Mot-clef : Dossier Petites histoires du violon

XVII. L’instrument de musique et le masque.

Petites histoires du violon : L’instrument de musique et le masque

Dans l’article XVI : «l’instrument de musique et le sacré», nous avons proposé une conception particulière de l’instrument de musique, notamment dans sa dimension magique et rituelle. Or il se trouve qu’il est un objet qui se révèle très proche de celui-ci, tant dans son origine que dans sa fonction. Il s’agit du masque. Définissons tout d’abord ce que ce terme recouvre : un masque est un artifice dont la fonction ...
Abbaye de Royaumont

Petites histoires du violon : L’instrument de musique et le sacré

Au cours de son histoire, des origines à nos jours, l’instrument de musique a suivi une évolution. Des premiers objets naturels utilisés pour leur son, aux ordinateurs de synthèse sonore, on peut suivre une logique, un fil conducteur, qui peut être considéré comme une recherche de performance, de maniabilité ou plus simplement l’envie d’élargir la palette des possibilités musicales offertes par le progrès. Mais il existe, d’après nous, une autre ...
Baschenis : le silence de la vie

Petites histoires du violon : Baschenis, le silence de la vie

L’instrument de musique est un thème récurent dans la peinture. De l’Antiquité (voir de la préhistoire) jusqu’à aujourd’hui, sa dimension esthétique, poétique et magique a toujours été source d’inspiration pour les artistes. Nous allons nous intéresser à l’un d’eux, qui, au XVIIe siècle, s’est fait une spécialité de ce sujet : Evaristo Baschenis. Né et mort à Bergame (1617-1677), prêtre, musicien, fréquentant les luthiers de Crémone, il exécuta une cinquantaine de ...
XIV. Du jeu dans le violon …

Petites histoires du violon : Du jeu dans le violon…

Le violon est un objet qui, pour toutes sortes de raisons : sa forme, son histoire, ses mythes, sa tradition, ses valeurs, etc. (voir les articles précédents), est crédité d’un pouvoir émotionnel très puissant. Même si, au cours de son histoire, son image a pu changer (instrument des pauvres au XVIe siècle, instrument d’une «élite» depuis le XIXe, par exemple), celle-ci s’est stéréotypée et a, d’une certaine manière, été sacralisée. Nous ...
Article XIII : Par l’âme amère

Petites histoires du violon : Par l’âme amère

Dans l’article XI  : « le violon dans l’inconscient collectif », nous avons proposé une réflexion sur notre représentation du violon, sur l’idée générale que cet objet véhicule. A présent, nous allons étudier ce qui se passe quand nous sommes en contact physique avec un violon, que nous pouvons concrètement voir, entendre et –éventuellement- toucher. Nous précisons éventuellement, car l’approche est très différente suivant que l’on se place comme auditeur, ...
XII : petite histoire amorale du violon

Petite histoire amorale du violon

Dans l’article VI : Le cri des violons aphones , nous donnions de l’instrument de musique la définition du dictionnaire : « objet utilisé pour produire des sons à des fins musicales ». Au cours des autres articles, nous avons pu nous apercevoir que considérer l’instrument de musique uniquement sous l’aspect utilitaire était par trop restrictif. En effet, s’agissant du violon, notre représentation implique beaucoup d’autres dimensions : politique, économique, sociale, magico-religieuse, ...
XI. Le violon dans l’inconscient collectif

Le violon dans l’inconscient collectif

Dans le chapitre précédent, nous avons évoqué les processus psychoaffectifs et cognitifs que le violon peut activer en nous. Certes, leurs effets diffèrent selon que l’on est musicien, luthier, mélomane, simple curieux ou tout à fait indifférent au sujet. Néanmoins, il existe dans l’inconscient collectif des images mentales que nous nous proposons d’analyser. Le mot « violon », comme signifiant, renvoi en effet à un signifié complexe. Loin de faire uniquement référence ...
X. Dé-lyres : lutherie et alchimie à la Renaissance

Dé-lyres – lutherie et alchimie à la Renaissance

Au départ, il y a la corde tendue, celle de l’arc, sans qu’on puisse dire s’il a d’abord été utilisé comme arme, comme outil ou comme objet sonore. Ce mode de production du son existe encore, notamment en Afrique où l’on approche l’arc de la bouche pour en amplifier le son. Après l’arc, deux arcs. En frottant l’un contre l’autre, on découvre l’archet. On situe sa première utilisation spécifique à Ceylan, ...
IX. L’image du luthier

