Mot-clef : Dossier Sur les traces de Nielsen

nielsen_portrait

Comment Carl Nielsen tenta de se dé-germaniser

Et si, plus ou moins consciemment, au cours de sa fabuleuse carrière, Carl Nielsen (1865-1931) avait secrètement souhaité minimiser voire faire disparaître les stigmates par trop encombrants laissés par la musique germanique tout au long des cent années précédentes au royaume de Danemark. Les articles précédents mis en ligne sur ResMusica et la toute récente monographie « Carl Nielsen » publiée ces jours-ci chez bleu nuit éditeur dressent un portrait détaillé ...
nielsensmall

Carl Nielsen et le concept de danité

Certains spécialistes danois se posent, souvent jusqu’à l’obsession, la question de savoir si Carl Nielsen est un compositeur national, typiquement et essentiellement danois. L’interrogation sur la réalité et l’authenticité indiscutable de sa « danité » ne connaît aucune éclipse. Comment peut-on envisager de circonscrire une personnalité de sa trempe en pleine expansion, curieuse, persuadée de la nécessité de briser les chaînes de l’enfermement culturel, social, religieux et nationaliste ? Toute acceptation ...
interieurdanois

Carl Nielsen et les débuts de la radio danoise

              La naissance de la radiodiffusion au Danemark, au milieu des années 1920, représenta une franche révolution dans le mode de vie des habitants. Le concept d’information allait connaître un bond en avant dont bien peu de personnes pouvaient alors imaginer l’ampleur et la pérennité. Carl Nielsen, pour sa part, prit rapidement conscience de l’intérêt de l’essor de la musique radiodiffusée. Pour Carl Nielsen et ses collègues, la vie musicale incluait essentiellement ...
Odd Fellow Palace, Copenhague - Photo par The Heritage Agency of Denmark

Les Quatuors à cordes de Nielsen

S’il est un domaine particulièrement négligé dans la musique de chambre de Carl Nielsen (1865-1931) c’est sa création destinée à la légendaire formation du quatuor à cordes.   Carl Nielsen confia au quatuor à cordes des pages de toute beauté où l’on retrouve beaucoup de traits de sa personnalité artistique et humaine. Ses quatre principaux quatuors à cordes élaborés entre 1887 et 1906 font apparaître les caractéristiques essentielles du musicien et du ...
Concert de Camille Saint Saëns à la salle Gaveau. Source : Bibliothèque nationale de France

Carl Nielsen à Paris

Tout au long de son existence, Carl Nielsen voyagea beaucoup en Scandinavie et ailleurs sur le continent mais sans jamais quitter l’Europe. Nous scruterons dans cet article ses déplacements en direction de la France et plus précisément de Paris où quelques évènements majeurs ponctuèrent sa vie privée et professionnelle. Nous évoquerons également les principaux concerts parisiens ayant programmé certaines de ses musiques, en particulier à la Salle Gaveau. Notre documentation ...
Dagmar, Reine du Danemark, église de Ringsted

En hommage à Dagmar, reine du Danemark

Air populaire bohémien-danois, Paraphrase pour cordes, Fs 130, 1928 Alors que Carl Nielsen avait fourni un énorme effort pour composer un de ses derniers chefs-d’œuvre absolu, à savoir le novateur et visionnaire Concerto pour clarinette et orchestre, il s’attela à une partition nettement moins ambitieuse, une musique de circonstance, prouvant une fois encore sa capacité à produire coup sur coup des musiques impérissables et d’autres nettement plus abordables : Air traditionnel ...
Scène de marché à Odense, Danemark (Photo Bibliothèque Royale du Danemark)

Carl Nielsen intime

Les biographies traditionnelles de Carl Nielsen (1865-1931) s’appuient sur un réseau de sources diverses et globalement concordantes. Ainsi nous apparut au cours des décennies un personnage fort sympathique, affublé de nombreuses qualités humaines saillantes comme la bonhommie, l’empathie, la curiosité intellectuelle, la simplicité, l’humanisme et bien sûr un créateur de musique de premier plan au catalogue fort varié. Mais derrière cette façade de bon aloi se trouvait un être humain non ...
Photo : Hengill (Iceland), par Frederick W.W. Howell, Cornell University Library (ca 1900)

