Mot-clef : Claude Debussy

Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Après tant de succès et une si riche carrière, le temps du bilan est arrivé pour Mstislav Rostropovitch. Désormais octogénaire, ayant rangé son violoncelle depuis 2005 et entrepris à son tour la direction orchestrale, les récompenses et la reconnaissance internationale s’accumulent sans cesse et viennent enrichir une renommée trônant à son zénith depuis de nombreuses décennies. EMI Classics, pour fêter tout cela, propose un coffret de trois copieux CDs composés d’œuvres, ...
Festival Ballets Russes IV

Festival Ballets Russes IV de l’Orchestre Philharmonique de Liège

Concert en deux parties pour ce dernier week-end du festival des ballets russes proposé par l’orchestre philharmonique de Liège. Le premier « set » confrontait deux raretés russes : Kikimora de Liadov avec l’imposant Tamara de Mily Balakirev. Compositeur parcimonieux orfèvre des petites formes, Liadov orchestre ici avec une rare subtilité un conte populaire russe. Chorégraphiée en 1916 dans des décors de Larionov lors d’un séjour espagnol de la compagnie de Diaghilev, la ...
L’harmonie des peuples

La Folle Journée 2007, l’harmonie des peuples

Nantes. Cité des Congrès. 2-II-2007. Béla Bartok (1881-1945) : Suite En plein air Sz. 8 ; Deux Danses populaires roumaines op. 8a Sz 43 ; Danses populaires roumaines pour orchestre Sz. 68. Georges Enesco (1881-1955) : Carillon nocturne ; Rhapsodie roumaine pour orchestre n°1 transcription pour piano ; Musique tzigane de Roumanie. Antonin Dvorak (1841-1904) : Danses slaves op. 46 et 72. Maurice Ravel (1875-1937) : Tzigane. Eugène Ysaÿe (1858-1931)  : Sonates pour violon seul n°2, ...
Du langage et de la poésie

Du langage et de la poésie

Betsy Jolas : portraits croisés « Le langage est la maison de l’être ». Cette phrase du philosophe Martin Heidegger résume assez bien l’orientation d’une programmation plus qu’audacieuse pour ce troisième concert du cycle consacré à une très grande femme compositeur de notre temps, Madame Betsy Jolas, par la Cité de la Musique. Hommage des plus émouvants rendu par l’Orchestre du Conservatoire de Paris, conservatoire où elle enseigna succédant à Olivier Messiaen pendant ...
Plus de coloris que d’émotions

Maurice Denis et la musique

Dans le cadre de l’exposition consacrée à Maurice Denis (jusqu’au 21 janvier 2007), le Musée d’Orsay propose un cycle « Maurice Denis et la musique ». Après la mezzo Nora Gubisch et avant le concert très attendu de Jean-Paul Fouchécourt (le 11 janvier), c’est la soprano Ingrid Perruche qui proposait un répertoire de mélodies directement puisées dans les affinités musicales du peintre Maurice Denis. Un récital avec son protocole et ses paradoxes : ...
L’excellence du violon de David Grimal

L’excellence du violon de David Grimal

Artiste d’une rare parcimonie envers les studios d’enregistrements (à peine une demi-douzaine d’albums où tout oscille entre le très intéressant et l’indispensable), le violoniste David Grimal nous offre un nouveau disque aussi personnel que fascinant. Accompagné par le fidèle Georges Pludermacher, Grimal nous propose des visions d’une liberté de ton et d’une limpidité éclatantes des sonates de Debussy et de Ravel. Sous son archet, l’immatérialité et la transparence de la ...
Bertini et la musique française

Bertini et la musique française

La première fournée de l’édition dirigée par le chef d’orchestre Gary Bertini par le label Capriccio nous avait laissé plutôt de bois (lire ici, ici et ici, la chronique de ces enregistrements). Fort heureusement, cette seconde livraison consacrée à la musique française est d’un niveau autrement satisfaisant. Grand amateur de Berlioz et auteur d’une excellente version de son Requiem enregistrée en 1984 pour le label EMI, le chef d’orchestre sait trouver ...
Le passage par la case Silvestri

Le passage par la case Silvestri

Le label BBC Legends nous propose un intéressant portrait de Constantin Silvestri. Ce généreux double album est d’autant plus précieux que la discographie officielle de ce chef est sinistrée : alors qu’il est l’auteur d’enregistrements légendaires de musique russe, EMI se borne à éditer épisodiquement ses accompagnements de concerto. Caractère bien trempé, Constantin Silvestri était d’une exigence redoutable avec ses musiciens. S’étant passablement heurté avec les solistes de la Philharmonie de Bucarest, ...
Kondrashin et la musique française