Petites histoires du violon : L’image du luthier

Nous avons étudié divers aspects du violon et examiné l’image générale qu’il véhicule. Cette analyse serait incomplète si nous ne faisions pas intervenir deux acteurs qui le concerne : le violoniste et le luthier. Les récents ouvrages grand public parus sur le sujet comme La légende du violon, l’esprit et la main, le violon : une divine passion, illustrent les notions que nous avions évoquées précédemment : sacré, prestige, traditions. Le luthier serait ...
VIII. Le bruit et l’odeur

Petites histoires du violon : Le bruit et l’odeur

Si nous avons étudié les sensations et les sentiments que peuvent provoquer le violon dans l’inconscient collectif, notamment par rapport à la sexualité et au sacré, nous trouvons également nombre de liens entre l’instrument et la mort, ce nouvel aspect peuplé de cadavres risquant plus particulièrement de choquer. Une légende arabe raconte la création du oud (luth) : un père trouva son fils pendu à un arbre, il découpa une de ses ...
VII. Violon et sexualité

Petites histoires du violon : Violon et sexualité

De la même manière que nous avons étudié le sentiment du sacré que peut générer le violon, nous allons nous intéresser à son rapport à la sexualité. Le potentiel érotique de cet instrument a par exemple été décrit par Tolstoï dans son roman La sonate à Kreutzer où il est tenu pour responsable de l’infidélité d’une femme. Dans un autre genre, Dominique Hoppenot, violoniste et pédagogue, parle du « violon et ...
VI. Le cri des violons aphones

Petites histoires du violon : Le cri des violons aphones

Dans les articles précédents nous avons observé le violon sous divers aspects. Nous vous proposons d’étendre notre réflexion aux instruments de musique en général pour mieux revenir ensuite à notre sujet. Commençons par cette question : La raison d’être de l’instrument de musique est-elle de produire des sons? La définition du dictionnaire semble aller dans ce sens : « Objet utilisé pour produire des sons à des fins musicales ». Or il existe des instruments ...
V. Magie, religion ou croyance ?

Petites histoires du violon : Magie, religion ou croyance ?

L’étude de notre comportement face au violon nous fait entrevoir en quoi les situations assumées par les hommes des sociétés primitives ont laissées des traces dans notre inconscient et ont ainsi générées des attitudes et des sentiments que l’on retrouve autour de cet instrument. Si l’on regarde le violon avec l’œil d’un enfant, on découvre un objet fermé avec deux petites fenêtres et un système de cordes au dessus. Cette boîte ...
IV. Le mythe du violon

Petites histoires du violon : Le mythe du violon

Dans l’article précédent, nous suggérions que le violon et en particulier son étalon, « le Stradivarius », véhicule un mythe. Dans l’imaginaire collectif ainsi que dans de nombreux ouvrages sur le sujet, il est souvent présenté comme « le roi des instruments », le plus parfait, le plus beau, le plus expressif et le plus représentatif de l’humain, tant par sa forme que par les sons qui s’en dégagent. Dès l’antiquité, l’instrument à cordes a ...
III. Du Son au Sens

Petites histoires du violon : du son au sens

Ferdinand de Saussure, au XIXe siècle, définit « le signe - en l’occurrence le mot - comme une entité à deux faces : la face signifiante est la suite phonique qui constitue sa réalité physique. La face signifiée, c’est à dire l’idée, est le concept que ce signifiant évoque » De nombreux chercheurs ont appliqués les théories de la linguistique aux arts en général, à la musique en l’occurrence. On parle ainsi de ...

Petites histoires du violon : Analyse sociale et économique

Dans notre petite histoire du violon, proposons maintenant une analyse sociale et économique de l’instrument — à travers les quatre siècles de son existence. Les notions de son, de musique, de musiciens, ont beaucoup évolué depuis le XVIe siècle. L’appréciation du phénomène sonore lui-même a également évolué en même temps que tous les autres paramètres — sociaux, économiques, politiques et scientifiques. Dans l’article précédent « le violon, projet politique », nous avons ...

Petites histoires du violon : Le violon, projet politique

Les organologues sont assez d’accords sur les faits suivants : Le violon ou son prototype apparaît au début du XVIe siècle et est utilisé presque uniquement par les pauvres, les riches jouant eux sur des instruments à cordes tels que les violes ou le luth. Plusieurs textes servent de références, tel celui de Philibert Jambe-de-fer en 1556 : « Le violon est fort contraire à la viole … beaucoup plus rude en son ...