Mot-clef : Claude Debussy

chandos_debussy_deneve

Debussy par Stéphane Denève

Stéphane Denève termine son mandat à la tête de l’orchestre royal d’Ecosse par une « intégrale » des pièces symphoniques majeures de Debussy. Le chef se limite aux pièces purement orchestrales et exclusivement dues à la main du compositeur. Il ne cherche pas, à l’image de Jun Märkl, à proposer les multiples orchestrations. Déjà auteur d’une intégrale indispensable des œuvres d’Albert Roussel, le musicien récidive et marque la discographie des partitions de Debussy. L’exploit ...
Lac Vättern, Suède, par K. Johansson (license creative commons)

Debussy et les nordiques : la Suède

La première œuvre de Debussy jouée en Suède dont on retrouve la trace se situe en 1899 avec son Quatuor à cordes en sol mineur composé six années auparavant et donné à la Société Mazer lors d’un concert semi-privé. La Société Mazer dévolue à la musique de chambre se composait de musiciens amateurs et de musiciens professionnels. Cette interprétation précède la renommée de Debussy qui viendra un peu plus tard, ...
Finland by Bet!ina (used under Creative Commons License)

Debussy et les nordiques : la Finlande (suite)

Les musiciens finlandais subirent d’abord l’influence de la Suède, elle-même fortement imprégnée de culture germanique, avec la nuance d’un accueil favorable au chant français sous les règnes de Bernadotte et Gustav III. Cela n’alla pas sans déteindre sur la petite Finlande coincée politiquement entre son ancien maître suédois à l’ouest et la menace slave à l’est, la Russie, dont elle partagea néanmoins des éléments artistiques et littéraires. Vers la fin ...
Debussy-Chung-DGG

Myung-Whun Chung ou la mondialisation heureuse

Au printemps 2011, la nouvelle avait fait du bruit dans le landerneau (compassé) de la musique classique : le légendaire label jaune Deutsche Grammophon, la firme de disques de Furtwängler et de Karajan, signait un vaste contrat d’enregistrements avec l’Orchestre philharmonique de Séoul. 10 disques, rien de moins, sont au programme de ce partenariat stratégique car il s’agissait du premier orchestre asiatique à rejoindre l’écurie de DGG, en porte drapeau des ...
decca_debussy

Ernest Ansermet et la musique française

La distribution en nos contrées, par Codaex, des disques de la série « Eloquence » d’Universal Australie, nous permet dorénavant d’obtenir aisément des rééditions uniques et indisponibles autrement des labels ABC Classics, Decca, Philips, Deutsche Grammophon. Cette manne de richesses nous vaut notamment une somptueuse Édition Ansermet, inégalée à ce jour et intitulée « Decca Ansermet Legacy », qui en principe reprendra toutes les gravures Decca du légendaire chef suisse, avec évidemment plusieurs mises ...
bruno_taddia

Cycle Debussy au Musée d’Orsay

Dans le cadre de l'exposition présentée au Musée de l'Orangerie sur Debussy et les arts, deux jeunes artistes italiens ont proposé un plaisant récital. Il est bien improbable que Debussy ait jamais eu connaissance des compositions de Wagner, de Nietzsche et de Schoenberg données en première partie. Pas de révélation, d'ailleurs, dans ces raretés, souvent des œuvres de jeunesse : sans doute la ballade des Deux grenadiers, traduite de Heine, ...
sinopoli2

Giuseppe Sinopoli, l’incompris

Décédé tragiquement, à l’âge de 55 ans, au pupitre, lors d’une représentation d’Aïda à Berlin, le chef d’orchestre-compositeur Giuseppe Sinopoli, commençait seulement à être reconnu par la critique internationale. Différentes rééditions rendent enfin justice à cet interprète au parcours et aux options interprétatives aussi singulières que souvent pertinentes. Natif de Venise, en 1946, Sinopoli étudie la musique au Conservatoire Benedetto Marcello, et en particulier la composition avec Ernesto Rubin de ...
delius_partie