Kondrashin et la musique française

Curieusement, alors que les chefs d’orchestres français fréquentent assidûment les partitions des compositeurs russes (il suffit de penser aux grandes réussites de Charles Munch, Jean Martinon, Pierre Monteux dans les symphonies de Tchaïkovski), la réciproque est assez rare. Certes, les chefs russes pratiquent les chefs d’œuvres incontournables, mais force est constater qu’à l’exception du grand Evgueni Svetlanov qui programma en première soviétique des pièces comme la Turangalîla-Symphonie de Messiaen et ...
Yannick Nézet-Séguin : la passion et le talent, tout simplement

Contes et chants nordiques, L’Etoile du Nord

Festival de Lanaudière Yannick Nézet-Séguin déploie une énergie hors du commun ; c’est l’homme-orchestre qui irradie de tous ses feux. Nous avions déjà chroniqué le concert d’ouverture du Festival sous sa gouverne, nous le retrouvons cette fois-ci dans un répertoire tout autre, celui des mélodies nordiques de Grieg et Sibélius aux pages plus connues de Debussy, Ravel et Rachmaninov, prodiguant ainsi toutes les teintes de la palette de son orchestre. La cathédrale ...
La musique de chambre de l’École française dans toute sa gloire

La musique de chambre de l’École française dans toute sa gloire

Si vous désirez écouter cet admirable CD selon les dates de naissance des compositeurs, laissez s’égrener les plages dans l’ordre où elles se présentent : Fauré-Debussy-Jongen ; si la chronologie des compositions vous interpelle, programmez Debussy-Fauré-Jongen ; enfin si vous êtes sensible à la maturité croissante des œuvres, c’est-à-dire leur position relative dans la vie des compositeurs, Debussy-Jongen-Fauré est l’ordre qui convient. Et de toute façon, quel que soit votre choix, vous vous ...
Les leçons de maître Jordan

Les leçons de maître Jordan

Armin Jordan et Orchestre Philharmonique de Liège Depuis 2001, le chef d’orchestre Armin Jordan est l’invité annuel de l’Orchestre Philharmonique de Liège pour conduire des programmes d’une grande intelligence. À l’occasion des commémorations des 75 ans de la disparition du violoniste Eugène Ysaÿe, le musicien mène un hommage intégralement français où il démontre de nouveau sa totale maîtrise de cette esthétique si particulière qui allie finesse, recherche des timbres et puissance. ...
Pelléas première manière

Pelléas première manière

Urania Pelléas fut pour Karajan le sommet de sa longue histoire d’amour avec la musique française. Il plaçait cet ouvrage énigmatique entre tous au centre d’une trilogie universelle dont les deux autres étapes étaient pour lui Parsifal et la Flûte enchantée. En 1978 il signait une version majeure de cette partition de Debussy à Berlin à la tête d’un orchestre de Berlin aux sonorités plus françaises que bien des formations de ...
C’est le temps de l’oiseau

Roger Muraro, c’est le temps de l’oiseau

Le nom de Roger Muraro est désormais associé à la musique de Messiaen qu’il étudia dès son plus jeune âge avec la spécialiste en titre et épouse du compositeur, Yvonne Loriot. Son intégrale lumineuse des Vingt Regards sur l’Enfant Jésus et du Catalogue d’oiseaux qu’il n’hésite pas à donner en public lors de concerts-marathon inoubliables lui vaudront l’admiration sans borne du vieux maître louant « sa technique éblouissante, ses qualités sonores, ...
affiche_laurent_2006

La clarinette magnifiée au Festival Arthur Grumiaux

Quatuor Ebony C’est un public familial qui est venu remplir l’Eglise Saint-Laurent de Couillet pour le concert de clôture du Festival Arthur Grumiaux. Christian Delcoux y avait invité le quatuor de clarinettes Ebony, formation qui compte en son sein pas moins de trois membres de l’équipe pédagogique du conservatoire de Charleroi. Et il faut remarquer que ce concert constituait une belle occasion pour le jeune public de découvrir la famille des ...
orchestre_paris

