Mot-clef : Claudia Mahnke

La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

Dans une nouvelle production assez littérale de Lotte de Beer, Kirill Petrenko développe les trois opéras du Tryptique avec une extrême finesse, au risque de lasser par trop de retenue et le refus constant de toucher les émotions simples, pourtant inhérentes aux partitions de Puccini. La distribution, d'un niveau de grande qualité habituel à la Bayerische Staatsoper, fait ressortir le baryton Ambrogio Maestri et les sopranos Eva-Maria Westbroeck et Ermonela ...
Un nouveau Parsifal entre tradition et modernité à Hambourg

Un nouveau Parsifal entre tradition et modernité à Hambourg

La saison du Staatsoper de Hambourg ouvre sur une nouvelle production de Parsifal et prolonge l'idée d'un alliage entre modernité et tradition en s’offrant les services du vétéran Achim Freyer pour la mise en scène, tandis que l’équipe musicale haut de gamme mélange chanteurs wagnériens aguerris et artistes plus jeunes, le tout sous la direction équilibrée de Kent Nagano. Lorsqu'ils prirent leurs fonctions à Hambourg, Kent Nagano et Georges Delnon développèrent ...
bayreuth16_walkyrie1

Bayreuth offre une Walkyrie de répertoire avec un casting renouvelé

Le changement dans la continuité : voilà à quoi se résume cette Walkyrie à l'effectif vocal profondément remanié et qui tient à la seule force de la mise en scène de Frank Castorf. Nous avions développé dans les précédentes éditions la façon dont Castorf opérait avec Walküre un retour à la racine de la malédiction du pétrole. L'impact négatif de l'or noir se lit aussi bien dans le pillage des ressources ...
Capture d’écran 2015-08-31 à 12.55.31

Le Götterdämmerung de Kirill Petrenko : pour l’éternité

Clôture exceptionnelle pour ce Ring à Bayreuth  Quand le rideau s'ouvre, c'est au célèbre "Lasciate ogni speranza, voi che'ntrate" de l'Enfer de Dante auquel on pense. Avec Berlin comme métaphore et toile de fond, ce très littéral Crépuscule nous convie à une plongée dans les ruines de l'histoire et des illusions. Aleksandar Denić a imaginé un formidable décor tournant présentant sous trois angles une capitale allemande saisie entre la division est-ouest ...
Capture d’écran 2015-08-25 à 19.12.20

Bayreuth célèbre une Walkyrie iconoclaste et politique

Frank Castorf voit dans la Walkyrie l'occasion de remonter à la source historique de la malédiction de l'Or noir. Le puits de forage n'est pas une allusion aux origines de l'exploitation au proche-Orient, il s'agit ici de l'épisode des champs pétrolifères de Bakou en Azerbaïdjan durant l'opération Edelweiss de la guerre du Caucase en 1942. Les nazis menaçant de s'emparer de la zone, les autorités soviétiques préfèreront saboter et faire exploser ...
bayreuth1 2015

Le Rheingold imaginaire de Frank Castorf

Pour sa troisième année sur la Colline sacrée, ce Ring signé Frank Castorf prend ses marques et s'impose comme un des plus fascinants spectacles que Bayreuth ait proposé depuis des lustres. Quasiment inconnu en France, sauf auprès du public de théâtre, le metteur en scène et directeur de la Volksbühne de Berlin a réussi à faire de la Tétralogie le terrain d'expression d'une modernité radicale. Cette lecture agit à différents niveaux ...
Simplicius Simplicissimus : Une oeuvre rare à découvrir

Simplicius Simplicissimus de Karl Amadeus Hartmann, oeuvre rare à découvrir

Simplicius, ce cousin de Candide, a eu le malheur de naître et de vivre pendant la guerre de Trente Ans qui décima les deux tiers de la population allemande, comme il nous est rappelé au début et à la fin de l’opéra. Le livret raconte la transformation progressive de l’enfant et son accession à la connaissance au fil de ses rencontres et pause la question de la possibilité de conserver ...
Un Don desservi par les femmes

Un Don Giovanni desservi par les femmes

Confronté de plein fouet au cynisme, à l’agressivité, à la violence, bref au terrorisme d’un Don violemment expressif, vous ne sortez pas indemne de ce véritable Rake’s Progress qui vous décortique au scalpel, sans concession aucune, la psychologie du Libertin... si tant est qu’elle existe, puisque par nature cette psychologie insaisissable, inexistante en soi, ne peut que se définir ou se calquer sur celles de ses victimes. Un libertin qui ...
Pour le théâtre... et pour les voix !

Le Nozze di Figaro, pour le théâtre… et pour les voix !

Ce qui frappe à rebours, en fin de parcours, au terme de cette folle (et bien agréable) journée de liesses pseudo-galantes, c’est d’abord, disons-le tout net, cet énorme travail d’équipe mis en situation par tous ces personnages violemment impliqués, solidaires et complices, qui jouent la comédie à ravir, comme s’ils découvraient avec nous, public, bienveillant, bon enfant (nous nous laissons aller à jouer le jeu), une intrigue. Nouvelle, lentement déroulée, ...
Un bien triste Oratorio de Noël…

Un bien triste Oratorio de Noël…

L’Ensemble Orchestral invite Kenneth Montgomery Dans les pays germaniques, l’oratorio se fonde dès le XVIIe siècle sur une solide et double tradition - celle de la Bible et celle de la Réforme - pour parvenir à son point culminant dans la première moitié du XVIIIe siècle. Les deux artisans majeurs en demeurent Jean-Sébastien Bach et, surtout, Georg Friedrich Haendel. Mais, à la différence de ce dernier, Bach pense le genre en ...