Mot-clef : Diego Ortiz

Amen Stabat Pergolèse

Musique italienne pour la chambre et la chapelle au Festival Passions baroques

Un peu plus bref qu’à l’accoutumée, faute de crédits, le 4e Festival Passions Baroques s’achevait en beauté par deux programmes de musique italienne intimiste, instrumentale puis vocale, avec des solistes recherchés. On ne présente plus Enrico Gatti, ce violoniste italien, grand spécialiste du violon baroque qu’il étudia à Genève avec Chiara Banchini, puis à La Haye avec Sigiswald Kuijken. Avec des concerts en soliste, ou avec son ensemble Aurora et ...
alpha_cello_stories

La naissance du violoncelle et plus encore par Bruno Cocset

Il y a cinq ans, Bruno Cocset et son ensemble Les Basses Réunies faisaient paraître chez Agogique un album richement édité, consacré à l'apparition du violoncelle dans l'Italie du XVIIe siècle. Aujourd'hui, l'aventure se poursuit chez Alpha, sur un mode différent mais avec toujours les mêmes qualités. 5 disques, 60 pages de texte et 15 d'iconographie : le projet éditorial est d'ampleur. Il s'agit cette fois-ci de retracer toute l'histoire du ...
Chants de la diaspora Séfarade par La Capella de Ministrers.

Musiques rares aux Grandes heures de La Réole

Lors de sa 8e édition, le festival de musiques anciennes Les Grandes heures de La Réole a révélé des musiques méconnues du XVIe au XVIIIe siècle sur le thème réjouissant "Espagne et Nouveau monde". Ce festival dirigé par Jean-Christophe Candau fait preuve d’originalité et d’un dynamisme appréciable. Il bénéficie d’un superbe écrin dans cette ville médiévale groupée autour de son ancien prieuré bénédictin, qui domine la vallée de la Garonne. ...
Terpsichore2015-21nov15-3754-┬®MassimoPolvara

Capriccio Stravagante virtuose en trio au festival Terpsichore

Suite du festival baroque Terpsichore, avec un concert de Capriccio Stravagante en formation trio, autour des virtuoses itinérants. Une notion bien floue, prétexte à un moment musical des plus agréables. Quand on se plonge dans la biographie des compositeurs de la Renaissance et de l'époque baroque, on constate aisément que rares sont ceux qui n'ont pas exercé leur art dans plusieurs villes ou pays. Le thème du concert, « les virtuoses itinérants », ...
Edith Canat de Chizy © Christophe Daguet

Festival d’Ile-de-France : La Fureur d’Aimer d’Edith Canat de Chizy

Sous les augustes voûtes de la nef du Collège des Bernardins, le Festival d'Île-de-France nous conviait à un concert-évènement, qui « confrontait » des oeuvres médiévales, renaissantes et baroques à la création d'Édith Canat de Chizy (lire notre entretien), Hadewijch d'Anvers, du nom de la poétesse et mystique flamande du XIIIème siècle auteure des textes poétiques retenus par la compositrice. Notons tout de suite que cette variété de styles et d'époques reflète idéalement ...
serpent_menissier_hybridmusic

Le serpent, instrument rare, bien accompagné

Décrit dans plusieurs traités anciens, le serpent retrouve peu à peu ses lettres de noblesse. La pochette du présent enregistrement nous montre une gravure tirée de l’Harmonie universelle, encyclopédie musicale du Père Marin Mersenne, éditée chez Balard en 1636. On y voit cet instrument étrange, dont à la fois on se demande quelles sonorités il pouvait bien posséder, et ensuite, quel en était son usage ? Les textes anciens nous ...
Le swing du Siècle d’Or

Le swing du Siècle d’Or

Les Sacqueboutiers C’est une drôle de rencontre, assurément originale et très efficace, qu’ont imaginé les Sacqueboutiers toulousains avec un quintette de jazzmen autour du pianiste Philippe Léogé. Pour Jean-Pierre Canihac et ses compères, la revalorisation de la lutherie et des répertoires anciens n’exclut surtout pas un intérêt constant pour la musique de notre temps. C’est ainsi que les chevaliers de la sacqueboute et du cornet à bouquin recherchent en permanence de ...
Des Vêpres transcendées

Des Vêpres transcendées

Festival d’Ambronay Le 31ème Festival d’Ambronay s’est ouvert avec Les Vêpres de la Vierge, le monumental chef-d’œuvre de Claudio Monteverdi. 2010 a vu fleurir concerts, enregistrements, conférences et articles de presse autour de cette œuvre dont c’est le 400ème anniversaire. Marco Mencoboni a repris la partition originale de Ricciardo Amadino de 1610, conservée au Musée International - Bibliothèque de la Musique de Bologne. Parti des textes hébraïques plutôt que latins, il a ...
Avec la famille du basson, ça peut devenir grave !

Avec la famille du basson, ça peut devenir grave !

Pour peu que l’on veuille bien s’intéresser à la musique de la Renaissance et à son immense instrumentarium, on ne pourra qu’être fasciné par sa variété et sa propension à décliner tous les instruments possibles dans toutes les tailles possibles. Car si les familles des violes (à bras – le violon – ou de gambe) ou des flûtes à bec figurent parmi les plus connues du grand public, d’autres, plus ...
« Ecoute, lecteur »

« Ecoute, lecteur »

L’Autre Monde ou les Etats et Empires de la Lune On connaît encore mal le vrai Cyrano, dont la personnalité a subi sinon le prisme déformant, du moins l’inexactitude du personnage de théâtre ; le second nous avait partiellement masqué le premier, sans pour autant que cela atteigne d’ailleurs l’admiration que nous portons à Rostand et à son œuvre. L’art de la pointe et le panache étaient là, le poète libertin ...
Vêpres spectaculaires à la Cour de Naples

Vêpres spectaculaires à la Cour de Naples

Diego Ortiz est un compositeur mystérieux dont les dates de naissance et de mort ne nous sont pas précisément connues. Demeure une musique impressionnante et très « spectaculaire ». Ce recueil de 1565 suit de deux ans le concile de Trente qui imposa tant de restrictions aux musiciens. Assurément la cour du roi de Naples, pour laquelle Ortiz composait, n’aimait pas la simplicité et ne tenait pas compte des indications du fameux ...
Variations pour un ange

Variations pour un ange

Philippe Jaroussky aux Concerts des Billettes Lorsqu’un ange révèle au monde un compositeur inconnu alors qu’il est exceptionnel, n’est-il pas dans son rôle de messager divin ? C’est précisément ce qui vient d’arriver en l’église luthérienne des Billettes, où le contre-ténor Philippe Jaroussky a présenté une dizaine de madrigaux du compositeur italien Benedetto Ferrari (1603/04-1681). Ce poète, compositeur émilien, virtuose du théorbe, a été l’hôte des principales villes d’Italie, de Venise à Gênes ...