Programme hexagonal par Pascal Rophé et Roger Muraro

Programme purement hexagonal par des interprètes « du cru » pour ce deuxième volet de « travail d’orchestre ». L’Orchestre de Paris n’oublie pas lors de ses tournées qu’il est l’ambassadeur de notre culture (sa première prestation salzbourgeoise, première apparition d’un ensemble français dans le mythique festival de la ville de Mozart, était consacrée aux Troyens d’Hector Berlioz) et la musique française reste son pain (presque quotidien). Malgré une succession de directeurs musicaux de ...
Quatuor Auryn Debussy Tacet

Les joyaux du quatuor français par le Quatuor Auryn

C’est le premier enregistrement de musique française que réalise le quatuor allemand Auryn, qui emprunte son nom à l’amulette ayant le pouvoir de donner de l’intuition à ceux qui la portent ! A l’œuvre depuis 1981 et en contrat avec le label Tacet depuis 1990, le quatuor s’était jusque-là consacré presque exclusivement au répertoire allemand : Haydn, Beethoven, Schubert, Schumann et Mendelssohn. Avec son nouvel album réunissant les trois maîtres français du ...
Interprète et Pédagogue

Jean-François Zygel, interprète et pédagogue

Jean-François Zygel est l’une des figures les plus reconnues du monde pédagogique de la musique classique en France. Pianiste et compositeur, il est également professeur d’écriture et d’improvisation aux Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris et Lyon. Il improvise régulièrement pour le cinéma muet, Forum des Images, Opéra-Bastille, Festival d’Avignon, Auditorium de Lyon, Musée du Louvre, Musée d’Orsay, .... Bardé d’une dizaine de premiers Prix du CNSM de Paris, Jean François ...
p_rophe_monnaie1

Pascal Rophé et l’Orchestre national de Belgique, avec style et classe

L’Orchestre national de Belgique s’est taillé une assez bonne réputation dans l’interprétation de la musique française. Quand il est bien dirigé, ses instrumentistes savent trouver les couleurs idoines pour rendre les facettes et le style de l’esprit français. Pour mener le concert de ce soir, la phalange belge a eu la bonne idée d’inviter le futur directeur de l’Orchestre philharmonique de Liège, le chef d’orchestre parisien Pascal Rophé. Cette association ...
Debussy recomposé ?

Debussy recomposé ?

L’œuvre pour piano de Claude Debussy ne cesse de fasciner des musiciens qui trouvent dans les partitions du compositeur de la Mer une inaltérable source d’inspiration. Depuis Leopold Stokowski, le recueil des Préludes connaît quelques essais d’instrumentations particulièrement convaincants : de la fameuse (…Cathédrale engloutie) orchestrée par le chef d’orchestre de Fantasia jusqu’aux Trois préludes soumis au traitement orchestral du compositeur anglais Colin Matthews (enregistrés par Simon Rattle et la Philharmonie ...
Claude Debussy, les couleurs du noir et blanc

Claude Debussy par Jean-Pierre Armengaud, les couleurs du noir et blanc

Une intégrale de plus pourrait-on dire… Chaque interprète y va de sa nouveauté : pièces inédites, esquisses reconstituées, adaptations d’œuvres orchestrales pour le clavier par le compositeur lui-même, visions analytiques, etc… Jean-Pierre Armengaud ne va pas si loin. Bien sûr il profite de l’immense travail de réédition initié par François Lesure de l’œuvre de Debussy, y ajoutant quelques inédits tels Les soirs qu’illuminait par l’ardeur du charbon, considéré comme le 25ème ...
Claude Debussy : des interprétations aussi proches que possible du compositeur

Claude Debussy et Piero Coppola : des interprétations aussi proches que possible du compositeur

Ce magnifique album constitue tout autant un hommage au chef d’orchestre Piero Coppola qu’au compositeur français Claude Debussy. En effet, sur les dix-neuf interprétations proposées par Andante, neuf sont dues à ce chef. Dès le début du 20ème siècle, la « Gramophone Company » eut le bonheur de pouvoir disposer à demeure d’excellents musiciens – chefs d’orchestre qui développèrent considérablement le répertoire discographique : en Angleterre, Landon Ronald (1873 – 1938), ami de Chaliapine ...
Encore un palmarès contestable

