et Roméo et Juliette (1867) ; il en a commis une douzaine. Pour la Messe solennelle de Sainte-Cécile (1855) ; il en a écrit une quinzaine ainsi que deux Requiem. Pour l’oratorio Mors et Vita (1884) ; il en a composé six, sans compter quantité de cantates, motets, cantiques, chœurs, mélodies et musiques ...
Ola pour Jean-François Lapointe

Ola pour Jean-François Lapointe

Festival d’été de Québec 2006 Soirée lumineuse au Grand Théâtre de Québec et concert d’été festif avec deux chanteurs québécois qui ont su empoigner la salle Louis-Fréchette, remplie à craquer ! Le baryton Jean-François Lapointe mérite tous nos éloges. Il est à l’aise dans l’opéra italien et excellent comédien dans le «Largo al Factotum» du Barbiere di Siviglia de Rossini, joué en pleine «forme physique et athlétique» et chaudement applaudi par le ...
Triomphale Résurrection

Triomphale Résurrection de Polyeucte

« Je n’ai jamais rien entendu de pire que cet opéra ; il comporte cinq actes assommants dont aucun passage ne réussit à s’élever au-dessus d’un fond mortellement plat et incolore ». Voilà ce qu’écrivait un fervent admirateur de Faust, Piotr Illich Tchaïkovski, à son ami Tanéiev. Nous sommes en 1878, et Polyeucte, dernier ouvrage en date de Gounod, vient d’être mal reçu par le public du Palais Garnier. En dépit de nombreuses ...
Le tout premier Faust intégral en français de l’histoire du disque

Le tout premier Faust intégral en français de l’histoire du disque

Les frères Pathé étaient plus hommes d’affaire que dévoués au cinématographe ou au phonographe en tant qu’art. Et pourtant, ils eurent tous deux des prémonitions de génie. Charles Pathé s’occupa plus du cinématographe, tandis qu’Émile fut responsable de l’essor du phonographe. En 1911, Émile Pathé entreprit une aventure incroyable pour l’époque : enregistrer une série de neuf opéras et deux pièces de théâtre en l’espace de deux ans, et cela dans ...
Cor à cor

Cor à cor

L’OPL en petite forme Après avoir si bien fêté Mozart au mois de janvier, l’Orchestre philharmonique de Liège n’allait pas pour autant négliger le second jubilaire de cette saison, celui de Dimitri Chostakovich. Jean-Pierre Haeck, premier chef invité de la formation, a ainsi composé pour le concert de ce jeudi 2 février un programme original alliant la grâce légèrement maniérée de la Symphonie n°1 de Charles Gounod, au burlesque de la ...
I. Au commencement était la voix (1)

Les femmes bibliques de Massenet : au commencement était la voix

« En amour, les deux sexes sont égaux et le plaisir doit être équitablement réparti. Si les partenaires ne ressentent pas la même jouissance une fois l’acte accompli, il n’est pas juste de prétendre qu’ils ont fait l’amour. » L’Art d’aimer, Ovide. « Je voyais près de moi un ange en forme corporelle… qui tenait à la main un long dard d’or, dont la pointe de fer portait un peu de feu. Je crus ...
Faust : la mise en scène qui tue !

Faust avec Rolando Villazón par David Pountney: la mise en scène qui tue !

Festival d’Opéra de Munich Encore une fois nous devons regretter les effets d’une mise en scène qui en plus de dénaturer l’ouvrage, le massacre! Selon le scénographe David Pountney, intendant du festival de Bregenz, Faust est une œuvre bâclée que le public allemand ne peut comprendre. Pour éclairer l’ignorance des spectateurs, la partition se voit agrémentée de dialogues enregistrés en allemand. Ces interludes sont prononcés par des doubles des personnages joués ...
Natalie Dessay : tout simplement sublime

Premier concert de Natalie Dessay au Québec : tout simplement sublime

Concert-bénéfice de l’Opéra de Montréal Le Mai montréalais s’annonce résolument vocal. Mais avant de se laisser emporter dans le tourbillon du Concours, les amoureux de la voix se sont donnés rendez-vous dimanche 8 mai, pour assister au premier concert de Natalie Dessay en terre québécoise. Ils étaient venus nombreux saluer la plus illustre des sopranos françaises. L’accueil fut plus que chaleureux, au diapason de la soprano et à l’aune du talent ...
Charles Gounod, Faust

Faust de Gounod à l’Opéra de Lille

Le public est venu en nombre ce dimanche au magnifique Opéra de Lille pour cette fastueuse production de Faust qui créée la saison dernière au Royal Opera House de Covent Garden est passée par Monte-Carlo et Trieste avant d’arriver dans la Métropole Nordiste. De la distribution réunie, on se serait volontiers passé du chevrotant Paul Charles Clarke, qui serait peut-être un Faust apprécié à l’Opéra de Milwaukee ou à Houston, ...
La Clef des Chants

La Clef des Chants

Médecin malgré lui ? C’est au Théâtre Municipal de Tourcoing que « La Clef des Chants », association de décentralisation lyrique de la région Nord-Pas-de-Calais, a commencé une ambitieuse tournée française avec un opéra comique bien peu présent sur les scènes lyriques aujourd’hui, Le Médecin malgré lui de Charles Gounod. Le moins que l’on puisse dire est que cette association s’est donnée les moyens de ses ambitions pour ce spectacle, convoquant une équipe ...