Mot-clef : Dossier Musique Danse et Politique sous la Ve République

1450281168_Capture-d-écran-2015-12-16-16_42_36

L’élection de François Mitterrand en 1981, c’est aussi…

... L'essor des Centres chorégraphiques nationaux C’est sous le premier septennat de François Mitterrand, élu en mai 1981, que le  sémillant Jack Lang est nommé ministre de la culture. Sensibilisé à la danse contemporaine par son expérience de direction du Festival de théâtre universitaire de Nancy, il attendra pourtant 1984 pour prendre « dix mesures nouvelles pour la danse » parmi lesquelles figure la création de onze Centres chorégraphiques nationaux. Durant ses deux mandats ...
83a4d7d119f53cd5afd33fb12b81202f

L’élection de Jacques Chirac en 1995, c’est aussi…

… la relance de la construction de la grande salle de la Cité de la musique à Paris Inaugurée le 12 janvier 1995 par François Mitterrand, la Cité de la musique est habituellement présentée comme faisant partie des « Grands travaux » lancés en 1981 par le président de la République. Mais la Cité de la musique telle que nous la connaissons en 2017, dépasse largement l’idée d’un seul homme, et si cela ...
Dossier Musique et Danse sous la Ve République : L’élection de Valéry Giscard d’Estaing en 1974, c’est aussi…

L’élection de Valéry Giscard d’Estaing en 1974, c’est aussi…

Au début des années 1970, la situation de la danse en France était plus que précaire entre danse classique peu valorisée et danse contemporaine émergente. Sous l’impulsion de Michel Guy, nommé secrétaire d’État à la culture dans le premier gouvernement de Jacques Chirac en juin 1974, les conditions d’un soutien et d’une diffusion plus large de la danse commencent à se mettre en place, dans la foulée de la décentralisation ...
andre-malraux-et-de-gaulle-en-1966_c_afp

L’élection du Général de Gaulle en 1958, c’est aussi…

… la création d’un ministère de la Culture Au moment de la nomination d’André Malraux le 9 janvier 1959 en tant que Premier ministre chargé des affaires culturelles, le monde culturel français était seulement doté d’un théâtre national (la Comédie-Française) et de cinq centres dramatiques nationaux. Le Louvre abritait encore le ministère des finances et Orsay était une gare-hôtel. Les Français écoutaient de la musique sur des vinyles et la télévision ...