Saga-Drøm ou la Légende de Gunnar

Saga-Drøm, poème symphonique de Carl Nielsen, mérite beaucoup mieux qu’une simple mention dans des notices expéditives par la réelle sensation et richesse auditives qu’il procure. Sa brièveté devrait constituer un atout décisif pour conduire nombre d’auditeurs à le découvrir et l’apprécier hautement.   Jean Sibelius au début de sa carrière avait composé une musique orchestrale intitulé En Saga. La composition initiale datait de   1891-1892 et sa version révisée fut réalisée en 1901-1902. ...
Femme jouant du piano, vers 2006 (Archives New YorK Public Library)

Les miniatures pour piano de Carl Nielsen

Les œuvres pour piano de Carl Nielsen, bien défendues au disque, demeurent toujours marginales dans les concerts de l’immense majorité des pianistes. Aucun de ses opus pianistiques n’a acquis une notoriété internationale même si d’aucuns s’accordent à en reconnaître la richesse stylistique et l’originalité.   La production pour piano seul de Carl Nielsen se subdivise en deux catégories bien distinctes. Une première, non rigoureusement chronologique, propose des pièces de courtes durées assimilables ...
Skagen. Photo Ben (License Creative Commons)

Les allegros symphoniques initiaux de Nielsen

Nombre de musiques sont connues ou reconnues par leurs premières mesures ou leur premier mouvement. A n’en point douter le métier et l’inspiration des créateurs s’expriment souvent au mieux dans la partie initiale de leurs œuvres. Peut-être ce propos s’avère-t-il trop général et ne constitue-t-il en rien une règle absolue ? Probablement ! Mais n’empêche…   Lorsque l’on évoque la musique de Carl Nielsen c’est le plus souvent le remarquable massif des ...
Théâtre royal de Copenhague (License Creative Commons : Frits Ahlefeldt-Laurvig)

Nielsen : Rencontre avec Stravinsky, Bartók, Schoenberg

Carl Nielsen et la modernité Si Carl Nielsen n’a jamais songé à renier le passé ni à amoindrir les influences multiples et diverses qui ont contribué à colorer sa musique, il a de tout temps eu à cœur d’exprimer un courant de fond intérieur, souvent impérieux, toujours très personnel, et de le traduire en musique à sa manière, suffisamment singulière pour qu’il soit largement considéré comme le compositeur scandinave le ...
819321696_df436da0d3small

Nielsen devant la tombe d’un jeune artiste

Devant la tombe d'un jeune artiste: Andante lamentoso, 1910 L’accompagnement musical destiné à rendre hommage au plus notable des compositeurs danois lors de sa disparition dans la nuit du 2 au 3 octobre 1931 fut varié. Chaque manifestation, musicale notamment, mais pas uniquement, s’efforça de rappeler et de mettre en avant les qualités humaines de cet immense compositeur emporté au moment où s’opéraient de manière incontournable des transformations conséquentes au niveau ...
Glyptothèque de Copenhague - Photo Matt Peck (license creative commons)

Carl Nielsen aux confins de la tonalité

Trois pièces pour piano, op. 59 posth., FS 131, 1928 Pressé par ses médecins, supplié par ses proches et probablement conscient de la gravité de son état de santé, Carl Nielsen refusa obstinément de ralentir son rythme de travail et de se ménager. Au contraire, son jugement plus objectif qu’on ne le croit généralement à cet égard, l’incitait à profiter de tous les moments de son existence où l’exaltation de la ...
Timbales par Beautyredefined (license creative commons)

Les percussions, éléments du modernisme nielsenien

Tandis qu’avance la constitution de son catalogue, l’esthétique de Carl Nielsen se métamorphose progressivement et tend à se rapprocher des nouvelles avancées de la musique européenne lancées après la fin de la Première Guerre mondiale. On pense généralement que les interrogations formulées par le compositeur danois en réaction aux courants les plus contemporains de la musique sont à relier à la désaffection croissante du public danois pour la musique qu’il avait ...
Le lur

Nielsen, la résurrection du lur

La découverte de  drôles de cuivres Les lurs se présentent comme de grandes trompettes en spirale témoignant de l’activité musicale au Danemark dès l’âge du bronze. En effet, ils furent fabriqués vers 1500-500 avant Jésus-Christ mais leur redécouverte ne date que de l’an 1797. On en trouva trois paires dans un marécage de Brudvaelte. Depuis lors on en a mis à jour 61 jusqu’en 1988 dont 38 pour le seul Danemark. ...
couple_nielsen_5