Frederick Delius et la Scandinavie

Anglais d’origine allemande, Frederick (Fritz) Delius (1862-1934), contrairement à son compatriote et contemporain Edward Elgar (1857-1934), a vécu comme un cosmopolite à la recherche d’un destin singulier avec possiblement, comme corollaire, une postérité trop modeste eu égard aux qualités intrinsèques de sa musique. « La musique est un cri de l’âme. Elle est une révélation, une chose que l’on doit vénérer » (Delius, 1917) Avant de nous concentrer sur les rapports que Delius entretint avec ...
Philippe Cassard _vign

Debussy avant le Prélude à l’après-midi d’un faune

Le grand debussyste Philippe Cassard est plus que jamais actif en cette année du 150e anniversaire de la naissance du compositeur. Après un récital de mélodies auprès de Natalie Dessay avec quelques pièces inédites, c’est cette fois avec Stéphanie d’Oustrac et de François Chaplin qu’il donne un concert rassemblant des œuvres écrites avant Le Prélude à l’après-midi d’un faune (1894). Ce sont donc des compositions de jeunesse, où son originalité ...
debussy_naxos_markl

Intégrale Debussy à Lyon

Naxos remet en coffret premium son intégrale des œuvres orchestrales et de certaines transcriptions de Claude Debussy par Jun Märkl et l’orchestre national de Lyon. Il faut parler d’édition premium car Naxos complète les disques parus individuellement par une orchestration du cycle complet des Préludes (Selon Colin Matthews).  Qui plus est le box est esthétiquement assez réussi et tranche avec le design fonctionnel, mais minimal, des disques Naxos. Sur le marché ...
debussy_cassard

Une intégrale Debussy à connaître par Philippe Cassard

Chez Claude Debussy il y a des notes, des choix judicieux, audacieux, souvent géniaux mais il y a aussi des prolongements secrets s’exprimant bien au-delà de la simple écoute. Ce constat s’adresse adéquatement à l’art interprétatif de Philippe Cassard. Ses qualités de pianiste virtuose s’enrichissent d’une vaste culture, d’une pédagogie fulgurante, d’un enthousiasme hautement communicatif. Si les conditions de la critique imposent une écoute en continu on ne  saurait que ...
Akseli Gallen-Kallela Lac Keitele 1905

Debussy et les nordiques : la Finlande

L’Etape finlandaise de l’œuvre de Debussy est particulièrement copieuse. Dès les premières auditions locales des œuvres du maître français, les compositeurs réagirent avec un grand enthousiasme. La première partie de cette étude sur Debussy et la Finlande nous emmène à travers la découverte du compositeur et surtout à l’étude des liens entre Debussy et Sibelius. Pour la première exécution d’une musique de Debussy en Finlande on retrouve le Quatuor de Bruxelles ...
Elena Tsallagova (Mélisande), Vincent Le Texier (Golaud) © Opéra national de Paris / Charles Duprat

Pelléas et Mélisande par Bob Wilson, du vide en scène

Pelléas et Mélisande de Debussy est un chef-d’œuvre français tout à fait à part dans l’histoire de l’opéra qui continue, à distance d’un siècle, à susciter des doutes dans le public à cause du mystère de ce drame : on ne connait pas les origines des personnages et vers quoi ils vont. Pelléas représente en fait un monde à part entière, très français, caractérisé par des mots suspendus, des propos indéterminés, ...
claudedebussy_2

Debussy et les nordiques : le Danemark

Le second volet de l’étude de l’influence de Debussy sur les compositeurs nordiques nous emmène au Danemark aux confluences de créateurs comme Carl Nielsen, mais bien d’autres aussi !   La première exécution d’une musique de Claude Debussy au Danemark et bien sûr avant tout à Copenhague où la vie artistique du pays se trouvait concentrée, semble remonter au 27 octobre 1903. Quatre instrumentistes autochtones notables présentèrent le Quatuor à cordes en ...
Pollini_XXesiecle

Pollini et les modernes

En parallèle d’une nouvelle lecture du Concerto n°1 de Brahms, DGG propose de belle rééditions de ses « archives Pollini ».  Ce boitier consacré aux enregistrements d’œuvres du XXème siècle par Maurizio Pollini est une des parutions que Deutsche Grammophon nous propose pour célébrer les 70 ans du pianiste milanais qui, depuis plus de quarante années est resté fidèle à la fameuse étiquette jaune. Il commence d’ailleurs par le célébrissime Petrouchka qui ...
soeurs Bizjak_2012

