Mot-clef : Christophe Honoré

Musique et danse dans la promotion d’hiver 2017 des Arts et des Lettres

Par arrêté du 23 mars dernier, la ministre de la Culture et de la communication a nommé ou promu dans l'Ordre des Arts et des Lettres un grand nombre de personnalités du monde de la musique classique et de la danse. Au grade de commandeur : les danseurs Jérémie Bélingard, Aurélie Dupont, Agnès Letestu et Laetitia Pujol et le compositeur Gérard Pesson. Au grade d'officier : le compositeur Nicolas Bacri, le metteur ...
cosi 2

Le choc du noir Così de Christophe Honoré

En installant Così fan tutte dans l'Erythrée de 1938 alors sous domination coloniale fasciste, Christophe Honoré résout brillamment la problématique du travestissement, donnée essentielle du livret jusque là toujours esquivée par les plus grands metteurs en scène du chef-d'œuvre de Mozart. « C'est vulgaire», pouvait-on glaner dans les rues d'Aix, très certainement dans la bouche des mêmes qui, des décennies durant, ont regardé de haut un opéra longtemps confiné sous la poudre des ...
pelleas et melissande lyon

Pelléas et Mélisande, entre cruauté et désespoir : la bande à Golaud

Porté par sa pensée et par son exercice du cinéma, Christophe Honoré a écarté les oripeaux de l’étouffant drame symboliste et de ses frêles personnages. Lisant, enfin, le drame de Maeterlinck, il en a questionné le cœur. Si Maeterlinck devient, enfin, à l’opéra, l’égal d’Ibsen et de Strindberg (les comédiens le savent depuis longtemps), le tandem Ono-Honoré rappelle que Pelléas et Mélisande est un théâtre où la cruauté le dispute ...
daphné bale

Bâle plonge Daphné dans l’enfer viril des hommes et des dieux

Mal-aimée jusque chez les inconditionnels du compositeur, la Daphné de Richard Strauss passe haut la main l'épreuve de la scène. Surtout quand elle est montée avec l'intelligence d'un Christof Loy et défendue par une magnifique équipe de musiciens, toutes conditions réunies par l'Opéra de Bâle. Née en 1938 d'une genèse houleuse avec un librettiste qu'un Strauss-orphelin d'une idéale collaboration avec un Stefan Zweig évacué par les nazis, dut sans cesse recadrer, ...
dialogues-des-carmelites-vogue-en-bretagne

Dialogues des Carmélites sans orchestre mais pas sans frissons

C'est à une curieuse expérience que nous convie l'Opéra de Rennes en programmant Dialogues des Carmélites mis en scène mais donnés dans leur réduction pour piano. Le résultat, inabouti, est cependant digne d'intérêt. Ce choix présente deux avantages : celui de pouvoir présenter le spectacle sur d'autres scènes bretonnes et celui de faciliter l'accès à cet authentique chef d'œuvre lyrique à des publics moins avertis. En effet, c'est un condensé de l'opéra qui ...
Poulenc, Dialogues des carmélites par Jean-Louis Fernandez

Dialogues des carmélites à Lyon, intelligemment soigné

Créé en janvier 1957 au Teatro alla Scala (son commanditaire) et ayant connu sa première française cinq mois après, Dialogues de carmélites n’arriva pas à un anodin moment. Sous l’œil consterné ou sarcastique de ses cinéastes, l’Italie s’efforçait de se trouver une pratique démocratique, alors que, protégées par le partage tripartite du pouvoir (un tiers au Parti communiste, idem au Parti socialiste, idem à la Démocratie chrétienne), ses élites compromises ...