L’Hymne à l’Amour de Carl Nielsen

Hymnus amoris, op.12, 1896 Introduction Le couple formé par Carl August Nielsen et Anne-Marie Brodersen a connu une période heureuse où l’amour et l’optimisme en l’avenir dominaient sans conteste le quotidien. On a beaucoup écrit sur les sévères et désolants déboires conjugaux ultérieurs des deux artistes soucieux de mener à bien leurs ambitions créatrices fusse au détriment de leur vie familiale. Mais, en 1896, le bonheur domine dans le foyer du musicien et du ...
Carl Nielsen en 1905

Le « Motzart » de Carl Nielsen

Carl Nielsen n’a jamais caché son admiration sincère pour Wolfgang Amadeus Mozart. Très tôt dans le déroulement de sa carrière prestigieuse il a, régulièrement et sans faiblesse, manifesté ce sentiment profond et ce respect permanent que tant d’auditeurs, d’instrumentistes et de créateurs ont éprouvé pour le grand maître autrichien né à Salzbourg en 1756 (six ans après la disparition de Jean Sébastien Bach) et décédé à Vienne en 1791 à ...
titanic-sinks-new-york-times

Carl Nielsen et la tragédie du Titanic

Paraphrase de Carl Nielsen sur « Plus près de Toi, mon Dieu » pour la commémoration de la tragédie du Titanic. L'année 2012 verra la commémoration du centenaire d'un drame qui bouleversa le monde entier : le fameux et invincible paquebot de ligne britannique ultra-moderne, le Titanic, après avoir heurté violemment un iceberg au sud-est de Terre-Neuve, sombrait dans l’Atlantique Nord le 15 avril 1912. Il effectuait en grande pompe et ...
Kirsten Flagstadt

Kirsten Flagstad et l’opéra Saul et David

[caption id="attachment_34969" align="alignright" width="362"] Kirsten Flagstadt[/caption] « La voix du siècle » chante Nielsen (1928) Tous les mélomanes du monde entier connaissent la soprano norvégienne Kirsten Flagstad et son fabuleux parcours musical au service des plus grands opéras européens qu’elle a illustrés et défendus avec l’immense talent qui rend justement compte de sa popularité. On sait beaucoup moins qu’elle s’est attachée à servir d’excellents compositeurs nordiques et qu’elle a participé en Suède aux ...
Karajan Nielsen symphonie n°4

Herbert von Karajan et Carl Nielsen

Qui pourrait oublier le rôle essentiel joué par Herbert von Karajan dans la propagation universelle de la musique classique tout au long du 20e siècle ? Son exceptionnelle carrière, portée et amplifiée par la nouvelle médiatisation de sa personne et de sa manière de diriger ont renouvelé le genre orchestral. A travers son physique avantageusement présenté, ses activités extra-musicales fascinantes et sa gestique impressionnante face à une formation orchestrale, il a attiré ...
couple_Nielsen3

Carl Nielsen et la loi de Jante

Deux évènements apparemment distincts et sans lien direct se produisent autour de l’an 1931 en Scandinavie : - A Copenhague le plus grand compositeur danois de son temps, Carl August Nielsen, décède, laissant le souvenir d’un homme affable, accessible et original par le biais de sa production artistique hors du commun. - Un écrivain, mi-danois, mi-norvégien, Aksel Sandemose, écrit et publie un roman dont les retombées allaient largement dépasser l’impact attendu. Pour Nielsen on ...
XV – Le retour à Palestrina

Nielsen, Le retour à Palestrina

Nous sommes en 1929. Carl Nielsen a 64 ans. Depuis bien des années déjà il jouit d’une immense réputation dans l’ensemble de la Scandinavie. Tout semble lui sourire et pourtant il ne peut s’empêcher d’exprimer insatisfaction et doutes. Insatisfaction, car il considère que son talent aurait dû lui apporter une gloire internationale plus marquée à l’instar de celle dont bénéficie son collègue Jean Sibelius. Doutes, car face à l’évolution de ...
XIV – Les mouvements lents dans les symphonies de Carl Nielsen