Debussy et ses amis à deux pianos

Pour les amateurs de pianos à quatre mains ou de deux pianos, le nom de Bizjak n’est nullement inconnu. A l’instar des Labèque et des Pekinel, le duo Bizjak est constitué de deux sœurs. Natives de Belgrade, elles complètent leurs études à Paris après une formation dans leur pays. Habituées des festivals (Folles journées, Roque d’Anthéron, Nohant…), elles sont de plus en plus actives sur scène nationale et internationale, faisant ...
debussy_nordique1

Debussy et les Nordiques : la Norvège

L’œuvre de Claude Debussy est une porte de la modernité. Mais, outre son influence sur les compositeurs français, sa postérité et son originalité, ont influencé des compositeurs sous toutes les latitudes.  A. Accueil de la musique de Debussy en Norvège Au cours du premier quart du 20e siècle la Norvège ne subit que très modérément l’agitation musicale qui régnait presque partout en Europe. La musique et les compositeurs du pays défendaient une ...
brouillards_granjon_anima

Dans les brouillards, par Jérôme Granjon

Un mot : passionnant. C'est tout ce que l'on peut dire de cet enregistrement de Jérôme Granjon, dont le programme autour du répertoire pianistique paru en 1911-1912 est un témoignage de l'éclatement des styles à travers l'Europe musicale, entre Paris, Prague, Vienne et Moscou. Le pianiste nous dit que le fondement de son projet est son amour des Préludes de Debussy, qu'il joue régulièrement en concert (ce qui est évident à ...
Barenboim&Filarmonica_vign

La Scala et Barenboim à Paris, en mode symphonique

Ancien locataire des lieux à l’époque où il était directeur de l’Orchestre de Paris, Daniel Barenboim revenait pour deux concerts dans une salle Pleyel rénovée depuis, avec un de ses orchestres actuels, le Filarmonica della Scala, extension de l’orchestre d’opéra de la Scala de Milan. Il reviendra un peu plus tard dans la saison avec son autre orchestre, la Staatskapelle de Berlin. Pour cette fois il a choisi un premier ...
Jean Deroyer © Pierre Johan Laffitte

La filiation Debussy / Boulez

Amorçant les célébrations du 150ème anniversaire de la naissance de Debussy, La Cité de la Musique propose un cycle de six concerts sur lesquels va souffler « l'esprit Debussy » ; l'hommage au poète de la modernité qui confère « une respiration nouvelle à l'art musical », selon Pierre Boulez, donnera lieu à un forum à l'Amphithéâtre du Musée et à un colloque de quatre jours en partenariat avec l'Opéra Comique et le Musée ...
gil_shaham_paris1211_vign

Shaham, Conlon, Petibon et l’Orchestre de Paris

Entre Hollywood, évocation et trivialité. Un concert visiblement attendu, si l'on en croit le nombre impressionnant de micros et de caméras qui encombraient la scène, la salle et les balcons. Le public pénètre sur un champ de bataille, on s'étonne, on grogne de se voir déplacé, puis on attend la cloche. C'est qu'il ne faut pas manquer cela : un célèbre violoniste américain, une chanteuse talentueuse, un chef qu'on connaît bien ...
naxos_debussy7_markl

Debussy concertant chez Naxos

En complément de son intégrale des œuvres pour  orchestre de Debussy, Jun Märkl et l’orchestre de Lyon se confrontent aux partitions avec instruments solistes du compositeur. L’initiative est éditorialement pertinente car, pour l’instant, aucun disque regroupant ces pièces sur un même album, n’avait été publié sur le marché (pourtant pléthorique)  du disque et le choix des solistes confronte des valeurs sûres et des musiciens à l’orée de leur carrière. Mais le ...
mdg_trioparnassus

Le Trio Parnassus en immersion française

A la tête d’une discographie impressionnante –tant sur le plan quantitatif que qualitatif- le Trio Parnassus aborde sans complexe tous les types de répertoires, des incontournables « tubes » aux œuvres de musiciens moins connus. Consacré à Chausson, Debussy et Fauré, cet enregistrement se révèle d’une qualité technique admirable même si l’approche proposée ici déplaira à certains puristes. La musique française semble en effet y être « parlée » comme une langue étrangère dont les ...
A.Prohaska (1)