60ème Concours de Genève, encore un palmarès contestable

Fondé en 1939, le Concours de Genève (précédemment Concours Internationaux d’Exécution Musicale) fête sa 60e édition. L’histoire de cette prestigieuse compétition est parsemée de lauréats tout aussi célèbres. Si Arturo Benedetti Michelangeli devait en être le premier lauréat, Teresa Berganza, José van Dam, Martha Argerich, Salvatore Accardo, Maxence Larrieu, Heinz Holliger, Maurice André comme Marie-Claire Alain ont orné la table des succès. D’autres, moins connus, ont connu une gloire éphémère ...
Quatuor Barrios-Mangore, Jean-Baptiste Marino, Rémi Jousselme

IIe Semaine des Cordes Pincées

Quatuor Barrios-Mangore, Jean-Baptiste Marino, Rémi Jousselme Cette seconde édition de la Semaine des Cordes Pincées s’est ouverte avec le Quatuor Barrios-Mangore pour un concert de musique sud-américaine. Gérard Verba, Christine Petit-d’Heilly, Adrien Maza et José Mendoza imposent petit à petit leur vision de cette musique avec tout le talent qu’on leur connaît (cf la chronique de leur enregistrement chez Altaïs-Music). Le concert s’ouvre sur des danses du Venezuela, entamant ainsi un ...
John Cohen Semper Eadem

John Cohen Semper Eadem

John Cohen est né en 1960. De 1980 à 1983 il fait ses études musicales au Conservatoire de Bruxelles puis il étudie la composition à la Hochschule für Musik de Vienne avec Alfred Uhl, Francis Burt et Friedrich Cehra. Il prend des cours de composition avec Iannis Xenakis au CEMAMU (1982), puis d’électroacoustique avec D. Kauffmann (1988). Il suit les cours de direction d’orchestre avec Otmar Suitner (1987) tout en ...
I. Pelléas et Mélisande

Maeterlinck et l’Opéra : Pelléas et Mélisande

Pour sa nouvelle saison lyrique, l’Opéra de Nice consacre un volet dédié à Maeterlinck et l’Opéra. Le poète gantois qui a vécu à Nice, a inspiré les compositeurs, de Debussy à Dukas. A partir du 12 octobre prochain, pleins feux sur Pelléas dans une nouvelle production, mise en scène par Olivier Bénézech et sous la baguette de Marco Guidarini. En prélude aux représentations niçoises, retour sur l’œuvre de Claude Debussy ...
Musique Française au Féminin

Musique Française au Féminin

Le label Triton consacre une grande partie de sa production à la mise en valeur de la musique classique contemporaine. On se souvient des récents disques chroniqués dans nos colonnes, tels le Requiem d’Olivier Greif (Clef ResMusica) ou les compositions du pianiste Alexandre Gasparov interprétées par lui-même en compagnie de David Grimal et de Xavier Philips. Toujours attaché à l’événement et à la cohésion de sa programmation, le label nous ...
Claude Debussy : «  Je suis pour la liberté. La liberté, par nature, est libre. »

Claude Debussy : « Je suis pour la liberté. La liberté, par nature, est libre. »

Après deux essais chaotiques testés sur notre directeur général préféré (et son séjour à l’hôpital, lire sa chronique consacrée à cet événement) et notre secrétaire de rédaction (qui a réussi à bousiller l’engin sans parvenir à décoller, lire ici ses exploits) notre machine infernale à rencontrer les compositeurs, la Resmusi4X – sobriquet donné en hommage à la 4X, l’ordinateur 1ère génération de l’IRCAM – a été réparée et perfectionnée. Un ...
Le meilleur orchestre français ?

Armin Jordan et l’Orchestre Philharmonique de Liège : Le meilleur orchestre français ?

Pour clôturer sa résidence annuelle au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’excellent orchestre philharmonique de Liège a eu la merveilleuse idée de confier au Suisse Armin Jordan un programme 100% français qui propose des partitions caractéristiques du style de nos voisins, en mal de représentation dans l’Hexagone. On aurait tort de négliger Armin Jordan, non seulement il est un grand serviteur de la musique française, mais il sait animer les ...
Evgeni Koroliov, du Debussy  monacal

Evgeni Koroliov, du Debussy monacal

Formé par la solide école russe d’Anna Artobolewkaya mais aussi conseillé par les légendaires Heinrich Neuhaus et Maria Youdina, le pianiste moscovite Evgeni Koroliov s’est imposé comme un artiste discret mais dont chaque disque mérite une attention particulière. Fortement attaché à l’œuvre de Bach, son Clavier bien tempéré et son Art de la Fugue, de très haute tenue, lui ont valu une reconnaissance internationale. Le compositeur György Ligeti considérant ...