Les mouvements lents dans les symphonies de Carl Nielsen

L’habitude a été prise depuis fort longtemps de présenter et de commenter l’œuvre de Carl Nielsen de manière à la fois contradictoire et incomplète. En soulignant ses aspects modernistes ou modernisants, les commentateurs méconnaissent sa situation esthétique et son parcours créateur, lesquels offrent une complexité beaucoup plus marquée. Comment, ayant connu et fréquenté J. P. E. Hartmann, Niels Gade et Edvard Grieg, aurait-il pu tirer un trait de rejet intégral ...
XIII – La lumière de Skagen

La lumière de Skagen

De nombreux peintres danois de la fin du XIXe siècle tombèrent littéralement en extase devant la lumière entourant la pointe nord de la presqu’île du Jutland. Ils se regroupèrent autour de la petite ville portuaire de Skagen qui donna son nom à la colonie d’artistes qui se retrouvaient là, formant une authentique famille de créateurs dont les esthétiques très diverses partageaient l’illumination provoquée par les lieux. On y appréciait particulièrement ...
XII – Carl Nielsen : chauffeur ou chauffard ?

Carl Nielsen : chauffeur ou chauffard ?

Apparu en plein romantisme scandinave, Carl Nielsen aura été le témoin d’un passage fulgurant des suites de l’âge d’or de la musique danoise et du classicisme viennois au modernisme viennois avec toutes les métamorphoses sociales, techniques, politiques qui les accompagnèrent. Nielsen ne se laissait pas dépasser par les changements qui s’imposaient à toute société européenne, toutefois il émettait à l’occasion des réserves sur certaines avancées technologiques. L’usage du téléphone ne ...
XI – Carl Nielsen « perd » son pantalon

Carl Nielsen « perd » son pantalon

Carl Nielsen jouissait depuis bien longtemps d’une grande réputation à travers l’Europe quand il reçut en avril 1923 l’invitation à venir diriger à Londres. A l’instar de son contemporain nordique Jean Sibelius, il espérait par le biais de ses débuts londoniens établir des liens plus étroits et plus réguliers avec la Grande-Bretagne. Le compositeur, 58 ans, sa fille Anne-Marie, dite Søs, et son gendre, le violoniste hongrois Emil Telmanyi entreprennent ...
X – Quand Johan Svendsen défendait Nielsen

Quand Johan Svendsen défendait Nielsen

Lorsque le brillant compositeur et fameux chef d’orchestre norvégien Johan Svendsen – ami de Grieg, Joachim et Wagner – vint s’installer à la tête de l’orchestre du Théâtre royal de Copenhague il prit en affection un jeune musicien, Carl Nielsen, qui jouait, presque anonyme encore au sein des seconds violons, mais intensément dévoré par l’ambition et la volonté d’une carrière de compositeur. A la mesure de ses possibilités, son aîné ...
IX - Deux Fantaisies pour hautbois et piano

Deux Fantaisies pour hautbois et piano de Nielsen

Une fois n’est pas coutume, nous allons réveiller un souvenir de concert, le jeudi 20 février 1986. Salle Cortot à Paris. Deux amis interprètes, membres de l’Association Française Carl Nielsen, Gilles et Annick Kasic, respectivement hautboïste et pianiste, proposent dans le cadre d’un «Hommage à Carl Nielsen», les deux Fantaisies pour hautbois et piano composées en 1889, jamais données en France. Le compositeur n’a que 24 ans quand il compose ...
VIII - Passé et académisme scandinave dans l’œuvre de Carl Nielsen

Passé et académisme scandinave dans l’œuvre de Carl Nielsen

On a largement évoqué la modernité manifestée par Carl Nielsen dès ses premiers pas dans la création musicale au sein d’une société danoise très largement imprégnée par le romantisme scandinave, lui-même hautement redevable de la musique germanique. Le monde musical de Copenhague évoluait à un rythme très mesuré. D’ailleurs, Carl Nielsen, progressiste modéré et respectueux de ses racines artistiques et culturelles, ne s’en détacha jamais de manière brutale. Tout au ...
VII.  Serenata invano

Nielsen : Serenata invano

Serenata invano - Sérénade en vain - est une bagatelle tout à fait adorable, savoureuse et bien dans la veine humoristique du plus important compositeur danois de l’époque. Trouvant son origine dans une opportunité inopinée, elle rencontra un succès qui dépassa de loin ce que les conditions de son élaboration pouvaient laisser espérer. Des membres de l’Orchestre de la Chapelle royale (Det Kongelige Kapel) de Copenhague devaient partir en tournée ...