Anna Prohaska, dans une discrétion bienvenue

Paru d’abord en Allemagne, puis en Suisse, en catimini du grand tapage publicitaire international, ce premier enregistrement solo d’Anna Prohaska révèle quelques-unes des multiples facettes du talent de la soprano allemande. Album insolite qui, à l’opposé de la plupart des premiers pas discographiques des jeunes cantatrices actuelles, ne s’aventure pas dans les sempiternels airs d’opéras de Mozart ou les mélodies les plus populaires de Schubert. Autour du conte de La Petite ...
debusssy_krivine

Krivine dirige Debussy

Second volume d'une intégrale pour orchestre, ce programme mélange essentiel - Prélude à l'après-midi d'un faune, Nocturnes – et compléments presque indispensables – Rapsodie pour clarinette, Danses pour harpe et Printemps. Dans une discographie éminemment richissime en la matière, se pose le problème de l'intérêt d'un tel enregistrement. La voie suivie par Emmanuel Krivine suit la direction d'un respect du texte et de l'esprit s'inscrivant parfaitement dans un rapport musicologique et ...
musica_swr

Musica Strasbourg, un dernier concert éblouissant

Pour clore une édition 2011 particulièrement foisonnante d'événements sonores aussi festifs que spectaculaires, Musica invitait l'Orchestre symphonique de la SWR-Stuttgart  dirigé par Anton Zapf, ex-Kapellmeister du Staatstheater de Stuttgart, pour un dernier concert éblouissant mettant à l'affiche l'une des partitions les plus ambitieuses de Philippe Manoury, compositeur que le Festival avait mis cette année à l'honneur. En préambule, nous entendions trois Etudes de Debussy orchestrées par Michael Jarrell qui exerce là  ...
pierrelaurentaimard

Besançon, les contes et légendes de Pierre-Laurent Aimard

Ce récital, donné dans le cadre du 64e Festival international de musique Besançon-Franche-Comté, illustre à la perfection le thème de la manifestation : contes et légendes. Le concert commence par une œuvre « miniature » de Michael Jarrell, compositeur en résidence du Festival, évoquant des sons de cloche dans une atmosphère de recueillement. Puis, Tangata Manu de Marco Stoppa, qui narre musicalement un mythe de l’homme-oiseau, avec des descriptions de différents types de ...
james_gaffigan1

Festival Enesco I : Messiaen par la radio roumaine

Curieuse idée que de ne pas laisser la monumentale Turangalîla-Symphonie se suffire à elle-même pour un programme de concert. Encore plus curieuse idée que de lui adjoindre un prélude de Debussy orchestré par un tiers. La Cathédrale engloutie en a vu d’autres : Colin Matthews, Marlin Petterson ou Leopold Stokowski ont déjà voulu la retirer du clavier. Le jeune compositeur polonais Jakub Kowalewski ne fait pas mieux que ses prédécesseurs : basée ...
eloquentia-verbalis

Ludus verbalis par l’ensemble Aedes, à suivre!

Après un premier disque du Via Crucis de Liszt publié en 2007, l’Ensemble vocal Aedes, jeune chœur professionnel créé en 2005 par Mathieu Romano, propose ici le premier volume (il y en aura quatre) d’une anthologie du répertoire choral a cappella des XXe et XXIe siècles. Le choix s’est porté dans ce disque sur différents cycles de pièces profanes, plutôt rares au disque, de la seconde moitié du XXe siècle, ...
lso_debussy

Le Debussy problématique de Gergiev

Venant après un album Ravel correct mais pas convaincant, l’inépuisable Valery Gergiev se confronte à Debussy. Le résultat ne marquera hélas pas la discographie. On sait, en concert, Gergiev capable du meilleur comme du pire et l’on connaît les visions singulières mais souvent originales et pertinentes des chefs de l’école russe dans la musique française (On pense à Svetlanov). Mais, cette galette n’immortalise que des concerts menés par un chef visiblement ...